Une décharge à ciel ouvert à Noisy le Grand !

Publié le par ADIHBH-V

NON À LA DÉCHARGE


 À CIEL OUVERT


 DU 5 RUE DU BALLON


À NOISY-LE-GRAND
______

Une décharge à ciel ouvert à Noisy le Grand !

Au 5 rue du Ballon à Noisy-le-Grand, dans l’ancien Hôtel KYRIAD désaffecté se logent une centaine de squatteurs, à moins de 8 mètres des riverains de la Boucle de la Nacelle. Depuis juin 2018, se déversent des ordures ménagères, des déjections humaines qui fermentent à la chaleur et attirent les rats et les mouches,  des pneus, de la ferraille, etc, etc….

Cette décharge ne se voit pas de la rue, car elle se trouve derrière les pavillons et cachée par un restaurant comme le montre le plan ci-après.

À certaines heures, les riverains ne peuvent plus utiliser leur jardin et sont contraints de fermer les fenêtres pour échapper aux odeurs et au bruit.

Une décharge à ciel ouvert à Noisy le Grand !

Aussi, les riverains du voisinage sont très inquiets, et craignent que la situation sanitaire ne dégénère et mette en péril tout le quartier, car des ordures ménagères de toute sortes s’amoncellent de jour en jour sur ce dépotoir.

En conséquence, devant la dégradation galopante de leur environnement et cadre de vie, un Collectif de Citoyens vient de ce créer pour alerter toutes les autorités concernées, à savoir :

-    Madame Brigitte MARSIGNY, Maire de Noisy-le-Grand,
-    Madame Michelle CLAVEAU, Déléguée aux Services techniques et Développement Durable,
-    Madame Paulette BENNIA-PIROLLI, Déléguée au quartier Sud,
-    La Police Nationale,
-    La Police Municipale,
-    Pompiers,
-    Monsieur le Responsable de la DRIEE Ile-de-France.

Courrier adressé à l’attention des responsables de l’UD de la Direction Régionale et Interdépartementale et Environnementale d’Ile de France (DRIEE).
______


Madame, Monsieur,
Vous trouverez ci-joint un courrier adressé en recommandé à Mme le Maire, Brigitte Marsigny, concernant la décharge, en plein air, de toutes sortes de matériaux et ordures ménagères qui s'amoncellent juste à huit mètres de nos maisons situées Boucle de la Nacelle, derrière les bâtiments et dans le terrain dont la ville est propriétaire au 5 rue du ballon, et occupé depuis environ deux mois par une centaine de personnes.
Outre les gravats, planches de bois, tôles, ferraille, pneus, ce sont surtout les gros sacs plastiques, remplis d’ordures ménagères et autres, qui nous inquiètent et qui peuvent générer des émissions gazeuses toxiques à l’intérieur. Ce dépôt dégage, surtout, des odeurs malodorantes, leur concentration peut avoir des effets insalubres et redoutables (départ de feu, rats ….) sans compter les odeurs liées  au caoutchouc et aux matières indéfinissables brûlées à toute heure de la journée.
Ci-joint également le plan de la Boucle de la Nacelle ou nous avons coloré en rouge la décharge qui grossit de jour en jour et qui ne se voit pas de la rue car enclavée par nos maisons mais qui ne tardera pas à se déverser dans nos jardins.
Bien que nous ayons prévenu « téléphoniquement » dans les délais réglementaires Mairie et Police Municipale, et déposé une main courante à la Police Nationale, celles-ci nous ont répondu "verbalement" ne rien pouvoir faire !!
Nous sommes atterrés, démunis et ne savons plus vers quelle administration nous tourner pour nous aider à stopper et enlever cette décharge sauvage.
Dans l'attente de vos conseils, nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur, nos sincères salutations.
G L,  Boucle de la Nacelle - 93160 Noisy le Grand


Courriel adressé à Madame le Maire le 23 août 2018


Cliquer ici


Courrier adressé à Madame le Maire de Noisy-le-Grand

le 07 septembre 2018


Cliquer ici
______

 

AVIS DE L’ADIHBH-V


À ce jour, personne ne s’est empressé  de lever le petit doigt pour répondre au désespoir des habitants de ce quartier, c’est suspect en terme d’efficacité !!!...
Toutefois, rappelons-nous qu’il y a quelques mois la Municipalité de Noisy-le-Grand lançait une grande campagne de propreté sur la ville à grands coups de publicité. Voici un bel exemple de salubrité publique et d’hygiène pour passer aux actes. Nul doute que les Services concernés vont éradiquer ce dysfonctionnement rapidement.


______


Signer la pétition en ligne :


https://www.change.org/p/mme-brigitte-marsigny-maire-de-noisy-le-grand-non-à-la-décharge-à-ciel-ouvert-à-noisy-le-grand

--------------------------

Rejoignez-nous sur Facebook

 

Commenter cet article

Boucle de la Nacelle 11/10/2018 09:57

La défense des Bosquets des Richardets
Boucle de la Nacelle

Noisy-le-Grand, le 10 octobre 2018

Madame le Maire,

Nous tenions à vous remercier pour l’accueil et l’attention portée à nos inquiétudes lors de la réunion d’information du 8 octobre 2018 en Mairie, et sommes nombreux à nous réjouir du démantèlement énergique de la décharge qui empoisonne notre cadre de vie.

Mais cette réunion n‘a pas abordé tous les problèmes. Force est de constater que la cohabitation risque de se prolonger au-delà des délais annoncés. Qu’envisage votre équipe pour que cette occupation se déroule en bonne intelligence le temps des décisions de justice.

*Maître Thierry BAQUET a en effet longuement développé les droits des squatteurs et leur évidente protection juridique ; à aucun moment les droits des riverains, face à cette intrusion dans notre cadre de vie, n’ont été abordés (protection contre bruits, incinération, odeurs, hygiène, comportement associal, etc.).

*Xavier PETIBON nous a encouragé à alerter la Police Municipale en cas de délits constatés, tout en nous disant, implicitement, que les squatteurs ne pouvaient pas être poursuivis … !!!

Selon vous, quels sont les actes répréhensibles qui doivent vous être signalés ? Comment la Police Municipale compte-t-elle procéder pour faire respecter l’ordre public (dans et hors du camp) ?

*Mathieu SAUTET : Qu’est-il prévu pour conserver en état les abords du camp (trottoirs, piste cyclable, espaces verts). On y trouve abandonnés aux alentours : vêtements, couvertures, couches, chaussures, déchets alimentaires, etc. (la balayeuse se contentant de la chaussée).

*Tout cela, nous en sommes certains, aura un coût (consommation d’eau, d’électricité, opérations de nettoyage, des déchets, etc.) qui va payer (certainement pas les intéressés) ?

Comme vous le constatez, ce squat perturbe profondément notre quartier, la décharge évacuée n’est qu’une étape. Nous attendons de notre Mairie qu’elle défende nos cadres de vie et qu’elle soit en anticipation plutôt qu’en réaction, ce qui est toujours plus compliqué par la suite pour tout le monde.

Veuillez agréer, Madame le Maire, l’expression de notre très haute considération.

La défense des bosquets des Richardets