Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

277 articles avec lettre de l'adihbh-v

RICARDO BOFILL à Noisy le Grand

Publié le par ADIHBH-V

RICARDO BOFILL


AUX ESPACES D’ABRAXAS

______

RICARDO BOFILL  à Noisy le Grand

Le 17 mai 2016, la venue à Noisy-le-Grand de l’Architecte Ricardo BOFFILL, concepteur des Espaces d’Abraxas, a été l’occasion d’annoncer un nouveau projet urbain pour le quartier du Mont d’Est.

Ricardo BOFFILL a pu rencontrer la nouvelle équipe municipale de Brigitte MARSIGNY, les deux bailleurs sociaux, Efidis et Domaxis, les syndics de copropriété et aussi les nombreux  habitants.

Ricardo BOFILL a donc à cœur de revaloriser l’ensemble architectural et de faire en sorte que ses habitants se le réapproprient mais aussi que le lieu retrouve son esprit original.


Beaucoup avaient depuis 20 ans le sentiment d’avoir été abandonnés par l’ex édile Michel PAJON et sa bande.
Rien ne sera démoli…Ouf, quel soulagement !

Avec la proximité du Lycée Collège International, du quartier de Maille Horizon en construction, et des Bas Heurts, nul doute que les Espaces d’Abraxas et ses environs deviendront la nouvelle vitrine de l’Est Noiséen.

Ce 17 mai, Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand n’a pu assister à la réunion publique de la soirée.
En conséquence nous sommes à la recherche d’un enregistrement vidéo ou audio.
Merci d’avance à toute personne qui pourrait nous aider. Nous contacter par la messagerie du blog.


______

 

Quel avenir pour les espaces d'Abraxas ?

Publié le par ADIHBHV

LES ESPACES D’ABRAXAS


À L’HONNEUR.
______

 

« Comme quoi, avec des élus respectueux

tout vient à point à qui sait attendre,

et tout finira par se savoir »

Photo Aline MORCILLO

Photo Aline MORCILLO

Ricardo BOFILL est de retour à Noisy-le-Grand

En bon Catalan, Ricardo Bofill est installé à Barcelone.
C’est donc dans la deuxième ville d’Espagne que Brigitte Marsigny, Maire de Noisy-le-Grand, s’est rendue, en compagnie de Michel Barbieri, Maire Adjoint délégué à l’Urbanisme, pour convaincre l’Architecte de 76 ans de revenir dans la ville qui porte son empreinte.


Un espace à aménager

C’est le Palacio qui a incité la Ville à renouer le contact avec celui qui fait autorité dans le monde de l’Architecture.

C’est la démolition programmée de l’Ecole attenante du Clos-des-Aulnes, vieillissante, mais compensée par le Groupe scolaire en  construction de Maille-Horizon-Nord, qui libère un espace à aménager.


Pour conserver l’homogénéité architecturale, le plus simple était donc de faire appel au même Architecte, et de consulter les noiséens.

Lors de la venue de Ricardo Bofill le 17 mai, une réunion publique sera organisée afin d’imaginer, avec les noiséens, à quoi pourrait servir cet espace. Une belle occasion aussi de rencontrer le grand Architecte et ses collègues et de participer à la réflexion sur le développement de ce projet urbain !

 

Quel avenir pour les espaces d'Abraxas ?

C’est la démonstration d’une  politique alternative et efficace sur la ville, non teintée de sectarisme, tournée à ce jour vers le respect de ses habitants. Enfin….

Nos amis de l’ADHIPA sont dans la lumière !

À cette occasion, nous nous permettons de reproduire ci-dessous le billet de cette association: ou clicquez sur le lien suivant (http://noisy-palacio-abraxas.blogspot.fr/2016/05/tout-vient-point-qui-sait-attendre-meme.html)

 

« Quel habitant des Espaces d'Abraxas aurait cru, il y a un an encore, qu'une telle affiche n'était pas un photomontage !!! Non, non, vous ne rêvez pas, c'est bien le logo de la Ville de Noisy le Grand qui est associé à une vue du Théâtre, de l'Arc et du Palacio !
Et ce n'est pas non plus le fruit de votre imagination, c'est bien Monsieur Ricardo BOFILL lui même qui est associé, quelques 33 ans après, à venir échanger avec les habitants, et plus largement les noiséens, sur le futur du quartier du Mont d'Est.
 
"33" nous direz-vous... non, n'y voyez pas la moindre allusion à un quelconque changement politique intervenu à Noisy Le Grand qui fait que cette affiche est aujourd'hui possible et bien réelle, d'autres s'en chargent déjà sur les réseaux sociaux depuis que l'évènement est rendu public, et cela ne nous intéresse vraiment pas...
 
Non, nous n'oublions pas les vingt dernières années passées où les habitants ont été méprisés et où le site était qualifié de "verrue" par certains qui rêvaient de voir les Espaces d'Abraxas disparaître du paysage noiséen.
Simplement, nous préférons regarder devant nous et saisir l'opportunité qui nous est enfin offerte de pouvoir travailler à un projet qui inclus plutôt qu'à un passé qui nous excluait systématiquement, sans le moindre échange possible.
 
Nous ignorons encore où cette réflexion nous conduira, nous ne serons peut être pas forcément d'accord sur tout, mais nous nous y associons avec joie et nous vous encourageons à en faire de même, pour ne pas laisser d'autres décider à votre place.
 
Notre petite association, l'ADIHPA, a eu la surprise et le privilège de pouvoir échanger directement avec Monsieur Ricardo Bofill au sujet de sa venue et c'est avec beaucoup de plaisir que nous poursuivrons la discussion mardi »


______

Retrouvez notre page Facebook: https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/

En attendant.....

Publié le par ADIHBH-V

LES BEAUX JOURS REVIENNENT,

LES FÊTES DE QUARTIERS AUSSI !

En attendant la Fête des cerises du 11 juin...

Venez profiter de LA VARENNE EN FÊTE, ce samedi 14 mai à partir de 14H30

 

En attendant.....
En attendant.....

Une initiative à soutenir....

Publié le par ADIHBH-V

CHASSE AUX DECHETS
 
 EN BORDS DE MARNE !
______

Une excellente initiative des enfants
le mercredi 4 mai 2016
!

Une initiative à soutenir....

Avis aux adultes qui voudraient participer, nous supposons qu'ils seront les bienvenus

Retrouvez notre page Facebook: https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/

Le groupe scolaire de La Varenne en surcharge

Publié le par ADIHBH-V

ÇA CONSTRUIT,


ÇA CONSTRUIT…


ET LE GROUPE SCOLAIRE


DU QUARTIER DE LA VARENNE


 EST SATURÉ !
______

 

Le groupe scolaire de La Varenne en surcharge

L’ancienne municipalité PS de Michel PAJON a construit 214 logements sociaux sur le quartier Bas-Heurts - La Varenne (62 avenue Montaigne et 152 aux Epinettes), sans extension des équipement publics.


En conséquence, depuis la rentrée scolaire de septembre 2015, le groupe scolaire de La Varenne connaît une augmentation très importante de sa fréquentation et les locaux deviennent trop petits.


Aujourd’hui la « patate chaude » se retrouve sur le bureau de Brigitte MARSIGNY, car il faut trouver rapidement une solution alternative.

L’Association des Parents d’Elèves « Les enfants d’abord » et d’autres parents ont alerté la Municipalité dès le premier trimestre de l’année scolaire 2015-2016.
Les possibilités d’extensions devront intégrer plusieurs critères, à savoir :

-    L’accessibilité des enfants pour se mouvoir : entrée/sortie, sanitaires, restauration,…
-    La sécurité : accès pompier, cheminements empruntés,…
-    Les contraintes techniques : topographie du sol, les réseaux de fluides...
-   Les contraintes des utilisateurs : Enseignants, Animateurs du Centre de loisir, Gardien, ATSEM,….

Le 15 mars dernier, la Municipalité a avancé plusieurs hypothèses :

-   Les locaux actuels du Centre de loisir pourraient être récupérés par l’École maternelle,
-   Temporairement, le Centre de loisir pourrait être aménagé dans les éléments modulaires de 280 m² du type ALGÉCO, pour deux ans,

Une autre question est de savoir où l’on pourrait disposer ces ALGÉCOS ?
Plusieurs idées sont étudiées, soit :

-    Sur une partie du terrain de basket,
-   Sur le parking des Enseignants, si un autre emplacement leur est réservé  pour stationner,
-    Sur le terrain de boule à proximité,
-    Sur le Square de La Varenne.

Bien qu’aucune décision ne soit encore prise,  un grand nombre de parents d’élèves et de riverains s’inquiètent.
Notre association aussi.


Nous ne voulons pas que les ALGECOS soient posés sur le Square de La Varenne, ce qui conduirait à le détruire en grande partie.


Cet endroit convivial et trans-générationnel, ce petit poumon vert avec ses arbres fruitiers doit être conservé !


Une pétition lancée par des parents d’élèves commence à circuler dans le quartier. Sans doute avons-nous été traumatisés par le bétonnage de l’ancien Maire Michel PAJON et par ses méthodes autoritaires.

Mais cette fois nous sommes écoutés.
Une réunion est organisée le jeudi 14 Avril à 19 h30 en présence de Madame Marsigny, Maire de Noisy Le Grand, des Adjoints au maire concernés par la question,  des Services de la municipalité et les Directrices d’Ecoles.


Sont invités tous ceux qui le souhaitent. Riverains et parents d’élèves.
L’ADIHBH-V était présente.


Brigitte MARSIGNY dit qu’elle n’imposera rien, sans concertation.  

Le Directeur des Services techniques commence la réunion et expose plusieurs hypothèses qui sont mises en débat.


Tout le monde peut s’exprimer à tour de rôle, sans invectives.
Ce qui en découle :  

1-    Le terrain de boule est trop petit,

2-    L’amputation du square n’est pas raisonnable car c’est le seul poumon vert du quartier. Ce square et le terrain de jeux sont très appréciés des enfants, des parents, des grands parents et des assistantes maternelles qui le fréquentent aux beaux jours.
De plus, il créée du lien social entre les familles.

3-    L’utilisation du parking des Enseignants n’est pas non plus acceptable, car il faut laisser un « accès pompier » pour la sécurité.
Accès pompier qui, selon une Directrice de l’Ecole,  semble aujourd’hui plus ou moins encombré par des voitures en stationnement illégal.

4-    L’utilisation du terrain de basket d’environ 1300 m² est réservée aux Etablissements scolaires, aux Tournois de Basket  et aux jeunes du quartier.

 

Le groupe scolaire de La Varenne en surcharge

Cette quatrième hypothèse semble la seule acceptable, compte tenu de l’urgence de la situation.

Toutefois, un terrain de sport pour les jeunes du quartier est aussi une nécessité absolue.

Brigitte MARSIGNY envisage une localisation de ce terrain sur les Bas Heurts.

Elle charge l’Adjoint au Sport de cette étude.
Il s’engage à trouver très vite une solution sur les Bas Heurts.

Lors du débat, une ancienne élue socialiste qui fréquente avec ses enfants le Groupe scolaire de La Varenne depuis 15 ans, regrette qu’il ne soit pas présenté à cette occasion une étude d’extension  globale de l’aménagement du Groupe scolaire, de la Maison pour tous et du Centre de loisir, avec un phasage des travaux à l’appui.
Effectivement, cette réflexion peut avoir du sens.

Toutefois, nous sommes dans l’urgence, et alors que tous les invités essaient de trouver une solution qui fasse consensus pour la rentrée, elle préfère quitter la salle quand un membre de notre association lui demande ce qu’elle veut pour la rentrée.

On se demande d’ailleurs :

Si l’ancienne majorité conduite par Michel Pajon était restée aux affaires le 20 septembre 2015, quelle serait aujourd’hui leur proposition pour solutionner ces problèmes ?
Problèmes qu’ils ont engendrés.

Pourquoi ont-ils laissé construire des logements sans penser antérieurement aux crèches, aux écoles, aux infrastructures ?

Il faut au moins deux ou trois ans pour construire une école.

Sous Michel PAJON, on construisait à tout va sans penser aux lendemains qui déchantent.

Et aujourd’hui, ce sont les habitants qui font les frais de ce bétonnage intensif.


Finalement, après 2h30 d’échanges et de débats fructueux entre tous les protagonistes, une solution consensuelle est adoptée à l’unanimité (moins une abstention) pour une localisation temporaire de deux ans des ALGECO sur une partie du terrain de Basket, et la réalisation d’un autre terrain de sport sur les Bas Heurts.

C’est ce qu’on appelle une concertation réussie !

______

 

Et toujours notre page Facebook: https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/