Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le marché de l'immobilier face à l'augmentation des taux d'intérêt

Publié le par ADIHBH-V

LES TAUX D’INTÉRÊT

AUGMENTENT,

LE MARCHÉ  IMMOBILIER

EST BOUSCULÉ !
______

 

 

La hausse des taux a fait grimper le coût du crédit à l’habitat. Il faut compter près de 2% en moyenne pour un emprunt sur 20 ans.

Le plafond de l’usure (1) a été relevé le 1er octobre 2022. Mais à cause de la poussée fulgurante des taux, certains ménages ne pourront plus acheter.

Les Français qui ont un projet immobilier en cours peuvent souffler. Ils vont profiter d’un bol d’air pour l’obtention de leur crédit immobilier.

Tout du moins ceux actuellement bloqués par le plafond de l’usure, ce seuil réglementaire qui fixe le taux maximal tout compris (crédit + assurances + frais divers) ne pouvant être dépassé. Le 1er octobre, ce plafond est passé à 3,05% pour les crédits d’une durée de plus de 20 ans, contre 2,57% jusqu’alors.

C’est une bonne nouvelle. En effet depuis plusieurs semaines, les dossiers en attente de traitement se sont accumulés. Depuis le printemps, le taux d’usure, même s’il est actualisé tous les trois mois, est systématiquement pris de court par la hausse des barèmes des banques, lui-même lié à la remontée des taux d’intérêts.

À cela viennent s’ajouter des conditions d’accès au crédit plus strictes. Les banques doivent désormais limiter l’endettement de leurs clients sous peine de sanctions.

Les prêts ne peuvent plus dépasser 25 ans et les mensualités ne peuvent plus aller au-delà de 35% des revenus. Les clients les plus touchés restent les quinquagénaires, pénalisés par des coûts d’assurances élevés, ou les primo-accédants qui ont peu d’apports et payent leur crédit plus cher.

Pour ceux qui sont en attente de la validation de leur emprunt par la banque, et dont le dossier est correct, le relèvement du taux d’usure du 1er octobre 2022 a été un soulagement. En effet, cette limite ne sera plus bloquante. Mais pour combien de temps ? Sans parler des inquiétudes sur l’inflation qui poussent les taux de marché à la hausse.

Ce mouvement va avoir deux conséquences. Assez rapidement le plafond de l’usure va être rattrapé par la hausse des taux d’emprunts immobiliers. Dans un mois, on reviendra à la situation connue avant l’été, avec de nouveau de nombreux dossiers bloqués par le taux d’usure.

Surtout cette hausse des taux des crédits à l’habitat est une mauvaise nouvelle pour le marché de l’immobilier, car c’est l’emprunt qui permet de boucler le financement de l’achat d’un bien. Ceux qui acquièrent un logement pour la première fois et ont donc un apport limité, sont particulièrement menacés par ce renchérissement du crédit.

Déjà depuis l’été, la plupart des agences constatent un net ralentissement avec davantage de logements à vendre, des délais plus longs et des négociations de prix.

Le réveil est dur pour ces professionnels dopés aux crédits pas chers. Les mauvais signaux s’accumulent. Selon le baromètre LPI – se loger, le nombre de logements vendus de juin à août 2022 est en recul de 17,5% par rapport à la même période de l’an dernier.

Les rabais sont désormais de presque 6% par rapport aux prix affichés.

Malgré tout, sur un an, les prix restent orientés à la hausse de + 2,1%.

Pour l’avenir, les agences craignent que les acheteurs soient davantage attentistes, en attente d’une baisse franche des prix, ce qui n’est pas toujours la bonne stratégie, si les taux du crédit continuent de monter.

Dans ce contexte, des baisses de prix semblent inévitables dans l’immobilier, mais elles devraient rester mesurées. En effet, la pierre reste malgré tout une valeur refuge, surtout en ces temps d’inflation.

______

(1)   - Le taux d’usure : qu’est-ce que c’est ?

Le taux d’usure correspond au taux d’intérêt maximum légal que les établissements de crédit sont autorisés à pratiquer lorsqu’ils vous accordent un prêt.

Ceci concerne les prêts aux particuliers, aux associations, et aux collectivités locales. Le taux d’usure sert à protéger l’emprunteur contre des propositions de prêts « trop chères ».

Plus précisément, le taux d’usure est le taux d’intérêt annuel effectif global (TAEG) maximal qui peut vous être appliqué lors de la souscription d’un prêt. 

Le TAEG est le taux d’intérêt « tout compris » d’un crédit. Il comprend notamment :
·       Le taux d’intérêt nominal (taux utilisé pour calculer les intérêts de votre prêt),

Et, lorsque ces éléments constituent une condition pour obtenir le crédit ou pour l'obtenir aux conditions annoncées,
·       Les frais de dossier,
·       Les frais payés ou dus à des intermédiaires intervenus de quelque manière que ce soit dans l'octroi du prêt (exemple : courtier),
·       Les coûts d'assurance et de garanties obligatoires

Si, au moment où le prêt vous est accordé, le TAEG du crédit dépasse le taux de l’usure, le prêt est dit usuraire.

Il est interdit d’accorder un prêt à un taux usuraire.

____

Contribution bibliographique : Le FIGARO Immobilier, Jorge CARASSO, le 30 septembre 2022

____

Retrouvez-nous sur Facebook

Les prix de l'immobilier à Noisy-le-Grand

Publié le par ADIHBH-V

OCTOBRE 2022 :

PRIX DU M² DE L’IMMOBILIER

À NOISY-LE-GRAND !
______

 
 

Projet EMERIGE - Bas Heurts - Mot M3-2

Évolution du prix du m2 ancien à Noisy-le-Grand

Prix bas : 3 164 €/m2
Prix médian : 4 761 €/ m2
Prix haut : 6 036 €/ m2
+4 % : sur 1 an
+30 % : sur 5 ans

Prix du m2 ancien par nombre de pièces

Évolution du prix du m2 neuf à Noisy-le-Grand

Prix bas : 4 010 €/ m2
Prix médian : 5 172 €/ m2
Prix haut : 6 352 €/ m2
+4 % : sur 1 an
+26 % : sur 5 ans

Prix du m2 neuf par nombre de pièces



Évolution du prix des maisons à Noisy-le-Grand

Prix bas : 3 420 €/ m2
Prix médian : 4 488 €/ m2
Prix haut : 5 874 €/ m2
+4 % : sur 1 an
+26 % : sur 5 ans

Prix d'une maison par nombre de pièces
 

Évolution du prix des appartements à Noisy-le-Grand
 
Prix bas : 3 364 €/ m2
Prix médian : 5 053 €/ m2
Prix haut : 6 204 €/ m2
5 053 €/ m2 :: (prix médian)
+5 % : : sur 1 an
+32 % : : sur 5 ans

 

Prix d'un appartement par nombre de pièces

 

 

Délais de vente à Noisy-le-Grand

En moyenne, un bien immobilier à Noisy-le-Grand est vendu au bout de 58 jours.

Délais de vente d'une maison à Noisy-le-Grand
 

 

Délais de vente d'un appartement à Noisy-le-Grand
 


______
 
Contribution bibliographique : Le FIGARO –
https://immobilier.lefigaro.fr – 01/10/2022
 

____

 

Retrouvez-nous sur Facebook

 

Le métro SK de Noisy-le-Grand

Publié le par ADIHBH-V

LE MÉTRO SK

DE NOISY-LE-GRAND.

HISTORIQUE

ET NOUVEAU DÉPART !
______

 

Le métro SK de Noisy-le-Grand est une ligne de transport du type navette hectométrique aujourd'hui abandonnée. Construite et inaugurée, elle n'a jamais été ouverte au public…
 

De la création du Métro SK de Noisy-le-Grand…..
  


 


 

 

 

 

Le premier projet est annoncé en 1988 dans le cadre du « complexe Maille Horizon » du promoteur Christian Pellerin à l’origine du quartier de la Défense. La vocation de cette ligne de 518 mètres de long, de voies doubles, entièrement en tunnel, avec deux stations, était de faciliter l'accès à ce vaste projet immobilier en assurant une liaison rapide et continue entre le cœur du complexe et la gare de Noisy-le-Grand-Mont d'Est sur la ligne A du RER d'Île-de-France.

 

Le 4 juillet 1991, le Syndicat des Transports Parisiens (STP), ancêtre du Syndicat des Transports d'Île-de-France (STIF, maintenant Île-de-France Mobilités), en autorise la construction. Le 30 juillet 1991, la concession est accordée à la Société Ligne Horizon.

En octobre 1991, la Société Soulé de Bagnères-de-bigorre est choisie pour installer, mettre en service et entretenir (pour la durée de la concession) le système SK à Noisy-le-Grand.

Il s'agissait de la première installation d'un système SK dans un environnement urbain, avec une fonction de rabattement sur un axe de transport lourd. Le 22 février 1993 les travaux sont terminés.

En raison de la banqueroute du projet de Christian Pellerin, la ligne est mise sous cocon en novembre 1994.

Un entretien régulier et une circulation à vide par mois sont cependant effectués, avec un coût annuel estimé à un million de francs (150 000 euros)

Le 7 octobre 1999, le Conseil d'administration du STP prend la décision d'autoriser la résiliation de la concession d'exploitation et de clôturer le projet.


…..à son abandon….


Cet équipement appartient aux Établissements Publics d'Aménagement de Marne-la-Vallée (Épamarne), dépendant de l'État, qui reste responsable de son éventuelle démolition. Le système SK a été racheté par la RATP en 1996 ; elle assure son entretien. Aucune ouverture n'est envisagée ni envisageable.
Le matériel et les stations semblent en bon état jusqu'en 2006. Dès 2007 la station, les équipements et les installations électriques sont régulièrement pillés. En 2010, selon le Député Maire Socialiste de la ville, Michel Pajon, la technologie est obsolète, les pièces de rechange indisponibles, les compétences techniques n'existent plus, les cabines ne sont plus entretenues depuis cinq ans. La RATP refuse de communiquer sur les coûts d'entretien. Le site est prisé par les amateurs d'exploration urbaine et de Street Art.

En fait, nous pouvons dire aujourd’hui que le Projet SK de Noisy-le-Grand fut un beau gâchis industriel et commercial.

Une étude est lancée en 2017 pour connaître le volume d'amiante utilisée dans les infrastructures du projet, et l'éventuel rachat du matériel par la ville pour un euro symbolique.

Le Permis de démolir, est délivré le 17 janvier 2018, portant sur l'ouvrage Mailles-Horizon en sous-sol. En juillet 2018, la démolition de la station terminus Maille Horizon est entamée, afin de permettre la construction d'habitations sur la ZAC de Maille-Horizon-Nord. Le tunnel, ainsi que la station Mont d'Est ne seront cependant pas détruits. .


En août 2020, la Commune de Noisy-le-Grand sous l’impulsion de son Edile Brigitte MARSIGNY, annonce la reconversion du site de Mont d’Est à l’horizon 2023 en un « espace hybride underground chic » sur un niveau en surface et deux niveaux souterrains, comprenant un jardin, une brasserie, un bar à vin, une épicerie, une salle de concert, un espace de coworking, une aire de jeux, un mur d’escalade et un magasin éphémère. D’abord envisagé à l’horizon 2023, cette reconversion a fait l’objet d’un appel à projet en avril 2022, pour une ouverture possible en 2025.


Des visites guidées sont encore organisées !
 


 
Contribution bibliographique :
https://fr.wikipedia.org – Photos du Vernissage de l’exposition SK à l’Espace Michel SIMON le vendredi 14 octobre 2022.
 
Remerciements : Toute notre gratitude à Messieurs Romain ANCEL et Pierre BOUILLET, ainsi qu’à la Commune de Noisy-le-Grand pour nous faire revivre la saga du Projet SK de Noisy-le-Grand.

____

 

Retrouvez-nous sur Facebook

 

Publié dans Divers

La gare de Noisy-Champs prend de la hauteur

Publié le par ADIHBH-V

A NOISY-LE-GRAND

LA GARE DE NOISY-CHAMPS

PREND DE LA HAUTEUR

Société du Grand Paris / Agence Duthilleul – AREP Vue de la future gare Noisy – Champs et de son dôme monumental.

Société du Grand Paris / Agence Duthilleul – AREP Vue de la future gare Noisy – Champs et de son dôme monumental.

SOUS TERRE, LA GARE NOISY – CHAMPS SE RÉVÈLE…

Sur le chantier de la gare, le creusement des volumes souterrains est terminé : les compagnons construisent depuis décembre 2021 les deux paliers définitifs qui accueilleront les quais des lignes 15 Sud et 16 du nouveau métro. De grands tubes métalliques appelés butons ont été mis en place pour maintenir les parois de la gare soumis à une forte pression du terrain. À la construction des niveaux souterrains, ils sont progressivement retirés et remplacés par des butons définitifs qui assurent la stabilité des paliers et de la structure de la gare. En parallèle, les équipes dédiées ont débuté l’aménagement des 9 628 m² de cette gare emblématique avec la pose des cloisons au niveau des locaux techniques.

ET EN SURFACE, DÔME ET PASSERELLES S’ÉLÈVENT

En 2022, le futur quartier de la gare se dessine : les premiers éléments architecturaux sont érigés et les aménagements extérieurs débutent. Au cœur du chantier, un prototype représentant une portion du futur dôme permet de se représenter l’aspect définitif du toit qui sera posé entre l’automne 2022 et le printemps 2023.
Autres éléments architecturaux et fonctionnels essentiels : les passerelles piétonnes. Depuis mai 2022, la pose des structures métalliques et la construction des dalles de support des passerelles intérieures de la gare ont démarré. Une fois terminées, elles mèneront les usagers vers les quais du RER A. À l’Est de la gare, un pont routier est également construit. Il complètera l’anneau routier qui fera le tour de Noisy – Champs et formera une boucle de circulation mixte sur laquelle automobilistes, deux-roues, bus, cyclistes et piétons pourront circuler en toute sécurité.

Société du Grand Paris / Sylvain CAMBON)

Société du Grand Paris / Sylvain CAMBON)

Les compagnons du groupement CAP ont construit la structure qui accueillera les ascenseurs de la gare au deuxième semestre 2023

Société du Grand Paris / Christian CAMBON

Société du Grand Paris / Christian CAMBON

Les quais de la ligne 15 Sud sont construits 7,5 mètres au-dessus de ceux de la future ligne 16 et sous des locaux techniques en cours d’aménagement.

Société du Grand Paris / Agence Duthilleul -AREP

Société du Grand Paris / Agence Duthilleul -AREP

À la mise en service de la gare, les passerelles piétonnes intérieures permettront aux usagers de se rendre des quais des lignes 15 et 16 à ceux du RER A.

AMENAGER ET EQUIPER, UN PAS DE PLUS VERS LA MISE EN SERVICE DE LA LIGNE 15 SUD       

À Noisy-le-Grand, la construction de l’espace intérieur des quatre ouvrages de service s’est achevée à l’automne 2021. De nouvelles entreprises ont alors pris place sur les chantiers pour réaliser les travaux d’aménagement et d’équipement. Les cloisons intérieures des ouvrages du Ballon, Pléiades et Médéric ont été construites et peintes. Les compagnons posent désormais les différents éléments qui permettront au métro de circuler : conduits de ventilation, de climatisation, réseaux de plomberie et d’électricité.


D’ici la fin de l’année, les équipes installeront et raccorderont les dispositifs indispensables au fonctionnement du tunnel comme les ventilateurs qui permettront le désenfumage, les armoires électriques qui alimenteront les voies et les serveurs qui assureront l’automatisation du métro.

Dans le tunnel, la pose des rails initiée en janvier se poursuit. Depuis le puits Rû de Nesle, les compagnons de Colas Rail et Alstom descendent les pièces qui composent la voie ferrée et installent progressivement tous les éléments nécessaires à la circulation du métro dont les traverses, caténaires, chemins de câbles, systèmes d’éclairage ou cheminements de secours.

Société du Grand Paris / Sylvain Cambon

Société du Grand Paris / Sylvain Cambon

Le groupement d’entreprises Chantiers Modernes Construction équipe les ouvrages noiséens de conduits de ventilation, systèmes de climatisation, réseaux de plomberie et d’électricité.

Société du Grand Paris / Claire-Lise Havet

Société du Grand Paris / Claire-Lise Havet

Les compagnons peignent les sols des ouvrages noiséens.

Société du Grand Paris / Gérard Rollando

Société du Grand Paris / Gérard Rollando

Après avoir acheminé les rails longs de 18 mètres dans le tunnel, les compagnons poncent leurs extrémités à l’aide d’une meuleuse pour assurer une meilleure adhérence lors de la soudure. (Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand précise : L’expression « adhérence lors de la soudure » est un abus de langage. En fait le Soudage n’est pas du Collage, et en aucun cas un meulage ne peut favoriser le Soudage. Par contre, Souder sur un matériau oxydé peut introduire dans le bain de fusion des oxydes qui peuvent altérer les propriétés mécaniques du joint soudé en service. En conclusion, il vaut mieux meuler préalablement les pièces si elles sont rouillées)

Société du Grand Paris / Gérard Rollando

Société du Grand Paris / Gérard Rollando

Les équipes de Colas Rail et d’Alstom posent les rails dans le tunnel de la ligne 15 Sud.

Société du Grand Paris / Gérard Rollando

Société du Grand Paris / Gérard Rollando

Dans le tunnel les compagnons fixent les supports aériens qui permettront d’installer les caténaires. Elles alimenteront en électricité le nouveau métro.

______

Contribution bibliographique : Info Flash – Grand Paris Express – le 14 10 2022

Un nouveau projet immobilier à Noisy-le-Grand

Publié le par ADIHBH-V

IMBROGLIO

AUTOUR DU PROJET

DE LOGEMENTS

SUR LE SITE LOUIS LUMIERE

A NOISY-LE-GRAND

Un nouveau projet immobilier à Noisy-le-Grand

 

Lors du Conseil municipal du 19 mai 2022, Madame le Maire a annoncé l’achat puis la vente par la ville d’un espace foncier de 22.000 m² au Promoteur BNP PARIBAS IMMOBILIER pour la construction d’un ensemble de 450 logements sur le terrain du site de l’ancienne Ecole « Louis Lumière », situé entre les quartiers de la Grenouillère et du Marnois.

A cette occasion, Brigitte MARSIGNY indique que la fameuse parcelle est une friche. Cette affirmation est une expression burlesque de la vérité. En fait il s’agit d’une forêt urbaine comportant dans ce bois de 4 ha, plus de 1.000 arbres, différentes espèces d’oiseaux, de mammifères, de reptiles comme le montre la décision n° DRIEE- 2020-185 du 23 décembre 2020 délivrée par la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement. Décision confortée par un rapport tout récemment de la LPO Ile de France qui précise que ses observations sont suffisamment remarquables pour démontrer que la tranquillité et l’évolution du site en font aujourd’hui un réservoir de biodiversité et un élément de la trame verte indispensable au maintien de la nature sur la ville à Noisy-le-Grand.

Par ailleurs, signalons également que l’ Association Environnementale ANCA de Neuilly-Plaisance (93) et le RENARD de Roissy-en-Brie (77) procèdent actuellement à des relevés complémentaires sur ce site.

A l’heure où le dernier rapport du GIEC nous alerte sur la dégradation des écosystèmes, à l’heure où nous vivons en France et dans le monde des records de chaleur (plus de 40° tout dernièrement à Noisy-le-Grand), à l’heure où les Experts font état de l’effondrement de la biodiversité, Brigitte MARSIGNY souhaite détruire un des derniers espaces naturels de notre ville pour édifier un ersatz d’Eco quartier.

 

Un nouveau projet immobilier à Noisy-le-Grand

 

Toutefois, lors de ce Conseil municipal du 19 mai écoulé, le Groupe « PROJET CITOYEN » et d’autres ont manifesté leur opposition à ce projet destructeur. Cependant, les élus de la majorité, comme un seul homme et en bons soldats ont  voté la poursuite de la bétonisation de Noisy-le-Grand. Mais sur la marché les avis divergent, c’est le charme de la politique politicienne que tout le monde déteste…

Aussi, devant ce désastre urbanistique programmé,  les riverains du site Louis Lumière montent au créneau et contestent très fortement ce projet immobilier de BNP PARIBAS de 450 logements ( PC n° 093051 21 C0131). Vraisemblablement qu’une Association de Défense va se créer dans le quartier et que les recours pour « Excès de Pouvoir » vont tomber comme à Gravelotte très prochainement.

A l'image de Michel PAJON sur le quartier des Bas-Heurts, attention Madame le Maire que cette démesure Louis Lumière ne soit pas votre "Sparadrap du Capitaine Haddock" Un autre projet plus raisonnable est envisageable sur le site désaffecté de l’ancienne Ecole Louis Lumière sans toucher au Bois de 4 ha. Pour cela, concertez et consultez les riverains.

 

Décision n°DRIEE-SDDTE-2020-185 du 23 décembre 2020

Rapport de la LPO Ile-de-France6 Agir pour la biodiversité

Le PARISIEN en parle le jeudi 21 juillet 2022 (Elsa MARNETTE)

Signez la pétition ! 1700 signatures à ce jour :

 https://forms.gle/kBcVV9MFJtgZP2Eu7

Un nouveau projet immobilier à Noisy-le-Grand

Retrouvez-nous sur Facebook !

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>