Nouvelle consultation (très brève), mais primordiale sur le projet des Bas Heurts

Publié le par ADIHBH-V

Étude d’impact

relative au projet d’aménagement

du secteur des Bas-Heurts.

Nouvelle consultation (très brève), mais primordiale sur le projet des Bas Heurts

Du 4 au 18 septembre 2017, les noiséens sont invités à consulter l’étude d’impact relative au projet d’aménagement du secteur des Bas-Heurts.

Avant notre Fête d'automne du 7 octobre, le travail ne va pas manquer :

Pendant toute la durée de la mise à disposition de l'étude d'impact, toute personne intéressée pourra prendre connaissance de ces documents au pôle Urbanisme de l'hôtel de ville.

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 18h,

excepté le 1er mardi de chaque mois de 13h30 à 18h,

Vous pourrez consigner vos observations sur un registre ouvert à cet effet ou les adresser par écrit à l’adresse de la Mairie ou par voie électronique à l’adresse suivante : direction.urbanisme@ville-noisylegrand.fr.
 

Pour télécharger les documents mis à disposition, cliquer sur chaque lien:


    •    Étude d’impact relative au dossier de création de la ZAC des Bas-Heurts (PDF, 53Mo)
    •    Avis de l'Autorité environnementale sur le projet (PDF, 6Mo)
    •    Mémoire de réponse à l'avis de l'Autorité environnementale (PDF, 20Mo)
    •    Projet de dossier de création de ZAC (PDF, 6Mo)
   •  Autorités compétentes et personnes auprès desquelles obtenir des renseignements (PDF, 80Ko)


Renseignements par téléphone au 01 45 92 76 28.

Cette consultation majeure est un prélude à la réalisation de ce projet qui n'a que trop attendu  !

_________________

Retrouvez notre page Facebook:

https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/

Publié dans Lettre de l'ADIHBH-V

Commenter cet article

ROCHE 07/09/2017 16:06

L'urbanisation des Bas-Heurts sera un chantier d'importance qui nécessitera un acheminement des matériaux par un va et vient incessant de poids-lourds…Dans l'étude d'impact de 494 pages que personne n'aura certainement le courage de lire entièrement, il ne semble pas que l'organisation de cette circulation importante de poids-lourds dans le quartier ait été abordée… Le problème est que si l'accès au chantier pour ces poids-lourds n'est pas délimité à des accès pouvant les supporter, donc à des tracés prévus et imposés à l'avance par la Mairie, il ne fait pas de doute que beaucoup des rues du quartier ne supporteront pas ce va et vient sans être détériorées… Pour exemple, il a fallu refaire récemment une bande de macadam sur la Rue de Verdun défoncée par les poids-lourds qui l'utilisaient comme une dérivation à la route de Neuilly, et on peut aisément supposer que ce va et vient de poids-lourds occasionné par le chantier sera nettement plus important que cette simple circulation… Sachant de plus que, dans le cas de la rue de Verdun, ces mêmes camions passent ensuite devant l'école La Varenne ce qui n'est pas sans danger: rappelons-nous l'accident d'une adolescente de 15 ans devant le collège Henri Cahn en Juin 2000… Il semble donc important que la ville décide de tracés d'accès au chantier dès le début des travaux, notamment en maintenant ces poids-lourds le plus possible sur la route de Neuilly, gabarit à même de les supporter…

Alex 08/09/2017 16:03

Nous vous invitons chaleureusement de déposer ce commentaire sur le registre prévu à cet effet.
Merci de cet avis raisonnable et cohérent

Alain Cassé-Président de l'ADIHBH-V 08/09/2017 14:06

Ce commentaire est judicieux, Monsieur ROCHE vous devriez le mentionner dans le registre, merci.