Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand est lu attentivement et cité par d'autres publications

Publié le par ADIHBH-V

 

ON PARLE DE NOUS A

NEUILLY-PLAISANCE (93)

________

 

 

Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand n’a jamais eu les honneurs de NOISY magazine. Mais voilà que la notoriété arrive du côté de Neuilly-Plaisance, lorsque nous lisons le mensuel des Nocéens du mois de Janvier 2014 (1).

 

ECHOS NEUILLY-PLAISANCE-Photo1

 

 

Le vélo veut doubler la voiture.

 

ECHOS NEUILLY-PLAISANCE - Photo 2

 

 

Deux roues valent mieux que quatre……Lu dans un magazine d’information de la Région Ile-de-France du mois de décembre 2013. « Il faut s’enlever la voiture de la tête……, Pour qu’elle ne soit plus un réflexe conditionné, la voiture doit être visuellement mise à l’écart. Certains nouveaux quartiers par exemple, organisent l’espace de telle manière qu’on n’ait pas envie d’y circuler en voiture et prévoient des parkings en périphérie. C’est le cas du projet Fort d’Aubervilliers (93), censé éclore à partir de 2017 sur une trentaine d’hectares avec la participation de la Région…… ».

 

Dans son nouveau Plan de Déplacements Urbains (PDUIF), la Région place l’accélération de la pratique du cycle parmi les neuf principaux défis à relever. Cela se traduit, entre autre, par l’installation de consignes Véligo sécurisées dans les gares. Accessibles avec le passe Navigo, elles devraient représenter 20.000 places de stationnement à l’horizon 2020.

 

Après l’échec du banal abri de 40 places de la nouvelle gare multimodale de Noisy-le-Grand, en cette période des vœux, souhaitons que la future gare de Noisy-Champs sur la ligne 15 du Métro Express Automatique, soit à la hauteur de l’événement.

 

Outre le covoiturage, la cure de désintoxication à la voiture individuelle passe aussi par la valorisation des moyens de substitution. A Copenhague ou à Londres, les réseaux express vélo aménagés ces dernières années ont déjà un impact fort sur la mobilité.

 

Nous pouvons toujours rêver, dans 10, 15 ans peut être ?....

______

 

(1) – Cliquer sur : Une Noiséenne nous informe : mon vélo s’appelle revient !

L'avis du Conseil Régional d'Ile de France sur le CDT "Grand Paris Est - Noisy-Champs"

Publié le par ADIHBH-V

 

CDT "Grand Paris Est -

Noisy-Champs"

AVIS du CONSEIL REGIONAL,

D’ILE- de - FRANCE

____

 

CDT Noisy-Champs - Photo 4A

  Vue aérienne sur le Mont d’Est – Dossier Ecocité

 

Ce projet de Contrat de Développement Territorial (CDT) Noisy le Grand – Champs sur Marne n’est pas encore adopté à ce jour par les collectivités territoriales concernées. Il revêt donc pour le moment un caractère préparatoire, qui doit faire l’objet d’une saisine pour l’avis des personnes publiques intéressées comme l’Autorité Environnementale, la Région Ile-de-France ou encore le Syndicat Mixte Paris Métropole.

 

Après l’avis de l’Autorité Environnementale, nous publions aujourd’hui l’avis du Conseil Régional d’Ile-de-France.

 

La place du CDT Grand Paris Est Noisy-Champs, dans le

projet régional Ile-de-France.

 

Dans le cadre des objectifs de développement du Grand Paris à l’Est de Paris, la Cité scientifique Descartes doit devenir le cœur d’un Cluster de la Ville Durable de réputation mondiale à la croisée de trois départements : le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis et la Seine-et-Marne. Pour constituer ce projet de pôle d’excellence, quatre projets de CDT ont été créés, regroupés au sein d’un projet de Schéma de Développement Territorial (SDT) Est parisien, soit :

 

- le CDT Ville Durable Nord qui comprend les communes de Chelles et Vaires-sur-Marne ;

- le CDT Paris Est entre Marne et Bois qui comprend les communes de Fontenay-sous-Bois, Rosny-sous-Bois, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Nogent-sur-Marne, le Perreux-sur-Marne ;

- le CDT Boucles de la Marne qui comprend les communes de Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Villiers-sur-Marne, qui appartiennent à l’ACTEP (Association des Collectivités Territoriales de l’Est Parisien constituée en syndicat mixte d’études) et Chennevières-sur-Marne qui appartient à la communauté d’agglomération du Haut Val-de-Marne ;

- le CDT Grand Paris Est Noisy-Champs, qui concerne deux communes de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée : Noisy-le-Grand, et Champs-sur-Marne.

 

Pour structurer l’évolution de l’Est parisien dans son ensemble, mettre en cohérence les priorités de développement économique et territorial de chaque CDT et atteindre les objectifs du pôle d’excellence, l’Etat a initié l’élaboration d’un Schéma de Développement Territorial (SDT) de l’Est parisien sur un territoire qui recense 488 000 habitants et 158 820 emplois.

 

Cette démarche a débouché le 24 avril 2013 sur l’adoption en comité de pilotage du principe d’un document d’orientation autour de quatre grandes thématiques :

 

- La restructuration des réseaux viaires vers les pôles gares,

- L’identification du foncier économique mutable,

- Les formations professionnelles et académiques,

- Les  contraintes paysagères et environnementales en lien avec la Marne.

 

À ce jour, le CDT Noisy-Champs est le seul des quatre CDT à avoir été validé en comité de pilotage, le 9 septembre 2013. L’Enquête Publique est prévue pour le premier semestre de 2014.

 

Pour consulter l’avis du  Conseil Régional Ile-de-France :

Cliquer sur :

Avis du Conseil régional Ile-de-France sur le CDT Noisy-Champs

 

Conclusions :

 

Le Président du Conseil Régional indique que, globalement, les objectifs du projet de CDT Noisy-Champs répondent aux enjeux inscrits dans le SDRIF. Il vise à consolider la vocation de Cluster de la Ville Durable, avec pour moteur la Cité Descartes.

 

Le territoire propose une stratégie de développement mobilisant ses ressources scientifiques et technologiques remarquables.

 

Cependant, cette stratégie circonscrite seulement au périmètre du CDT de ces deux communes est isolée et insuffisamment connectée aux dynamiques limitrophes, notamment celles portées par les trois autres CDT du Schéma de Développement Territorial (SDT) Descartes. Les enjeux de développement de la Cité Descartes dépassent largement le périmètre du  CDT Noisy-Champs, et s’inscrivent à l’échelle de l’Est parisien. Les effets vertueux d’une réflexion et d’une action globale à cette échelle sont nécessaires afin de récréer :

 

- L’articulation et la mise en synergie des projets de développement des quatre CDT pour optimiser la diffusion des richesses générées par le pôle de Descartes, rejoignant les orientations du SDT ;

 

- Le développement d’activités économiques connexes au projet de pôle et complémentarités avec les autres polarités voisines : Val de Fontenay, Rosny 2, Chelles / Vaires ;

 

- Le développement de la gamme des activités et services liées au projet de pôle pour une promotion élargie par le pôle de compétitivité Advancity ;

 

- L’élaboration d’une trame verte et bleue notamment de valorisation de la Marne et de sa vallée, par exemple.

 

Enfin, au-delà de la question de l’échelle permettant une bonne appréhension des enjeux de développement, et tirer profit de la locomotive économique que constitue la Cité Descartes pour l’ensemble de l’Est parisien, la Région recommande de veiller à :

 

- Préciser les liens et les synergies existants et potentiels entre les quatre CDT regroupés au sein du périmètre du projet de Schéma de Développement Territorial (SDT) Descartes ;

 

- Garantir les principes de mixité sociale et fonctionnelle au sein des projets urbains figurant dans le programme d’actions ;

 

- Se référer à la ligne 15 du réseau du Grand Paris Express dans la globalité de ses 75 kilomètres et non comme un tronçon limité au linéaire Pont-de-Sèvres / Noisy-Champs ;

 

- Valoriser le partenariat avec la Région Ile-de-France sur le plan financier et en matière de soutien à l’ingénierie, actuellement mis en œuvre mais également potentiel en apportant plus de détails aux 39 fiches-action ;

 

- Mettre à jour les orientations du CDT au regard du Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE), en intégrant les deux continuités écologiques identifiées spécifiquement sur la Carte de Destination Générale des différentes parties du Territoire (CDGT) dans le SDRIF, et en intégrant l’analyse des impacts induits par la réalisation du réseau du Grand Paris Express sur la gestion des déchets, et sur le drainage des sites dans les secteurs Natura 2000.

 

En conclusion, Jean Paul HUCHON émet sur ce projet de CDT Noisy-Champs un avis favorable assorti de recommandations, telles qu’elles figurent dans le projet de délibération du présent rapport.

______

Un projet de contrat pour le CDT «Grand Paris Est - Noisy-Champs»

Publié le par ADIHBHV

 

  CDT «Grand Paris Est -

Noisy-Champs» :

PROJET DE CONTRAT.

_______

 

CDT Noisy Champs-photo 1A

    Lycée International – Atelier d’Architecture 2/3/4.

 

Aujourd’hui, nous portons à votre connaissance le projet (document préparatoire) du CDT Grand Paris Est Noisy-Champs publié sur le site Coopération Territoriale du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis. Ce projet fut validé par le comité de pilotage le 9 septembre 2013. L’Autorité Environnementale (Ae) a émis un avis sur ce document le 11 décembre 2013. Cliquer sur : « Grand Paris Est Noisy-Champs »-Avis de l’Ae.

 

En l’espèce, sur les 39 projets faisant l’objet de « fiches actions », selon l’Ae, la qualité de l’évaluation environnementale n’est pas optimale, et plusieurs recommandations sont formulées. Tout particulièrement sur le fait qu’il est indispensable que les données soient  toutes compréhensibles, que les analyses soient partagées par les cosignataires (Préfet de Région, Noisy-le-Grand, Champs-sur-Marne et Communauté d’Agglomération de Marne-la-Vallée / Val-Maubuée) du CDT, et que les raisonnements soient accessibles au public. Pour l’ADIHBH -V, ce dernier point est fondamental car il s’agit d’un dossier très lourd en terme d’enjeux et complexe pour le lecteur citoyen au moment de l’Enquête Publique.

 

Le Contrat de Développement Territorial Noisy-Champs.

 

Le Grand Paris, selon la loi du 3 juin 2010, est « un projet urbain, social et économique d’intérêt national qui unit les grands territoires stratégiques de la région Ile-de-France, et promeut le développement économique durable, solidaire et créateur d’emplois de la région capitale. Ce projet s’appuie sur la création d’un réseau de transport public de voyageurs dont le financement des infrastructures est assuré par l’Etat. Ce réseau s’articule autour de Contrats de Développement Territorial (CDT), définis et réalisés conjointement par l’Etat, les communes et leurs groupements. Ces contrats participent à l’objectif de construire chaque année 70 000 logements géographiquement et socialement adaptés en Ile-de-France et contribuent à la maîtrise de l’étalement urbain.»

 

L’objet du CDT est de définir les objectifs et les priorités en matière d'urbanisme, de logements, de transports, de déplacements et de lutte contre l'étalement urbain, d'équipement commercial, de développement économique, sportif et culturel, de protection des espaces naturels, agricoles et forestiers et des paysages et des ressources naturelles sur le territoire retenu pour ce contrat.

 

Le projet du CDT de Noisy-Champs vise d’une part à renforcer la position du territoire en tant que pôle économique et urbain majeur de l’Est parisien, et d’autre part à faire de ce secteur un démonstrateur de la transition énergétique au travers du concept « de cluster de la ville durable ». 

 

Noisy et Champs occupent ainsi une place tout à fait particulière dans la nouvelle dynamique métropolitaine. Ce CDT doit permettre de valoriser les différents maillons qui composent le moteur économique de ce pôle de développement. Tout particulièrement au travers des 39 « fiches actions »,nous citons quelques exemples pour Noisy-le-Grand:

 

-       projet n°2 : La gare du Grand Paris de Noisy-Champs,

-       projet n°4 : Le projet urbain et économique de la Cité Descartes,

-       projet n°6 : La requalification de la ZAE des Richardets en Eco-Parc d’activités,

 

et plus particulièrement  sur le Grand Ouest Noiséen :

 

-       projet n°5 : Le projet urbain et économique du Mont d’Est,

 

 

CDT Noisy-Champs - Photo 2A

Projet urbain de Mont d’Est– DEVILLERS-HYL- ICADE- CD Via

 

-       projet n°12 : Le Collège et le Lycée International,

-       projet n° 15 : Le projet urbain des Quartiers Ouest de Noisy-le-Grand (Maille Horizon Nord et Sud - Clos aux Biches),

 

 

CDT Noisy-Champs - photo 3A

  Etude prospective, programmation de MH-Nord et Sud – DEVILLERS-HYL

 

-       projet n°29 : L’axe Mont d’Est – Cité Descartes.

 

Ce faisant, l’objectif est d’ancrer l’ensemble du territoire dans la dynamique de croissance métropolitaine, tout en veillant à ce que les habitants bénéficient de cette dynamique. Le développement de Noisy-Champs contribue ainsi à l’équilibre de l’aménagement régional, en accueillant des activités et des habitants supplémentaires (le Maire de Noisy-le-Grand parle de 100.000 habitants), grâce à des projets mixtes et ambitieux.

 

Toutefois, les deux communes de Noisy-le-Grand et Champs-sur-Marne n’avaient pas jusqu'à présent de tradition de travail en commun ; il va falloir revoir l’approche  méthodologique. La commune de Champs-sur-Marne fait partie de la communauté d’agglomération de Marne-la-Vallée/Val-Maubuée, issue de la transformation du syndicat d'agglomération nouvelle (SAN) du Val-Maubuée auquel la ville de Noisy-le-Grand avait fait le choix de ne pas adhérer lors de sa création en 1972. La commune de Noisy-le-Grand n’est rattachée à aucune intercommunalité, mais elle est directement concernée, à la différence de la commune de Champs-sur-Marne, par le projet « Métropole du Grand Paris » définitivement adopté par l’Assemblée nationale le jeudi 12 décembre 2013.

 

Aujourd’hui nous nous dirigeons vers une meilleure cohérence d’ensemble Le « Cluster de la ville durable » regroupe et s’articule autour de quatre projets de Contrat de Développement Territorial (CDT), à savoir :

 

- Le CDT qui concerne Noisy-le-Grand et Champs-sur-Marne en lien avec la Communauté d’agglomération Marne-la-Vallée / Val-Maubuée.

 

- Le CDT des Boucles de la Marne avec les communes de Bry-sur-Marne, Villiers-sur-Marne, Champigny-sur-Marne et Chennevières-sur-Marne.

 

- Le CDT qui concerne Chelles et Vaires-sur-Marne, avec le concours de la Communauté d’agglomération de Marne et Chantereine.

 

- Le CDT Marne et Bois qui concerne les communes de Fontenay-sous-Bois, Rosny-sous-Bois, Nogent-sur-Marne, le Perreux-sur-Marne, Neuilly-sur-Marne et Neuilly-Plaisance.

 

Le Schéma de Développement Territorial (SDT) de l’Est parisien initié en 2011, aura pour  vocation l’articulation des quatre CDT avec l’appui des Conseils Généraux, dans le cadre d’une démarche de cohérence de l’ensemble.

 

Pour consulter le projet du  CDT Noisy-Champs :

 

Cliquer sur :

http://cooperation-territoriale.seine-saint-denis.fr/IMG/pdf/4-_CDT_NoisyChamps_annexe1.pdf

 

 

L’avis de l’ADIHBH-V…

 

Le CDT Noisy-Champs engage le développement urbain, social et économique de Noisy-le-Grand sur les 50 prochaines années. A l’aune d’une campagne électorale pour les prochaines élections municipales de mars 2014, il serait judicieux que les différents acteurs politiques de notre commune intègrent cette dimension dans leur logiciel. Ainsi, qu’ils analysent ce CDT sur le fond, et  versent  leur vision politique au débat, avant l’Enquête Publique du premier semestre 2014.

_______

 

Un "Contrat de Développement Territorial" entre Noisy-le-Grand/Champs sur Marne et l'Etat : avis de l’Autorité Environnementale

Publié le par ADIHBH-V

  CDT «Grand Paris Est -

Noisy-Champs»

AVIS de L’AUTORITE ENVIRONNEMENTALE

_______

 

 

 

CDT Noisy-Champs - Photo1

 

 

Le préfet de la Région Ile-de-France et Paris, Jean Daubigny, les maires de Champs-sur-Marne et Noisy-le-Grand et le président de la communauté d’agglomération de Marne-la-Vallée Val-Maubuée ont validé le Contrat de Développement Territorial (CDT) « Grand Paris Est Noisy-Champs » le 9 septembre 2013.

Ce projet de Contrat de Développement Territorial n’est pas encore à ce jour adopté par les collectivités territoriales concernées. En effet, ce contrat qui revêt un caractère préparatoire, doit faire l’objet d’une saisine pour l’avis des personnes publiques intéressées comme l’Autorité Environnementale, la Région Ile-de-France ou encore le Syndicat Mixte Paris Métropole.

Au terme de l’Enquête Publique y afférente qui devrait se dérouler au deuxième trimestre 2014, ce CDT sera effectivement signé entre l’Etat et les collectivités locales, en vertu de la délibération de leur organe délibérant.

Dans ce cadre, l’Autorité Environnementale du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD), s’est réunie le 11 décembre 2013 à Paris (Avis n° Ae 2013-113/n°CGEDD 009320-01). Nous reproduisons ci-après quelques notes d’informations sur la présentation de ce Contrat de Développement Territorial « Grand Paris Est Noisy-Champs ».

 

Objet et cadre d’élaboration du CDT.

 

La Loi du Grand Paris a créé un nouvel outil de contractualisation entre les collectivités territoriales et l’Etat, dénommé Contrat de Développement Territorial (CDT). Les CDT définissent, dans le respect des principes énoncés le code de l'urbanisme, les objectifs et les priorités en matière d'urbanisme, de logement, de transports, de déplacements et de lutte contre l'étalement urbain, d'équipement commercial, de développement économique, sportif et culturel, de protection des espaces naturels, agricoles et forestiers et des paysages et des ressources naturelles.

 

Ils traitent notamment de la maîtrise de l’urbanisation à proximité des gares du futur réseau de transport du Grand Paris, de l’atteinte des objectifs quantifiés de la Territorialisation de l’Offre de Logement (TOL), et doivent comporter des engagements permettant d'assurer, dans le respect des objectifs du développement durable et notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la maîtrise de l'énergie et la production énergétique à partir de sources renouvelables, la préservation de la qualité de l'air, de l'eau, du sol et du sous-sol, des ressources naturelles, de la biodiversité, des écosystèmes et des espaces verts, la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques, la prévention des risques naturels prévisibles, des risques technologiques, des pollutions et des nuisances de toute nature.

 

 

Localisation et présentation du territoire.

 

 

CDT Noisy-Champs - Photo 2

 

Périmètre de contractualisation du CDT Noisy-Champs

 

Le territoire se répartit entre la vallée de la Marne, le coteau et un plateau en rive gauche. Il se situe précisément à la frontière entre la première couronne, densément construite, et la seconde couronne où la part d’espaces non artificialisés augmente rapidement en s’éloignant de Paris. Il compte 31% d’espaces ruraux naturels et forestiers (avec notamment les bois de la Grange, de Grâce et Saint-Martin) et 13% d’espaces urbains ouverts (parcs urbains, jardins, terrains de sports et terrains en friche).

 

Le territoire du CDT compte environ 90.000 habitants (63.000 à Noisy-le Grand, et  24.000 à Champs-sur- Marne) sur 20,30 km2. Après une période de croissance démographique forte depuis 1975 (32.000 habitants), la population s’est stabilisée dans les années 2000. Par rapport à la moyenne régionale :

 

- la population est plus jeune, avec un pourcentage plus élevé d’employés et d’ouvriers ;

- le revenu moyen et le taux de chômage sont dans la moyenne.

 

Les deux communes n’ont pas de tradition de travail en commun. Cette situation s’explique en partie par la coupure importante que représentent les emprises réservées pour le projet d’autoroute A103 (aujourd’hui abandonné), à la limite entre les deux territoires communaux. Les communes se distinguent notamment par :

 

- une proportion plus forte de logements sociaux à Noisy (37,7%) (ndlr : pour l’ADIHBH-V, Noisy-le-Grand comporterait 24% de logement sociaux), qu’à Champs (26,5%),

- l’importance des espaces ruraux, notamment boisés (26,4% à Noisy et 40% à Champs) ;

 

Les objectifs du CDT.

 

Le CDT comporte cinq grands objectifs :

 

- accroître le niveau de production de logements et diversifier l’habitat disponible ;

- créer des activités nouvelles à partir de la Cité Descartes et accompagner les populations vers l’emploi ;

- compléter le maillage territorial des transports et construire la ville des courtes distances ;

- mettre en œuvre une politique de développement des équipements et services ambitieuse et active ;

- protéger les ressources du territoire (espaces naturels, agricoles et forestiers, paysages et autres ressources naturelles)

 

Enjeux environnementaux du territoire et du CDT.

 

Sur le territoire concerné, les principaux enjeux environnementaux identifiés par l’Autorité Environnementale (Ae) concernent :

- la densification urbaine, avec la résorption des « dents creuses » et la reconstruction de la ville sur la ville ;

- la consommation d’espaces « naturels » et les continuités écologiques, avec une difficulté spécifique à apprécier, dans le cas de projets mobilisant de 7 à 16 ha d’espaces en friches (n’ayant pas tous un antécédent industriel ou urbain) ou naturels, s’il s’agit de la résorption souhaitable de « dents creuses » ou d’artificialisation d’espaces naturels qui auraient pu faire l’objet d’une requalification autre ;

- les risques liés d’une part aux eaux de ruissellement, et d’autre part, de manière plus localisée, à la construction en zone inondable ;

- les conditions de l’atteinte des objectifs de la Territorialisation de l’Offre de Logement (TOL);

-l’amélioration des réseaux de transport de proximité, avec notamment le rabattement sur la gare de Noisy-Champs ;

- la bonne gestion environnementale des projets locaux.

 

Avis délibéré de l’Autorité Environnementale sur le Contrat de Développement Territorial (CDT) « Grand Paris Est Noisy-Champs »

 

Pour accéder à l’intégralité de l’avis de l’Autorité Environnementale, Cliquer sur : Avis de l’Autorité Environnementale « Grand Paris Est Noisy-Champs »-11/12/2013.

 

Cet avis ne porte pas sur l’opportunité de l'opération mais sur la qualité de l’étude d’impact présentée par le maître d’ouvrage, et sur la prise en compte de l’environnement par l'opération. Il n’est donc ni favorable, ni défavorable au projet, plan ou programme. Il vise à permettre d’améliorer sa conception, et la participation du public à l’élaboration des décisions qui le concernent.

 

________

2014

Publié le

 

LE VRAI JOURNAL

DE NOISY-LE-GRAND SOUHAITE

A SES LECTEURS

UNE TRES JOYEUSE NOUVELLE ANNEE...

 

2014-New-Year-HD-Wallpaper