Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

6 articles avec mega-blanchisserie

La Blanchisserie de l'Est Francilien (proche des Bas Heurts) à Bry sur Marne doit revoir sa copie

Publié le par ADIHBH-V

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BLANCHISSERIE

DE L’EST FRANCILIEN :


GCS-BEF DOIT REVOIR SA COPIE !
______

La Blanchisserie de l'Est Francilien (proche des Bas Heurts) à Bry sur Marne doit revoir sa copie

Compte tenu de l’information au public de la Préfecture du Val-de-Marne d’avril 2019 relative au projet d’implantation de la Blanchisserie GCS-BEF au 110 avenue Georges Clémenceau à Bry-sur-Marne, GCS-BEF a organisé deux réunions publiques les 22 mai et 30 septembre 2019. À l’issue de ces deux réunions de concertation, le Groupement GCS-BEF a souhaité répondre aux interrogations légitimes de l’ADIHBH-V, d’une Association de Parents d’Elèves du Groupe Scolaire de La Varenne et des riverains.


Ainsi, le Groupement GCS-BEF a revu à la baisse l’ensemble de son Process et pris les engagements suivants :
1- Actualiser la demande d’enregistrement CERFA « annexe 1 » adressée à la Préfecture du 94, soit : production de 16 tonnes de linge/jour et non 20 t/jour ; production  5 jours sur 7 et non 7j/7 du lundi au vendredi entre 7h00 et 18h00,
2- Réaliser une étude de trafic avec la Société CD VIA tenant compte des équipements sensibles de proximité (écoles, collèges, zone pavillonnaire,….),
3- Documenter les impacts environnementaux générés par ce projet (odeurs, bruit, effluents, produits de nettoyage,…),
4- Organiser la visite de la blanchisserie GCS-BIH 77 de Meaux  qui produit 30 tonnes/jour,


En conséquence il s’avère que l’instruction de la demande initiale d’enregistrement de ce projet industriel auprès de la DRIEE du Val-de-Marne n’a pas été menée à son terme pour des raisons d’ordre procédural.
 

Courrier du Préfet du Val-de-Marne en date du 06/01/2020
Cliquer: ici


Selon nos informations, un nouveau dossier ICPE va être déposé (ou a été déposé) à la DRIEE du Val-de-Marne. Cela donnera lieu à une nouvelle instruction du dossier en Janvier 2020 pour une nouvelle consultation publique qui se tiendra courant février 2020, en Mairie de Bry-sur-Marne, Noisy-le-Grand et Neuilly-sur-Marne.


Par ailleurs, si le Maire de la Commune de Bry-sur-Marne a bien délivré le Permis de Construire n° 094015 18 00056 le 30 septembre 2019 relatif à ce projet, nous apprenons par GCS-BEF qu’un Permis de Construire modificatif va être instruit par Bry-sur-Marne.


L’ADIHBH-V a également sollicité le Maire de Bry-sur-Marne afin qu’il communique au Groupement CGS-BEF les dispositions constructives réglementaire pour que ce dernier implante un feu tricolore à la sortie de la Blanchisserie afin d’assurer la sécurité des véhicules qui remontent l’avenue Georges Clémenceau en direction de Noisy-le-Grand. Dans son courrier du 27 décembre 2019, Jean Pierre SPILBAUER prend acte de notre demande. Toutefois il attire notre attention sur le fait qu’au titre de ses pouvoirs de Police, il n’a pas vocation à imposer l’installation et à règlementer l’usage d’un feu tricolore sur une propriété privée.
Vraisemblablement, mais au titre de l’instruction du Permis de Construire modificatif ? L’ADIHBH-V pose la question.

______


Retrouvez-nous sur Facebook

Du nouveau sur le dossier de la Méga-blanchisserie

Publié le par ADIHBH-V

_____________________________________________________________________

Du nouveau sur le dossier de la Méga-blanchisserie

_____________________________________________________________________

Suite à nos demandes expresses et à la 1ère réunion du 22 mai 2019 (voir nos articles du 16 avril, du 23 avril et du 18 mai 2019), la société GCS Blanchisserie de l’Est Francilien organise une 2éme réunion d’information !

Cette réunion a été fixée unilatéralement par la société GCS au 1er octobre à 19 H 00

 

Depuis la première réunion, une étude d'impact du trafic (inexistante à l'époque de la présentation du projet) a été commandée à la société CD VIA.

 

Même si le projet semble avoir été revu, le dossier minimise les impacts du trafic de poids lourds et ne considère qu'un axe de circulation !

 

Comment peut-on, de plus, considérer que l'impact supplémentaire de 44 poids lourds par jour sur un sens d'itinéraire déjà chargé (plus de 3800 véhicules par jours) est anecdotique puisqu'on le noie dans la moyenne générale ?

 

Pour consulter le dossier rendu par la société CD VIA : cliquer ICI

 

De plus, nous demandons toujours  la mise en œuvre d’une « évaluation environnementale ».

En effet, l’Article R.512-46-11 du Code de l’environnement prévoit clairement que c’est seulement à compter de la « réception du dossier complet et régulier » que le dossier est transmis pour consultation du public.

 

Courrier de l'ADIHBH-V au Préfet du Val de Marne en date du 12/09/19: cliquer ICI

 

Lors de cette réunion, de nouvelles réponses précises à vos questions et aux nôtres sur le trafic généré, le stockage des produits de nettoyage, des rejets, des ventilateurs, du bruit, de la qualité de l'air et des nuisances en général sur l'environnement proche des quartiers des Bas-Heurts, de La Varenne à Noisy-le-Grand et de La Garenne à Bry-sur-Marne devront y être apportées.

 

 

Pour la santé de tous, il est urgent d’y participer

Tous les riverains sont concernés !

 

________________________________

 

 

Suivez nous sur facebook

 

Pour la rentrée, rappel sur les combats à venir et les actions de cette année

Publié le par ADIHBH-V

Pour la rentrée, rappel sur les combats à venir et les actions de cette année

Afin de repartir du bon pied, après ces vacances que l'on vous souhaite avoir été régénérantes, tout comme nous l'avions fait en ce début d'année civile (cliquer ici), il est bon de faire le point sur ce qui a été fait et ce qui va suivre de façon rapprochée (Méga-blanchisserie, ZAC des Bas-Heurts...).

Bonne lecture à tous !

Tout d'abord, les sujets en cours sur le quartier :

- Le projet d'installation d'une Méga-blanchisserie à la frontière de Noisy-le-Grand et de Bry-sur-Marne.

Vous pouvez relire nos articles du 16 avril,  du 26 mai et du 17 juin 2019. Malgré le dernier courrier de la direction (cf dernier commentaire), nous restons vigilants de même que l'association de parents d'élèves du groupe scolaire de La Varenne voisine.

- L'aménagement (enfin) de la ZAC des Bas-Heurts fait aussi, par essence, l'objet de toute notre attention

Voir nos articles du 24 mars, du 31 mars et du 27 avril 2019. Depuis, des commissions d'attribution des différents lots se sont réunis suite à l'ouverture des marchés publics afin de déterminer quel opérateur sera habilité à construire sur chaque lot, en fonction du cahier des charges établi par la mairie pour l'aménagement de la ZAC des Bas-Heurts.

Ensuite, les sujets plus généraux qui nous concernent tous :

- Les projets qui changent Noisy :

- Les travaux et retards des lignes de métro du Grand Paris; Lire notre article du 13 juin 2019, entre autres

- Entre deux articles, il nous faut aussi gérer des attaques "absurdes" ..... voir nos articles du 5 mai et du 9 mai 2019

Les exigences du projet de la Méga-blanchisserie de Bry sur Marne revues à la baisse

Publié le par ADIHBH-V

LES EXIGENCES DU PROJET

DE

 BLANCHISSERIE HOSPITALIÈRE

 DE BRY-SUR-MARNE

 REVUES À LA BAISSE !
______

Réunion publique du mercredi 22 mai 2019


Environ 100 personnes : des riverains, trois élus de Bry-sur-Marne, deux élus de Noisy-le-Grand, le Président et des membres de l’ADIHBH-V ont participé à cette réunion publique de 18h à 20h30, au 110 avenue Georges Clémenceau à Bry-sur-Marne.
Cette réunion était conduite par Madame Sophie ALBERT, Administratrice de la Blanchisserie GCS-BEF de Ville EVRARD, Madame Annick NAVARRO Administratrice suppléante, assistées de l’Ingénieur de la Direction du Patrimoine et des Travaux de l’EPS Ville EVRARD, de la Maîtrise d’Ouvrage, de la Maîtrise d’Œuvre et de la Direction de la Société ECOLAB (produits lessiviels).

 

Synthèse des échanges de cette réunion


Cliquer ici :

Visite de la Blanchisserie Inter-Hospitalière de Meaux – 77
Le vendredi 14 juin 2019.

 

À la demande du Président de l’ADIHBH-V, Monsieur Serge GIBERT, Responsable Opérationnel de GCS-BIH 77 a bien voulu nous faire visiter son Unité de traitement. Étaient présents Alain Cassé, Président de l’ADIHBH-V, Jean HILDBRAND, Adjoint au Maire de Bry-sur-Marne, Régis LACENA, Conseiller municipal, Bellina LEON, Conseillère municipale de Noisy-le-Grand, Déléguée à la santé et au Handicap, et Matthieu SAUTET, Directeur de l’Environnement.


Implantée sur un terrain de 12 ha, dans une zone industrielle isolée de toute construction pavillonnaire (ce qui ne serait pas le cas à Bry-sur-Marne), d’une superficie de 6400 m², cette unité de traitement du linge BIH 77 de 6 ans d’âge, bénéficie des matériels les plus récents et les plus performants dans un cadre environnemental étudié avec soin pour minimiser les nuisances et offrir les meilleures conditions de travail au personnel.


Cet établissement est optimisé pour traiter une quantité journalière de 30.000 kg de linge, possède 6 camions de 12,5 t, avec 96 salariés. Bry-sur-Marne serait dimensionné pour traiter journellement 16 t de linge, sans création de nouveaux emplois.


Cette Blanchisserie BIH 77 est ISO 9001, possède plusieurs labels et tout particulièrement a été classée en octobre 2018 7ème meilleure Blanchisserie mondiale pour les « Best Practices Awards ».


À ce jour, en l’état actuel du dossier, le Permis de Construire a été refusé par Jean Pierre SPLIBAUER, Maire de Bry-sur-Marne. Compte tenu de nos observations, nous notons que la nouvelle instruction de ce dossier par les Services Technique de Bry-sur-Marne doit porter nécessairement sur la localisation et l’isolation des Compresseurs et du Système de refroidissement des fluides. De même, la conception et l’orientation des cheminées en toiture doivent être particulièrement étudiées en fonction des vents dominants.


À Bry-sur-Marne…


À Bry-sur-Marne, en ce qui concerne les horaires et le plan de circulation des camions pour le transport du linge, GCS-BEF étudie actuellement cette problématique avec le Cabinet spécialisé CD-VIA. L’ADIHBH-V devrait être consultée à cette occasion. Cette réflexion va s’intégrer plus largement dans des études menées en ce moment par les Communes de Noisy-le-Grand et de Bry-sur-Marne avec CD-VIA, pour optimiser la circulation dans les quartiers des Bas-Heurts et de La Garenne. Plus largement, les Services techniques de Noisy-le-Grand sont en train de mettre en place un plan de circulation des Poids lourds sur la Ville, compte tenu des nombreux travaux présents et à venir !


Par ailleurs, dans la mesure où le GCS-BEF semble notamment s’être engagé à adresser un courrier additif à la Préfecture du Val-de-Marne afin de mettre à jour son dossier de demande d’enregistrement, il apparait également fondé de considérer que le Préfet Laurent PREVOT devra initier une nouvelle consultation du public avec, nous l’espérons, la mise en œuvre d’une évaluation environnementale. En effet, l’article R. 512-46-11 du code de l’environnement prévoit clairement que c’est seulement à compter de la « réception du dossier complet et régulier » que le dossier est transmis pour consultation du public.


Or, dans le cas présent, cet additif prouve, nous semble-t-il, le caractère incomplet du dossier initial qui a conduit à une première consultation du public en mars - avril 2019


Lors de cette visite du 14 juin écoulé, le Président de l’ADIHBH-V a rappelé à Madame Annick NAVARRO, Administratrice suppléante, ce critère réglementaire puisque la demande initiale d’enregistrement ne faisait nullement état de la Blanchisserie ELIS déjà existante à proximité, ainsi que des nuisances corrélatives cumulées entre les deux établissements.

Présentation de la Blanchisserie GCS-BIH 77 de Meaux


Cliquer ici :

Album photos de la visite


Cliquer ici :

 

Prochaine réunion publique


GCS-BEF a programmé une nouvelle réunion publique, si pas de modification, le jeudi 27 juin, à 18h30, 110 avenue Georges Clémenceau, à Bry-sur-Marne.

_____

 

La méga-blanchisserie très mal acceptée par les riverains lors de la réunion de présentation

Publié le par ADIHBH-V

_____________________________________________________________________

LE PROJET

DE BLANCHISSERIE

 INTER-HOSPITALIÈRE

 DE BRY-SUR-MARNE

 VACILLE !
______

La méga-blanchisserie très mal acceptée par les riverains lors de la réunion de présentation

À la demande de la Commune de Bry-sur-Marne et de l’ADIHBH-V, le Groupement de Coopération Sanitaire-Blanchisserie de l’Est Francilien (CGS-BEF) a enfin organisé une réunion publique le mercredi 22 mai, à 18h, sur son futur site du 110 rue Georges Clémenceau, à Bry-sur-Marne.
Le but étant bien évidemment de répondre aux interrogations légitimes portées par les riverains Noiséens et Bryards dans le registre déposé à la Mairie de Bry-sur-Marne dans le cadre de la consultation publique entre le 25 mars et le 25 avril 2019, relatives à l’implantation de cette nouvelle Blanchisserie dans une zone pavillonnaire. (voir nos deux billets des 16 avril et 23 avril).
En fait, une réunion publique organisée dans des conditions précaires pour une centaine d’auditeurs chauds bouillants ; pas assez de chaises, pas de sonorisation, etc….
Dans une atmosphère hostile, avec des riverains qui manifestaient leur mauvaise humeur, GCS-BEF, assisté de ses Ingénieurs spécialisés (Architecte, Maître d’œuvre,…) furent dès le début de la réunion publique totalement dépassés par les évènements.

Ambiance…cliquer ici

Après deux réunions de présentation du dossier les 13 novembre et 06 décembre 2018 en Mairie de Bry-sur-Marne par les représentants de GCS-BEF et les Services Techniques de la ville (Monsieur le Maire étant absent), manifestement ces interlocuteurs ont mal appréhendé les soucis environnementaux de l’implantation d’une telle blanchisserie dans cette zone industrielle située dans un quartier pavillonnaire de Bry-sur-Marne et limitrophe du quartier des Bas-Heurts et de La Varenne à Noisy-le-Grand ( bruit, circulation des camions, stationnement, ….)
Lorsque Jean Pierre SPILBAUER (Maire) a pris conscience de ces difficultés et du mécontentement des riverains, il a immédiatement convoqué les responsables de la Blanchisserie, dont certains se sont avérés absents. Pour autant, cette nouvelle réunion n’a apporté aucune réponse satisfaisante aux questions posées.
Aussi, face à ces nombreuses difficultés accumulées, lors du Conseil municipal du 06 mai écoulé, le Conseil municipal de Bry-sur-Marne a émis un avis défavorable sur la demande présentée par CGS-BEF compte tenu des remarques énoncées par les riverains et du caractère insuffisant des réponses apportées aux inquiétudes soulevées. Il en fut de même lors du Conseil municipal de Noisy-le-Grand le 16 mai 2019.

La méga-blanchisserie très mal acceptée par les riverains lors de la réunion de présentation

Enfin, le paroxysme du ridicule de cette réunion publique fut atteint lorsque la Directrice de l’institution hospitalière de Ville Evrard a présenté les caractéristiques techniques des modalités de fonctionnement de cette nouvelle Blanchisserie en total déphasage avec celles indiquées dans le formulaire CERFA de demande d’enregistrement en Préfecture du Val -de-Marne.
Finalement, ce dossier doit être totalement repris dans le respect des riverains, des Lois et des Règlements en vigueur, à savoir : nouvelle demande en Préfecture, nouvelle instruction avec les Services Techniques de Bry-sur-Marne, Nouvelle Enquête publique et mise en œuvre de l’article 512-7-2 du Code de l’Environnement par Monsieur le Préfet de Val-de-Marne, afin que ce projet soit soumis à évaluation environnementale.


Déclaration du Président de l’ADIHBH-V
Cliquer ici :

Délibération du Conseil municipal de Bry-sur-Marne
le 06 mai 2019

Cliquer ici :

Délibération du Conseil municipal de Noisy-le-Grand
le 16 mai 2019

Cliquer ici :

 

1 2 > >>