Inauguration du nouveau groupe scolaire Samuel WALLIS en limite des Bas Heurts

Publié le par ADIHBH-V

Inauguration du nouveau groupe scolaire Samuel WALLIS en limite des Bas Heurts

Ce lundi 3 septembre 2018, jour de la rentrée scolaire, a eu lieu l'inauguration de l’école Samuel Wallis.

L'ADIHBH-V y était bien entendu.

Inauguration du nouveau groupe scolaire Samuel WALLIS en limite des Bas HeurtsInauguration du nouveau groupe scolaire Samuel WALLIS en limite des Bas Heurts

 

Discours de Brigitte Marsigny


"Monsieur le Président du Conseil d’administration de la CAF Seine-Saint-Denis,
Madame la Maire-Adjointe à l’éducation,
Mesdames et Messieurs les élus,
Madame la directrice générale adjointe des services,
Madame la directrice du service éducation,
Madame la Directrice de l’école élémentaire,
Madame la directrice de l’école maternelle,
Mesdames et Messieurs les membres du corps enseignant,
Mesdames et Messieurs les agents municipaux, Mesdames et Messieurs, Chers parents, chers enfants,

C’est avec beaucoup d’émotions que j’inaugure avec vous tous aujourd’hui, en ce jour de rentrée scolaire, l’école Samuel Wallis.
Inaugurer une école est toujours un moment fort, un acte important qui témoigne de la vitalité de notre Ville.
Inaugurer une école est aussi l’un des symboles les plus forts de notre République, l’un des projets les plus beaux qu’une équipe municipale puisse avoir à mener :
        -  Un symbole fort car cela touche nos enfants, l’école maternelle et l’école élémentaire étant les étapes fondatrices de leur parcours scolaire.
        -  Mais aussi un symbole fort pour Noisy-le-Grand résolument tournée vers l’avenir et qui a su faire des choix d’investissement. Cet investissement pour l’avenir, je n’ai pas de mal à le reconnaitre que nous le devons aussi à l’ancienne municipalité qui avait engagé les premières réflexions ainsi que les premiers travaux dans ce quartier de Maille Horizon Nord. La majorité actuelle a toujours fait de l’éducation et la réussite scolaire une de ses plus grandes priorités, la rentrée scolaire de cette année en est la preuve, et ce
malgré un environnement financier toujours plus contraint pour les collectivités.
Ce lundi 3 septembre 2018 est une journée exceptionnelle pour la rentrée de nos petits Noiséens. Ce ne sont pas moins de deux nouvelles écoles qui voient le jour : Simone Veil, dans le quartier en cours d’aménagement du Clos d’ Ambert qui sera inaugurée vendredi prochain, ainsi que Samuel Wallis, à l’ouest, dans celui de Maille Horizon Nord que nous inaugurons cet après-midi.
L’école Samuel Wallis s’intègre dans la zone d’aménagement concerté de Maille Horizon Nord, située entre le quartier des Bas-Heurts et le quartier du Mont D’Est. Son entrée principale est positionnée sur l’avenue Montaigne, prolongée au cœur du nouveau quartier.
Ce sont près de 400 élèves qui ont été accueillis aujourd’hui, principalement des écoliers du Clos-des- Aulnes. Le groupe scolaire Samuel Wallis possède une capacité de 21 classes, 8 en maternelles et 13 en élémentaires, pouvant ainsi accueillir à terme pas moins de 540 élèves.
Deux accueils de loisirs, dotés chacune de 4 salles d’activités, se situent à la jonction des deux écoles et bénéficient des deux cours de jeux.
Au rez-de-chaussée haut, son hall d’accueil distribue l’école maternelle et élémentaire, deux réfectoires de 490 couverts et une salle d’éducation physique et sportive polyvalente de 250m2 ouverte sur le quartier pour y accueillir des associations.
Le bâtiment des élèves d’élémentaire a été conçu sur pilotis afin de répondre au fort dénivelé du site. Par ailleurs, la cour d’élémentaire dispose d’un préau et d’un mini terrain de hand et de basket.
Le premier étage abrite, en plus des classes, une salle de motricité de 200m2 et deux bibliothèques maternelle et élémentaire. Les élèves auront également le privilège de profiter d’un jardin pédagogique.
Le nouveau bâtiment est isolé de l’extérieur et bénéficie de toitures végétalisées, lui conférant ainsi d’excellentes performances énergétiques, supérieures aux exigences réglementaires, pour répondre aux enjeux du développement durable.
Enfin, le traitement acoustique a été renforcé pour les dortoirs et les salles à manger.
Ce sont près de 14 millions d’euros qui ont été investis pour la construction du groupe scolaire Samuel Wallis, avec du mobilier et matériel neufs dans toutes les salles, des fournitures et matériels pédagogiques complétés, mais aussi un accès à internet dans toutes les classes.
Si les conditions pour les élèves et la communauté éducative sont optimales, nous avons également voulu mettre l’accent sur la sécurisation des élèves venant notamment du Palacio, pour la traversée du Boulevard du Mont D’Est. Je remercie donc le Conseil départemental pour les aménagements effectués.
Nous avons aussi recruté des traversières au début du boulevard du Mont d’Est à la sortie du Palacio. J’ai entendu les difficultés et les inquiétudes des parents concernant cette traversée pour se rendre à l’école. Je vous invite vivement à effectuer votre passage au niveau des traversières pour des raisons de sécurité, n’ayant ainsi à ce niveau qu’un trottoir continu jusqu’à l’entrée de l’école.
Enfin, j’ai bien conscience aussi de l’inquiétude des parents concernant l’activité du chantier encore en cours et le fait que l’école soit en zone de travaux.
Je peux d’ores et déjà vous annoncer que, suite à la rentrée ce matin, et les observations qui ont été faites, les « grosses vis » restant sur les blocs de béton seront enlevées dès que possible.
Par ailleurs, concernant le cheminement des camions, la circulation à l’intérieur de la ZAC a été revue et prévoit une voie de circulation dédiée pour les camions, distinctes d’un cheminement piétons et de la voie publique pour les véhicules légers. La signalisation a été renforcée, mais puisqu’il semblerait qu’il y ait encore quelques réfractaires, une information sera de nouveau faite aux différents promoteurs et constructeurs à ce sujet, pour que chacun respecte ces nouvelles consignes.
Enfin, sur les grues, car ils sont aussi un motif d’inquiétude, leur présence n’est pas interdite mais règlementé. Le survol d’un groupe scolaire est bien évidemment interdit pendant le chantier, par contre elles peuvent survoler le chantier lorsqu’elles sont mises en sécurité car elles doivent se mettre dans le sens du vent pour éviter tout accident.
Vous le voyez, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que tous les ajustements soient faits dans les plus brefs et garantir ainsi les meilleures conditions de scolarisation de vos enfants.
Je voudrais remercier l’ensemble des partenaires qui ont participé à la construction de ce groupe scolaire. La Socaren mais aussi :


- Le groupement de maîtrise d’œuvre formé par :
       -  Les architectes : Agence Emmanuelle COLBOC (Mme Emmanuelle COLBOC / Mme Catherine CARPENTIER)
       -  Le Bureau d’études techniques tout corps d’état et économiste de la construction : MIZRAHI
        -  Le bureau d’études en développement durable : OASIIS
        -  Le Restoconcepteur : NOVOREST
- Les entreprises :
        -  HERVE SA (pour gros œuvre étendu, clos et couvert)
        -  SITEME (pour le chauffage, ventilation, plomberie, climatisation)
        -  TARDY (pour l’électricité)
        -  MEDINOX (pour les équipements de cuisine)
- Et enfin, l’urbaniste, l’architecte coordinateur de la ZAC :
        -  l’Agence Devillers & Associés


Sans oublier, l’ensemble des services de la Ville qui ont œuvré sans relâche durant des mois et des mois :
        -  l’Education
        -  Les Bâtiments
        -  Le service Environnement et espaces publics
        -  LaDRH
        -  La direction des affaires financières
        -  Le service Communication
        -  La Police municipale
        -  La direction des services informatiques
       -  La direction générale Je remercie les deux directrices, Madame Mouly pour l’école élémentaire qui vient du Clos des Aulnes, et Madame Pisano pour l’école maternelle. Mais aussi l’ensemble de la communauté éducative qui va faire vivre cette école, par la transmission de leur savoir, par leur présence auprès des élèves dans les cantines ou accueil de loisirs. Chers parents, vous pouvez être fiers de cette nouvelle école. Nous savons à quel point la rentrée scolaire est aussi un moment d’émotions pour vous, où les sentiments d’inquiétudes mais surtout d’espoirs de
réussite s’entremêlent. Nous avons travaillé jusqu’au dernier jour pour permettre une bonne rentrée pour vos enfants. Je n’oublie pas les nombreuses concertations comme à mon habitude, pour les différentes nouvelles affectations mais aussi les nouveaux rythmes scolaires, où l’on vous a écouté, concerté et suivi dans vos souhaits.
J’aurais un dernier mot pour les élèves de cette école : profitez, apprenez, jouez, riez, soyez curieux et épanoui... Partez à la découverte du monde merveilleux du savoir, à l’image de Samuel Wallis, célèbre explorateur britannique qui fut le premier navigateur à découvrir en 1767, Tahiti et ses îles alentours.
Vous, qui faites la fierté de vos parents, êtes l’avenir de notre Ville.
Permettez-moi une nouvelle fois de vous souhaiter à toutes et à tous une très belle rentrée et une année scolaire pleine de réussite.
Je vous remercie."

 

Inauguration du nouveau groupe scolaire Samuel WALLIS en limite des Bas HeurtsInauguration du nouveau groupe scolaire Samuel WALLIS en limite des Bas Heurts

Discours Brigitte MARSIGNY (fichiers audios)

1/2

Inauguration groupe scolaire WALLIS Discours Brigitte MARSIGNY 1/2

 

2/2

Inauguration groupe scolaire WALLIS Discours Brigitte MARSIGNY 2/2

 

Discours du Président du Conseil d'Administration de la CAF de Seine Saint Denis (fichier audio)

Discours du Président du Conseil d'Administration de la CAF de Seine Saint Denis

 

Puis est venu le temps de découvrir la plaque inaugurale et de couper le ruban, avant de prendre le verre de l'amitié

Inauguration du nouveau groupe scolaire Samuel WALLIS en limite des Bas HeurtsInauguration du nouveau groupe scolaire Samuel WALLIS en limite des Bas Heurts

--------------------------

Rejoignez-nous sur Facebook

Commenter cet article

ISABELLE BARRE 14/09/2018 14:20

maman d'un enfant de maternelle qui habite au theatre place des federes et qui doit déposer mon enfant dans la nouvelle ecole samuel wallis constate ce matin avec colere stupeur et inquietude qu'il n'y a pas de personne pour faire traverser les enfants comme on nous a dit. la securité ?? c'est un boulevard dangereux, depuis 20 ans que je vis là devant le feu, il n'y a pas un jour où il y a pas freinage, voiture qui passe au feu rouge. les enfants traversent une zone chantier. dès ce matin un camion sort d'un chantier aux heures de la rentrée, vu et photographier des bombones de gaz sur le chantier à l'angle de l'entrée école ! pourquoi ouvrir si vite si la securité n'est pas garantie ! Nous avons interpellé une personne de la mairie ce matin qui comptabilisait les enfants puis ce midi, les choses bougent, police municipale et agents municipaux. Mais pour combien de temps ! voilà mon temoignage de parent inquiet. cordialement
envoyé par ISABELLE BARRE

Alex 14/09/2018 20:27

L'ADIHBH-V s'est renseignée et voici la réponse de Mr FORET, directeur de la SOCAREN :
"le problème avait été signalé et le sujet traité. Des agents surveillent la traversée du Mont d’Est"
Dont acte.

BEBER93 07/09/2018 14:59

un bien bel outil d'apprentissage pour Noisy le Grand