Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

280 articles avec lettre de l'adihbh-v

VOICI LE PREMIER BAROMETRE DE LA CONCERTATION

Publié le

La concertation se teste !  


VOICI

LE PREMIER BAROMETRE DE LA CONCERTATION

 


 

Conférence sur la concertation-Photo
 

 

Enfin une étude inédite qui devrait permettre de mesurer la perception et les attentes des Français à l’égard des démarches de concertation.

 

Res publica et Harris Interactive  invitent les citoyens à assister à la présentation des résultats du 1er Baromètre de la concertation et de la décision publique :

 

Le 16 novembre 2011, à 18h30

au Centre de conférence Edouard VII

23, square Edouard VII, 75009-Paris

 

A cette occasion les participants découvriront que les Français ont une idée précise de la façon dont ils veulent voir fonctionner leur démocratie. En fait, ils souhaitent participer à la préparation des décisions qui les concernent.

 

90% des Français considèrent  effet que la concertation est une bonne chose, parce qu’elle permet d’associer les citoyens à la vie locale, et huit sur dix estiment qu’il faut développer sa pratique.

 

En outre, une bonne décision est, pour 91% des Français, une décision qui respecte l’intérêt général et pour 86% d’entre eux une décision qui a fait l’objet d’une discussion avec ceux qu’elle concerne.

 

Cependant, nous découvrirons également que les Français ont un doute sur la sincérité de certaines démarches de concertation craignant qu’elles se résument à une opération de communication.

 

Nous découvrirons enfin…que participer à une véritable concertation, c’est prendre plaisir à construire ensemble la chose publique.

 

En plein dans le mile pour Noisy-le-Grand. Les Associations Noiséenes n’ont de cesse de dénoncer que la concertation organisée régulièrement par la municipalité est un ersatz de « démocratie représentative. C’est tellement vrai que même Christian Lambert, Préfet de Seine-Saint-Denis, et Guy-Michel Cabrita, Commissaire Enquêteur l’ont dénoncé au moment de l’Enquête Publique sur le nouveau PLU de la Ville en juin-Juillet 2011, à savoir :

 

1-    Courrier de Christian Lambert, le 09 février 2011 : « La commune de Noisy-le-Grand a connu un contexte contentieux en matière d’urbanisme. Plusieurs recours juridiques ont émaillé la bonne marche des projets sur le territoire communal. L’annulation du précédant PLU le 11 juin 2010 me conduit à vous inciter à mener une concertation ouverte avec les habitants et les Associations de la commune afin de prendre en compte en amont leurs remarques ».

 

2-    Conclusions de Guy-Michel Cabrita, le 06 septembre 2011 : « Il exhorte la commune à étudier les différents aménagement en collaboration avec les habitants, représentés par leurs Associations, dans le but de parvenir à un accord, à la place des affrontements qui se sont succédés au cours de ces dernières années »

 

On ne peut être plus explicite.

 

Aujourd’hui, la seule vrai question qui mérite d’être posée est la suivante Le Maire d’une commune, mandataire à durée limitée d’une délégation de service public, doit-il se contenter de déclamer à chaque occasion qu’il a été élu sur un programme, et donc qu’il possède la légitimité électorale pour imposer ensuite ses décisions à l’ensemble des habitants de la commune, pendant une durée de 6 ans ? Selon nous, évidemment, non !

 

Cette apparente démocratie réduite seulement à l’élection (nous dirons à l’art consommé des techniques électives), marginalise la majorité des citoyens d’une commune, elle est détestable. Ainsi, ces responsables politiques se trompent moralement et politiquement.

 

Il est possible de faire beaucoup mieux, et stopper cette machine infernale à broyer de l’humain…..

 

Inscription en ligne : www.barometre.respublica-conseil.fr

 

______

 

MAINTENANT, ON SÈME SUR LE QUARTIER DE LA VARENNE

Publié le

Affiche - On sème sur le quartier

 

Lifting du parc de la Varenne

À l’initiative du Conseil Consultatif du Quartier Nord, des travaux d’aménagement ont été réalisés en août dernier au parc de La Varenne. Poumon vert du quartier, le parc de La Varenne est situé à proximité de nombreux équipements : le groupe scolaire de La Varenne (soit environ 550 élèves de maternelle et élémentaire), le gymnase et la Maison pour tous. Maintenant, « Il est désormais plus facile d’y accéder, d’y circuler et de se repérer », indique Maïté Chambaud, Adjointe au Maire déléguée au Quartier Nord.

Concrètement, le réaménagement du parc comprend la création de quatre nouvelles allées conformes aux normes d’accessibilité des personnes à mobilité réduite (PMR) pour se rendre dans les différents équipements. Rue de Verdun, la construction d’un muret de 1,30 m, habillé d’une structure de bois, facilite l’identification de l’entrée principale. Un nouvel accès, équipé d’un portillon, a été créé au niveau de la rue Hudier. Enfin, des pans de clôture grillagée ont été restaurés.

On sème sur le Quartier

Le 15 octobre prochain, le Conseil Consultatif du Quartier Nord invite les habitants de La Varenne à une inauguration festive du parc réaménagé.

Au programme 

  • De 10 h à 18 h – Troc aux plantes  

Vous croulez sous vos semis d’hiver et ne savez pas quoi en faire ? Vous recherchez des boutures pour embellir votre balcon ? Venez troquer vos plants, graines, boutures, livres et même outils de jardinage. Une manière gratuite et conviviale de partager vos bons plants.  Sur inscription au 01 45 92 58 92 .

  • À 11 h 30 – Inauguration des aménagements  

En présence de Michel Pajon, député-maire de Noisy-le-Grand.

  • De 14 h à 18 h – Ateliers ludiques et pédagogiques  
    • Découverte du compost et de l’engrais naturel avec le service Déchets.
    • Exposition sur les abeilles avec l’Union nationale de l’apiculture française. 
    • Fabrication de nichoirs et de mangeoires. 
    • Parcours sensoriel sur le thème de l’arbre et du jardin par l’association Résonances. 
    • Organisation de matchs de tennis de table entre valides et handicapés pour dépasser les apriori et partager un moment sportif avec l’association CAPSAA. 
    • Conseils de jardinage par le service Espaces Verts…

Toute la journée – Animation musicale et espace restauration.

___________



 

 

 

 

Le PLU de Noisy le Grand vu par l'UFC QUE CHOISIR

Publié le

 

 

L'UFC QUE CHOISIR  aussi, donne son avis sur le projet de PLU.

Pour le lire, ainsi que bien d'autres nouveaux commentaires, suivez le lien ci-dessous:

avis sur le projet de PLU

 

 

 

PLU encore et toujours

Publié le par ADIHBH-V

Voici un blog pour tout savoir sur le nouveau projet du PLU sur Noisy le Grand: ses incidences et les avis de quelques internautes:

http://noisy-plu.overblog.com

 

et toujours cet article de fond :

"Le nouveau PLU arrive"

avec ses liens vers des documents du dossier (toujours visible en mairie).

 

Il vous reste jusqu'au 13 juillet à 12 heures!

PARLONS MÉTIERS !

Publié le

 

41es OLYMPIADES DES METIERS

Concours, Formation en alternance, Emploi des jeunes

 

 

Olympiades---Photo-1.jpg

 

Noisy-le-Grand, premier pôle tertiaire de l’Est Parisien dit la commune. Ainsi, la commune souhaiterait encore construire 500 000 m² de bureaux. Ce serait, soit disant,  la richesse de la ville de demain ?

 

Toutefois le développement économique d’une ville et d’un pays, ce n’est pas seulement les emplois du tertiaires. C’est aussi l’artisanat. L’artisanat rassemble plus de 3 millions d’actifs partout en France. Le secteur de l’artisanat dépasse aujourd’hui le cap des 920 000 entreprises. Présent dans les secteurs de l’alimentation, du bâtiment, de la production et des services, l’artisanat rassemble plus de 510 activités différentes et occupe ainsi une place privilégiée dans l’économie française. L’artisanat, première entreprise de France comme le mentionne la publicité sur les maillots de l’Equipe de France de Handball, quatre fois championne du monde. Avec 100 000 embauches chaque année et le départ à la retraite de 300 000 actifs dans les 10 ans à venir, c’est un secteur créateur et générateur d'emplois pour les jeunes.

 

C’est donc une bonne chose, que Noisy-le-Grand veuille favoriser dans son PLU, l’accueil de petites entreprises artisanales dans la ZAE des quartiers de La Varenne et des Richardets.

 

Cependant, dans un rapport au vitriol, l’OCDE étrille la France. Dans un verdict sans appel, depuis 30 ans, le taux de chômage des jeunes est plus élevé en France que dans les autres pays industrialisés. Les causes de ce mal Franco-Français sont connues : médiocre performance du marché du travail des jeunes, sélections basées sur le diplôme, proportion importante de jeunes sans formation ou qualification. L’OCDE estime à 11% le pourcentage des jeunes de 14-25 ans « laissés pour compte » qui cumulent les désavantages : pas de diplômes, issus de l’immigration et vivants dans des quartiers défavorisés.

 

Il ne nous appartient pas ici de discuter des mesures prises ou à prendre par les pouvoirs publics pour aider 500 000 jeunes à s’insérer dans la vie active (statut de l’apprenti, contrats d’accompagnement, prime à l’embauche, allégement des charges,…). Tout cela est du domaine des organisations syndicales et patronales.

 

Nous, nous disons tout simplement que l’apprentissage peut aider à la résolution de l’équation « Emploi des jeunes-Formation-Qualification », par la valorisation de la voie de l’alternance. Se former par l’apprentissage, c’est :

 

-       Avoir moins de 26 ans,

-       Bénéficier d’un parcours de formation adapté à ses besoins,

-       Choisir une voie de formation différente pour acquérir une qualification professionnelle sur mesure sanctionnée par un diplôme professionnel ou par certains titres à finalités professionnelles,

-       Choisir une formation professionnelle en alternance (Ex :15 jours en entreprise, 15 jours en Centre de Formation),

-       Être salarié, avoir un contrat de travail et toucher un salaire mensuel en pourcentage du SMIC de 40 à 70%, selon son âge et le niveau du diplôme préparé,

-       Bénéficier des avantages des étudiants,

-       S’adapter aux conditions de travail d’un milieu professionnel nouveau et apprendre à répondre aux exigences de ce milieu,

-       Entrer de plain-pied dans la vie professionnelle, car l’expérience sera un excellent atout pour s’intégrer chez un employeur,

-       Choisir à chaque étape du processus, soit de travailler, soit de continuer en apprentissage vers un diplôme plus élevé.

 

Ces jeunes apprentis peuvent aussi acquérir une expérience à l’International, dans le cadre du programme Léonardo da Vinci, de la Commission européenne, puisqu’il offre la possibilité d’effectuer des stages dans une entreprise d’un autre Etat de l’Union européenne. C’est également une composante structurante de la formation professionnelle des jeunes et un champ d’expérimentation opérationnel qui concourt à l’amélioration de la qualité de l’apprentissage. C’est aussi pour les jeunes une aventure humaine singulière, avec une ouverture à une autre culture…

 

Enfin, et c’est très valorisant, ces apprentis peuvent aussi montrer leurs savoir-faire au travers de diverses compétitions professionnelles (Challenges des métiers, Championnats ou Concours nationaux et internationaux).

 

A plusieurs reprises, Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand s’est fait l’écho de jeunes Noiséens ou Noiséenes [1] qui se sont distingués lors du Concours des Meilleurs Apprentis de France organisé par la Société des Meilleurs Ouvriers de France (Cliquer sur: Une jeune Noiséenne, lauréate du concours ; « Un des meilleurs apprentis de France »).

 

Autre compétition, autre enjeu, aujourd’hui se préparent les prochaines Olympiades des Métiers de Londres, au Royaume-Uni.

 

 

Finales nationales et WordSkills

 

Olympiades-Photo-2.jpg

 

A l’issue des sélections régionales dans chacun des métiers, ce sont 753 jeunes qui ont été désignés pour faire partie de l’équipe de leur région et participer aux Finales Nationales les 3, 4 et 5 février 2011 au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris, en collaboration avec le Conseil Régional d’Ile de France [2].

 

A l’issue de cette compétition, le samedi 5 février 2011, l’Equipe de France des Métiers sera constituée, pour participer aux 41èmes Olympiades des Métiers, compétition internationale qui verra se confronter plus de 1 000 jeunes de 53 pays du monde à Londres, du 5 au 8 octobre 2011. La confrontation intéressera une quarantaine de métiers allant de l’Agriculture aux Nouvelles Technologies, en passant par l’Industrie, l’Automobile, l’Alimentation, les Services ou les métiers du Bâtiment et des Travaux Publics.

 

Cet événement international est préparé, relayé et coordonné par WordSkills France (COFOM) [3] et soutenu par de nombreux partenaires : pouvoirs publics nationaux, régionaux, partenaires sociaux, entreprises, établissements et organismes de formation publics et privés (Education Nationale, Chambres des Métiers, CG PME, CAPEP, Chambres de Commerce et d’Industrie, CFA, AFPA, Compagnons du Devoir,……)

 

Finalement, la  Formation en Alternance par Apprentissage  est une voie de formation d’excellence. Le jeune est gagnant, puisqu’il a deux fois plus de chance d’être embauché. L’apprentissage est un outil qui permet très concrètement de faire fonctionner l’ascenseur social. Il permet aussi aux entreprises de former directement leurs salariés et de les fidéliser dans un emploi durable.

 

 

En conclusion, « là où il y a une volonté, il y a un chemin pour l’avenir professionnel de tous les  jeunes: de l’ouvrier à l’ingénieur ! »

 

_____

 

 

[1]- Mlle Charlotte COTTE-MORRETTON, Art de la table, CEFAA de Villepinte-93,

      M Gordon GIRY, Peinture décoration, CFA-BTP, 3 rue du Ballon, Noisy-le-Grand – 93160,

      http://cfabtp-noisy.over-blog.com  - tél : 01 43 05 04 76

 

[2]- Programme au Hall 1 du Parc des Expositions:

            - Mercredi 2 février : cérémonie d’ouverture à 18h30,

            - Jeudi 3 au samedi 5 février : compétition, ouverture au public de 9h30 à 18h,

- Samedi 5 février ; cérémonie de clôture à 20h00-Proclamation des résultats (Or,

  Argent, Bronze).

 

[3]- Comité Olympique Français des Olympiades des Métiers (COFOM),

 

[*] – Cellule Apprentissage de la Mairie de Paris : 01 42 76 81 26.

        Apprentissage de la Région Ile-de- France : 0 810 18 18 18,

       

 

 

  

 

 

<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 > >>