Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

280 articles avec lettre de l'adihbh-v

Changement de calendrier pour le Grand Paris Express

Publié le par ADIHBH-V

GRAND PARIS EXPRESS.


UN NOUVEAU  CALENDRIER


EN TROIS TEMPS :


2024-2027-2030
______

Changement de calendrier pour le Grand Paris Express

Le gouvernement a dévoilé le jeudi 22 février 2018 le nouveau calendrier du Grand Paris Express. L’ensemble du réseau est sanctuarisé et le chantier s’achèvera définitivement en 2030.
Rendre le projet « totalement irréversible » : tel est le message du Premier ministre. Le 22 février, Édouard Philippe a dévoilé, aux côtés de la Ministre des Transports Elisabeth Borne, la nouvelle feuille de route du Grand Paris Express. Cet arbitrage est le fruit d’un mois et demi d‘études et de consultations, tant des élus que des acteurs du chantier. Édouard Philippe a non seulement confirmé la réalisation de l’intégralité du nouveau métro, mais aussi assuré qu’il sera bien au rendez-vous des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.


Un chantier titanesque


Soulignant que la construction du nouveau métro était bien le « chantier du siècle », le Premier ministre a rappelé l’ampleur de ce défi technique, avec l’équivalent de « huit pyramides de Gizeh » à excaver, dans un environnement où les contraintes géologiques sont fortes. Ce sont 21 tunneliers qui creuseront simultanément le sous-sol francilien composé d’anciennes carrières, de sols complexes (sables, marnes, argiles vertes, etc.), de multiples nappes phréatiques et de réseaux déjà existants. Les nouvelles lignes seront creusées à une profondeur de 30 à 40 mètres en moyenne, voire à plus de 50 mètres. Pour mémoire, le métro parisien est situé à environ 10 mètres dans le sol. Un défi humain ensuite avec, chaque année, 15 000 travailleurs mobilisés au plus fort des chantiers. Les entreprises de travaux publics et d’ingénierie sont sollicitées à un niveau une fois encore unique et sans précédent sur le continent : dans l’univers du souterrain, le Grand Paris Express multiplie par quatre le volume habituel de travaux. « Avec la ligne 14, on a construit 9 km de lignes en 9 ans. Là, on doit construire 200 km en 20 ans », insiste Édouard Philippe.


Mise en service en intégralité d’ici à 2030


Ce chantier de tous les superlatifs se justifie par des enjeux considérables. Le Grand Paris Express vise à doter l’Île-de-France d’un réseau automatique en rocade, pour décongestionner le centre de l’agglomération parisienne et apporter des solutions durables, dans une région où le réseau de transport est utilisé chaque jour par 8,5 millions de voyageurs. Le nouveau métro, avec ses 68 gares et ses 200 km de lignes, renforcera la desserte de Pôles de développement économique, comme le Triangle de Gonesse ou le plateau de Saclay, mais aussi de territoires populaires comme La Courneuve, Clichy-sous-Bois ou Montfermeil, où l’arrivée du nouveau métro va réduire considérablement les temps de trajets.


Un nouveau calendrier : 2024-2027-2030.

 

Changement de calendrier pour le Grand Paris Express

En 2024
¬    la ligne 14 Nord et le tronçon commun des lignes 16 et 17 entre Saint-Denis Pleyel et Le Bourget RER, l’extension de la ligne 14 Sud jusqu’à l’aéroport d’Orly
¬    la ligne 15 Sud de Pont de Sèvres à Noisy - Champs,
¬    la ligne 16 entre le Bourget RER et Clichy – Montfermeil,
Pour la ligne 17, les appels d’offres seront lancés au plus tôt pour vérifier la faisabilité technique d’une mise en service jusqu’au Bourget aéroport dès 2024. Ces lignes bénéficieront au plus grand nombre de Franciliens et desserviront les principaux sites olympiques pour les Jeux de Paris 2024.
En 2027
¬    la ligne 17 jusqu’à la gare Triangle de Gonesse
¬    la ligne 18 d'Orly jusqu’à la gare CEA Saint-Aubin.
En 2030
¬    la ligne 15 Ouest, de Pont de Sèvres à Saint-Denis Pleyel,
¬    la ligne 15 Est, de Saint-Denis Pleyel à Champigny Centre,
¬    la ligne 16, de Clichy – Montfermeil à Noisy – Champs,
¬    la ligne 17, de la gare Triangle de Gonesse jusqu’au Mesnil-Amelot,
¬    la ligne 18, de CEA Saint-Aubin à Versailles Chantiers.
Le Premier ministre a prévenu que le nouveau calendrier était « réaliste, tenable, mais déjà tendu », et a annoncé que « les marchés de toutes les lignes seront signés durant le quinquennat », ce qui permettra de valider définitivement le coût à terminaison. La Société du Grand Paris est déjà au travail pour relever le défi.


Réduire les coûts de 10%


Le député (LR) Gilles Carrez, ancien Maire du Perreux-sur-Marne et ancien Président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, doit aussi faire des propositions au gouvernement pour « consolider le modèle économique de la SGP en augmentant ses ressources ». « Il faut renforcer les moyens de la SGP et ses capacités d’emprunter », estime-t-on à Matignon. La SGP est financée par trois taxes locales essentiellement portées par les entreprises d’Ile-de-France. Ces taxes devraient lui rapporter près de 580 millions d’euros en 2018. Ces recettes pourraient être accrues de 100 à 200 millions d’euros par an, par une hausse de la fiscalité locale sur les bureaux ou par des ressources nouvelles, comme une taxe sur le tourisme.
Enfin le premier ministre demande à la SGP de « réduire de 10 % le coût global du projet ». Des pistes sont déjà à l’étude, qui promettent de nouvelles polémiques : revoir à la baisse le dimensionnement des gares, revenir sur certaines interconnexions techniques, remettre sur des camions, plus polluants et plus gênants mais moins coûteux, une partie des montagnes de déblais qui devaient être évacués par voie fluviale ou ferrée…( et l’Ecologie ????). Pour certains observateurs, une gestion plus rigoureuse des appels d’offres et des contrats avec les sociétés de BTP pourrait suffire à faire économiser au moins 3 milliards d’euros. « C’est à la SGP d’être imaginative, proactive et de faire ses choix », estime-t-on dans l’entourage du Premier ministre. Voilà le futur Président de la SGP prévenu.


Observations de l’ADIHBH-V


Rien pour la ligne 11(ex ligne Orange) qui devait relier Rosny-Bois-Perrier à Noisy-Champs et qui n’est absolument pas financée par la RATP, car ce n’est plus un projet du Grand Paris Express. Donc stoppons les constructions des 7000 logements sur les ZAC de Neuilly-sur-Marne de Maison blanche et Ville Evrard.


_____


Référence bibliographique :
-    
https://leblogdesinstitutionnels.fr
-    https:// www.la-croix.com

-------------------------

Retrouvez-nous sur Facebook

 

Le Tunnelier du Grand Paris Express est entré en scène et en action !

Publié le par ADIHBH-V

LE TUNNELIER STEFFIE-ORBIVAL

ENTRE EN SCENE

À CHAMPIGNY-SUR-MARNE
______

Le Tunnelier du Grand Paris Express est entré en scène et en action !

Steffie Orbival, 1er Tunnelier du Grand Paris express, a été baptisé en fanfare le samedi 03 février 2018 à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne).
Il y avait beaucoup de monde malgré la pluie. Une foule venue à Champigny-sur-Marne, en bordure du Parc départemental du Plateau, assister au baptême du 1er Tunnelier du Grand Paris Express, baptisée Steffie-Orbival. L’énorme machine déjà sous-terre a reçu, lors de cette soirée, sa roue de coupe. Une opération qui a nécessité l’emploi de deux grues également gigantesques, pour treuiller les 130 tonnes de l’équipement.
Steffie-Orbival et son train suiveur totaliseront 1 600 tonnes et s’étendront ainsi sur quelque 106 m de long.

Steffie-Orbival commencera à creuser fin mars 2018.

Texte de Nathalie Moutarde

Texte de Nathalie Moutarde

Le Tunnelier du Grand Paris Express est entré en scène et en action !
Le Tunnelier du Grand Paris Express est entré en scène et en action !
Le Tunnelier du Grand Paris Express est entré en scène et en action !

-------------------------

Retrouvez-nous sur Facebook

Un point sur de nouveaux commentaires suite à nos articles .

Publié le par ADIHBH-V

FAISONS LE POINT

SUR LES

NOUVEAUX COMMENTAIRES

De nouveaux commentaires et des visites régulières sur notre blog.

C'est la preuve qu'une information citoyenne objective est recherchée ! Si la fréquentation varie d'un article à l'autre, elle n'en reste pas moins très suivie par nos abonnés voire par d'autres visiteurs intéressés par nos sujets d'investigation. En effet, l'impact du Grand Paris va chaque jour s'amplifier sur chaque commune et chacun ressent bien qu'il ne faut pas uniquement voir son "pré carré" mais aussi se préoccuper de ce qui se passe autour. Les élu(e)s devraient bien tous s'imprégner de ces désirs d'information et de vigilance qui sont devenus nécessaires pour leurs administrés.

État des lieux des commentaires récents :

- Inondations de la Marne

- Grand Paris Express: Lancement et inauguration du premier tunnelier

- De sérieux doutes pour le prolongement de la ligne 11 de la RATP ?

- Les travaux sont en cours pour le terrain multi-sports sur Les Bas-Heurts

- On parle de Noisy le Grand sur le journal "Le Monde" dans la rubrique "LES VILLES EN MUE "

 

Le point sur les fréquentations récentes :

Un point sur de nouveaux commentaires suite à nos articles .
Un point sur de nouveaux commentaires suite à nos articles .
Un point sur de nouveaux commentaires suite à nos articles .
Un point sur de nouveaux commentaires suite à nos articles .

Les chiffres sont assez éloquents et parlent d'eux même (La période des fêtes marquant logiquement une moins grande activité de notre part comme de nos abonnés). Tous nos remerciements à nos fidèles lecteurs ainsi qu'à nos visiteurs occasionnels ! Il est bien évident que nous continuerons notre veille citoyenne, tant au niveau des Bas Heurts que sur un périmètre plus élargi.

 

-------------------------

Retrouvez-nous sur Facebook

On parle de Noisy le Grand sur le journal "Le Monde" dans la rubrique "LES VILLES EN MUE "

Publié le par ADIHBH-V

On parle de Noisy le Grand sur le journal "Le Monde" dans la rubrique "LES VILLES EN MUE "
Dessin de Ricardo BOFFIL

Dessin de Ricardo BOFFIL

De sérieux doutes pour le prolongement de la ligne 11 de la RATP ?

Publié le par ADIHBH-V

PROLONGEMENT
 
DE LA LIGNE 11 DE LA RATP,
 
QUEL AVENIR

POUR NEUILLY-SUR-MARNE ?
______

De sérieux doutes pour le prolongement de la ligne 11 de la RATP ?

Le samedi 20 janvier dernier, la section du PCF de Neuilly-sur-Marne organisait une rencontre débat sur la problématique du prolongement de  la ligne 11 de la RATP entre Rosny-Bois-Périer et la Gare de Noisy-Champs (ligne 15 Sud du Grand Paris Express). Rencontre avec Jacques BAUDRIER, Conseiller de Paris et Membre du STIF, et Bertrand HAMMACHE, Secrétaire du Syndicat CGT du Réseau Ferré à la RATP. Le tout mis en musique par Michel TAVET et Henriette ZOUGHEDI.

 

De sérieux doutes pour le prolongement de la ligne 11 de la RATP ?

Alors que la ZAC de Maison Blanche prévoit dans un premier temps la construction de 1.200 logements et la programmation à terme de 4.200 appartements sur Maison Blanche mais aussi un autre programme de 2.000 logements sur Ville Evrard, un problème majeur doit préoccuper les Nocéens et les futurs habitants car, semble-t-il, la commercialisation des logements est lancée. A savoir : le prolongement de la ligne 11 du métro en provenance de la Porte des Lilas, n’est pas financé et donc fortement remis en cause.

Avec 6.200 logements et 18.000 habitants sur ce secteur, l’impact environnemental sera particulièrement dévastateur. En fait, comment assurer le transport d’une telle augmentation de population sans la ligne 11 jusqu’à Noisy-Champs, alors que les lignes du RER A et E (à partir du Chénay-Gagny) sont déjà largement saturées et que l’offre de transport en commun est notoirement insuffisante ?

En l’état, ces projets engendreront une très forte croissance de la circulation automobile sur l’ex RN 370 (axe Nord-Sud) en direction de Noisy-le-Grand, entraînant pollution et désagréments pour l’ensemble de la population.

Curieuse comme toujours, l’ADIHBH-V a eu l’indiscrétion de consulter l’Etude d’Impact de la ZAC de Maison blanche. Ainsi, que se soit au travers du dossier de réalisation ou du traité de concession de la ZAC à l’Agence Foncière et Technique de la Région Ile de France (AFTRP) nous trouvons quelques allusions au fait que ce secteur initialement enclavé serait directement desservi par le prolongement de la ligne 11, et contribuerait à dynamiser la ville de Neuilly-sur-Marne.

Néanmoins, si ce dossier a fait l’objet d’une absence d’observation de l’Autorité Environnementale, ceci ne veut pas dire que le Préfet de Région a validé la ZAC de Maison Blanche. C’est tout simplement que si l’Autorité Environnementale n’a pas émis d’avis, c’est parce qu’elle est  totalement débordée (Cliquer sur : Décision de l’AE du 10 octobre 2017).

Aujourd’hui il n’y a pas d’étude. Patatras ! Tout tombe à l’eau. Dans le financement des 35 milliards du Grand Paris Express  il n’y a pas le prolongement de la  ligne 11. Ce chantier s’il veut voir le jour devra être financé par les crédits Etat - Région, ce qui coûterait 1,5 milliard d’euros. Aussi, en ce moment nous pouvons nous poser la question de savoir si la mobilisation des élus des villes de Gagny, Villemomble et Neuilly sur Marne,…. a été suffisamment efficace pour porter ce projet, contrairement au Maire de Rosny sous Bois qui, dés le début avait flairé le bon coup, en rejoignant  la mobilisation du Val-de-Marne avec à sa tête le Président Christian FAVIER. Aujourd’hui, la ligne de métro 11 en provenance de la Porte des Lilas arrive à Rosny sous Bois, et de plus, l’implantation du Centre d’exploitation de la ligne 15 Est, Champigny - Val de Fontenay - Rosny-sous-Bois se trouve aussi localisé dans cette  ville.

De sérieux doutes pour le prolongement de la ligne 11 de la RATP ?

Cliquer sur : Présentation de la réunion publique sur le Paris Grand Express janvier 2018

 

Exposé de Jacques BAUDRIER,
Conseiller de Paris, membre du STIF

Cliquer sur les numéros de fichier:

 

1/4

 

2/4

 

3/4

 

4/4

 

Cliquer sur : Dernière intervention de Jacques BAUDRIER

 


Une solution ?

Pas de prolongement de la ligne 11 Rosny-sous-Bois – Noisy Champs, pas de constructions sur la ZAC de Maison Blanche !

______

Retrouvez notre page Facebook:
https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/