Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décès de l'architecte Ricardo BOFFIL

Publié le par ADIHBH-V

MORT DE RICARDO BOFFIL,

L’ARCHITECTE

QUI VOULAIT CHANGER

LA VILLE DE NOISY-LE-GRAND.
______

 

Ricardo BOFFIL, 82 ans, est décédé le vendredi 14 janvier 2022 à Barcelone de complications liées à la COVID-19. Madame le Maire Brigitte Marsigny a diffusé un bel hommage sur son mur facebook.

Sa vie, son œuvre

Né le 5 décembre 1919 à Barcelone d’un père Catalan, déjà Architecte et d’une mère Vénitienne. Ricardo BOFFIL l’anticonformiste a entamé ses études en 1957 à l’École d’Architecture de Barcelone. Membre du mouvement intellectuel, la gauche divine, il en est exclu pour militantisme antifranquiste et poursuit ses études à Genève (il reviendra à Barcelone après la mort de Franco en 1975).

À ce moment-là, il installe son agence, le « Taller de Architectura » et son lieu de résidence dans La Fabrica, une vielle cimenterie des années 1920 de la périphérie de Barcelone, qui rassemble aujourd’hui 150 personnes de 25 nationalités.

Célèbre Architecte, Ricardo BOFFIL a signé plus de mille projets dans le monde entier. Il était particulièrement renommé en France, du quartier Antigone de Montpellier aux imposants espaces d’Abraxas pour Noisy-le-Grand dans les années 1980.

Construit pour répondre à la demande croissante en logements, ce lieu utopique et atypique, initialement conçu pour mélanger les populations et devenir une cité idéale, s’est révélé difficilement vivable car jugé comme inhumain, voire carcéral. Preuve que déjà à l’époque, la mixité sociale n’a pas marché.

Ricardo BOFFIL avait une maîtrise incroyable de la préparation du béton coloré et a beaucoup collaboré avec Bouygues Construction.

Espace D’Abraxas : Le Théâtre et l’Arche

 

Crédit photo : Aline Marcillo-Photographe


Moins connue, la Place de Catalogne à Paris, derrière la Tour Montparnasse. C’est le Maire de Paris, Jacques Chirac qui, voulant rendre hommage à la Catalogne, confia au charismatique Ricardo BOFFIL l’aménagement de cette vaste place. Ce dernier, voulant théâtraliser la ville, imagina 574 logements dont 400 à titre social dans un ensemble strict, uniforme et perçu aujourd’hui comme la place la plus controversée de Paris.

Ricardo BOFFIL et Noisy-le-Grand.

Les Espaces d’Abraxas, construits entre 1978 et 1983 à Noisy-le-Grand devaient incarner une alternative aux grands ensembles de logements de l’après-guerre, considérés depuis la seconde moitié des années 1950, comme peu conformes aux aspirations des habitants. Dans un espace restreint, l’architecte espagnol a imaginé une « utopie » fermée et constituée de 610 logements répartis dans trois bâtiments de béton rose à l’architecture néoclassique.

Ses icônes sont « Le Théâtre », propriété privée en forme d’hémicycle, « l’Arc », qui trône au centre et le « Palacio », la partie sociale du site. Cet ensemble fou fascine toujours les metteurs en scènes à la recherche de décors du jour d’après comme ce cinéaste Américain qui y tourna son film « Apocalyptique Brazil » en 1985.

Le 08 Février 2014, dans une interview au PARISIEN Ricardo BOFFIL avouait que son projet unique avait pâti du manque d’esprit communautaire, les populations ne s’étant pas mélangées.

À l’époque, il se disait qu’il fallait y faire vivre au maximum 20% d’immigrés afin de réussir réellement à mélanger les populations. Cela n’a pas été appliqué. Il aurait été intéressant de revisiter cette analyse à la lumière des problématiques sociétales d’aujourd’hui….

Finalement, c’était pour lui une expérience unique qu’il ne répétera jamais car il avait vu les difficultés que cela entrainait disait-il à l’époque.

Ceci étant, Michel PAJON a eu pour projet sous ses mandatures de démolir cette œuvre. Heureusement, les élections municipales de 2015 ne lui ont pas laissé le temps d’accomplir son forfait, ce qui aurait déclenché un tsunami mondial dans le domaine de l’Architecture.

À cela, Ricardo BOFFIL répondait que démolir serait un manque de culture. Ce serait une aberration, comme si on démolissait la Cité radieuse construite par Le Corbusier à Marseille entre 1947 et 1952.

Aussi, dès juillet 2008, le Président de l’ADIHBH-V avait pris contact avec Ricardo BOFFIL pour l’informer des velléités de Michel Pajon. Évidemment, l’architecte espagnol était bien décidé à faire valoir ses droits en tant que propriétaire intellectuel de cette œuvre architecturale.

Lire le courrier de Ricardo BOFFIL, en date du 09 juillet 2008.
Cliquer ici :

Crédit photo : Alain CASSÉ


Les Espaces d’Abraxas en 2022

Ricardo BOFFIL a toujours revendiqué qu’il n’avait pas pu terminer son projet de Ville nouvelle à Noisy-le -Grand. C’est alors que la nouvelle édile Brigitte Marsigny entre dans la danse en 2019 en venant au secours de son ami des plus précieux et, seule, sans concertation, lui propose le marché d’édifier 600 nouveaux logements supplémentaires sur Abraxas afin de consolider sa forteresse déjà bien encombrée, il s’agit des « Jardins d’Abraxas ».

Mais voilà, si jadis, Ricardo BOFFIL a eu une grande histoire avec la France en nous plongeant dans le postmodernisme en étant un pionnier de l’esthétique constructive avec des escaliers qui se chevauchent, des balcons impossibles et des séries infinies de patios, il ne nous semble pas du tout évident aujourd’hui que cette extension des « Jardins d’Abraxas » soit un ensemble exceptionnel  qui  figurera demain dans les encyclopédies de l’Architecture et du Patrimoine et déplace de nombreux étudiants et professeur en École Supérieure d’Architecture.

Les Jardins d’Abraxas


___


Contribution bibliographique :
    - Le FIGARO du samedi 15 janvier 2022 – Valérie DUPONCHELLE – BEATRICE DE ROCHEBOUËT,
    - Le PARISIEN du 08 février 2014 – Elvire CAMUS.

____


Retrouvez-nous sur Facebook

 

Directives sanitaires municipales concernant l'utilisation des salles par les associations

Publié le par Alex

LUTTE CONTRE

LA PROPAGATION

DU VIRUS COVID-19
______


Suite aux dernières recommandations gouvernementales, le Service VIE ASSOCIATIVE de Noisy-le-Grand communique ci-joint la circulaire concernant les mesures de lutte contre la propagation du virus COVID-19.
 
Au sujet de la location des salles par les associations, et à l’appui de la circulaire ci-jointe et du décret 2021-699 modifié

(https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000043575238/2022-01-10/),

il est interdit :

-    Toute activité de danse dans les salles classées en type L (salles polyvalentes), donc celles qui seraient mises à disposition des associations qui organiseraient un événement festif.
                     
-    Il est interdit de consommer des boissons ou de la nourriture au sein de toutes les salles classées en type L (salles à usage multiples)
          
-    Le port du masque est obligatoire pour les personnes âgées de 6 ans et plus dans les établissements recevant du public de type L, notamment.

-    Les espaces permettant les regroupements sont aménagés dans des conditions permettant de garantir le respect des mesures d’hygiène et de distanciation physique (articles 45 et 1er du décret).

-    S’il y a des spectateurs, ceux-ci doivent être assis. (article 45 du décret).

-    Les personnes accueillies doivent présenter un pass sanitaire, obtenu à partir de l’une des trois conditions exigées à l’article 47-1 du décret.
 
Certaines de ces dispositions sont applicables jusqu’au 23 janvier 2022, pour le moment.
 
Le service Vie associative, démocratie locale, politique de la Ville et GUP reste à disposition,
 
Bien cordialement,

____


Retrouvez-nous sur Facebook

 

2022

Publié le par ADIHBH-V

2022

LE VRAI JOURNAL

DE NOISY-LE-GRAND

VOUS SOUHAITE

UNE EXCELLENTE ANNEE 2022 !

NOËL !

Publié le par ADIHBH-V

LE VRAI JOURNAL

DE NOISY-LE-GRAND

VOUS SOUHAITE

UN JOYEUX NOËL !!!

NOËL !

Attention ! Le Plan Local d'Urbanisme Intercommunal se dessine

Publié le par ADIHBH-V

PLAN LOCAL D’URBANISME

INTERCOMMUNAL.

(Grand Paris Grand Est-T9)

______

Créé le 1er janvier 2016, le Territoire Grand Paris Grand Est, regroupe 14 communes qui présentent des caractéristiques variées et ont chacune une identité propre. Ses compétences sont variées : eau et assainissement, collecte des déchets, développement économique, habitat, renouvellement urbain, aménagement, et bien d'autres choses.

Le Territoire Grand Paris Grand Est a engagé l'élaboration de son plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) par délibération en date du 3 juillet 2018.

Le PLUi est un document d’urbanisme à l’échelle d’un groupement de communes qui étudie le fonctionnement et les enjeux du territoire, construit un projet de développement respectueux de l’environnement, et le formalise dans des règles d’utilisation du sol. Après son approbation, il sera opposable aux demandes d’autorisations d’urbanisme et se substituera au PLU communaux actuellement en vigueur.

Pour faire face aux questions d’étalement urbain, de préservation de la biodiversité, d’économie des ressources et de pénurie de logements, le niveau communal n’est plus aujourd’hui le plus approprié. Les enjeux actuels exigent que ces questions soient prises en compte sur un territoire plus vaste. L’intercommunalité, territoire large, cohérent et équilibré, est l’échelle qui permet une mutualisation des moyens et des compétences et exprime la solidarité entre les territoires.

Participez à la concertation

Pour participer à la concertation ouverte dans le cadre de l'élaboration du PLUI de Grand Paris Grand Est, vous pouvez dès à présent écrire à l'adresse suivante :

plui.concertation@grandparisgrandest.fr.

Attention ! soyez attentifs, la Commune de Noisy-le-Grand va en profiter pour actualiser son PLU local !

Le calendrier prévisionnel de l’élaboration du PLUi prévoit une approbation fin 2022.

Élaboration du PLUI – Réunion publique de Noisy-le-Grand le 24 septembre 2021

Des informations intéressantes sur :

  • Géographie et ressources écologiques du territoire,
  • Caractéristiques des tissus urbains,
  • Caractéristiques démographiques et économiques du territoire,
  • Mobilités et déplacement.

Cliquer : ici 👈 pour voir les diapositives de présentation

Audio  extrait N°1

 

Audio extrait N°2

 

Audio extrait N°3

 

Débat d’orientations générales du PADD

relatif au Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI).

Conseil municipal du 18 novembre 2021

L’ensemble de ces orientations est détaillé dans le document ci-annexé. Les quatre axes sont accompagnés de cartographies pour les orientations générales pouvant être spatialisées.

Cliquer : ici 👈

____


Retrouvez-nous sur Facebook

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>