Manque de sécurité pour les élèves sur le Boulevard du Mont d'Est

Publié le par ADIHBH-V

LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

 SUR LE BOULEVARD

DU MONT D’EST EN QUESTION !
______

 

Manque de sécurité pour les élèves sur le Boulevard du Mont d'Est
Manque de sécurité pour les élèves sur le Boulevard du Mont d'Est

Attention danger, accident imminent..

Le 23 mars dernier, à 16h15 nous nous trouvions boulevard du Mont d’Est, à l’intersection avec l’avenue Montaigne. Nous avons été le témoin que de nombreux élèves sortant du Collège François MITTERRAND,  remontant le prolongement de l’avenue Montaigne en travaux, au travers du Parc de Maille Horizon, traversent au milieu de la circulation en toute insécurité le boulevard du Mont d’Est, en face de l’arrêt du bus 120, pour se diriger vers les Arcades ou ailleurs.

Sur cette avenue les véhicules circulent à grande vitesse et aucun dispositif ne permet de sécuriser les piétions. Aucun passage clouté, aucun zébra au sol, aucun feu tricolore ni aucun dispositif de ralentissement.

 

Manque de sécurité pour les élèves sur le Boulevard du Mont d'Est

Si cette situation perdure, nous affirmons que demain, si aucune action corrective n’est apportée rapidement,  un accident mortel est envisageable !

Je n’ose même pas penser au mois de septembre 2018, lorsque tous les jeunes Elèves du Clos des Aulnes devront rejoindre le nouveau Groupe scolaire Samuel Wallis sur le secteur de Maille Horizon-Nord, et donc traverser le boulevard du Mont d’Est en cet endroit.

Suite à nos alertes du 23 mars à Madame le Maire, à Monsieur le Directeur du Cabinet, à Monsieur le Responsable de la Police Municipale, à Madame l’Adjointe au Maire du quartier Ouest et autres responsables locaux, nous avons obtenu deux réponses, à savoir :


La Maire adjointe, Déléguée à l’Education communique sur Facebook,

‘La ville a anticipé les soucis de sécurité. Des réunions Écoles, Collèges sont organisées. Le département s’est engagé à sécuriser l’accès du Clos des Aulnes à la future École Samuel Wallis, idem pour le Collège. Un passage piéton, feu et traversière sont programmés pour la rentrée de septembre 2018.

Mais nous ne pourrons jamais empêcher les jeunes de traverser en dehors des passages protégés comme vos photos le montrent.

Actuellement deux passages protégés sont présents en attendant celui devant accéder au nouveau Groupe Scolaire’.

 

Réponse du Directeur général adjoint du développement
et aménagement durable,


Bonjour M. Cassé,

‘La ville est consciente de la dangerosité de cet axe départemental, où la vitesse des véhicules peut être importante du fait de la configuration de la voie (2 fois 3 voies avec terre-plein central).

C’est pourquoi, la ville a demandé au CD93, compétent sur les voies départementales d’agir sur la sécurité de cet axe et plus particulièrement au niveau du carrefour de l’avenue Montaigne et du boulevard du Mont d’Est, notamment dans la perspective de l’ouverture de la nouvelle école Samuel Wallis en septembre prochain.

Aussi, les travaux (concertés entre les services techniques de la ville et du département) vont prochainement commencer et consisteront à redresser l’avenue Montaigne côté Mont d’Est pour la faire arriver perpendiculairement au boulevard en face de l’avenue Montaigne prolongée côté Maille Horizon Nord. Puis le CD93 réalisera un carrefour à feux permettant d’une part de diminuer la vitesse des véhicules sur le boulevard du Mont d’Est et d’autre part de permettre une traversée piétonne sécurisée notamment pour les enfants, collégiens et lycéens.

Par ailleurs, une traversière sera également présente à cet endroit à partir de septembre aux heures d’école’.

Cordialement.

Benoît NAGEL


L’ADIHBH-V s’interroge !

Si nous pouvons admettre que des démarches ont été effectuées auprès du CD 93 pour aménager ce carrefour en vu de la prochaine rentrée scolaire, autant nous nous inscrivons en faux avec les propos de Madame l’Adjointe au Maire à l’Education. Non, la ville n’a pas anticipé les soucis de sécurité pour les Elèves du Collège François MITTERRAND ou du Lycée Evariste GALOIS qui fréquentent ce passage clairement identifié (voir photo) depuis de nombreux mois.

 

Manque de sécurité pour les élèves sur le Boulevard du Mont d'Est

Par ailleurs, si aujourd’hui, deux passages protégés existent bien sur le boulevard du Mont d’Est, l’un se trouve à 150 m, coté boulevard Méliés (150 x 2 = 300 m) et l’autre à 80 m, coté route de Neuilly (80 x 2 =160 m). Autant dire que pas un élève (en retard ou pas), ne fait le détour comme nous avons pu le constater.


Enfin, le Vrai Journal de Noisy a été à la rencontre d’une quinzaine d’élèves du Collège (6e, 5e et 3e) pour appréhender leurs notions de sécurité routière suite aux réunions. Pas un seul, nous disons bien pas un seul ne se souvenait d’une quelconque information sur la « sécurité routière ». Par contre, ils avaient tous un très bon souvenir d’une annonce diffusée par la SNCF sur la « sécurité dans les trains ».

Poursuivant nos investigations, Madame la Conseillère Principale d’Éducation nous a affirmé qu’un consultant venait chaque année préparer les élèves à l’examen de « l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière » (ASSR-1 (*) pour les Elèves de 5e et ASSR-2 (*) pour les Elèves de 3e).

En conséquence, s’il y a bien formation des élèves à la « sécurité routière » (sauf pour les 6e) , il faut bien avouer que l’efficacité sécuritaire sur le terrain n’est pas au rendez-vous ! Il serait peut être nécessaire de vérifier l’approche et les outils pédagogiques du consultant en question  pour atteindre l’objectif du zéro accident ?

Alain Cassé
Président de l’ADIHBH-V
Voisin vigilant Bas-Heurts


_____

 

(*) - Les ASSR de 1er et 2e niveaux s'obtiennent dans le cadre d'un enseignement obligatoire des règles de sécurité routière. Elles sont délivrées, après un contrôle des connaissances théoriques de sécurité routière, pendant le temps scolaire. Toute personne née depuis 1988 doit détenir au moins une de ces attestations pour passer la formation pratique du Brevet de Sécurité Routière (BSR) et doit détenir l'ASSR de 2e niveau pour obtenir un 1er permis de conduire.

______

Retrouvez-nous sur Facebook

 

Publié dans Divers

Commenter cet article

Noisy Solidaire a Gauche Vraiment 07/04/2018 05:07

Réponse de Madame le Maire:

Mme la Maire n'a pas répondu sur l’aspect sécurisation du chantier, car éléments ajoutés après l’envoi de la question, et après le délai du règlement intérieur.

Elle a dit de reposer la question sur ce point précis pour le prochain CM (31/05/2018).

Sur l'aspect sécurisation de la traversée, les travaux du conseil départemental devraient démarrer en avril, pour mettre un carrefour à feux. De plus des traversières seront mis en place aux heures d’entrée et de sortie d’école.

Noisy Solidaire a Gauche Vraiment 06/04/2018 14:46

Question diverse de Noisy Solidaire a Gauche Vraiment (NSGV) lors du Conseil municipal du jeudi 05 mars 2018:

Madame la Maire, cher-e-s collègues,
La municipalité communique sur la sécurité routière et des élus viennent de remettre dans des Écoles Élémentaires le « Permis piéton ».
On ne peut qu’approuver ce type de mesure. Néanmoins, est-ce que la municipalité suit et évalue l’efficacité de ces animations ? En effet il semble que de nombreux élèves du Collège François Mitterrand traversent le boulevard du Mont d’Est sans protection et sans respecter les règles élémentaires de sécurité.
Dans quelques mois ce seront les élèves du nouveau groupe scolaire. Si j’ai bien compris le conseil départemental va enfin engager des travaux.
Cependant selon les informations que nous avons obtenues, l’accès par le chantier de construction du Groupe scolaire ne serait pas sécurisé, alors que la réglementation est très précise sur ce sujet.
Sur le chantier, un COORDONNATEUR SÉCURITÉ et PROTECTION de la SANTÉ ou SPS élabore et fait respecter un PLAN GÉNÉRAL de COORDINATION qui porte spécifiquement sur la SÉCURITÉ et la PROTECTION de la SANTÉ du chantier. Il est possible par exemple de mettre en place un « HOMME TRAFIC », chargé de réguler le déplacement des véhicules sur le chantier. Ici, ce pourrait être le cas pour la sortie des camions sur le Boulevard du Mont d’Est et la traversé des personnes.
Est-ce que cette réglementation est bien respectée sur le chantier ? Pourquoi des mesures de sécurisation n’ont-elles pas été mises en place. Tout comme le lavage régulier des rues proche du chantier pour éliminer la boue qui devrait également être prévu par le plan.
Pour le coup ça serait à la commune de faire respecter ces normes de sécurité, et même si nous ne sommes pas d’accord avec l’augmentation de ses effectifs, cela apparaît comme une mission relevant de la police municipale.
Est-ce que des actions complémentaires sont prévue par la commune ?
Je vous remercie.

ADIHBH-V 05/04/2018 08:41

Je me permets de compléter le commentaire de JF L.

Les différents chantiers actuellement ouverts sur la ZAC de Maille Horizon-Nord nécessitent la présence d’un coordonnateur Sécurité et Protection de la Santé (CSPS). C’est un acteur incontournable d’une opération de bâtiment ou de Génie Civil, afin de prévenir tour accident sur le chantier et ses accès.

La mission du CSPS :

- évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités,
- combattre les risques à la source,
- tenir compte de l’état d’évolution de la technique,
- remplacer ce qui est dangereux par ce qui n’est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux,
- prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelles,
- -etc…..

En conséquence, il nous semble évident que la sécurité du prolongement de l’avenue Montaigne débouchant sur le boulevard du Mont d’Est est dans le chant d’action du CSPS. Il en est de même pour la traversée du boulevard pour les élèves du Collège François MITTERRAND.

Donc, la question du « feu tricolore de chantier » et de « l’Homme trafic » est posée depuis l’ouverture de ce chantier il y a plusieurs mois.

Question : Qui est chargé de contrôler et faire respecté la réglementation ?

VALOU 03/04/2018 14:14

Que dire des automobilistes qui coupent la circulation en sortant des Arcades au lieu de se diriger vers la droite du boulevard et de prendre le rond point....

jfloi 03/04/2018 07:09

Bonjour, je suis riverain, et mes enfants sont scolarisés au lycée E Galois. il y a quelques jours j'ai vecu la situation décrite, en empruntant les passage piétons entre F Mitterrand et le centre commercial. A part le fait que les "couloirs" piétons entre les chantiers ne sont pas entretenus ni correctement clôturés, arrivé en haut, impossible de traverser en sécurité. Pas de passage piétons provisoire, aucun feu rouge temporaire de chantier, il faut patauger dans le terre plein central...les accès aux chantiers ne sont pas entretenus, pas d'homme trafic. La situation est à risque pour nos enfants et pour nous tous. Il est urgent d'agir efficacement.

Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand 03/04/2018 11:28

Effectivement "l'Homme trafic" et les "feux tricolores de chantier" seraient une solution. C'est à la Commune de l'imposer aux entreprises dans un cahier des charges au moment de l'ouverture du chantier.
Il en va de même sur un autre chantier, je veux parler du Groupe scolaire de Maille Horizon. On patauge systématiquement dans la boue sur la chaussée devant le chantier. La Commune aurait pu imposer à l'entreprise de laver la chaussée tous les soirs ou au moins en fin de semaine. Cela existe...

Alain Cassé - Voisin vigilant Bas Heurts 02/04/2018 15:43

Nous ne pouvons que nous féliciter de cette initiative de décerner un "Permis piétons" aux Elèves des Ecoles élémentaires.
Mais malheureusement il faut résonner en terme d'efficacité. Et là manifestement le but n'est pas atteint lorsque nous regardons traverser ces mêmes Elèves qui, un an plus tard, traversent le boulevard du Mont d'Est pour se rendre au Collège François MITTERRAND. Ce n'est pas forcément la faute des Elèves, mais depuis de nombreux mois, voire des années, les éléments sécuritaires ne sont pas en place!

ADIHBH-V 02/04/2018 15:35

Idem pour Madame Marylise MARTINS, aux enfants de l'Ecole du Clos des Aulnes

ADIHBH-V 02/04/2018 15:22

Avec ses collègues du Conseil Municipal et notamment Sylvie Huret , Maire Adjointe déléguée à l'Éducation et à l'Enfance, Bernard DELAPLANE, Délégué à la Sécurité et à la tranquillité publique a remis les « Permis Piéton » aux enfants Noiséens de différentes Ecoles élémentaires de la Ville.

Ils ont proposé le « Permis Piéton », c’est essentiellement afin d’améliorer la sécurité des enfants et de les responsabiliser en les sensibilisant dès leur plus jeune âge aux dangers de la rue, à la sécurité routière et au respect des règles de prudence lors de leurs déplacements.

Un grand merci à la Police municipale et la Direction de l'Education qui se sont associées pour proposer aux écoles ce concept éducatif qu’est le « Permis Piéton ».