Du nouveau sur les Bas Heurts ! Enquête publique sur l'Étude d'impact et le projet de dossier de réalisation de la ZAC DES BAS-HEURTS

Publié le par ADIHBH-V

Du nouveau sur les Bas Heurts ! Enquête publique sur l'Étude d'impact et le projet de dossier de réalisation de la ZAC DES BAS-HEURTS

VENEZ DONNER VOTRE AVIS,


DU 29 OCTOBRE


AU 12 NOVEMBRE 2018


SUR L'ÉTUDE D'IMPACT


ET LE PROJET


DE RÉALISATION


DE LA ZAC DES BAS-HEURTS

Du nouveau sur les Bas Heurts ! Enquête publique sur l'Étude d'impact et le projet de dossier de réalisation de la ZAC DES BAS-HEURTS

Commenter cet article

Pascal 06/11/2018 14:34

Dans les points positifs on peut noter avec satisfaction qu’il est répété que:
- « Cette ZAC a pour but, tout en maintenant la présence des pavillons existants, la construction d’un quartier à vocation essentiellement résidentielle avec l’aménagement d’équipements publics. Il est prévu la construction d’environ 700 à 900 logements, en fonction du foncier maîtrisé ou maîtrisable à l’amiable, dont 25% minimum de logements sociaux. »
- ainsi que « Le deuxième scénario étudié l'a été à partir de 2016 avec l'arrivée de la nouvelle équipe municipale. Si le périmètre d’étude reste inchangé le nouveau projet se développe uniquement sur le foncier d'ores et déjà maîtrisé par la puissance publique ou maîtrisable au gré des négociations foncières amiables avec les habitants restants. En conséquence de la maîtrise foncière qui est susceptible d'évoluer, le projet prévoit la construction de 700 à 900 logements (page 25 du résumé non technique).
- (vise à) « Développer une offre à dominante de logements (maisons, intermédiaire, collectifs) avec une variabilité des hauteurs allant de R+1+c à R+4 et ponctuellement R+4+c en tenant compte des constructions basses existantes, par un abaissement des hauteurs des constructions voisines.
- Constituer un quartier intégré à son voisinage en garantissant la progressivité des hauteurs pour les constructions en contact des tissus pavillonnaires existant et ainsi assurer une zone de courtoisie.
- Création de transparences et de vues à travers les espaces verts de la ZAC Maille Horizon Nord et la ZAC des Bas Heurts (page 27)
- Pas de recours à la procédure d’expropriation : projet réalisable sur le foncier maîtrisé ou maîtrisable, garant d’un projet qui peut se réaliser dans un « temps relativement court » pour limiter la durée des « friches urbaines » (page 26)
Nous y serons attentifs

Pour ce qui est du foncier maîtrisable, encore faudrait il que la municipalité fasse des propositions sur les conditions d’acquisition avec les particuliers avant de définir des plans de façon trop précise, ce qui peut reporter certains aménagements, dont éventuellement des équipements publics.

Ce qui permettrait à chacun d’avoir une vision plus réelle de ce qui est réalisable à court ou moyen terme.

Alain Cassé-Président de l'ADIHBH-V 01/11/2018 07:03

L’Etude d’Impact aborde, entre autre, les effets sur les déplacements dans la ZAC et aux abords de la ZAC, a savoir : sur le réseau routier et sur la circulation automobile. Les études du cabinet spécialisé CD VIA sont exposées. C’est un sujet majeur qu’il ne faut pas négliger dans vos commentaires.

Par ailleurs, on nous annonce 700 à 900 logements maximums sur la ZAC des Bas-Heurts. Attention, nous devrons être extrêmement vigilant au moment de la signature des Permis de construire. En effet, le « Dossier de réalisation » de la ZAC de Maille Horizon-Nord annonçait il y a plusieurs mois, 800 logements sur cette ZAC. Aujourd’hui il est mentionné 1040 logements et peut être plus selon certaines infos. Nous allons vérifier. A 2,3 personnes par logements, ça ne fait pas le même nombre d’habitants sur le site. Par contre, nous analysons très bien la rentabilité du promoteur !

Alain Cassé-Président de l'ADIHBH-V 30/10/2018 09:36

Dossier très complet, avec de précieuses informations sur le développement du quartier. Mérite une lecture attentive. Déjà nous notons 900 logements maximum.