Inondations de la Marne

Publié le par ADIHBH-V

INONDATIONS :

LA MARNE ATTEINT

SON PIC DE CRUE

 

 

 

Inondations de la Marne

 

Alors que la Seine a commencé sa décrue à Paris, les inondations se poursuivent en amont, notamment le long de la Marne, l’un de ses affluents. Environ 400 foyers ont été touchés par des pannes d’électricité ou des inondations en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne. Ainsi, les villes de Gournay-sur-Marne (93), Noisy-le-Grand (93) et Bry-sur-Marne (94) se sont retrouvés les pieds dans l’eau dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 02 février obligeant l’évacuation de dizaines d’habitants.

 

 

A Gournay-sur-Marne

 

 

La Marne joue avec les nerfs des habitants de Gournay. Annoncé depuis une semaine, son débordement n’avait toujours pas eu lieu le mercredi 31 janvier, puisque le muret anti-crue tenait bon. Mais voilà, l’arrivée d’une onde de crue en amont, l’impact des affluents et la reprise des précipitations font que jeudi 01 février le niveau de la rivière a dépassé 5,55 m pour même atteindre 5,80 m samedi et passer au dessus du muret anti-crue, fait inédit depuis sa construction en 1986. Dans cette ville,  se trouvant à 80%  en zone inondable, les dégâts risquent d’être conséquents. Par précaution, le Collège Eugène Carrière situé à quelques mètres de la rivière a été fermé.

 

Inondations de la MarneInondations de la Marne

 

A Noisy-le-Grand

 

A Noisy-le-Grand depuis plusieurs jours on se prépare aussi. La Municipalité a donc installé en urgence des passerelles de fortune ainsi que des échafaudages plus haut et plus large devant les pavillons pour permettre aux riverains de marcher au sec, car en plusieurs endroits, rues Marie, Suzane et quai de la Rive Charmante, l’eau est entrée dans les jardins, les parkings et les garages.

 

Par ailleurs, la Police municipale maintient une Unité mobile sur place 24h/24 pour répondre aux demandes et fait des tournées dans le quartier pour éviter les pillages. Une association locale de pêcheurs (La Team Baarbu) vient en aide à la centaine de sinistrés. Equipés de combinaisons et de bottes, ils sont une dizaine à parcourir les allées inondées avec une petite barque à roulette pour transporter les habitants qui souhaitent sortir de chez eux.

L’alimentation électrique a été coupée dans le quartier par mesures préventives de sécurité pour protéger les personnes et les équipements. 90 résidences n’ont pas d’électricité et donc pas de chauffage. Selon ENEDIS, le courant ne reviendra pas avant la décrue qui ne devrait pas intervenir avant le mercredi 07 février. De plus, les techniciens vont devoir tout nettoyer avant de remettre sous tension, donc la coupure peut durer de 7 à 10 jours.

 

La Municipalité a mobilisé le gymnase du Clos-de-l’Arche pour accueillir les habitants en difficultés de Noisy-le-Grand et de Gournay-sur-Marne. Par ailleurs, le Gymnase Marcel Cerdan de Neuilly-sur-Marne a également été réquisitionné mais il semblerait que la plupart des habitants ont décidé de rester chez eux.

 

Inondations de la MarneInondations de la Marne

 

A Bry-sur-Marne

 

La ville est passée en vigilance orange inondation au vu de la forte hausse du niveau de la Marne qui est supérieure à la crue de 2001.

 

Une crue interminable ; 10 jours que les habitants de Bry-sur-Marne attendent de voir le niveau d’eau redescendre Ce dimanche 04 février, de nouvelles évacuations ont été décidées. Une dizaine de familles qui vivent quai Ferber ont été relogées. Certains résidents préfèrent toujours rester chez eux. C’est dans cette partie de Bry-sur-Marne que la situation est la plus critique. L‘électricité a été coupée depuis deux jours. Dans un immeuble collectif, les habitants vivent sans lumière. Des radiateurs d’appoint ont été installés.

 

A Créteil le niveau stagne à « la situation est en train de se stabiliser ». Toutefois, le Maire se veut rassurant : 3,75 m. Pour faire face aux demandes, la mairie est restée ouverte ce week-end et les agents Municipaux sont en alerte. Deux pompes ont été installées par la ville pour limiter les dégâts.

 

Enfin, le Gymnase Félix Faure a été ouvert pour permettre aux personnes rencontrant des difficultés de pouvoir notamment prendre une douche, des boissons chaudes ou être hébergées.

 

Inondations de la MarneInondations de la Marne

 

Il faut le dire…

 

L’ADIHBH-V  exprime à cette occasion toute sa gratitude à tous les acteurs de ces différentes Communes qui se sont fortement mobilisés pour venir en aide aux habitants rencontrant des difficultés. A savoir : élus, services municipaux,  services techniques, services de la voirie de la propreté et des espaces verts, services de secours (pompiers, Croix Blanche, Croix Rouge,..), police municipale, associations diverses, bénévoles et nous en oublions….

 

 

 

Et si nous parlions de l’Ecoquartier de l’Ile de la Marne

 

Inondations de la Marne

 

Aujourd’hui, il n’est pas inutile de revisiter le dossier de création de la ZAC de l’Ile de la Marne de mai 2017, afin de lever quelques incertitudes suite à l’étude de cas que nous vivons actuellement par cette crue sur ce secteur.

 

Le projet de ZAC de l’Ile de la Marne s’inscrit dans le contexte du PPRI de la Marne et de la Loi sur l’eau, qui élargit les obligations réglementaires du PPRI, notamment à la conservation du libre écoulement des eaux et de la protection contre les inondations. Ce projet se situe également en zone de très forte sensibilité quant au risque de remontés des nappes, ce que nous avons pu constater sur zone le dimanche 04 février.

 

Inondations de la MarneInondations de la Marne

La zone rouge du schéma ci-dessus est une zone où il y aura lieu de préserver le champ d’inondation et sa capacité de stockage des eaux. Donc si nous comprenons bien, pas de Port de plaisance mais de grandes noues.

 

La zone jaune correspond à un secteur urbanisé dans lequel il y aura lieu de permettre le développement de la ville tout en tenant compte du risque pour les personnes et les biens. Les constructions nouvelles seront autorisées mais soumises à des règles destinées à diminuer la vulnérabilité des biens. Que faut-il deviner, des constructions sur pilotis ?

 

Retrouvez-nous sur Facebook

Commenter cet article

Doug 10/02/2018 00:07

Quand arrêtera t'on l'urbanisation à outrance qui imperméabilise des zones tampons qui protègent le reste de la population ?

Emeline 08/02/2018 21:27

Et dire qu'on a voulu nous vendre ce projet de "marina" qui ne posait aucun problème technique.....