Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

103 articles avec information

Atelier N°2 de la concertation sur les BasHeurts

Publié le par ADIHBH-V

CONCERTATION DU 16 MAI 2018


SUR LES BAS-HEURTS



ATELIER 2
______

 

LES FICHES DE LOTS
___

Atelier N°2 de la concertation sur les BasHeurts

Une « Fiche de lot » est un zoom sur le projet de construction de la ZAC. C’est le « Cahier des charges » que l’aménageur va remettre aux constructeurs, pour chaque lot. Chaque « Fiche de lot » est donc différente.
À la fois, le Cahier des Prescriptions Architecturales, Urbaines, Paysagères, et Environnementales et les Fiches de lots sont des documents contractuels qui engagent les personnes qui les signent (l’aménageur SOCAREN et les futurs promoteurs), et ne peuvent être modifiés qu’à la marge.
Une autre particularité que nous allons retrouver pour la première fois sur ce chantier des Bas-Heurts est la rédaction d’une « Charte de Chantier à faibles nuisances » précisant « la vie de chantier », pour mieux maîtriser les nuisances de l’ensemble de cette opération vis-à-vis des riverains. En effet, l’ADIHBH-V avait interpelé la SOCAREN à ce sujet pour la ZAC de Maille-Horizon-Nord. Le Vrai Journal de Noisy ’était fait l’écho de cette initiative.
Enfin, Magali VOLKWEIN, Chef de projet du Cabinet DEVILLERS nous indique que l’ADIHBH-V est l’une des rares Associations en France qui a l’honneur et le privilège de se voir présenter les « Fiches de lots », puisqu’effectivement cela ne se produit jamais. Néanmoins de son côté, le Cabinet DEVILLERS est aussi très satisfait des retours qu’il peut enregistrer sur ces documents très techniques, à l’occasion de ces réunions de concertations ; c’est l’expertise citoyenne !
Toute notre gratitude à Brigitte MARSIGNY (Maire), à Laurent FORET (Directeur de la SOCAREN), et au Cabinet d’Architecture DEVILLERS pour avoir bien voulu accepter notre méthodologie de travail.

Introduction de Laurent FORET – Directeur de la SOCAREN

 

Présentation de Magali VOLKWEIN- Chef de projet chez DEVILLERS

 

Présentation visuelle : cliquer ici


•    Le projet urbain,
•    Les grands ilots,
•    Le contexte et les perspectives
o    Le programme,
o    Les hauteurs,
o    Les dessertes,
o    Les limites,
o    Les paysages en cœur d’ilot
•    La faisabilité illustrative,
•    La gestion du chantier : la charte à faibles nuisances.

 

La propreté à Noisy le Grand ?

Publié le par ADIHBH-V

NOISY - LE - GRAND

 AGIT POUR LA PROPRETÉ
_____

Soucieuse de consulter les noiséens sur la propreté de Noisy-le-Grand, la Ville a mis en ligne en septembre et octobre 2017 un questionnaire auquel plus de 700 noiséens auraient  répondu. Sauf erreur, il semblerait que les résultats de cette étude n’ont pas été divulgués au public. Faut-il en conclure que 85% des Noiséens n’étaient pas satisfaits ?

Conjointement, Brigitte MARSIGNY a lancé à l’automne dernier une grande campagne de sensibilisation à la propreté (affichage, actions du Conseil des Sages avec le Conseil municipal des enfants, …..)

En s’appuyant sur les observations des habitants, la Ville a construit un plan d’action ciblé, avec une réorganisation de ses équipes dédiées à la propreté, un découpage de la Commune en deux secteurs d’intervention pour plus d’efficacité, et l’achat de corbeilles de rue et de matériel supplémentaire pour le nettoyage.

Consulter : La propreté en actions, NOISY mag n°244
Cliquer ici

Autant de mesures qui ne seront efficaces qu’avec l’implication de tous…

Mais ce n’est pas tout…, par exemple :

L’affichage sauvage,

Une vraie plaie cette affaire. De novembre 2017 à Janvier 2018 « l’Ile aux Pirates » a maculé tout le quartier de La Varenne, tant sur les poteaux de signalisation que sur certains édifices. Après maintes et maintes protestations, enfin, le propriétaire a été verbalisé par la Police municipale début janvier 2018 et a été convoqué au Tribunal de Police. Aujourd’hui, c’est le « Cirque Zavatta » qui prend le relais de ce même affichage sauvage.

 

La propreté à Noisy le Grand ?
La propreté à Noisy le Grand ?La propreté à Noisy le Grand ?

Les chantiers de BTP,

Tout Noisy-le-Grand est en chantier pour les 10 à 15 prochaines années. Se pose donc ici les modalités de mise en œuvre de la coordination de chaque chantier (loi n°93-1418 du 31 décembre 1993) qui précise les obligations du Maître d’ouvrage, du Maître d’œuvre, du Coordonnateur Sécurité et Protection de la Santé (CSPS) et des Entreprises en ce qui concerne, entre autre, la propreté. Le Coordonnateur SPS, nommé par le Maître d’Ouvrage rédige un Plan Général de Coordination (PGC) qui est diffusé au moment de l’appel d’offre. Le PGC fait partie du Dossier de Consultation des Entreprises (DCE).

Le contenu de la mission du Coordonnateur SPS est précisé dans l’Article L.4121-2 du Code du Travail. Il a tout pouvoir sur un chantier de l’arrêter à tout moment pour risque de danger, de travail illicite,……

En ce qui concerne la propreté des voies d’accès au chantier, le PGC doit prévoir un poste de lavage des roues de camions à la sortie du chantier, notamment lors des phases de gros œuvres, d’approvisionnement et d’évacuation des déchets. Voir ci-dessous un extrait d’un PGC appliqué sur un chantier à Saint-Mandé (94), en 2017.


Extrait du PGC


Armé de ces informations, nous avons voulu vérifier la propreté aux abords du chantier de la Gare de Noisy-Champs (ligne 15 Sud), en construction. Tout est dans les normes : présence d’un « Homme trafic » à l’entrée du chantier pour la sécurité, postes de lavage, nettoyage des rues à l’aide d’une balayeuse de voirie,…Mais à la décharge de Noisy-le-Grand, c’est un chantier à très gros budget !              

 

La propreté à Noisy le Grand ?La propreté à Noisy le Grand ?

Plus près de nous, sur le quartier des Bas-Heurts, nous avions constaté de nombreuses lacunes de nettoyage sur les rues des Bas-Heurts et Daniel Perdrigé lors du gros œuvre lorsque le Groupe scolaire Samuel Wallis (Maille-Horizon –Nord) sortait de terre. Aussi, nous avons consulté plusieurs riverains (1) qui ont vécu un véritable enfer. Pendant plusieurs mois, les rues étaient recouvertes d’une épaisse couche de boue liquide (car il pleuvait beaucoup). Ce marécage a subsisté pendant l’arrêt du chantier au moment des fêtes de fin d’année. Certaines familles n’ont même pas pu accueillir leurs invités. Une autre a encore une épaisse couche de boue qui a coulé au fond de sa piscine.

Aussi, en terme de propreté puisque c’est de cela dont il s’agit, posons nous les bonnes questions. Le poste de lavage des roues de camions était-il en place ou pas à la sortie du chantier ? Etait-il imposé dans le PGC ? Pourquoi le nettoyage journalier des rues  n’était-il pas effectué en fin de journée ou de semaine? Pourquoi le Coordonnateur SPS n’est-il pas intervenu pour remédier à ce dysfonctionnement?

Mais le Coordonnateur SPS n’est pas un Policier, alors qui sanctionne pour des défaillances aux abords des chantiers ? La Police municipale ?

Demain, avec ce nouveau plan d’action propreté 2018 de la Ville, a-t-on l’assurance que les rues de Noisy-le-Grand aux voisinages des chantiers BTP seront plus propres ? Peut être, mais il faudra y regarder de plus prêt avec une Maîtrise d’Ouvrage qui devra resserrer les boulons sur ses nombreux chantiers. Aujourd’hui, nous manquons d’informations  sur ce sujet (2).

 

La propreté à Noisy le Grand ?

Et encore nous pourrions parler des dépôts sauvages, des poubelles, des épaves automobiles,…

Les « dépôts sauvages », une maladie incurable car la Municipalité ne pourra  jamais mettre une caméra de vidéo-surveillance et un policier à chaque coin de rue ! Mais aussi des « poubelles » de certains garages qui restent en place sur la voie publique pendant la semaine ou le week-end, sans jamais être retirées. Et encore les « véhicules épaves » des garages qui encombrent les espaces publics ou privés depuis des années.

Pour conclure, rappelons l’Article 1 du règlement du PLU 2017 qui mentionne que les occupations et utilisations du sol sont interdites pour : les dépôts à ciel ouvert de ferrailles, de matériaux, de déchets ainsi que des véhicules épaves.

Comme le dit l’Adjoint au Maire, Délégué à la Sécurité et à la Tranquillité Publique ; les incivilités, ça peut coûter cher. Alors verbalisons les contrevenants.


_____


(1)    – Il faut aussi le dire. Un riverain de la rue des Bas-Heurts exprime toute sa gratitude au Directeur de la SOCAREN (Maître d’Ouvrage) ainsi qu’au Chef de Chantier du Groupe scolaire Samuel Wallis pour toutes les attentions qu’ils ont pu apporter aux riverains de la rue des Bas-Heurts en étant toujours à l’écoute et répondant promptement à toutes les sollicitations, afin de minimiser les désagréments permanents du chantier.
Reste maintenant à nettoyer la fameuse piscine et à payer les M3 d’eau. Par ailleurs, les plus intrépides sollicitent le Président de l’ADIHBH-V afin qu’il signale à Madame le Maire qu’il serait de bon goût de diminuer la « taxe foncière » pour cette année !

(2)    – L’ADIHBH-V a sollicité les Cabinets BTP Consultants et BEDOC chargés de la Coordination SPS sur Maille Horizon afin de récupérer les Plans Généraux de Coordination, dans le but de s’informer. Nous ferons de même auprès des Entreprises principales afin de connaître les Plans d’Installation de Chantier (PIC), car les sorties de chantiers débouchent sur le boulevard du Mont d’Est, une voirie très fréquentée par des véhicules et des Elèves du Collège François MITTERRAND et du Collège International.

______

Retrouvez-nous sur Facebook

 

Nouvelle phase de concertation pour les Bas Heurts

Publié le par ADIHBH-V

NOUVELLE ET DERNIÈRE

PHASE DE CONCERTATION

 SUR LES BAS-HEURTS
______

Nouvelle phase de concertation pour les Bas Heurts

Suite à la création de la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) des Bas-Heurts en octobre 2017, les habitants du quartier sont invités à une nouvelle phase de concertation.
Deux ateliers de travail sur « les prescriptions architecturales, urbaines, paysagères et environnementales », ainsi que les « Fiches de prescriptions d’Ilots »  pour le quartier des Bas-Heurts sont organisés à l’hôtel de ville de Noisy-le-Grand:
•    Le mercredi 11 avril à 19h, atelier n°1
•    Le mercredi 16 mai à 19h, atelier n°2
Le fruit de ces ateliers de travail sera présenté lors d’une réunion de restitution qui aura lieu le mercredi 13 juin à 20h, à l’Espace Michel-Simon.

Courrier du Président de l’Établissement Public Territorial GRAND PARIS GRAND EST et de Brigitte MARSIGNY


Cliquer ici


Plus précisément…


Nous avons contacté le Directeur de la SOCAREN (aménageur de la ZAC) afin d’obtenir plus de précisions sur ces deux ateliers de concertation.
En fait, Laurent FORET est très attaché à associer étroitement les habitants sur les points suivants, qui seront discutés lors de ses réunions, à savoir :
-    La qualité architecturale des constructions :
o    Les façades : Matériaux, couleurs, mitoyenneté, balcons, toitures, les accès aux îlots, poubelles, stationnement,….
-    Les prescriptions paysagères :
o    Les clôtures en limite d’espaces publics, les clôtures en limite d’espace privatif, le mobilier urbain, la gestion de l’eau pluviale, …..
-    Et autres éléments……

______

Retrouvez-nous sur Facebook

 

<< < 10 20 21