Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les travaux du Grand Paris Express, ligne 15 Sud, avancent

Publié le par ADIHBH-V

LES TRAVAUX


DU GRAND PARIS EXPRESS


 AVANCENT


SUR LA LIGNE 15 SUD
______

Les travaux du Grand Paris Express, ligne  15 Sud, avancent

Un  chantier pharaonique (1) !

Les habitants de Noisy-le-Grand ou de Champs-sur-Marne connaissent bien ce long boulevard du Rû de Nesle entre leurs deux communes, bordé de palissade, sur plus d’un kilomètre de long ! Mais savez-vous ce qui se passe derrière ? Quelques grues laissent deviner l’ampleur du chantier. Ou plutôt, des chantiers. Quatre s’y déroulent simultanément.
Actuellement, environ 400 ouvriers travaillent sur ces différents sites. Une multitude d’entreprises se répartissent le travail. Les chiffres donnent une idée de l’ampleur des travaux.
À Noisy-Champs, l’emprise de ces chantiers s’étend à elle seule sur un peu plus d’un kilomètre de long sur 100 m de large. Soit 100 000 m2 de chantier en tout, l’équivalent de 14 terrains de foot, à une trentaine de mètres de profondeur ! « C’est un défi de faire fonctionner quatre chantiers de génie civil en même temps », note Matthieu Malet, chef de projet pour la Société du Grand Paris (SGP).
Au sud de ce site impressionnant à la frontière de la Seine-Saint-Denis et de la Seine-et-Marne, le second tunnelier qui creusera la ligne 15 Sud entrera en action mi-2018 (le premier tunnelier sera inauguré le 3 février, à Champigny). L’entreprise Demathieu Bard prépare le puits dans lequel s’engouffrera ce gigantesque train-usine de 100 m de long qui creusera 6 km jusqu’à Champigny.

Selon la Société du Grand Paris (2), les chantiers de la ligne 15 Sud tiennent leurs promesses

Lancés en juin 2016, les travaux sur la ligne 15 Sud se sont intensifiés cette année. Au-delà de l'ampleur technique des chantiers, leurs retombées économiques et sociales dynamisent l'écosystème francilien.
Maintenant que tous les marchés de génie civil de la ligne 15 Sud ont été attribués, l'année 2017 a été celle des mises en chantier. Gares, ouvrages annexes ou encore centres techniques : on dénombre aujourd'hui 41 chantiers actifs, disséminés de Pont de Sèvres à Noisy – Champs. Parmi eux, 15 des 16 gares et 23 des 38 ouvrages annexes de la ligne (des puits de ventilation et des accès de sécurité pour les pompiers) sont actuellement en travaux.
2018 marquera une nouvelle étape avec le début du creusement des tunnels. Le premier tunnelier, installé sur le site du puits Champigny Plateau le 03 février prochain, creusera jusqu’à l’ouvrage Sentier des Marins, à Villiers-sur-Marne. Le deuxième perçera quant à lui à partir du puits Rû de Nesle, à Champs-sur-Marne, jusqu’à la gare Bry – Villiers – Champigny. En tout, dix tunneliers seront nécessaires pour creuser l'intégralité de cette ligne.


Mais le quotidien  ‘Le Parisien’ (3) met un bémol..

 

Les travaux du Grand Paris Express, ligne  15 Sud, avancent

Les travaux menés par la Société du Grand Paris avancent sur la ligne 15 Sud. Mais face à l’ampleur du chantier, la mise en service prévue fin 2022  pourrait être repoussée de 12 à 18 mois.
La ligne 15 Sud, avec ces travaux pharaoniques, est entrée dans le vif du sujet. Mais pour les autres lignes du Métro Express, c’est au point mort. Quelques travaux préparatoires ont bien lieu sur la 16 (Noisy-Champs - Saint-Denis Pleyel), mais aucun des trois marchés de construction de cette ligne n’ont été attribués. La Société du Grand Paris (SGP) attend les arbitrages de l’Etat sur le décalage ou non de certaines lignes, afin d’étaler les dépenses dans le temps et ainsi moins peser sur la dette française.
Lors d’une réunion interministérielle le 20 décembre, à l’Elysée, Emmanuel Macron aurait, selon le « Journal du Grand Paris », confirmé le projet dans son intégralité (lignes 15, 16, 17 et 18), avec juste quelques reports dans le temps (la ligne 17 décalée de 2024 à 2026, notamment). Aucune confirmation officielle de cette décision toutefois, l’annonce devant intervenir sans doute en janvier.
Mais au-delà du calendrier politique, le Grand Paris pourrait être aussi ralenti pour des raisons techniques. Ainsi, même pour la ligne 15 Sud, en pleins travaux, de plus en plus de bons connaisseurs du dossier évoquent une date de mise en service en 2023, voire 2024, contre fin 2022 officiellement. « Si on est prêts pour les JO, ce sera bien », glissait récemment une source proche du chantier.
Sur cette seule ligne, 10 tunneliers seront à l’oeuvre, du jamais vu en France. Des travaux complexes d’interconnexion avec les gares RER, comme aux Ardoines ou à Noisy, ou des chantiers très profonds en plein centre-ville, comme à Saint-Maur ou Villejuif, s’annoncent délicats.
Dans ces conditions, le calendrier sera presque impossible à tenir. «L’annonce du nouveau phasage par le gouvernement devrait être l’occasion de repousser officiellement la date de mise en service de la 15 Sud », estime un proche du dossier.


______

Contribution bibliographique :
1-    Le Parisien, Jean Gabriel BONTINCK, le 27 décembre 2017,
2-    Société du Grand Paris, News express, n°54, décembre 2017,
3-    Le Parisien, Jean Gabriel BONTINCK, le 27 décembre 2017

 

______

Retrouvez notre page Facebook:
https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/

 

Publié dans Grand Paris

2018

Publié le par ADIHBH-V

2018

LE VRAI JOURNAL

DE NOISY-LE-GRAND

SOUHAITE A TOUS SES LECTEURS

UNE TRES BELLE ANNEE 2018 !!!

Noël

Publié le par ADIHBH-V

LE VRAI JOURNAL

DE NOISY-LE-GRAND

VOUS SOUHAITE

UN JOYEUX NOEL

Noël

PLU, une concertation qui doit être respectée par les élus !

Publié le par ADIHBH-V

INSURRECTION CONTRE LE PLU

DE CHAMPIGNY-SUR-MARNE
______

 

PLU, une concertation qui doit être respectée par les élus !

Huit Associations de quartier de Champigny-sur-Marne (94) ont annoncé ce samedi, banderole à l’appui, qu’elles déposaient un recours contre le PLU de Champigny-sur-Marne.
« Malgré un PLU rejeté par plus de 80% des 1242 habitants qui ont participé à l’enquête publique qui a eu lieu du 14 novembre au 15 décembre 2016, malgré de nombreuses demandes de dialogue lors des conseils de quartier, malgré une pétition qui a recueillie plus 2000 signatures en 3 semaines, malgré un PLU qui n’a même pas été approuvé par la totalité de la majorité municipale, malgré un texte retoqué par le conseil de territoire le 26 juin 2017 et que plusieurs conseillers territoriaux ont refusé de voter le lundi 25 septembre 2017, le maire de Champigny refuse d’entendre les demandes des habitants » , motive dans un communiqué Henrique Ribeiro, président de l’Association du Tremblay et porte parole du collectif des associations de quartier de Champigny.
Sur le fond, les huit Associations qui représentent 500 adhérents contestent « le non respect des zones pavillonnaires, des hauteurs visant à masquer le soleil et la lumière de nombreuses propriétés, le non respect des engagements du maire sur la délimitation des zones économiques inscrites au Contrat de Développement Territorial » et encore « plusieurs erreurs d’appréciation relatives au zonage et des irrégularités de forme »……
Suite de l’article sur :
https://94.citoyens.com/2017/huit-associations-attaquent-plu-de-champigny-marne,11-12-2017.html

 

PLU, une concertation qui doit être respectée par les élus !

Recours gracieux pour l’annulation du PLU déposé par l’Association environnementale LE RENARD :
 

Contribution bibliographique :
-    https://94.citoyens.com
-    http://www.renard-nature-environnement.fr

______

Retrouvez notre page Facebook:
https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/

 

Noisy le Grand et l'Urbanisme ? partie 2

Publié le par ADIHBH-V

ENTRETIEN

AVEC BRIGITTE MARSIGNY,

 MAIRE DE NOISY-LE-GRAND.

Salon de l'Immobilier d'Entreprise

  (SIMI) Partie 2
_____

 

Noisy le Grand et l'Urbanisme ? partie 2

Propos recueillis par Juliette KINKELA, pour le magazine OBJECTIF GRAND PARIS n° 20 (décembre, Janvier, février 2018) à l’occasion su Salon de l’Immobilier d’Entreprise (SIMI).


Élue Maire de Noisy-le-Grand en septembre 2015, Brigitte Marsigny déclare pour OBJECTIF GRAND PARIS qu’un projet urbain ne doit pas être réalisé à coup de préemptions et d’expropriations, donc acte….

Néanmoins, lorsque  nous examinons le traité de concession Ville-Socaren, (Conseil municipal du 18 octobre 2017), il est mentionné article 2, page 7/41 : que la Socaren peut « acquérir des propriétés à l’amiable ou par voie d’expropriation ».

Lors de l’Assemblée générale de l’ADIHBH-V, le 18 novembre 2017, le Président  de l’Association a indiqué les inconvénients et les avantages de la préemption. En effet, lorsque vous êtes vendeur, si le prix proposé  par la Commune ou l’EPF-IdF est « hors marché » dans le cadre d’une préemption, vous pouvez le refuser. Dans ce cas, la Commune va saisir obligatoirement le juge des expropriations du Tribunal de Grande Instance (TGI), sous 15 jours. Avec une expertise sérieuse de votre bien réalisée par un Expert Immobilier agrée auprès du TGI, compte tenu de la jurisprudence, il y a de bonnes chances pour que le prix ainsi fixé par le Juge des expropriations soit supérieur à l’offre de la Commune. Nous avons de nombreux exemples sur les Bas-Heurts.

Par contre, dans le cas d’une négociation amiable, vous pouvez être spolié pour différentes raisons,  et vous n’aurez que vos yeux pour pleurer. Toutefois vous aurez toujours la possibilité de vendre votre bien à un promoteur immobilier. Mais dans ce cas d’espèce, il faudra que le Permis de Construire réponde parfaitement aux objectifs de la Commune sur le lot considéré. Dans le cas contraire, l’achat va traîner volontairement en longueur.

Interview recueillis par Juliette KINKELA

 

 

Noisy le Grand et l'Urbanisme ? partie 2
Noisy le Grand et l'Urbanisme ? partie 2

_____

Contribution bibliographique : Magazine « OBJECTIF GRAND PARIS » n° 20, Spécial SIMI, Juliette KINKELA

________________________

Retrouvez notre page Facebook:
https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/