POURQUOI CE BLOG ?

Publié le par adihbhv

 

A la lecture du "Noisy-mag", les habitants de Noisy-le-Grand sont remplis de bonheur, rassurés par la gestion en bon "père de famille" de leur Maire. Ils ne cessent d'ailleurs d'envoyer des courriers de satisfaction au journal municipal (!)...


La vérité, camouflée par des opérations de communication coûteuses, est toute autre. Des projets immobiliers pharaoniques agressifs, une restructuration des quartiers par préemption abusive  des habitants. Tout ceci appuyé par de la désinformation, la censure des comptes-rendus des conseils municipaux, et le manque d’une réelle  démocratie participative dans la ville.

 

Vous trouverez dans ce Blog Citoyen Local des articles concernant notre quartier des Bas-Heurts, mais aussi des informations non disponibles par ailleurs, sur des projets municipaux qui font débats, comme par exemple des interventions censurées d'élus (de droite comme de gauche), des réflexions sur la gestion de la ville en général et quelques surprises dans la catégorie "Humour".

 

Consultez également la liste des articles et les catégories qui vous intéressent : seuls les dix derniers articles apparaissent en première page.


Nous vous invitons à vous "
inscrire à la "newsletter" pour être averti à chaque parution d'un nouvel article et surtout de
Recommander ce blog : de plus en plus de Noiséens le consultent. Il devient un outil indispensable pour une juste information sur notre ville. Il est aussi un espace de dialogue citoyen ; n'hésitez pas à vous exprimer à la fin de chaque article en cliquant sur "Ajouter un commentaire ".

 

  

Pourquoi%20ce%20blog%20-%20Photo[1]

 

 

  Résumé de la situation sur les Bas-Heurts depuis 2002 :

 

  • 2002 : Comme pour d'autres quartiers de Noisy-le-Grand, la municipalité vote un Périmètre d'Etude sur les Bas-Heurts,
  • Juillet 2004, Michel Pajon annonce son projet urbain de 1500 logements sur ce secteur, (soit 5000 habitants) après expulsion des résidents si DUP. Sont menacées 75 familles et personnes âgées, voire très âgées pour 20 d’entres-elles,
  • Septembre 2004, création de l'Association de Défense ADIHBH-V,
  • Octobre 2004, création de la ZAC dite du « Clos aux Biches ». La concertation obligatoire montre que 92% des Noiséens s'opposent au projet municipal. L’ADIHBH-V dépose un recours pour « Excès de Pouvoir », devant le Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise,
  • Une pétition de 6500 signatures de Noiséens appuie cette opposition citoyenne,
  • Septembre 2006 : une manifestation publique de Noiséens soutenue par les partis politiques de Droite et de Gauche (UMP, UDF, PCF, Les Verts), défile dans les rues de Noisy-le-Grand,
  • Janvier et Février 2007 se déroule l’Enquête Publique Préfectorale sur la ZAC dite du « Clos aux Biches ». Parallèlement, le PLU de la commune fait également l'objet d'une Enquête Publique. Il prévoit une densification sur toute la ville et autoriserait sur les Bas-Heurts des hauteurs d'immeuble de 5 ou 6 étages + combles, soit 18 à 22 m. L’ADIHBH-V dépose un recours devant le Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise,
  • Les Périmètres d'Etude se multiplient sur la ville. A fin décembre 2012, 14 Périmètres d’Etudes sont identifiés, ce qui inquiète sérieusement les Noiséens, car les Préemptions se multiplient,
  • Avril 2007 : la Commission d’Enquête sur la ZAC du « Clos aux Biches » sur le quartier des Bas-Heurts, émet un avis défavorable unanime,
  • Avril 2007 : Michel Pajon, Député Maire de Noisy-le-Grand, fait citer devant la 17e Chambre Correctionnelle (chambre de la presse), du TGI de Paris, le Président Alain Cassé en sa qualité de Directeur de Publication et l’ADIHBH-V, pour y répondre respectivement comme auteur civilement responsable du délit de diffamation publique envers un citoyen chargé d’un mandat public, pour avoir publié le commentaire d’un internaute sur le blog de l’association, qu’il juge diffamatoire à son égard,
  • Août 2007 : les Noiséens apprennent la bonne nouvelle. Les Enquêteurs disent « non » au projet urbain phénoménal de Michel Pajon, et motivent leur  décision,
  • Mars 2008 : la 17e Chambre Correctionnelle du TGI de Paris relaxe Alain Cassé des fins de poursuite, et déboute Michel Pajon. Michel Pajon fait Appel devant la 11e Chambre de la Cour d’Appel de Paris,
  • Avril 2008 : annulation de la ZAC dite du « Clos aux Biches » par le Tribunal Administratif de Cergy Pontoise (95). Michel Pajon interjette  appel devant la cour d’Appel de Versailles,
  • Janvier 2009 : la 11e Chambre d’Appel du TGI de Paris confirme le jugement déféré et déboute encore une fois Michel Pajon,
  • Janvier 2009 : insatiable, car il faut coûte que coûte « se payer ce trublion » d’Alain Cassé, Michel Pajon se Pourvoi en Cassation,
  • Février 2010 : la Cour de Cassation casse (sans jeu de mot) le jugement de la 11e Chambre, et renvoie la cause et les parties devant la Cour d’Appel de Rouen,
  • Juin 2010 : le Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise annule le PLU de Noisy-le-Grand, puisque entaché d’insuffisances. Le Maire ne fait pas appel, tellement son dossier est mauvais.
  • Juillet 2010 : la Cour d’Appel de Versailles rejette en Appel la requête de la commune de Noisy-le-Grand et confirme l’annulation de la ZAC du « Clos aux Biches »,
  • Octobre 2010 : la Cour d’Appel de Rouen condamne Alain Cassé en tant que personne civile, à titre personnel, des faits de « diffamation publique » et en qualité de producteur du blog http://www.noisy-les-bas-heurts.com,
  • Novembre 2010 : Alain Cassé se pourvoi en Cassation,
  • Octobre 2012 : La Cour de Cassation annule toutes les dispositions susvisées par la Cour d’Appel de Rouen, et renvoie la cause et les parties devant la Cour d’Appel de Versailles, pour un jugement probable en 2013,
  • Janvier 2013 : la commune de Noisy-le-Grand envisage de créer en 2013 une nouvelle ZAC sur le Quartier des Bas-Heurts élargi (périmètre Mont-d’Est – Pierre Brossolette). La densification porte toujours sur 1500 logt, voire 1800 sur l’ensemble de la zone,
  • Années 2013 - 2014 – 2015 – 2016. Faire son métier de Citoyen et participer à la politique de la ville est très intéressant, mais dans une ville ou nous sommes toujours en « monarchie élective », c’est violent et épuisant. Toutefois la lutte continue….

 

  

Consultez les commentaires déposés sur le registre public de 2007:
http://noisy-enquete-publique.over-blog.com/


   

 

Publié dans noisy-les-bas-heurts

Commenter cet article

Guillaume L 29/07/2012 15:53


J'habite à Montréal, Québec, Canada et j'ai entendu parler de votre cause...cela est vraiment incroyable, fou, dément...


Pourquoi construire des tours d'habitation alors que les terrains sont déjà occupés par des maisons et leurs habitants??????


Le pouvoir politique malgré plusieurs revers judiciaire continue d'aller de l'avant dans ce projet de tour au lieu d'abandonner tout simplement et purement ce projet de tour et d'assumer
leurs erreurs et de laisser en paix ses habitants.


En tout sachez que nous sommes tout coeur avec vous dans votre combat et ne baissez pas les bras car ils n'attendent que cela!


Félicitations à vous tous qui vous battez. Maintenez la pression, un jour ils finiront par céder!!!!!


 

Pascal 17/03/2010 00:19


À lire les différents articles de ce blog, on comprends tout son intérêt!

Un autre regard sur la vie de cette ville (en complément d'autres informations), mais aussi de la société et une ouverture sur l'avenir.

À chacun de rester vigilant en s'informant pour pouvoir réagir.


stephnane 23/10/2007 15:37

Bonjour.En tant qu'étudiant, j'ai habité 3 ans à Noisy près de l'espace M. Simon (2000-2003). La semaine passée, je suis revenu dans le coin pour unr formation au Mont d'Est et avec les grèves, j'ai du faire un joli trajet d'une heure entre Nogent et Noisy en passant par le chemin le plus court qui, justement, passait par la Rue Perdrigé. Quelle ne fut pas ma surprise de voir tous ces panneaux dans ce petit quartier paraissant hyper calme ainsi que les maisons murées et/ou rasées. A l'heure où on se rend compte que d'avoir tassé des gens dans des immeubles a engendré pas mal de délinquance, on veut recommencer à reconstruire tout ça !! Je comprend pas très bien et je soutien votre association de défense à 200% !!

renard 28/05/2007 18:21

Bonjour,
Nous sommes dans une situation similaire d'expropriation par la mairie de Bobigny. Pourriez-vous nous donner les coordonnées d'un avocat qui pourrait nous défendre ?
merci.
 

Toi_Toi_MONTOIT 27/05/2007 01:18

Ode à notre maire (avec l'aide des Charlots :) )"Merci Pajon merci PajonQuel plaisir d'etre administré par vousOn est heureux comme des fousMerci Pajon merci PajonCe que vous faites ici-basUn jour mon bulletin de vote vous le rendra"Solidarité avec "les mouches à merde" !  :)Et merci à votre association .

Yveline 05/05/2007 11:25

Le fameux site Linternaute a lancé une campagne de témoignages sur les villes dont celle de Noisy. N'hésitez pas à y poster vos témoignages. http://www.linternaute.com/ville/ville/temoignage/1628/1/negatif/noisy-le-grand.shtmlSi  la préemption, les procès sont devenus la pratique courante d'un élu, il est en revanche de notre droit de ne plus accepter une telle situation. Je posterai sur le blog toute information utile à l'association en ce sens.Merci aux membres de l'association de défendre les intérêts des noiséens, de TOUS les noiséens sans distinction politique : quel bien ça fait de pouvoir le penser et le dire !

Aurélie 27/04/2007 18:41

Bravo pour votre blog ! C'est curieux, il y a des infos que l'on ne retrouve pas dans le Noisy Magazine...

abel 15/03/2007 13:14

A Noisy le grand, le maire souhaite détruire une soixantaine de pavillons et exproprier ainsi les familles parce que leurs propriétés sont situées prés du RER (Bry sur mARNE). Mais parrallèlement, ce maire créer en 2004/2005 une zone semi-industrielle et une déchetérie près de ce même RER  et à 300 m du quartier des Bas heurts ! Quelle cohérence? Pourquoi ne pas avoir utilisé les terrains de cette zone semi-industrielle pour construire  logements sociaux et immeubles qui auraient été situés près du RER !. A Noisy le Grand, y'a pu de bon sens !  Cela peut changer, si nous le décidons !

isabelle 11/03/2007 17:48

Enfin, c'est incroyable qu'un Maire puisse ainsi utiliser le droit de préemption. J'ai l'impression que tous les quartiers de Noisy sont touchés par la préemption.
Je pose la question : S'il y a changement de Maire, est - ce que la préemption peut être levée ?
Car, il n'est pas possible qu'en une année il réalise tous ses projets immobiliers.
Incroyable aussi  les milliers d'euros de nos finances publiques qui partent dans l'achat de foncier. Il faut lire les comptes rendus des conseils municipaux pour le croire.  
Monsieur Pajon voudrait - il  saborder la ville avant de partir ?  

valerie 07/03/2007 14:21

Le début de l'histoire de Laurent est bien belle mais la fin malheureusement connue d'avance par de nombreux noiséens.
Les parents de l'une de mes amies viennent de vendre leur pavillon chemin des bas heurts, bien que cette voie ne fasse pas partie de la ZAC DU CLOS AUX BICHES, l'agence a prévenu le propriétaire que la mairie pouvait exercer son droit de préemption dans le délai légal.
J'espère que l'acquéreur est bien au fait de celà.
 
 
 

Laurent G 06/03/2007 13:51


Bonjour !
Noiséen depuis 25 ans et satisfait de ma ville , je décide en début d'anné de faire l'aquisition d'un bien immobilier se situant route de gournay (en face des coteaux à noisy le grand), qui est en fait la résidence principale de mes parents et comme mon père part en retraite, une transaction pouvait se faire.Donc il fait venir trois agences immobilières pour estimer le bien et prend donc l'estimation la moins élevée vous comprendrez pourquoi (je suis son fils unique).On signe la promesse de vente, mon crédit est accèpté, alors que je dois prendre un rendez chez le notaire pour la signature d'achat, mes parents recoivent un coup de fil d'une personne qui travaille pour les domaines et doit estimer le bien.Suite à son passage, elle signale qu'on aura une réponse avant le 9 mars 2007, et aujourd'hui le 6 mars 2007 le verdict tombe, la mairie a fait préemption sur la vente et se porte acquéreur.Je vous dit pas mon écoeurement, bien entendu qu'il faut faire des logements sociaux, mais je pense qu'il y a surement d'autre moyen de le faire .

martin 15/02/2007 18:10

Monsieur Pajon qui a tellement critiqué Madame Richard pour ses projets et pour la socaren a un sacré toupet . Au moins elle ne démolissez pas les quartiers . Ce monsieur est un véritable dictateur au patrimoine important dans le parc de VILLEFLIX et rue Pierre Brossolette et autre. C'est un trés petit monsieur mégalomane, et j'espère qu'il paiera un jour . Moi je suis partie de Noisy dégoutée.

v-elle 02/02/2007 14:16

Mr. GUIGNARD a peut être simplement vu que le blog des Bas Heurts était visitéé par un grand nombre d'internautes et pourquoi pas également par des adjoints à la mairie.
Heureuse vie à Noisy le Grand, peut-être, aux futurs mariés que nous invitons à consulter régulièrement notre blog.
 
 

Dominique de Coster 02/02/2007 12:40

M Guignard s'est trompé en écrivant sur le blog des Bas-heurts, croyant écrire à la mairie. Mais cette erreur nous montre une fois de plus que la municipalité se moque de ses administrés.
Le 2 juin, c'est le jour des Festiv'eaux (opération de prestige de la municipalité, qui coûte une fortune!) . Mobilisation des élus oblige ...
Circulez, il n'y a plus de mariage ce jour-là!
Ce n'est pas normal!
Un des premiers rôles d'une mairie est justement de célébrer les mariages!!!
M. Guignard ne s'est pas pris au dernier moment pour marier son enfant (depuis décembre). Il faut que la mairie trouve une solution et réponde à sa demande. C'est la moindre des choses !
Dominique de Coster (conseillère municipale non inscrite)

Vincent 02/02/2007 11:40

Guignard, sûr que le message est bien passé ...
Je ne savais pas que l'ADIBH-V fesait aussi des problèmes dans les mariages :-)

GUIGNARD 02/02/2007 09:08

Bonjour Monsieur le Maire,
Début décembre, ma fille a déposé à la mairie de Noisy le dossier pour son mariage qui est fixé au 2 juin 2007. Eh là surprise, l'employée lui a dit que vous ou un de vos adjoints ne pouvait pas marier ma fille à cette date, alors que la cérémonie ne demande qu'une petite vingtaine de minutes. Cela nous occasionne des frais et rendez-vous supplémentaires à une autre date et de ce fait, certaines personnes ont décliné l'invitation.
Ne vous serait-il vraiement pas possible de célébrer la cérémonie le matin (même de très bonne heure) ou en début d'après-midi le 2 juin 2007.
Avec tous mes remerciements, veuillez agréer, Monsieur le Maire, mes respectueuses salutations.

adihbhv 02/02/2007 11:37

Madame,
Vous vous êtes sans doute trompée d'adresse pour votre message. Nous vous conseillons d'adresser un courrier à la mairie. Ceci dit, les adjoints de notre maire ont sans doute pris connaissance de ce message. Félicitations aux futurs mariés

PEPET Jean-Louis 26/01/2007 22:57

Je reste persuadé que pour le bon équilibre de notre commune la construction de ces 1.500 Logements n'offre aucun intérêt alors que pour le bon équilibre général il est important de conserver des quartiers pavillonnaires beaucoup plus calmes qui gardent une approche de ville équilibrée face à ces villes nouvelles qui n'ont ce nom que pour cacher le manque d'histoire où peuvent se retrouver nos enfants dans ce monde qui leur fait un peu peur.
 

michel 20/01/2007 10:22




Article 17







1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété



Michel 19/01/2007 22:25

Pour ma part, je dis :
 


 

1.       NON au démolition des pavillons selon vos ordres M PAJON.
 

2.       NON à la surpopulation des Noiséens selon votre idéologie M PAJON.
 

3.       NON au bétonnage et au bitumage selon votre goût M PAJON.
 

4.       NON à votre ville de 100 000 habitants selon votre souhait de grandeur M PAJON.
 

5.       NON à vos envies d’acheter appartements, fonds de commerce ou encore de garage.
 

6.       NON au mal vivre des Noiséens comme au Pavé Neuf, que vous voulez amplifier.
 

7.       NON à l’abattage des dernières parties boisées et d’un cèdre selon votre principe de tout raser.
 

8.       NON à vos sondages orientés pour consolider votre autosatisfaction et tout cela aux frais des Noiséens.
 

9.       NON à vos tentatives permanentes de bâillonner les personnes, qui vous posent de simple question.
 

10.   NON à votre diktat et à votre pensée unique M PAJON.
 


 

Et maintenant :
 


 

1.       OUI à la construction d’une ville humaine pour les Noiséens
 

2.       OUI à un aménagement humanisé et sécurisé dans les transports parisiens.
 

3.       OUI à des écoles sécurisées pour nos enfants, pour nos enseignants et les locaux pédagogiques ou sportifs.
 

4.       OUI à une protection de l’enfance et de la famille
 

5.       OUI à la protection des personnes contre les sectes, toutes autres déviances (alcool, drogue, tabagisme etc. ;)et de leurs biens.
 

6.       OUI à un service public avec des fonctionnaires préoccupés par le service aux Noiséens au lieu de se préoccuper de leur carrière.
 

7.       OUI à un développement de petits commerçants et artisans de proximité.
 

8.       et OUI à une véritable D E M O C R A T I E à Noisy le Grand.
 


 

v-elle 19/01/2007 20:00

Ils partirent peu nombreux mais très rapidement ils atteignirent le chiffre de 18000 visites sur leur blog !
Soyons nombreux à aller signer les registres !
 

LECLANCHER Guy 15/01/2007 18:02

Je suis très heureux de constater la mobilisation des noiséens et souhaiterai l\étendre aux habitants de Bry.  Depuis le début de l'association je me sens concerné et l'ai rejoint pour travailer avec eux. Je suis déçu par l'acceuil de la majorité des bryards qui ne se sent pas concerné....c'est à Noisy.  Cela est faux.  En l'état actuel, il faut savoir qu'aucune voie n'est prévue de cette zone vres ou de  l' A4, (dans les 2 sens).   Un minimum de 2000 voitures entreront ou sortiront de la ZAC projetée par jour.... en utilisant la voirie du Quartier de la Garenne ..... etc. La liste est longue
Pensons à agir VITE et pendant qu'il est encore temps.
Je me tiens personnellement prêt à les informer tous les bryards qui le souhaitent.

godebert christophe 15/01/2007 14:14

Il est temps pour chaque noiséen de se rendre compte de la folie immobiliere de "pajounet 1er", roi du béton et de ses vasseaux; Epamarne et Montoit.Nous n'avons aucun contre-politique valable pour l'éviter. A NOUS DE NOUS PRENDRE EN MAIN.
Nous devons absolument réunir l'ensemble des associations de quartiers afin de mobiliser le plus grand nombre pour stopper cet état de fait.
Je suis allé à urba voir les plans du PLU, NOUS SOMMES TOUS CONCERNES.
aujourd\\\'hui Les bas Heurts, demain une nouvelle mairie puis d\\\'autres quartiers suivront.
Il faut que dans chaque quartier de Noisy, les uns et les autres fassent passer le message que dans notre ville, nos pavillons sont presque tous en DANGER.
Que les responsables d\\\'assos prennent contact et ensemble nous seront plus fort.

Alain Cassé-Président de l'ADIHBH-V 14/01/2007 21:15

Suite à un entretien téléphonique avec J M, nous avons échangé sur le sujet, afin de préparer votre réunion des riverains.

juan 13/01/2007 10:58

       Chemin des MOINS PAS - ELARGISSEMENT-
Il s'agit en fait du Samedi 13.
Merci de corriger.
Salutations

Juan 13/01/2007 10:55

                                CHEMIN DES MOINS PAS - ELARGISSEMENT -
Bonjour,
Nous nous réunissons aujourd'hui samedi 11 ,sur le  Chemin des Moins Pas.L'Objet de la réunion est de connaitre les recours possible contre l'élargissement de notre Chemin de 4 m à 8 pour en faire une rue à double sens qui déboucherait sur le bld SOUCHET
Peut-ètre cette association pourrait me donner quelques plans d'actions supplémentaires à l'enquète publique?
Cordialement
 

Alain roché 13/01/2007 00:40


Noisy, le 12 Janvier
Bonjour,
Je me suis rendu le 9 Janvier au 36 Rue de la République pour exprimer mon avis sur le registre public...
Déjà un parcours du combattant pour trouver ce n°..., vu sa totale absence de signalisation qui pourra en décourager plus d'un...
Je finis par trouver et entre dans un local hyper silencieux où, après avoir cherché vainement,  suis finalement obligé de demander si je suis bien au bon endroit, faute de signalétique explicite,  et l'éventuel registre en question car il n'est pas directement visible....  On me donne ce fameux registre avec un air presque surpris  de son existance et qu'on puisse le demander ...
J'ose demander s'il y a quelque part un plan  ou une maquette exacts du projet des bas Heurts: on me répond qu'il n'y en a pas..., heureusement... celà coincide avec votre dernière communication de faux vrais plans...
Après l'avoir feuilleté, je ne trouve guère d'appréciations... Pas étonnant, c'est tellement fouillis qu'on on ne sait pas où écrire...Je m'attendais à quelque chose de plus sérieux, soigné, rigoureux, qu'une sorte de cahier scolaire d'écolier très moyen, en fait en rapport avec l'importance d'une enquête publique...  
Au bilan, un ressenti qu'il faut vraiment avoir de l'obstination pour exprimer une opinion dans ce registre concernant les Bas Heurts...
Sncères salutations...

révolté du bounty 25/12/2006 18:40

malgré le froid, nous serons là !

Michel 28/11/2006 09:07

Vous êtres directement concernés par le PEB , et vous ne le savez surement pas .
C'est important de participer à l'enquete en cours en ce moment .
N'hésitez pas à me contacter et à diffuser l'information

v-elle 13/11/2006 15:53

Si notre internaute, bien peu poli, avait pris le temps de lire l'article sur la présentation de l'école d'architecture, il aurait vu qu'il est prévu dans ce projet non seulement de construire de nouveaux logements mais aussi de préservert l'habitat existant pour créer une ville dynamique.
CASER des habitants ne rime pas avec CASSER des habitations.
Une dernière chose : PERENNITE signifie ce qui dure longtemps ou pour toujours !
Courtoisement votre

Vincent 12/11/2006 18:36

Effectivement, nous nous battons pour préserver la qualité de vie des habitants des Bats Heurts - La Varenne mais aussi des Noiséens en général.J'imagine que si tes grands parents avaient été expropriés tu n'aurais pas le même discours ...PS : Je ne suis pas directement concernés par les expros