Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La solidarité ne connaît pas les frontières communales....

Publié le par ADIHBH-V

 

CONCERT SOLIDAIRE

À BRY-SUR-MARNE : 

« LES VENTS DE L’ESPOIR »

______

 

 

 1 - copie 2 - copie

 

Ce concert solidaire entièrement gratuit, avec les ensembles de clarinettes et de saxophones de Noisy-le-Grand, aura surtout comme objectif de faire connaître, dans notre Région de l’Est parisien, les missions de Bouée d’Espoir et d’étendre le champ des donateurs potentiels privés dans le cadre d’une solidarité sociale élargie.

 

Bouée d’Espoir est une Association, créée en 1985 à Paris, qui s’est fixée comme mission de venir en aide aux personnes en grande difficulté qui ont cependant un projet personnel structurant devant leur permettre une réinsertion professionnelle et sociale pour éviter de sombrer et devenir des « naufragés de la vie ».

 

« Répondant à une équation simple : cap difficile + projet + volonté de s’en sortir = 1 Bouée, ces personnes peuvent présenter leur dossier, par l’intermédiaire des travailleurs sociaux (CCAS, EDS, Espaces d’insertion, Maisons des Solidarités, Chantiers d’insertions et autres associations, toujours en liaison fréquente avec les services des Départements et des Communes). En fonction de l’appréciation que nous ferons du respect de nos critères, elles pourront bénéficier d’une aide partielle ou totale leur permettant de réaliser leur projet. »


Entièrement gérée par des bénévoles, l’association peut ainsi, grâce à ce type de gouvernance, mobiliser jusqu’à 97% du total les fonds de ses donateurs Particuliers, Entreprises ou Fondations, pour réaliser ses actions à travers certaines Délégations Régionales dont, Ile de France-Est sur le périmètre des départements 93, 94 et 77.

 

Grâce au soutien de la Ville de Bry-sur-Marne (94360), a été élaboré un projet d’animation culturelle qui prendra la forme d’un Concert Solidaire proposé au :

 

Centre culturel de Malestroit de Bry-sur-Marne

Le dimanche 06 Avril 2014 à 16 heures.

Cliquer sur : Concert « Les vents de l’espoir » 

 

Il fera voyager musicalement le public dans l’espace et le temps grâce à deux ensembles (7 clarinettistes et 5 saxophonistes) de Noisy-le-Grand, qui se sont associés bénévolement et gracieusement à l’entreprise.

 

Pour mieux connaître Bouée d’Espoir et d’en savoir plus sur ce Concert, consulter le site internet avec le lien suivant : http://www.boueedespoir.org

_______ 

 

 

Elections municipales : 2 ème tour

Publié le par ADIHBH-V

ELECTIONS MUNICIPALES DE  NOISY-LE-GRAND.

LE SPRINT EST LANCE…

____

 

 

Abstention-Photo1

 

Dans le cadre d’une parité parfaite, ce sont deux hommes et deux femmes qui lancent le sprint pour passer la ligne d’arrivée en tête, lors de la dernière étape, au soir du 30 mars prochain.

 

La première étape ne fut pas brillante, puisque le seul gagnant fut le parti de l’abstention. Une abstention qui progresse à Noisy-le-Grand de 1,25 point en 6 ans (49,32% en 2008, pour 50,57% au 1er tour 2014).

 

Résultats du premier tour : le 23 mars 2014.

 

Abstention-Tableau 2

 

 

L’abstention, reflet de notre démocratie.

 

L’abstentionnisme est un acte politique pour des personnes considérant qu’un régime représentatif n’est pas suffisant pour répondre aux voix de chaque individu composant la société. Avec ce triste record, doit-on parler d’un vote sanction contre  la gouvernance Socialo-Ecologiste de Noisy-le-Grand ? Contre un gouvernement "manchot" ? Contre les affaires troubles de nos anciens dirigeants ? Une exaspération face au manque de résultats induits par la crise économique ?

 

Mais nous pouvons aussi penser que les raisons de l’abstention sont plus profondes. L’action publique nationale souffre d’un manque de crédit. Il y a un sentiment d’incompréhension exacerbé d’une France en souffrance, d’une France d’en bas, voire peut être même d’une France des classes moyennes écrasées sous la pression fiscale, qui sanctionne une France d’en haut.

 

Ces élections municipales ont été touchées par un fort mouvement de « fatigue civique ». Les citoyens ne se reconnaissent plus dans la façon dont on leur présente leurs problèmes. Leurs élus sont de moins en moins représentatifs de la population réelle. A titre d’exemple, à droite comme à gauche, 40% des nouveaux élus à l’Assemblée nationale en 2012 n’ont jamais exercé une profession autre qu’une activité politique ou para-politique (dans les exécutifs de Conseils régionaux, généraux ou municipaux).

 

Pour être encore plus démonstratif, regardez en Seine-Saint-Denis ceux qui se présentent aux élections municipales à Saint-Denis et à Montreuil. Ils sont déjà Conseillers généraux, Députés mais ce n’est pas suffisant, votant la loi contre le cumul des mandats (sic), ils veulent aussi devenir Maire. Alors oui, à la fin du mois cela représente une gratification conséquente de cadre très très supérieur, que vous n’aurez jamais dans le secteur privé, même avec de lourdes responsabilités, après de longues et difficiles études. Ici aussi, nous pouvons y trouver des facteurs du rejet de la classe politique par les citoyens.

 

Enfin, pour terminer, signalons que l’abstention aurait pu être encore plus élevée, si les 13,74% du vote contestataire de Noisy-le-Grand ne s’étaient pas tournés vers l’extrême droite.

 

La mobilisation du deuxième tour est un enjeu majeur !

 

 

Alors votez !

Votez en toute connaissance de cause !

Votez pour qui vous voulez, mais votez !

 

 


 

Professions de foi :

(Cliquer sur le nom du candidat)

 

 

RASSEMBLES ON EST + FORT avec Michel PAJON

 

   

 

POUR NOISY TOUT SIMPLEMENT avec Brigitte MARSIGNY

 

   

 

NOISY SOLIDAIRE A GAUCHE VRAIMENT avec Patricia BETUEL

 

   

 

NOISY BLEU MARINE avec Maxence BUTTEY

______

 

 

 

Dernière minute : le tract anonyme du 28 mars 2014… une puanteur.

Cette campagne municipale se termine dans les caniveaux Noiséens. Nous trouvons ce matin dans nos boites aux lettres une feuille de choux malodorante signée d’un soit disant « Collectif Citoyen pour la défense de la démocratie Noiséenne ».

Un vrai citoyen est un membre de Noisy-le-Grand, disposant du droit de suffrage dans les assemblées publiques. Il participe aux décisions de la cité relatives aux lois, à la justice, et à l'administration. Si la démocratie est un régime politique dans lequel le peuple exerce la souveraineté, un vrai démocrate est attaché à ses principes. En d’autres termes, un vrai citoyen démocrate Noiséen ne pratique pas ce type  communication souterraine, anonyme  et nauséabonde.

En tant que Président de l’ADIHBH-V j’ai participé à toutes les réunions publiques (UDI, Front de Gauche, UMP et PS). J’ai pu observer les points forts et les points faibles des programmes des candidats. J’ai constaté et comparé les arguments.  J’ai posé des questions. J’ai enregistré des réponses plus ou moins bien argumentées. J’ai épié les moyens mis en œuvre qui explique pour beaucoup les différences. Quand on a le temps, les moyens et les hommes, ça aide, mais ça génère  aussi une inégalité de traitement des candidats...C’est également un problème.

Malheureusement, j’ai aussi remarqué parfois une audience confidentielle. Mais Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand était dans le débat démocratique, sur la place publique. Pas dans une politique grotesque de caniveau qui vraiment ne grandit pas les auteurs, et ne fait  progresser personne sauf, encore une fois le taux d’abstention et la mobilisation des extrêmes.

Alain Cassé
Président de l’ADIHBH-V

 

Quel avenir budgétaire pour Noisy le Grand ?

Publié le par ADIHBH-V

 

DEBAT D’ORIENTATION BUDGETAIRE 2014,

DE NOISY-LE-GRAND 

______

 

 

DOB - 1

 

Le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) a pour but de renforcer la démocratie participative en instaurant une discussion au sein du Conseil municipal, sur les priorités et les évolutions de la situation financière de la commune de Noisy-le-Grand. C’est un élément d’information transmis à l’assemblée délibérante dans les deux mois précédant l’examen du budget primitif d’avril 2014, qui devra être adopté par la nouvelle gouvernance. Il donne également aux élus actuels  la possibilité de s’exprimer sur la situation financière de la ville. Il doit se concevoir comme un outil pédagogique, ce qui fut effectif lors du Conseil municipal du 06 mars, associant la majorité et l’opposition. Le débat doit avoir lieu dans les deux mois précédant l’examen du budget primitif.

___

 

Le Débat d'Orientation Budgétaire (DOB) relatif à l'exercice 2014.

 

Avant d’exposer des éléments de rétrospective financière de la Commune, M. MIERSMAN, Adjoint au maire délégué aux finances présente le contexte économique et réglementaire dans lequel s’inscrit le débat sur les orientations budgétaires au titre de l’exercice 2014.

 

L’élaboration du budget est, depuis quelques années maintenant, contrainte par le contexte économique mondial marqué par la crise des dettes souveraines, et ses effets sur les déficits publics.

 

La loi de finances pour 2014 privilégie des hypothèses qui évoquent une sortie progressive de la crise, sur la base d’une prévision de croissance de 0,9 % du PIB pour cette année, ce chiffre étant désormais validé par l’exécutif européen dans le cadre d’un droit de regard sur les budgets nationaux.

 

Dans le cadre du pacte de confiance et de responsabilité entre l’État et les collectivités locales, le gouvernement a fixé pour 2014 un objectif d’économies des dépenses publiques de 15 milliards d’euros réparties et partagées entre l’État, les collectivités locales et la sphère sociale. La participation à la réduction des dépenses publiques prend ainsi la forme d’une baisse de 1,5 milliard d’euros des concours financiers de l’État aux collectivités. Cette baisse est imputée sur la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) et se poursuivra en 2015, et très probablement en 2016…..

 

Lire la suite en cliquant sur : DOB 2014 de Noisy-le-Grand.

 

 

 

DOB - 2

 

Audio Icon Déclaration de Patricia BETUEL – Noisy Solidaire

 

   Audio Icon

Déclaration de Marylise MARTINS – UDI

 

 

Audio Icon

  Déclaration de Serge EPINARD MRC

 

 

Audio Icon

  Déclaration de Brigitte MARSIGNY – UMP

 

 

 

Audio Icon  Déclaration de Sylvie DUFFRENE – EELV

 

 

Audio Icon   Déclaration de Géraldine DAROT – PS

 

 

 

 

____

 

Contribution bibliographique :

-        Compte rendu du Conseil municipal du 06 mars 2014,

Terminologie :

 

-        Produit Intérieur Brut (PIB) : Le PIB vise à quantifier pour un pays et une année donnés, la valeur totale de la « production de richesse » effectuée par les agents économiques résidents à l’intérieur de ce territoire (ménages, entreprises, administrations publiques,…). Le PIB d’une période à l'autre est censé mesurer le taux de croissance économique.

 

-        Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) : La dotation globale de fonctionnement désigne un concours financier de l'État, au budget des collectivités territoriales.

 

-        (*)- La capacité de désendettement : La capacité de désendettement est un indicateur très utilisé pour mesurer la solvabilité de la commune. Ce ratio compare le niveau d’épargne brute, qui sert à couvrir en priorité les remboursements de dette, à celui de l’encours, qui mesure les futurs remboursements.

Capacité de désendettement = Encours de la dette  / Epargne brute

La capacité de désendettement permet de répondre à la question suivante : en combien d'années la municipalité pourrait-elle rembourser la totalité du capital de sa dette, en supposant qu'elle y consacre tout son autofinancement brut ? Cet indicateur se mesure en années. Plus que son niveau, c’est son évolution sur plusieurs années qui permet d’évaluer la solvabilité de la commune 

A Noisy-le-Grand, l’évolution est la suivante : 3,62 en 2010, 3,54 en 2011, 4,84 en 2012 et 4,78 en 2013. Il est donc évident que la ville s’endette de plus en plus. En 2013, l’encours de la dette par habitant s’élève à 2441 €.

Ceci dit, puisque ce ratio est inférieur à 5 ans, le Maire vous dira que la commune est dans la catégorie des bons élèves. (5-10 ans, endettement moyen, 10-15 ans, endettement fort, plus de 15 ans, équilibre financier rompu).

 

 

Elections municipales 2014 (suite)

Publié le par ADIHBH-V

 

 

REPONSE DES CANDIDATS AU COURRIER DE L’ADIHBH-V

 

 

 

 

Election municipale-Photo1


 

 

 

Après avoir participé à toutes les réunions publiques, comme convenu, l’ADIHBH-V publie la réponse des candidats à notre lettre du 04 mars 2014. Nous postons les courriers tout simplement dans l’ordre d’arrivée au siège de l’Association.

 

A cette occasion, l’ADIHBH-V exprime toute sa gratitude à tous les candidats qui ont bien voulu prendre en considération notre interpellation du 04 mars écoulé. C’est un beau moment de démocratie locale, nous sommes très heureux de ces contributions.

 

 

______

 


NOISY SOLIDAIRE  A GAUCHE VRAIMENT avec Patricia BETUEL

 

Noisy le Grand, le 17 mars 2014, 15h27

 

Monsieur le Président,

 

C’est avec grand plaisir que « Noisy Solidaire, A gauche vraiment ! » répond à l’interpellation de l’ADIHBH-V.

 

Depuis 2004, année d’annonce de la première ZAC, en effet, vous nous accorderez le crédit de penser que plusieurs des anciens et actuels élus qui ont participé à la création de « Noisy Solidaire, A gauche vraiment ! » en 2008, puis qu’ils ont fait vivre au cours du mandat qui s’achève, n’ont pas varié de position concernant l’aménagement du quartier des bas Heurts et, aujourd’hui de Maille Horizon.

 

Nous n’ignorons pas que la venue des Collège et Lycée internationaux a relancé la nécessité de repenser un projet d’ensemble sur ces deux secteurs concomitants.

 

Bien évidemment, la désignation des Cabinets d’Architectes-Paysagistes Christian DEVILLIERS……… Lire la suite en cliquant sur : Courrier Patricia BETUEL – Etienne DOUSSAIN

______

 

 

NOISY BLEU MARINE avec Maxence BUTTEY

 

Noisy-le-Grand le 17 mars 2014, 19h59

 

 Monsieur le Président,

Vous m’avez sollicité pour connaître notre vision sur le futur aménagement urbain du quartier des Bas-Heurts. Je vous remercie de me donner la chance de m’exprimer sur ce sujet. Je suis très concerné personnellement par cette question car j’habite à proximité. Certains de mes colistiers le sont tout autant. Nous avons d’ailleurs un ancien Président d’une association de riverains qui a travaillé sur le problème.

Comme vous le dites dans votre lettre, ……………… Lire la suite en cliquant sur : Courrier Maxence BUTTEY.

______

 


L’ALTERNATIVE POUR NOISY avec Marylise MARTINS

 

Noisy le Grand le 18 mars 2014, 18h00

 

 

Notre projet :

 

* Arrêter tout projet d’habitat collectif en attente d’un nouveau PLU

* Mise en en révision générale du PLU : Diminuer fortement le nombre de logements prévu par la  majorité municipale sortante

 

 Reprendre simultanément l’étude  pour l’aménagement  des deux zones  :

 Clos aux Biches et de la Maille Horizon Nord

 

1* Aucune opération de construction ne sera lancée avant l’approbation d’un plan d’aménagement d’ensemble de ce secteur à l’exception, bien entendu,  du Collège et du Lycée International.

 

2* Densité

 La densité  envisageable  sera comprise entre 80 et 120 logements à l’hectare maximum

 

3* Les directives d’urbanisme comprendront : …………..Lire la suite en cliquant sur : Courrier Marylise MARTINS.

______

 

 

POUR NOISY TOUT SIMPLEMENT avec Brigitte MARSIGNY

 

Noisy le Grand le 18 mars 2014, 19h30

 

 

Cher Monsieur,

 

Je fais suite à votre lettre du 4 mars dernier ainsi qu'à notre échange de mails d'hier.

Vous m'avez interrogée sur notre vision du futur aménagement du quartier des Bas Heurts dont vous présidez l'Association.

 

Si notre programme concerne bien évidemment l'ensemble de la ville, et non pas seulement un quartier, je vous réponds bien volontiers, d'autant plus que la question de l'urbanisation a déjà fait l'objet d'un des tracts que nous avons distribué et que le programme que je vous ai adressé hier par support électronique en parle longuement. Pas de vaines promesses mais du concret.

 

Faisant aussi suite aux questions que vous m'avez posées en expert samedi lors de ma réunion publique vous n'ignorez pas que le contrat de développement territorial et la métropole du Grand Paris ont un objet similaire : diminuer fortement la dotation générale de fonctionnement et récupérer un pouvoir absolu sur les villes. Il va donc falloir se battre………….. Lire la suite en cliquant sur : Courrier Brigitte MARSIGNY.

 

______

 

 

RASSEMBLES ON EST + FORT avec Michel PAJON

 

Noisy-le-Grand le 19 mars 2014

 

Monsieur le Président,

 

Vous me sollicitez en tant que candidat aux prochaines élections municipales au sujet de la vision que nous avons du futur projet d'aménagement urbain du quartier des Bas-Heurs. Comme vous le soulignez dans votre courrier, la ville porte depuis 2012 le projet d'aménagement du secteur Maille-Horizon Nord et je me félicite que vous ayez soutenu publiquement ce projetLire la suite en cliquant sur : Courriel Michel PAJON.

 

 

______


Election municipale - Image 2

 

 

 

 

 

 

 

Elections municipales et Grand Paris (suite)

Publié le par ADIHBH-V

 

 LA METROPOLE

DU GRAND PARIS,

VUE DE BRY-SUR-MARNE.

______

 

Bry sur Marne 1

 

Dans le cadre de sa mission d’information, le mercredi 12 mars, Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand était présent à Bry-sur-Marne, pour la réunion publique du Maire sortant, Jean Pierre SPILBAUER.

 

À cette occasion, la problématique de la « Métropole du Grand Paris » fut abordée par le candidat ainsi que par Gille Carrez, Maire du Perreux-sur-Marne et Président de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale. Un document relatif à la réunion du Syndicat mixte « Paris Métropole » du vendredi 07 mars fût distribué aux auditeurs.

 

Ce mémoire d’information, principalement destiné aux Bryards, comporte cinq notes qui résument la genèse de la Métropole du Grand Paris. Trois commentaires et plusieurs avis du candidat Jean Pierre SPILBAUER.

 

Lors de cette réunion publique  nous avons trouvé un certain nombre d’informations très pertinentes sur la mise en place de cette mégastructure technocratique.

À Noisy-le-Grand, à ce jour, rien de tout cela.

 

Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand est extrêmement surpris que ce sujet fondamental ne fasse pas partie de la campagne électorale en cours à Noisy-le-Grand. Les nouveaux candidats en lice à la fonction de Maire sembleraient ne pas connaître les enjeux ?

Les promesses électorales, c’est bien joli, mais comment feront-ils pour les défendre diluée dans une intercommunalité de 300.000 habitants, littéralement livrée aux mains d’un Etat de gauche ou de droite ?

 

Les Noiséens sollicitent une position claire dés maintenant, demain il sera trop tard.

 

Enfin, toute notre gratitude à Jean Pierre SPILBAUER, qui à bien voulu nous donner l’autorisation de poster son document sur notre blog http://www.noisy-les-bas-heurts.com. Merci.

 

Pour accéder à cette information, cliquer sur :

Métropole du Grand Paris-Article de Jean Pierre SPILBAUER.

 

 

 

1 2 > >>