Les exigences du projet de la Méga-blanchisserie de Bry sur Marne revues à la baisse

Publié le par ADIHBH-V

LES EXIGENCES DU PROJET

DE

 BLANCHISSERIE HOSPITALIÈRE

 DE BRY-SUR-MARNE

 REVUES À LA BAISSE !
______

Réunion publique du mercredi 22 mai 2019


Environ 100 personnes : des riverains, trois élus de Bry-sur-Marne, deux élus de Noisy-le-Grand, le Président et des membres de l’ADIHBH-V ont participé à cette réunion publique de 18h à 20h30, au 110 avenue Georges Clémenceau à Bry-sur-Marne.
Cette réunion était conduite par Madame Sophie ALBERT, Administratrice de la Blanchisserie GCS-BEF de Ville EVRARD, Madame Annick NAVARRO Administratrice suppléante, assistées de l’Ingénieur de la Direction du Patrimoine et des Travaux de l’EPS Ville EVRARD, de la Maîtrise d’Ouvrage, de la Maîtrise d’Œuvre et de la Direction de la Société ECOLAB (produits lessiviels).

 

Synthèse des échanges de cette réunion


Cliquer ici :

Visite de la Blanchisserie Inter-Hospitalière de Meaux – 77
Le vendredi 14 juin 2019.

 

À la demande du Président de l’ADIHBH-V, Monsieur Serge GIBERT, Responsable Opérationnel de GCS-BIH 77 a bien voulu nous faire visiter son Unité de traitement. Étaient présents Alain Cassé, Président de l’ADIHBH-V, Jean HILDBRAND, Adjoint au Maire de Bry-sur-Marne, Régis LACENA, Conseiller municipal, Bellina LEON, Conseillère municipale de Noisy-le-Grand, Déléguée à la santé et au Handicap, et Matthieu SAUTET, Directeur de l’Environnement.


Implantée sur un terrain de 12 ha, dans une zone industrielle isolée de toute construction pavillonnaire (ce qui ne serait pas le cas à Bry-sur-Marne), d’une superficie de 6400 m², cette unité de traitement du linge BIH 77 de 6 ans d’âge, bénéficie des matériels les plus récents et les plus performants dans un cadre environnemental étudié avec soin pour minimiser les nuisances et offrir les meilleures conditions de travail au personnel.


Cet établissement est optimisé pour traiter une quantité journalière de 30.000 kg de linge, possède 6 camions de 12,5 t, avec 96 salariés. Bry-sur-Marne serait dimensionné pour traiter journellement 16 t de linge, sans création de nouveaux emplois.


Cette Blanchisserie BIH 77 est ISO 9001, possède plusieurs labels et tout particulièrement a été classée en octobre 2018 7ème meilleure Blanchisserie mondiale pour les « Best Practices Awards ».


À ce jour, en l’état actuel du dossier, le Permis de Construire a été refusé par Jean Pierre SPLIBAUER, Maire de Bry-sur-Marne. Compte tenu de nos observations, nous notons que la nouvelle instruction de ce dossier par les Services Technique de Bry-sur-Marne doit porter nécessairement sur la localisation et l’isolation des Compresseurs et du Système de refroidissement des fluides. De même, la conception et l’orientation des cheminées en toiture doivent être particulièrement étudiées en fonction des vents dominants.


À Bry-sur-Marne…


À Bry-sur-Marne, en ce qui concerne les horaires et le plan de circulation des camions pour le transport du linge, GCS-BEF étudie actuellement cette problématique avec le Cabinet spécialisé CD-VIA. L’ADIHBH-V devrait être consultée à cette occasion. Cette réflexion va s’intégrer plus largement dans des études menées en ce moment par les Communes de Noisy-le-Grand et de Bry-sur-Marne avec CD-VIA, pour optimiser la circulation dans les quartiers des Bas-Heurts et de La Garenne. Plus largement, les Services techniques de Noisy-le-Grand sont en train de mettre en place un plan de circulation des Poids lourds sur la Ville, compte tenu des nombreux travaux présents et à venir !


Par ailleurs, dans la mesure où le GCS-BEF semble notamment s’être engagé à adresser un courrier additif à la Préfecture du Val-de-Marne afin de mettre à jour son dossier de demande d’enregistrement, il apparait également fondé de considérer que le Préfet Laurent PREVOT devra initier une nouvelle consultation du public avec, nous l’espérons, la mise en œuvre d’une évaluation environnementale. En effet, l’article R. 512-46-11 du code de l’environnement prévoit clairement que c’est seulement à compter de la « réception du dossier complet et régulier » que le dossier est transmis pour consultation du public.


Or, dans le cas présent, cet additif prouve, nous semble-t-il, le caractère incomplet du dossier initial qui a conduit à une première consultation du public en mars - avril 2019


Lors de cette visite du 14 juin écoulé, le Président de l’ADIHBH-V a rappelé à Madame Annick NAVARRO, Administratrice suppléante, ce critère réglementaire puisque la demande initiale d’enregistrement ne faisait nullement état de la Blanchisserie ELIS déjà existante à proximité, ainsi que des nuisances corrélatives cumulées entre les deux établissements.

Présentation de la Blanchisserie GCS-BIH 77 de Meaux


Cliquer ici :

Album photos de la visite


Cliquer ici :

 

Prochaine réunion publique


GCS-BEF a programmé une nouvelle réunion publique, si pas de modification, le jeudi 27 juin, à 18h30, 110 avenue Georges Clémenceau, à Bry-sur-Marne.

_____

 

Commenter cet article

Sophie ALBERT 21/06/2019 00:03

Monsieur le président,
 
Je reviens vers vous à la suite des divers échanges que vous avez eus avec le GCS-BEF.
 
Nous avons fait parvenir à la Préfecture et à la DRIEE une lettre en RAR « Porter à Connaissance » stipulant :
 
• « Le GCS-BEF produira 16 tonnes de linge blanchi par jour et non 20 tonnes /jour.
 
• L’activité sera réalisée 5 jours sur 7 du lundi au vendredi et plus précisément :
 
L’activité de production se fera 5 jours sur 7 du lundi au vendredi, de 7h00 à 18h00
 
L’activité de transport se fera 5 jours sur 7 du lundi au vendredi, entre 6h30 et 20h00.Elle sera effectuée par 2 rotations par véhicule, l’une le matin et l’autre d’après-midi, par 4 camions de 15.490 tonnes PTRA et 2 camionnettes de 3.5 tonnes PTRA. Une organisation particulière sera adoptée pour que ces rotations ne soient pas concomitantes avec celle des groupes scolaires avoisinants. »
 
Nous avons commandé une étude de trafic à la société CDVIA, dont le rapport est attendu pour le 27 juin au plus tard. Comme, nous nous y sommes engagés, ce rapport et le plan d’actions qui en résulte doit être partagé par les élus et les techniciens des 2 villes ainsi qu’avec vous-même en tant que président de l’association ADIHBH-V.
 
Nous avons revu à la baisse l’ensemble du Process de blanchisserie et les incidences techniques et architecturales qui en résultent sont en cours d’actualisation dans le  dossier Travaux. Celui sera finalisé en juillet prochain. Cette actualisation conforte les mesures déjà envisagées d’atténuation des nuisances sonores, visuelles et répondent aux demandes exprimées par les riverains.
 
Par conséquent, il me parait opportun de reporter la 2ème réunion publique prévue le 27 juin prochain, à une date ultérieure à arrêter ensemble.
 
Veuillez agréer, Monsieur le Président , l’expression de mes meilleures salutations.
 
Sophie ALBERT
Administratrice du GCS-BEF