Démolition du Palacio ?

Publié le

 undefined
 
 
 

ETUDE DE FAISABILITE SUR LA DEMOLITION
DES LOGEMENTS
DU SECTEUR DU PALACIO,
A NOISY
-LE-GRAND 

 
 
 

Pour faire suite à nos deux articles sur le Programme National de Rénovation Urbaine, nous avons pu sans difficulté nous procurer la décision du Maire n° 175, du conseil municipal du 18 mai 2006, relative à la nécessité d’assurer une étude de faisabilité de la démolition des logements du secteur du Palacio, et son intégration dans le dossier ANRU.

 

Ce marché à procédure adapté, a été passé le 21 mars 2006, avec une Société dont le siège social est à Créteil (94), pour un montant forfaitaire de 30 300 € HT. Les dépenses ont été imputées sur les crédits prévus à cet effet au budget de la Ville.

Le contexte de cette étude était le suivant :

      Elaboration du programme de rénovation urbaine de Noisy le Grand

Le projet de rééquilibrage de la région parisienne vers la Ville de Noisy le Grand a donné à la partie nouvelle de la Ville (Palacio-Mont d’Est), aménagée sous forme de ZAC, une physionomie très caractéristique que ce soit au plan de l’urbanisme, de l’activité ou de l’habitat.

Malgré des ambitions fortes et marquées et une politique de renouvellement urbain volontariste la Ville est restée confrontée jusqu’à aujourd’hui, à des dysfonctionnements urbains auxquels s’ajoutent des difficultés sociales.

C’est pourquoi, face aux problèmes d’inadaptation de la composition et des formes urbaines, la Ville a relancé une politique ambitieuse de Renouvellement Urbain et de revalorisation des espaces extérieurs dégradés. Elle finalise actuellement un projet de Renouvellement Urbain à destination de l’ANRU, portant sur quatre quartiers : le Pavé Neuf (ZUS), le Château de France (ZUS), la Butte Verte et le Palacio-Mont d’Est.

Le projet de démolition des logements du secteur du Palacio s’intégrera, aux termes de l’étude, au dossier en cours d’élaboration auprès de l’ANRU, et devra intégrer les stratégies de recomposition urbaine d’ores et déjà définie dans le Plan de Renouvellement Urbain (PRU).

 

     Etude de faisabilité de la démolition du Palacio

A l’occasion d’arbitrages lors de l’élaboration du projet de Renouvellement Urbain, il est apparu opportun à la Ville d’étudier la faisabilité de démolition de grande ampleur sur le secteur du Palacio.

La possibilité d’une démolition du Palacio, du Théâtre et de l’Arche (610 logements sociaux et en copropriété), dans le cadre des cinq ans du dossier ANRU donne une ampleur nouvelle au projet de Renouvellement Urbain sur le secteur du Mont d’Est. Cela permettrait de répondre aux enjeux affichés de renouvellement du quartier Mont d’Est, de manière plus ambitieuse.

La démolition impliquerait cependant une transformation bien plus radicale du quartier et aurait un impact fort sur les autres dimensions du projet ; sur le quartier du Mont d’Est mais aussi à l’échelle de la commune :

  • - Restructuration plus complète des formes urbaines pour assurer la cohérence d’ensemble du fonctionnement urbain à l’échelle de la ville ;
  • - Possibilité d’une réorganisation complète de la trame viaire et des espaces publics, avec comme objectif l’intégration du quartier du Mont d’Est aux grands pôles urbains des environs immédiats, existants ou projetés (Pavé Neuf, pôle intermodal, quartier Mail Horizon, Lycée International) ;
  • - Nécessité d’une mobilisation forte des opérations de logement social en cours sur la commune pour assurer le relogement des ménages ;
  • - Programmation nouvelle d’une offre diversifiée de logements sur le quartier du Mont d’Est, à définir : social, Association foncière Logement, privé….

De tels impacts appellent une étude approfondie de la faisabilité technique, sociale, financière et institutionnelle de l’inclusion de ces démolitions dans le cadre spécifique du Projet de Rénovation Urbaine soumis à l’ANRU.

Ce document se poursuit par les propositions d’interventions et le Cahier des Clauses Particulières (CCP) du marché. A vous de le lire entièrement.

_______


REMARQUE DE L’ADIHBH-V
 

Nous ne savons pas aujourd’hui si cette étude a été menée à son terme,  nous n’en connaissons pas les conclusions, et nous ignorons si le nouveau dossier ANRU a été déposé en préfecture ? Néanmoins, nous sommes toujours très suspicieux sur l’indépendance intellectuelle de ce genre d’étude « dirigée sur commande », car nous connaissons tous le proverbe : « lorsque tu veux tuer ton chien, dis qu’il a la rage…. ».

Nous pensons que le sujet « démolition du secteur Palacio » doit  maintenant s’inviter au débat électoral,  la municipalité en place doit ouvrir les dossiers et donner les réponses aux Noiséens. Aux élus politiques de s’emparer de cette affaire. Aux Conseils Syndicaux des locataires et copropriétaires de monter au créneau, et aux bailleurs EFIDIS et DOMAXIS de communiquer sur ce sujet, avant l’état de crise.

Maintenant, nous sommes en droit en période électorale de nous poser quelques questions, lorsque nous lisons en ce moment les arguments des tracts distribués, du style : « Faire de Noisy le Grand une Ville solidaire qui protège…. Ensemble nous renforcerons la solidarité au service des plus faibles et des plus démunis ….».

Si au sein de l’équipe «Noisy le Grand, énergie douce », qui se présente devant les  électeurs en mars prochain, il y a une identité de vue pour l’ensemble des formations politiques, sur un tel projet de démolition du secteur Palacio, alors il faut le clamer haut et fort, ça nous semblerait électoralement porteur.

Nous connaissions « l’énergie retrouvée » de 2001, puisque nous avons pu en constater la traduction opérationnelle sur les Bas Heurts. Si demain, la détermination de la  mise en œuvre du programme de l’équipe « énergie douce », à coups de bulldozers, devait conduire au même résultat sur le quartier Mont d’Est, bravo à la politique municipale solidaire qui protègera les Noiséens dans le cadre de la construction de la ville verte de demain !

Effectivement tout un programme que nous attendons, mais restons calme…….

 
 
 

Commenter cet article

ADIHBH-V 07/04/2011 08:30



L'entretien d'une Cité est du ressort des bailleurs et des conseils syndicaux, mais cela a une incidence directe sur les charges locatives.


le Palacio est un grand ensemble de 650 logements, faut-il pour autant le raser alors qu'il faut des logements en Ile de France ? Pas certain.......Mais c'est une raison pour ne plus construire
ce type de cité. Cepandant, la commune n'en tire aucun retour d'expérience puisque l'on parle toujours de 1500 logements sur les Bas Heurts, avec dans le temps, des conséquences identiques



lacolombe 05/04/2011 17:42



nous sommes le 5 avril 2011 le palacio est toujours la. la cite se degrade il n'y a plus de parc pour les enfants les ascenseurs sont toujours en panne ça se degrade de jour en jour c'est moche
et puant



twix 11/02/2010 22:35


Si j'en juge par le dernier commmentaire de Girit.
Je ne retire rien à mon premier commentaire (voir plus haut).

Même si chacun aspire à plus (quels que soient les domaines), "Le chacun" en question n' a pas envie qu'on décide pour lui de ce qui est Bien ou Mal !
Il attend juste des "politiques" qu'ils ouvrent des possibilités d'évolutions sociales pour tous et ne "virent" pas des gens sous prétexte d'un "intérêt général" qui n'est pas forcément respectueux
des habitants (sur le site ou à venir).





Girit 11/02/2010 11:16


Monsieur le Président du Site,
Je vous remercie pour votre réponse , et je vous prie de bien vouloir m'excuser de mon jugement envers votre association . Ma précipitation dans le commentaire que je vous est transmis , mon fait
occulter l'ensemble du dossier que vous révéler . Votre blog est à poursuivre car il m'est en lumière plusieurs disfonctionnement ou fonctionnement qui ont le mérite d'ètre mis à la disposition des
citoyens.

Mon Commentaire a été écris de par on inquiétude fasse au traiement du Palacio. Habitant de cet immeuble , j'ai été très déçu du ravallement de façade effectué. En effet je suis devenu propriétaire
d'un appartement , en même temps que s'effectué les travaux , j'ai donc pus asssister depuis ma fenetre aux opérations réalisées. Les travaux ont été d'une qualité médiocre , pour un prix
avoisinant les 8000euros pour un T3.

Conscient des abus d'expropriation effectué sur la commune , il ne faut en aucun démolir les habitations existantes , mais plutot enjoliver les différents quarties et promouvoir les commerces de
proximités.

Continuer votre travail d'information .

Merci.


Alain Cassé-Président de l'ADIHBH-V 22/06/2008 21:54

Nous tenons à préciser à GIRIT que les habitants des Bas Heurts ne sont absolument pas favorables à la démolition du PALACIO? Ainsi, relisez bien tous nos articles sur le sujet et vous contaterez par vous même.Si tel était le cas, nous ne serions pas en relation directe avec le Cabinet d'Architecture de Ricardo BOFFIL, en Espagne, le Comité Anti Démolition d'Ile de France et les deux Associations de locataires du Théatre et du Palacio.Enfin, nous  ne parlons pas pour les autres, nous informons !Evidement, nous sommes à votre disposition pour en parler, et relayer vos informations si vous en avez.

girit 20/06/2008 15:17

Comment des personnes peuvent prendre l'initiative de lancer un procédure de démolition sans prendre en compte l'avis des principaux interressé , les habitants!Connaissant bien le palacio , je suis choquer de voir qu'une procédure de démolition soit envisagé sur un batiment qui c'est vrai bien que mal entretenu pourrait tout de même devenir une vitrine de Noisy le Grand , ce batiment est connu de toutes les villes voisines voir au dela. Il fait partis du patrimoine de Noisy. L'immeuble héberge de nombreux appartement offrant des surfaces tres interessante. Vous habitants du quartier des Bas Heurts ne soyez  pas favorable à de telles procédure quand vous même vous les subissez.Ne pensez pas à la place d'autres habitants.

ADIHBH-V 29/04/2008 20:11

Nous avons déjà évoqué sur notre Blog la présence du "Comité Anti Démolition". Si vous voulez en savoir plus sur la mobilisation de ce Comité de Défense, veuillez consulter leur Blog: antidemolition.blogspot.com

ADIHBH-V-Noisy le Grand 04/03/2008 09:52

Comme c'était prévisible, lors du Conseil Municipal du 21 février dernier, un Conseiller Municipal a posé la question relative a l'étude de démolition du PALACIO.La réponse du Maire fût: "La démolition du groupe PALACIO n'est pas d'actualité bien que, de nombreux copropriétaires aient contacté le Maire pour demander la démolition de cet ensemble".Lorsque nous avons contacté le Conseil des Résidents, ce dernier était outré et nous a précisé que cette réponse était une pure fantaisie. Il devrait informer tous les résidents.Aujourd'hui, lorsque vous consultez le Procés Verbal de ce même Conseil Municipal, la traduction rédactionnelle de la réponse du Maire à cette question diverse est la suivante:"Une étude sur la restructuration urbaine du secteur du PALACIO a été réalisée dans le cadre du projet de rénovation urbaine soumis à l'ANRU, aux seules fins de conduire une réflexion sur les moyens d'améliorer le cadre de vie des habitants de ce quartier".C'est ce que, lors d'un contrôle de légalité en Préfecture, ces Messieurs appellent ; "le Procés Verbal du CM fait fois"Dans le genre "foutage de pommes", c'est parfait,....mais d'après nous le danger est persistant, à eux de voir, le PALACIO a les cartes en mains !!!...

jean-christophe 24/02/2008 11:23

Entièrement d'accord avec Twix: on ne décide pas du bonheur des gens à leur place en les chassant de chez eux .Nous avons déjà été trahis par la liste "Energie retrouvée " élue en 2001" alors ne nous laissons pas tromper par les pseudo promesses de la liste "Energie douce de 2008" , rappelons nous que 16 des candidats de cette liste ont voté la démolition des Bas-Heurts, que certain nouveau candidat de cette liste traitait dans un tract du PS les habitants des Bas-Heurts d'égoïstes, que ce sont ces mêmes personnes qui sont responsables du fiasco de l'Ilot Mairie créant une détresse humaine chez les peronnes agées chassees de chez elle pour ne rien faire à ce jour. Ajoutons y la catastrophe financière qui s'annonce avec les frais engagés pour la création de la zac clos aux biches, sans aucune contrepartie en recettes -eh oui c'est la Ville qui fait des avance à la Socaren avec vos impôts! Nous avons toutes les cartes en main , ne nous laissons pas berner de nouveau !

v-elle 17/02/2008 18:30

J'avais bien entendu parler ici et là de cette étude. Il faut vous remercier de relayer l'info. Mais effectivement, mesdames et messieurs qui résidez au Palacio, n'attendez pas que ce soit trop tard pour obtenir des réponses concrètes et des engagements écrits à vos questions. La démocratie de proximité celà existe, exigeons là de nos politiques.

Jean Rémy 17/02/2008 09:02

Bonjour,J’'en profite pour remercier les créateurs de ce site ou l'on retrouve le sens du mot « démocratie ». J'ai permis, avec beaucoup de regret, à Monsieur Pajon d'être élu à son premier mandat. A son deuxième mandat je me suis abstenu. Pour ces élections je ne vais pas m'abstenir car il faut qu'une nouvelle vision de Noisy soit mise en œuvre sur la commune et quelque soit la couleur politique. Le pire devant être derrière nous.J’approuverai que la nouvelle équipe, réalise un audit des dépenses réalisées à tous détruire sur Noisy le grand au lieu de l'entretenir.  Car avec l'argent employé entre les procès, les projets, l'achat de terrain, etc. (Il ya eu combien de fois milliers d’Euros employé inutilement), L’argent de gaspillé aurait été plus utile à entretenir les parties communale. On a qu'a regardé l'entretien des routes par exemple. L’entretien consiste à mettre des rustines que l’on rebouche tous les ans et à quel coût ! « C’est peut être un bon moyen de réhabilités des quartiers !».J'espère que le futur nouveau maire lit bien le site afin d’avoir une vrai vision des habitants et qu'il ou elle connait un peu les règles du jeu de CIM city. Les créateurs pourraient d’ailleurs le rebaptiser à Noel prochain « NOISY LE GRAND City ». Avec plus de 70 000 visiteurs sur le site, j'espère qu'au moins la moitié des 33 000 inscrits, soit le quart, fassent partie des visiteurs. Leur décision dépendra de l'avenir de Noisy le Grand. 

twix 17/02/2008 00:12

Stop!

Que les politiques arrêtent de décider à la place des gens de ce qui est bon pour eux.
Il y a eu des erreurs d'urbanisme dans les années passées.OK.

Ne les remplaçons pas par d'autres en ne tenant pas compte de l'avis des habitants!

Les gens qui vivent là, tiennent à leur "chez moi", même s'ils rêvent éventuellement à plus.

Ne nous faisons pas d'illusion ! On ne leur offrira pas aussi bien (ni même aussi pratique et proche de tout: transport, centre ville, commerces....) pour le même prix que ce qu'ils ont.

L'équation est toujours la même: On commence par faire une étude sur "le mal vivre" du secteur visé, la salubrité, la sécurité, le manque d'équipement public ou le rééquilibrage des quartiers (la liste est large et comporte de nombreuses variantes).

Puis on décrète un périmètre d'étude (voire même, plus subtil, plusieurs, proches, qui risquent fort de se rejoindre) qui s'étend peu à peu (voir le périmètre Cossoneau).

Puis on crée une ZAC (ou autre formule donnant un statut juridique), et enfin, on cherche à en chasser les habitants, sous prétexte "d'Utilité Publique", au mépris du lien social , de la mixité et de l'intégration.

La mixité ne se décrète pas! Elle se compose peu à peu.

Au fait? pour qu'il y ait intégration, il doit y avoir de l'existant? Non?

Comme dirait Philippe Meyer: "Nous vivons un époque moderne"!

Ils veulent nos votes?
Ne nous laissons pas faire!
Et ouvrons les yeux et souvenons nous des actions passées.

Twix