Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

8ème Fête des Cerise : encore une réussite

Publié le

 

 

FETE DES CERISES

DES BAS-HEURTS,

NOUS MAINTENONS

LE CAP DE LA REUSSITE!


 

Le samedi 16 juin dernier, la Fête des Cerises du quartier des Bas-Heurts a confirmé son statut de grand rendez-vous de l’Ouest Noiséen. Même si, pour la deuxième année, les dieux de la pluie et du vent auraient bien voulu perturber nos réjouissances. Miracle toutefois sur le coup de 16h : la météo change... c'est une affluence record !!!

 

FC - Photo 1

Cette année, le groupe folklorique auvergnat la Bourrée Montagnarde était à l’honneur, et a attiré plusieurs centaines de visiteurs. Ainsi, l’après midi fut rythmée au son des vielles, cabrettes et accordéons qui accompagnaient de gracieuses bourrées. Cette authenticité des chants et des costumes du folklore auvergnat nous a fait sillonner l’Aveyron, le Cantal, le Puy-de-Dôme, la Lozère, la Corrèze, la Haute-Loire et le Lot. Chaque danse évoquait un département : magnifique !

 

FC - Photo 2

 Les jeunes enfants s’en sont donnés à cœur-joie, sous la houlette de la traditionnelle Marion. Dans cet atelier créatif et ludique, ils ont pu cette année s’initier à la fabrication de masques sur carton. D’autres et parfois les mêmes, ont pu se faire maquiller la petite frimousse en cerises du jour, par la fidèle Sylvie Arc en Ciel, accompagnée cette année par une nouvelle artiste, orfèvre en sculpture de ballons.

 

FC - Photo 3

 

Pour la deuxième année consécutive, de jeunes et moins jeunes artistes ont investi  une immense bâche, pour réaliser une BD géante, intitulé : « Le mur du bonheur ». Chacun pouvait s’y exprimer pour illustrer les vicissitudes urbaines des Bas-Heurts - la Varenne : périmètre d’étude, vente d’un pavillon, préemption du Maire, commission d’agence immobilière, construction d’un immeuble, achat des appartements par des initiés, piscine, mairie, etc…Très drôle ! Des citoyens ont de l’humour.

 

A l’occasion de ces moments d’échange et de convivialité, l’ADIHBH-V se réjouit encore une fois de resserrer les liens entre les habitants limitrophes des quartiers de Noisy le Grand, Bry sur Marne et autres secteurs qui se retrouvent sous une même bannière.

 

FC - Photo 4

 

Au menu également, cerises, crêpes et gâteaux (congolais, cakes, tartes, clafoutis,…..) de nos fidèles pâtissières, qui régalent chaque année tous les gourmands de la Fête.

 

FC- Photo 5

 

La journée s’est terminée vers 18h30, avec le traditionnel lâcher de ballons et la non moins traditionnelle loterie très richement dotée grâce à la générosité de sympathiques commerçants et entreprises de Noisy-le-Grand et Bry-sur-Marne.

 

Après toute  cette débauche d’énergie des organisateurs, tard dans la nuit, un repas voisin réparateur a clôturé chez Anne Chantal et Bertrand cette huitième  Fête des Cerises.

 

Nous vous donnons rendez-vous le samedi 06 octobre 2012, pour notre sixième  Fête d’Automne. Merci à toutes et à tous pour vos très nombreuses contributions.

 

 

Nos jeunes collégiens débordent d’imagination

 

Cette année, hormis les traditionnelles mésaventures haineuses de notre « affichage libre », qui en fait est « non libre », puisque réservé aux partis politiques, nous fumes les témoins de l’imagination débordante de quelques élèves du Collège voisin. En fait, ils nous ont chapardés des étendards et, armés de cette prise de guerre, ils faisaient la manche à un carrefour du quartier en hurlant à la cantonade : "c’est pour la fête des cerises, c’est pour la fête des cerises !" …C’est sympathique, ainsi le samedi, ils ont pu nous acheter des crêpes. C’est ce que nous pourrions appeler de l’autofinancement…


 

Le samedi 16 juin, Le PARISIEN en parlait :

 

FC - Image 6

  ...Et à très bientôt pour découvrir l'album photo de la journée.

 

Réponse des deux candidats de la 3ème circonscription

Publié le

 

ELECTION LEGISLATIVE,

REPONSE DES DEUX CANDIDATS DE LA 3ème CIRCONSCRIPTION


 EL - Photo 1

 

 

Le lundi 11 juin 2012, l’ADIHBH-V adressait un courrier aux deux candidats finalistes, afin qu’ils précisent leur position  sur le « non cumul des mandats » et qu’ils nous informent sur  leur « patrimoine immobilier ».


 

Réponse de Monsieur Bruno BESCHIZZA – Candidat UMP

 

ScanCliquer sur l'image pour agrandir

 


 

 

 

Réponse de Monsieur Michel PAJON – Candidat PS

 

EL - Photo 2 - Avec Michel Pajon(2)

 

A l’heure ou nous mettons en ligne ce billet sur le blog de l’ADIHBH-V, juste avant la clôture de la campagne électorale du deuxième tour des élections législatives, nous ne sommes pas en mesure de communiquer la position du candidat socialiste Michel Pajon.

_____

 

 

 

Élections législatives 2012: Lettre ouverte aux candidats

Publié le

ELECTIONS LEGISLATIVES,

LETTRE OUVERTE

AUX CANDIDATS DE

LA 3e CIRCONSCRIPTION.

                                                       _______

 

 

 

                                                        2012---Election-Legislative.jpg

 

 

 

Le 11 juin 2012, l’ADIHBH-V interpelle les deux finalistes.

 

 

 

Noisy-le-Grand le : 11 juin 2012.

 

 

Monsieur Bruno BESCHIZZA, candidat UMP,

Monsieur Michel PAJON, candidat PS

 

 

Objet : Deuxième tour des élections législatives du 17 juin 2012.

 

 

Messieurs les Candidats,

 

 

En cette période d’élections législatives sur la 3e circonscription de  Seine-Saint-Denis, l’ADIHBH-V pense qu’il y a aujourd’hui une attente forte auquel aucun candidat ne doit pouvoir se soustraire, c’est l’éthique et la transparence.

 

Selon le Journal Officiel du vendredi 11 mai 2012, comme la loi l’exige, le nouveau Président de la République a déclaré sa « situation patrimoniale ». Cette mesure vise à empêcher toute tentative d’enrichissement personnel et de détournement de fonds d’argent.

 

Un autre débat alimente notre réflexion, c’est celui du « cumul des mandats ». En effet, la multiplication des mandats conduit à une impréparation flagrante des affaires du pays. Consacrer son temps à d’autres activités que celles pour lesquelles le député a été élu (comme le font 80% d’entre eux), est évidemment préjudiciable à l’intérêt national. En fait, le cumul des mandats se résume à réduire l’intérêt général à une accumulation d’intérêts territoriaux.

 

Enfin, la Commission pour la transparence financière de la vie politique, dans son 15ème rapport, constate des retards regrettables dans le respect des délais de dépôts des déclarations de patrimoine. La Commission pointe du doigt 199 élus qui n’ont pas transmis leur déclaration.

 

Devant  de telles évidences, le temps est venu de clarifier le paysage politique. Aussi, en tant que candidats de la 3e circonscription de Seine-Saint-Denis, l’ADIHBH-V vous demande de placer ces deux  impératifs à la tête de votre engagement électoral du deuxième tour, du 17 juin prochain. Vous ferez, là, preuve d’esprit citoyen et de profonde responsabilité, pour que progresse davantage l’idéal démocratique.

 

En conséquence, il nous semblerait souhaitable que vous puissiez publier sur le blog http://www.noisy-les-bas-heurts.com, avant le vendredi 15 juin à minuit, votre engagement pour le « « non cumul des mandats » et votre « patrimoine immobilier ».

 

Dans cette attente

 

Veuillez agréer, Messieurs les candidats, l’assurance de notre considération distinguée.

 

 

Pour l’Association

Alain Cassé

Président de l’ADIHBH-V

 

Le 16 juin 2012, votez "Fête des cerises des Bas Heurts" !

Publié le par ADIHBH-V

LE 16 JUIN 2012,

VOTEZ POUR LA 

"FÊTE DES CERISES

DES BAS-HEURTS" !

_______

 

Groupe-Bouree-Montagnarde.jpg

 

A l’occasion de ce moment d’échange et de convivialité, l’ADIHBH-V se réjouit pour la huitième fois de resserrer les liens de convivialité intergénérationnelle et d’offrir le 16 juin 2012 un moment festif aux Noiséens (es) et aux Bryards (es) sur le quartier des Bas-Heurts, à Noisy-le-Grand.

 

 

FETE-DES-CERISES-2012-2--copie-2.jpg

 

L'aménagement Maille Horizon / Clos-aux-Biches dans le tuyau

Publié le


 

L’AMENAGEMENT DU SECTEUR MAILLE HORIZON - CLOS AUX BICHES

EST DANS LE TUYAU

 

 

 

 

 

L’annonce publiée le 22 juillet 2011 au BOAMP (n°141 B, annonce n°421) [1], nous apprenait que la commune de Noisy-le-Grand lançait un avis de marché public relatif : «  à la réalisation des Etudes pré-opérationnelles pour l’aménagement du secteur dit du ‘Clos aux Biches’ et la réalisation des dossiers de création de la ZAC et de la DUP.

 

Les prestations de ce marché public se définissaient comme suit :

 

            - Phase 1 : Diagnostic et Etudes pré-Opérationnelles,

            - Phase 2 : Concertation et finalisation du projet d’aménagement urbain,

            - Phase 3 : Dossier de création de ZAC,

            - Phase 4 : Dossier de Déclaration d’Utilité Publique (DUP).

 

Depuis, ce marché a été jugé infructueux. Toutefois, le 07 décembre 2011, la commune publiait un autre  avis de marché au BOAMP (n°236B, annonce n°533) [2] relatif à la maîtrise d’œuvre: «pour l’aménagement des espaces publics et les travaux de Voiries et Réseaux Divers (VRD) du secteur Maille Horizon Nord »

 

Manifestement, les fers sont au feu, l’agence Devillers et Associés et la SPL SOCAREN sont à la manœuvre, les projets avancent. Il est envisagé  de créer une grande ZAC entre le boulevard du Mont d’Est et la rue Pierre Brossolette, qui intégrerait les ex ZAC du Centre Régional Urbain (CUR) et du Clos aux Biches.

 

Plan de la ZAC BH-MH-Photo 1Plan non contractuel

 

Dans l’appel à marché de juillet 2011, nous avions constaté que le quartier Grand Ouest de Noisy-le-Grand dont on parlait dans les orientations du PADD, distinguait un périmètre  élargi et un périmètre d’étude opérationnel restreint.

 

Ce périmètre opérationnel pourrait s’arrêter à la limite de Bry-sur-Marne, à l’Ouest ; au boulevard du Mont d’Est, au Sud ; à la route de Neuilly-sur-Marne à l’Est ; et à la rue Pierre Brossolette au Nord (voir la zone verte, du plan ci-dessus).

 

Aujourd’hui, ce nouveau projet d’aménagement du secteur Grand Ouest semblerait beaucoup plus cohérent que celui présenté par la commune de Noisy-le-Grand à l’Enquête Publique de 2007. Rappelons-nous qu’il s’inscrivait tout simplement dans une démarche de zoning fonctionnel et territorial. A chaque « zone » correspondait une seule fonction urbaine bien délimitée : strictement résidentielle avec les équipements de proximité sur le Clos aux Biches, exclusivement tertiaire sur Maille Horizon. Tous les logements d’un coté, tous les bureaux de l’autre… Une zone d’activité au dessus, une zone dortoir en dessous.

 

Pour toutes ces raisons évidentes, le « Projet Alternatif » élaboré en 2007 par les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette, avait voulu remédier à tous ces dysfonctionnements. Il avait misé dès son origine sur l’intégration  du périmètre de Maille Horizon dans la démarche d’aménagement des Bas-Heurts, afin de concevoir un seul et même projet, coordonné et cohérent, susceptible d’appréhender globalement et sur le moyen terme, le développement économique de tout l’Ouest Noiséen [3].

 

Ce point historique devait être rappelé, car il prend aujourd’hui toute sa saveur.

 

Ceci dit, la programmation des opérations de cette nouvelle ZAC pourrait être le suivant :

 

- Phase 1 : Etudes pré-opérationnelles,

- Phase 2 : Création d’une grande ZAC,

- Phase 3 : Modification simplifiée du PLU, résiliation du « Périmètre de Constructibilité Limitée » de la zone UCb, des Bas-Heurts,

- Phase 4 : Vente de terrains appartenant à la Ville, et/ou à la SPL SOCAREN,     et/ou de l’EPFIF, à des promoteurs immobiliers,

- Phase 5 : Construction de logements sur plusieurs  ilots

- Phase 6 : Mise en œuvre ultérieure d’une DUP, pour karchériser les derniers hérétiques.

 

 

Une première opération se dessine sur le Clos aux Biches

 

45 Av Montaigne-Photo 2

 

La SPL SOCAREN présente un bilan calamiteux, il y a donc urgence à vendre des terrains pour apporter un ballon d’oxygène au patient. En cette période de vache maigre, il se pourrait bien que les banques demandent quelques garanties. C’est dans ce contexte que nous apprenons lors du Conseil Municipal du 31 mai 2012, que la Société Immobilière 3F envisage de déposer un permis de construire afin de réaliser un ensemble immobilier sur une emprise constituée du terrain cadastré AW 365, 45 avenue Montaigne. Il s’agit d’une opération de 62 logements sociaux. Cette zone est constructible au PLU puisque se trouvant en zone Ube ; soit éventuellement un ou deux immeubles  R + 5 ?

 

A ce moment du Conseil Municipal, deux élus d’opposition, Etienne Doussain (Noisy Solidaire) et Brigitte Marsigny (UMP) ont souhaité avoir des informations sur l’aménagement global du secteur Bas-Heurts – Maille Horizon. Effectivement, un saucissonnage du quartier avec un permis de construire par-ci, un autre par-là, ne donne pas forcément une bonne lisibilité du futur  aménagement de cette grande ZAC, pour des Conseillers Municipaux qui ne participent pas au Conseil d’Administration de la SPL SOCAREN. Malheureusement, le public en fut pour ses frais car, comme chaque fois qu’un élu  d’opposition pose une question pertinente et légitime, ce n’est pas pour le Maire un acte démocratique, c’est un complot politique. Aussi, nous n’en savons pas plus, sinon que nous avons eu droit en guise de réponse à une longue vocifération injustifiée à l’encontre du représentant de Gournay-sur-Marne au Conseil d’Administration de la SPL SOCAERN, sans oublier bien évidemment votre serviteur, Président de l’ADIHBH-V qui, au passage, a ramassé gratuitement quelques éclaboussures. C’est toujours bien de se valoriser auprès de ses troupes.

 

 

Parlons du Périmètre d’Etude sur La Varenne !

 

Si nous  examinons l’Appel d’Offre de la commune de juillet 2011, nous lisons : « Le prestataire prendra en compte le périmètre élargi, prenant notamment en considération le Grand Projet Ouest, Maille Horizon, le lycée et le collège internationaux, la coulée verte, la restructuration du quartier de La Varenne et le schéma d’aménagement des Bord de Marne. L’étude comprendra une analyse large des abords du quartier ».

 

Il est donc pour nous tout à fait évident, qu’une réflexion de la SPL SOCAREN pourrait porter la mutation urbaine au Nord de la rue Pierre Brossolette, jusqu’au boulevard Foch (voir la zone violette du plan ci-dessus). En effet tous les ingrédients sont réunis: le secteur de La Varenne fait l’objet d’un périmètre d’études depuis plusieurs années. Le droit de préemption a été délégué à l’EPFIF. On peut y trouver une cohérence de continuité entre le futur Lycée International et les bords de Marne.

 

Mais voilà, nous sommes bien en période électorale, et nous ne devons pas compter sur le Maire, candidat socialiste à la députation, pour nous annoncer des mesures qui fâcheraient les éventuels électeurs potentiels du bureau n° 29. Alors oui, il pourrait bien y avoir des projets dans le futur. Nous en voulons tout simplement pour preuve la lecture du Noisy Magazine n° 175 d’octobre 2011, page 26, qui nous annonçait le grand départ du brocanteur « Le Trésor des Pirates », du 75 rue Pierre Brossolette, fin octobre 2011. Mais voilà, à ce jour les Pirates sont toujours dans les lieux, et il semblerait que les promoteurs immobiliers noiséens qui sont appelés à se partager le quartier de La Varenne ne se précipitent plus pour conclure l’affaire. Y-aurait-il un loup, c’est bizarre non ? En général ces spécialistes de la promotion immobilière ont la bonne oreille, et ne lâchent rien.

 

De plus, n’oublions pas que le Plan Local de l’Habitat (PLH) actuellement en projet, précise que le programme immobilier sur La Varenne est le plus ambitieux de la ville. Rien d’étonnant à cela, puisqu’au détour des analyses, nous lisons que le quartier du Centre-Ville et celui de La Varenne sont les plus chers de la commune. Bien évidemment, nous le savions déjà puisque ce quartier présente les meilleures dispositions urbanistiques de la ville. En conséquence, le PLH de Noisy-le-Grand envisage la construction d’un programme d’envergure de 2700 logements. (La Varenne Nord : 1200, La Varenne Sud-Clos aux Biches : 1500). Il va bien falloir les caser quelque part, ne pensez-vous pas ?

 

 

Conclusion

 

L’ADIHBH-V se félicite toujours, 6 ans après,  d’avoir fait capoter la ZAC dite du Clos aux Biches de 2007, qui relevait plus de la caricature, que d’un projet de rénovation urbaine.

 

Aujourd’hui, il est évident que la cohérence de cette nouvelle ZAC sur les secteurs de Maille Horizon et du Clos aux Biches représentent un territoire stratégique au regard des enjeux urbains de la ville de Noisy-le-Grand, en accueillant des programmes de logements variés pour contribuer à la demande  et de l’implantation diversifiée de bureaux pour créer des emplois sur la ville. Nous y sommes favorables.

 

De part sa position géographique, en balcon sur la vallée de la Marne, ce territoire possède également un potentiel remarquable en terme environnemental. C’est ainsi que la ville propose de développer un projet d’Eco Quartier de qualité, où pourront se croiser des problématiques sociales, fonctionnelles, économiques et environnementales.

 

Tout ceci doit se réaliser dans une parfaite mixité fonctionnelle. Si le Clos aux Biches est à dominante résidentielle, il pourrait aussi accueillir une part d’activité. A contrario, si Maille Horizon présente une activité tertiaire dominante, il doit aussi accueillir des logements dans le cadre d’une parfaite mixité verticale.

 

Mais attention, la densification doit être raisonnable et l’intégration avec le quartier contigu de Bry-sur-Marne maitrisée. En outre, il n’a pas échappé non plus à l’ADIHBH-V que dans son Appel d’Offre de juillet 2011, la commune précise page 11/25 du Cahier des Clauses Particulières, « qu’aucune des  constructions des Bas-Heurts ne présente de qualité remarquable, aussi leur démolition doit être envisagée». C’est tout l’objet d’une éventuelle DUP programmée, dont nous parlions en introduction.

 

Si par hypothèse, tel était toujours l’objectif de la commune de réaliser ce projet de recomposition urbaine sans ses habitants, c'est-à-dire sans la moindre règle élémentaire de démocratie participative en pratiquant la « tabula rasa » du quartier des Bas-Heurts alors, l’ADIHBH-V croiserait encore une fois le fer avec détermination, c'est-à-dire avec courage, dans l’unité, l’expertise  et l’intelligence.

 

Enfin, nous ne pouvons que conseiller aux habitants du quartier de La Varenne, de rester sur leur garde….

 

________


 

[1]- Cliquer sur Appel d’Offre : n°141 B, annonce n°421,

 

[2]- Cliquer sur Appel d’Offre : n°236B, annonce n°533,

 

[3]- Ce « Projet Alternatif » était l’étude pertinente de 2007 d’un groupe de 14 Etudiants Architectes et de deux Professeurs Architectes. Cela n’a pas empêché le Maire de Noisy-le-Grand, le jeudi 31 mai en plein Conseil Municipal, de dénigrer à la cantonade cette contribution pédagogique, en disant qu’il s’agissait uniquement d’un travail d’étudiant gratuit, qui ne présentait aucune réalité économique.

 

C’est encore une stigmatisation méprisante qui ne respecte même pas le corps enseignant d’une Ecole Nationale Supérieure d’Architecture. Enseignants qui sont des Professeurs patentés à la tête de leur propre Cabinet d’Architecture, c'est-à-dire des personnes qui produisent toute l’année de la rénovation urbaine. Ils sont Professeurs dans un monde réel, en payant des salaires et des charges sociales, tout en surveillant le « Résultat de Gestion » de leur activité professionnelle,  Pendant ce temps, de nombreux autres enseignants fonctionnaires, remplissent (ou d’ailleurs ne remplissent pas) les bancs de l’Assemblée Nationale, dans un monde politique virtuel, désapprouvé par de nombreux citoyens. Sans aucun contrôle de leur activité, ceci ne les empêche pas de passer tous les mois à la caisse de la Trésorerie Générale, sur le compte des contribuables.