Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

29 articles avec zac des bas heurts

Aménagement de la ZAC des Bas-Heurts (2ème partie)

Publié le par ADIHBH-V

_____________________________________________________________________

OPÉRATION D’AMÉNAGEMENT

DE LA  ZAC DES BAS-HEURTS

À NOISY-LE-GRAND

Partie 2

___

Aménagement de la ZAC des Bas-Heurts (2ème partie)

La ZAC des Bas-Heurts s’inscrit dans la continuité de l’aménagement de la ZAC Maille Horizon-Nord. L’aménagement de la ZAC des Bas-Heurts est prévu pour se faire sur les ténements fonciers maîtrisés ou maîtrisable par voie amiable par la puissance publique, en tenant compte de la préservation sur le périmètre de l’opération, du tissu pavillonnaire existant où résident encore des habitants.


L’aménagement de la ZAC des Bas-Heurts représente ainsi aujourd’hui une opportunité de raccorder ce quartier à la ZAC voisine de Maille Horizon -Nord, ce qui était déjà l’initiative de l’ADIHBH-V lors de la présentation d’un premier contre-projet réalisé en 2007 par des Etudiants Architectes de l’ENSAPLV (Contre-projet alternatif répugné à l’époque par Michel PAJON, Serge EPINARD, Emmanuel CONSTANT et consort qui n’avaient même pas daigné assister à la conférence organisée par notre Association pour présenter ce contre-projet aux Noiséens, sans s’excuser).  Ceci, afin d’améliorer l’environnement général des habitants amenés à rester sur place et de favoriser la construction de nouveau logements et d’équipements publics à proximité d’un pôle tertiaire et d’infrastructures de transport en commun structurantes du Grand Paris.


La démarche de ce nouveau projet urbain élaborée après de nombreuses réunions de concertation avec l’ADIHBH-V et notre Cabinet d’Architecture ASPHALT, est donc finalement à la fois un programme de logements à densité acceptable sur le quartier et celle d’une amélioration du fonctionnement du secteur Ouest de la ville de Noisy-le-Grand.


Pour la petite histoire, rappel historique !


Ce nouveau projet des Bas-Heurts fait suite à la défunte ZAC du Clos aux Biches de Michel PAJON, qui prévoyait la construction d’un quartier d’habitation dense de 1500 logements, voire même de 1800 en y regardant de plus près. Projet envisagé sur un périmètre d’opération entièrement maîtrisé par la puissance publique, après acquisition préalable du foncier soit par voie amiable, soit en envisageant le recours à l’expropriation.


Enfin rappelons que s’appuyant sur des insuffisances de l’Etude d’Impact élaborée sous la responsabilité de l’Adjoint au Maire à l’Urbanisme Serge EPINARD, le Tribunal Administratif de Cergy Pontoise a annulé cette ZAC en 2008. Décision confirmée par la Cour d’Appel de Versailles en 2010. Une nouvelle Etude d’Impact préalable à la création d’une nouvelle ZAC, cette fois-ci la ZAC des Bas-Heurts, a été établie en 2015 et pour laquelle l’Autorité Environnementale a émis un avis le 13 octobre 2015.


Pour être complet, l’annulation en juin 2015 des élections municipales des 23 et 30 mars 2014 a conduit à un renouvellement du Conseil municipal en septembre 2015 suite à une nouvelle élection partielle qui a eu pour effet de dégager le Socialiste Michel PAJON après 20 ans de souveraineté sur la ville, et de saluer l’arrivée d’un nouveau Maire LR, en la personne de Brigitte MARSIGNY.


Cette nouvelle équipe municipale a souhaité, avec l’ADIHBH-V, réorienter ce projet d’aménagement pour le rendre plus humain, avec 900 logements maximum.


C’est ce résultat qui est présenté dans nos derniers billets.


Dossier d’Étude d’Impact.

Aménagement de la ZAC des Bas-Heurts (2ème partie)

Cliquer ici :

Délibération n°18 – Approbation du dossier de réalisation de la ZAC des Bas-Heurts à Noisy-le-Grand par le Conseil de Territoire.


Cliquer ici :

_______________________


Lien Facebook

 

L'opération d'aménagement de la ZAC des Bas-Heurts adoptée par le Conseil du Territoire (T9)

Publié le par ADIHBH-V

_____________________________________________________________________

OPERATION  

D’AMÉNAGEMENT

DE LA

ZAC DES BAS-HEURTS

À NOISY-LE-GRAND

Partie 1
______

L'opération d'aménagement de la ZAC des Bas-Heurts adoptée par le Conseil du Territoire (T9)

L’opération d’aménagement de la ZAC des Bas-Heurts à Noisy-le-Grand fut définitivement adoptée lors de la séance du Conseil de Territoire (T9) le 21 février 2019.
Le programme de construction global est de 58.700 m² de surface de plancher (SDP) répartis comme suit :
-    57.000 m² SDP de logements, soit 900 logements maximum, dont 1 résidence pour personnes âgées,
-    700 m² SDP d’équipements publics, consacrés à la construction d’une Maison pour Tous (MTP),
-    1.000 m² SDP d’activités, de commerces et/ou de services

Ce programme proposera une offre diversifiée de logements du T1 au T5 répartie dans le quartier et les différents lots afin de favoriser la mixité sociale et générationnelle, soit :
-    75% de logements en accession libre,
-    25% de logements sociaux.
Le programme de construction se développe sur 7 îlots (M1 à M7) représentant une surface opérationnelle de l’ordre de 6,5 hectares. À noter que le terrain d’assiette des îlots est susceptible d’évoluer au gré des acquisitions amiables susceptibles de se faire tout au long de la vie du projet.

 


L’instauration d’une « zone de courtoisie » le long de la rue des Aulnettes et de la rue Pierre Brossolette permettra d’intégrer harmonieusement la ZAC aux voisinages immédiats en garantissant la progressivité des hauteurs pour les constructions en contact des tissus pavillonnaires existants sur le quartier de LA GARENNE à Bry-sur-Marne et de LA VARENNE à Noisy-le-Grand.


Par ailleurs, la création d’une conciergerie, à l’échelle du quartier, permettrait de dispenser les services traditionnels du concierge, additionnés à d’autres répondant aux nouveaux usages : gestion et location des RdC, organisation de session de jardinage, gestion d’espaces partagés (coworking, jardins partagés…), offres de service adaptés (dépôts de colis, dépôts de paniers de légumes…).


Le premier lot M1 a été lancé depuis quelques semaines lors d’un « Appel d’Offre » auprès de groupements Promoteurs-Architectes. Le premier Jury va se dérouler le mercredi 27 mars afin de sélectionner 3 ou 4 groupements qui ultérieurement participeront au Concours d’Architecture. Le second lot M4 sera lancé dans quelques semaines lorsque l’assiette foncière sera définitivement matérialisée sur le secteur.

Dossier de réalisation de la ZAC des Bas-Heurts approuvé :

Cliquer ici

Bilan de la mise à disposition de l’Etude d’Impact et du projet de Dossier de réalisation de la ZAC des Bas-Heurts :

Cliquer ici
 

_______________________


Lien Facebook

 

Retour sur notre année 2018 avant d'aborder 2019 de façon attentive et réactive

Publié le par ADIHBH-V

UN PETIT RETOUR

SUR L 'ANNÉE 2018,

RICHE EN ÉVOLUTION

ET EN PROMESSES

 

Retour sur notre année 2018 avant d'aborder 2019 de façon attentive et réactive

Comme d'habitude, nos articles ont fait l'objet de  nouveaux commentaires et des visites régulières sur notre blog.
C'est la preuve qu'une information citoyenne objective est toujours recherchée !

Si l'impact du Grand Paris s'amplifie et nous conduit à  nous préoccuper aussi de ce qui se passe autour de nous (voir nos différents articles sur le Grand Paris Express , la ligne 11, Le pont de Nogent sur Marne etc....), notre attention s'est, bien évidement, fixée sur l'échelon local général de même que plus précisément sur le quartier des Bas-Heurts.

Au niveau général de la ville :
- Nous avons informé sur les inondations de février et du dossier de l’éco quartier de l’Île de la Marne.

- de la sécurité routière sur le boulevard du Mont d’Est
- de l’ouverture des différents groupes scolaires
- de la condamnation de l’ancien Maire


- du compte rendu de conseils municipaux (cf celui du 06/12/2018, entre autres)

Au niveaux des Bas-Heurts plus précisément:
- L’ouverture du city stade des Bas-Heurts


- Le compte rendu de la dernière réunion pour les Bas Heurts avant la phase du dossier de réalisation de la ZAC
- La 12ème Fête d’Automne du quartier: Année record


- La publicité et mise à disposition de tous lecteurs de l’Enquête publique sur l'Étude d'impact et le projet de dossier de réalisation de la ZAC DES BAS-HEURTS
- Le compte rendu du Conseil municipal du mercredi 6 décembre 2018 pour ce qui concerne les Bas Heurts

 

Bref ! Une année bien remplie d'écoute, de vigilance et de participation active que nous ne manquerons pas de prolonger en cette nouvelle année 2019

_______________________


Lien Facebook

Suite du compte rendu du Conseil Municipal du 6 décembre

Publié le par ADIHBH-V

CONSEIL MUNICIPAL
 
DU 06 DÉCEMBRE 2018

Partie 2
______

Suite du compte rendu du Conseil Municipal du 6 décembre

Lors de son intervention au dernier Conseil municipal de Noisy-le-Grand relatif à l’accord sur le principe des équipements publics de la ZAC des Bas-Heurts (Cliquer ici pour voir notre billet du 15 décembre 2018), on ne peut pas dire que Serge EPINARD ait fait preuve d’un acte de contrition en admettant les erreurs de la gouvernance de Michel PAJON sur le dossier ZAC du Clos aux Biches qui a produit beaucoup de sottises.

Gouvernance marquée par le sceau de l’arrogance, du sectarisme et du narcissisme qui ont généré pour cette opération de ZAC du Clos aux Biches annulée par le Tribunal administratif de Cergy-pontoise et la Cour d’Appel de Versailles , des coûts pharaoniques supportés par les Noiséens à hauteur de 10 millions d’euros. Sur ces 10 M € nous trouvons 3,8 M € d’études, de gestion et des frais de portage des terrains appartenant à la Ville et la SOCAREN, et encore 1,2 M € de frais de portage et de gestion pour les terrains portés par l’EPF-IdF depuis 2010. A cela faudrait-il encore ajouter les frais d’Avocats pour tous les procès intentés par l’ADIHBH-V et perdus systématiquement  par la Ville. A savoir : condamnation de la SOCAREN pour démolition abusive et fantaisiste sur les Bas-Heurts, annulation de la ZAC du Clos aux Biches, annulation du PLU de Noisy-le-Grand, annulation de deux Conventions d’aménagements signées entre la Ville et la SOCAREN,…avec chaque fois des dossiers biscornus instruits par Serge EPINARD en tant qu’Adjoint au Maire délégué à l’Urbanisme.

Bien évidemment, la réponse instinctive de Serge EPINARD le 06 décembre écoulé l’a dispensé de travailler à une meilleure analyse de ses erreurs passées et de faire son autocritique.

Toutefois, lorsque Serge EPINARD avance le fait que l’équilibre financier de la nouvelle ZAC des Bas-Heurts ne peut être atteint que grâce à une contribution financière de la ville, c’est à dire de l’impôt, à hauteur de 15,5 M €, cela apparaît justifiée dans son principe  pour construire seulement 900 logements.

En fait, c’est un arbitrage politique qui a conduit Brigitte MARSIGNY (Nouveau Maire de Noisy-le-Grand) à répondre aux aspirations des citoyens des Bas-Heurts pour être mieux entendus, et être davantage  associés aux décisions d’aménagement de leur quartier. Cette revendication étant finalement un appel à plus de considération dans une logique politique qui était un rapport de force. En d’autres termes, l’exigence évidente et légitime d’une meilleure association aux décisions politiques.

Ceci dit, l’historique dossier de ZAC du Clos aux Biches, avec 1500 logements et peut être même 1800 lorsqu’on l’analysait dans les détails, était dans sa gestion un    constat purement comptable, clef de voûte d’un ancien système oligarchique inquiétant de l’époque PAJONESQUE, qui bousculait le « mieux vivre » des résidents. Heureusement le 20 septembre 2015, lors d’une élection municipale partielle, le recours au bulletin de vote a corrigé les failles du système en place en provoquant le ‘dégagisme’  de Michel PAJON, dont Serge EPINARD et consort après 20 ans de règne. C’était le mal de l’omnipotence. Nous pouvons comprendre l’amertume qu’il manifeste aujourd’hui régulièrement sur le dossier Bas-Heurts. Mais c’est la vie démocratique en vigueur….

Le PARISIEN 93 en parle, sous la plume de Sébastien THOMAS.

Suite du compte rendu du Conseil Municipal du 6 décembre

                     Réunion de l’Établissement Public Territorial (EPT)                du mardi 18 décembre 2018

Suite du compte rendu du Conseil Municipal du 6 décembre

À cette occasion, mais cette fois-ci en tant que Conseiller territorial, Serge EPINARD nous a encore délivré son éternelle complainte des Bas-Heurts. L’effet territorial fut similaire à un cataplasme sur une jambe de bois

Ainsi, lors de cette séance, le dossier de la ZAC des Bas-Heurts fut définitivement approuvé par l’EPT, soit :
•    Le bilan de la mise à disposition de l’étude d’impact et du projet de dossier de réalisation de la ZAC,
•    Les délibérations 16, 17, 18 et 19 de l’EPT du 18 décembre approuvant la mise à disposition du public, et les réponses apportées,

 

Suite du compte rendu du Conseil Municipal du 6 décembre

•    L’Etude d’Impact,
•    Le dossier de réalisation de la ZAC, approuvé.

Pour information, ce dossier fera l’objet d’une nouvelle mise à disposition du public dans le courant du mois de janvier 2019.

_______________________


Lien Facebook

Compte rendu du Conseil municipal du mercredi 6 décembre 2018 pour ce qui concerne les Bas Heurts

Publié le par ADIHBH-V

CONSEIL MUNICIPAL

 

DU 06 DÉCEMBRE 2018
______


Accord du Conseil municipal


 sur le principe des équipements publics


 de la ZAC des Bas-Heurts.
___

 

Compte rendu du Conseil municipal du mercredi 6 décembre 2018 pour ce qui concerne les Bas Heurts

Le programme global de construction de la ZAC des Bas-Heurts, avec 58.700 m² de Surface De Plancher (SDP), se répartira de la façon suivante :
•    57.000 m² de SDP pour la création de 900 logements maximum, dont une résidence pour personnes âgées,
•    700 m² de SDP pour la réalisation d’un équipement public,
•    1.000 m² de SDP consacrés à des activités, des commerces et/ou des services.


Ce Conseil municipal du 06 décembre 2018 a été appelé à se prononcer sur le programme des équipements publics de la ZAC, à savoir :
•    Les équipements d’infrastructure répondant aux besoins générés par le programme global de construction et nécessaire à la desserte et viabilisation du quartier des Bas-Heurts,
•    Les équipements de superstructure consistant dans une Maison Pour Tous (MTP), lieu d’activités culturelles, artistiques, associatives ou encore sportive, répondant à des besoins non circonscrits au périmètre de l’opération.


Selon l’Article L.300-1 du Code de l’Urbanisme, l’approbation définitive du programme des équipements publics et du « dossier de réalisation » de la ZAC des Bas-Heurts, incombe donc désormais au Conseil Territorial de l’Etablissement Public Territorial  (EPT) Grand Paris Grand Est (T9). Cette approbation sera présentée à l’EPT lors de la séance du 18 décembre 2018.


Après cette approbation, une nouvelle mise à disposition du public sera réalisée dans les mêmes conditions que l’Enquête publique du mois de novembre dernier.
Ainsi nous pourrons à nouveau consulter :
•    Le bilan de la mise à disposition de l’étude d’impact et du projet de dossier de réalisation,
•    La délibération de l’EPT du 18 décembre approuvant la mise à disposition, et les réponses apportées,
•    L’Etude d’Impact,
•    Le dossier de réalisation approuvé.

Présentation de Brigitte MARSIGNY (LR) – Maire

 

Intervention d’Emmanuel CONSTANT (PS)

Réponse de Brigitte MARSIGNY

 

Intervention de Françoise GUICHE (Noisy Solidaire)

Réponse de Brigitte MARSIGNY

 

Intervention de Serge EPINARD (MRC)

Réponse de Brigitte MARSIGNY

_______________________


Lien Facebook

 

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>