Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

NOEL !!!

Publié le par ADIHBH-V

NOEL !!!

LE VRAI JOURNAL

DE NOISY-LE-GRAND

VOUS SOUHAITE

UN JOYEUX NOËL !

Suite du compte rendu du Conseil Municipal du 6 décembre

Publié le par ADIHBH-V

CONSEIL MUNICIPAL
 
DU 06 DÉCEMBRE 2018

Partie 2
______

Suite du compte rendu du Conseil Municipal du 6 décembre

Lors de son intervention au dernier Conseil municipal de Noisy-le-Grand relatif à l’accord sur le principe des équipements publics de la ZAC des Bas-Heurts (Cliquer ici pour voir notre billet du 15 décembre 2018), on ne peut pas dire que Serge EPINARD ait fait preuve d’un acte de contrition en admettant les erreurs de la gouvernance de Michel PAJON sur le dossier ZAC du Clos aux Biches qui a produit beaucoup de sottises.

Gouvernance marquée par le sceau de l’arrogance, du sectarisme et du narcissisme qui ont généré pour cette opération de ZAC du Clos aux Biches annulée par le Tribunal administratif de Cergy-pontoise et la Cour d’Appel de Versailles , des coûts pharaoniques supportés par les Noiséens à hauteur de 10 millions d’euros. Sur ces 10 M € nous trouvons 3,8 M € d’études, de gestion et des frais de portage des terrains appartenant à la Ville et la SOCAREN, et encore 1,2 M € de frais de portage et de gestion pour les terrains portés par l’EPF-IdF depuis 2010. A cela faudrait-il encore ajouter les frais d’Avocats pour tous les procès intentés par l’ADIHBH-V et perdus systématiquement  par la Ville. A savoir : condamnation de la SOCAREN pour démolition abusive et fantaisiste sur les Bas-Heurts, annulation de la ZAC du Clos aux Biches, annulation du PLU de Noisy-le-Grand, annulation de deux Conventions d’aménagements signées entre la Ville et la SOCAREN,…avec chaque fois des dossiers biscornus instruits par Serge EPINARD en tant qu’Adjoint au Maire délégué à l’Urbanisme.

Bien évidemment, la réponse instinctive de Serge EPINARD le 06 décembre écoulé l’a dispensé de travailler à une meilleure analyse de ses erreurs passées et de faire son autocritique.

Toutefois, lorsque Serge EPINARD avance le fait que l’équilibre financier de la nouvelle ZAC des Bas-Heurts ne peut être atteint que grâce à une contribution financière de la ville, c’est à dire de l’impôt, à hauteur de 15,5 M €, cela apparaît justifiée dans son principe  pour construire seulement 900 logements.

En fait, c’est un arbitrage politique qui a conduit Brigitte MARSIGNY (Nouveau Maire de Noisy-le-Grand) à répondre aux aspirations des citoyens des Bas-Heurts pour être mieux entendus, et être davantage  associés aux décisions d’aménagement de leur quartier. Cette revendication étant finalement un appel à plus de considération dans une logique politique qui était un rapport de force. En d’autres termes, l’exigence évidente et légitime d’une meilleure association aux décisions politiques.

Ceci dit, l’historique dossier de ZAC du Clos aux Biches, avec 1500 logements et peut être même 1800 lorsqu’on l’analysait dans les détails, était dans sa gestion un    constat purement comptable, clef de voûte d’un ancien système oligarchique inquiétant de l’époque PAJONESQUE, qui bousculait le « mieux vivre » des résidents. Heureusement le 20 septembre 2015, lors d’une élection municipale partielle, le recours au bulletin de vote a corrigé les failles du système en place en provoquant le ‘dégagisme’  de Michel PAJON, dont Serge EPINARD et consort après 20 ans de règne. C’était le mal de l’omnipotence. Nous pouvons comprendre l’amertume qu’il manifeste aujourd’hui régulièrement sur le dossier Bas-Heurts. Mais c’est la vie démocratique en vigueur….

Le PARISIEN 93 en parle, sous la plume de Sébastien THOMAS.

Suite du compte rendu du Conseil Municipal du 6 décembre

                     Réunion de l’Établissement Public Territorial (EPT)                du mardi 18 décembre 2018

Suite du compte rendu du Conseil Municipal du 6 décembre

À cette occasion, mais cette fois-ci en tant que Conseiller territorial, Serge EPINARD nous a encore délivré son éternelle complainte des Bas-Heurts. L’effet territorial fut similaire à un cataplasme sur une jambe de bois

Ainsi, lors de cette séance, le dossier de la ZAC des Bas-Heurts fut définitivement approuvé par l’EPT, soit :
•    Le bilan de la mise à disposition de l’étude d’impact et du projet de dossier de réalisation de la ZAC,
•    Les délibérations 16, 17, 18 et 19 de l’EPT du 18 décembre approuvant la mise à disposition du public, et les réponses apportées,

 

Suite du compte rendu du Conseil Municipal du 6 décembre

•    L’Etude d’Impact,
•    Le dossier de réalisation de la ZAC, approuvé.

Pour information, ce dossier fera l’objet d’une nouvelle mise à disposition du public dans le courant du mois de janvier 2019.

_______________________


Lien Facebook

Compte rendu du Conseil municipal du mercredi 6 décembre 2018 pour ce qui concerne les Bas Heurts

Publié le par ADIHBH-V

CONSEIL MUNICIPAL

 

DU 06 DÉCEMBRE 2018
______


Accord du Conseil municipal


 sur le principe des équipements publics


 de la ZAC des Bas-Heurts.
___

 

Compte rendu du Conseil municipal du mercredi 6 décembre 2018 pour ce qui concerne les Bas Heurts

Le programme global de construction de la ZAC des Bas-Heurts, avec 58.700 m² de Surface De Plancher (SDP), se répartira de la façon suivante :
•    57.000 m² de SDP pour la création de 900 logements maximum, dont une résidence pour personnes âgées,
•    700 m² de SDP pour la réalisation d’un équipement public,
•    1.000 m² de SDP consacrés à des activités, des commerces et/ou des services.


Ce Conseil municipal du 06 décembre 2018 a été appelé à se prononcer sur le programme des équipements publics de la ZAC, à savoir :
•    Les équipements d’infrastructure répondant aux besoins générés par le programme global de construction et nécessaire à la desserte et viabilisation du quartier des Bas-Heurts,
•    Les équipements de superstructure consistant dans une Maison Pour Tous (MTP), lieu d’activités culturelles, artistiques, associatives ou encore sportive, répondant à des besoins non circonscrits au périmètre de l’opération.


Selon l’Article L.300-1 du Code de l’Urbanisme, l’approbation définitive du programme des équipements publics et du « dossier de réalisation » de la ZAC des Bas-Heurts, incombe donc désormais au Conseil Territorial de l’Etablissement Public Territorial  (EPT) Grand Paris Grand Est (T9). Cette approbation sera présentée à l’EPT lors de la séance du 18 décembre 2018.


Après cette approbation, une nouvelle mise à disposition du public sera réalisée dans les mêmes conditions que l’Enquête publique du mois de novembre dernier.
Ainsi nous pourrons à nouveau consulter :
•    Le bilan de la mise à disposition de l’étude d’impact et du projet de dossier de réalisation,
•    La délibération de l’EPT du 18 décembre approuvant la mise à disposition, et les réponses apportées,
•    L’Etude d’Impact,
•    Le dossier de réalisation approuvé.

Présentation de Brigitte MARSIGNY (LR) – Maire

 

Intervention d’Emmanuel CONSTANT (PS)

Réponse de Brigitte MARSIGNY

 

Intervention de Françoise GUICHE (Noisy Solidaire)

Réponse de Brigitte MARSIGNY

 

Intervention de Serge EPINARD (MRC)

Réponse de Brigitte MARSIGNY

_______________________


Lien Facebook

 

Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal

Publié le par ADIHBH-V

UNE MISSION

D'AIDE AU DEVELOPPEMENT

AU SENEGAL

Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal

Jacques est opticien, habitant des Bas-Heurts et membre de l'ADIHBH-V. Par quelques photos il nous fait partager son voyage au Sénégal dans le cadre des actions de l'ONG "Voiles Sans Frontières". Cette association, créée à l'initiative de navigateurs, intervient dans le Sine Saloum, région accessible uniquement par pirogues ou bateaux à faible tirant d'eau. 

Les projets sont multiples. Si les premières actions étaient surtout médicales, l'association intervient aussi sur le scolaire, la construction de crèches, la prévention dentaire, la diffusion de gilets de sauvetage, la formation aux jardins potagers... 

Pour plus d'infos : cliquer ici

"Des villages retirés, loin des zones touristiques, nous vivons ici l'authenticité. L'accueil est toujours impressionnant, et les échanges sont sincères. Nous sommes souvent remerciés de quitter nos "richesses" pour venir les aider mais en retour ils nous donnent de vraies leçons de vie par leur sourires et leur joie de vivre, malgré leur grande précarité."

Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal
Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal
Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal
Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal
Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal
Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal
Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal
Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal
Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal
Un habitant des Bas-Heurts en mission au Sénégal

L'équipe de France des métiers à Budapest

Publié le par ADIHBH-V

CARTON PLEIN

POUR L’ÉQUIPE DE FRANCE

DES MÉTIERS À BUDAPEST

L'équipe de France des métiers à Budapest

Du 26 au 28 septembre 2018 et devant plus de 70 000 visiteurs, les 525 prétendants à la médaille d’Or EuroSkills se sont affrontés pendant 15 heures d’épreuves intensives de très haut niveau et l’Équipe de France des Métiers s’est classée au 3ème rang européen en glanant pas moins de 22 médailles parmi les 25 métiers représentés.

L’Équipe de France des Métiers a ainsi pu perpétuer le bilan très positif des dernières éditions des EuroSkills et promouvoir encore plus le talent et l’exigence Made in France. Lors de cette 6ème édition des EuroSkills, l’équipe de France des Métiers repart avec 3 médailles d’Or, 3 médailles d’Argent, 6 médailles de Bronze et 10 médailles d’Excellence. Un résultat mérité pour une équipe de France qui affirme la position de la France comme place forte des métiers et de l’apprentissage au niveau européen. Cet excellent bilan de l'équipe de France confirme la force et l'étendue de ses talents, tous âgés de moins de 25 ans.

La vie de WorldSkills France est rythmée en permanence par les compétitions nationales, européennes ou mondiales. Ainsi, les finales nationales des Olympiades des Métiers se sont déroulées à Caen du 28 novembre au 1er décembre 2018. A l’issue de cette finale l’équipe de France a été composée. Après une préparation spécifique intensive (mentale, physique, psychologique et professionnelle), elle participera aux Olympiades des Métiers dans le cadre de la WorldSkills Compétition à Kazan en Russie du 22 au 27 août 2019.

Bien plus qu’une compétition faite pour des jeunes, c’est une voie d’excellence professionnelle qui met en valeur la « virtuosité de la main »

Mais c’est aussi la France qui, sous l’impulsion du Président de la République présente sa candidature pour accueillir cette compétition mondiale en 2023.

 Soudage – Dylan ALEXANDRE - 21 ans Nouvelle Aquitaine

Soudage – Dylan ALEXANDRE - 21 ans Nouvelle Aquitaine

Coiffure – Alix DARLES – 20 ans Provence Alpes Côte-d’Azur

Coiffure – Alix DARLES – 20 ans Provence Alpes Côte-d’Azur

Pour accéder aux résultats des World Skills de Budapest,

cliquer sur le lien ci-dessous

Le vrai journal de Noisy-le-Grand sur Facebook

_____________________________________________________________________

PS : Cet article a été révisé le 12 mai 2019, suite à un avertissement de la  fondation BETTENCOURT SCHUELLER .
 

Voir nos billets:

du 05/05/2019
La notion et l'expression de l'excellence du travail manuel devraient elles être l'apanage de la fondation BETTENCOURT SCHUELLER (1) ?
et du 09/05/2019
La fondation BETTENCOURT SCHUELLER veut interdire à l'ADIHBH-V d'utiliser des expressions du langage courant (2)

1 2 > >>