Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un accident dramatique route de Neuilly

Publié le


ADIEU HARRIS…


____

 


Harris, quatorze ans, habitant le quartier de
La Varenne décède suite à un accident de la circulation…

 

 

Harris

 


 PARIS, 4 janvier 2010 (Source AFP)

"L'adolescent de quatorze ans renversé le 29 décembre par une ambulance privée à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) est décédé samedi, a-t-on appris lundi de source hospitalière. Le jeune, qui est décédé samedi en fin de matinée à l'hôpital  Lariboisière à  Paris, se trouvait jusque là dans un état de mort clinique. Son corps va être rapatrié dans le pays d'origine de sa famille, la Centrafrique, a indiqué la  source hospitalière.

Le conducteur de l'ambulance, âgé de 47 ans, a été mis en examen jeudi pour homicide involontaire et placé sous contrôle judiciaire, avec l'obligation de remettre son permis de conduire et l'interdiction de conduire tout véhicule à moteur.

L'adolescent avait été "très violemment" percuté par l'ambulance le 29 décembre en début de soirée alors qu'il traversait une route à une  intersection, avait rapporté une source policière.

L'ambulance, qui circulait sans gyrophare ni avertisseur sonore, transportait un patient mais sans caractère d'urgence.

Le lendemain de l'accident, le conducteur avait affirmé n'avoir commis aucune infraction, être passé au feu vert et avoir roulé à une vitesse réglementaire. Une source policière avait cependant indiqué qu'il semblerait qu'il roulait au-dessus de la vitesse autorisée, 50 km/h".

 

Voilà une bien triste nouvelle, encore un adolescent de quatorze ans, élève de 4ème du Cinquième Collège de notre quartier, qui décède lors d’un accident de la circulation. HARRIS était bien connu des jeunes des Bas Heurts-La Varenne, puisque il partageait le terrain de foot avec de nombreux copains sportifs comme lui. En hommage, une marche silencieuse a été organisée avec ses copains dans le quartier, le dimanche 03 janvier 2010.

Nous nous associons de tout cœur à la douleur de sa famille et de ses amis.


 

La cité Descartes, pôle scientifique et technique

Publié le

   
LE PÔLE SCIENTIFIQUE
ET TECHNIQUE PARIS-EST

La Cité Descartes

______

 

Le Pôle Scientifique et Technique Paris-Est est un Pôle d’excellence et d’innovation pour répondre aux défis de la ville durable. L’Enseignement, la Formation, la Recherche et l’Ingénierie se rapprochent sur la Cité Descartes, à Marne-la-Vallée, pour traiter ensemble des questions liées à la ville de demain et contribuer à la mise en œuvre des engagements du Grenelle Environnement.


 vueCiteDescartes



Des activités liées en recherche amont, en recherche appliquée, en recherche et développement, en études et ingénierie, menées  par :

  • des chercheurs, des doctorants et des ingénieurs dans des unités de recherche évaluées sur le plan national (Université Paris-Est Marne la Vallée, Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, ESIEE, LCPC, INRETS)
  • des ingénieurs et techniciens dans les établissements CSTB, ESIEE, LCPC, INRETS

Un site unique par l’étendue disciplinaire de ses forces de recherche et d’ingénierie permettant de traiter les problématiques et les questions de la ville et des systèmes urbains, des transports et des réseaux, des communications informatiques et des systèmes intelligents, de l’environnement et de l’économie d’énergie en alliant :

  • les Sciences et Technologies,
  • les Sciences Humaines et Sociales.

Des outils pour travailler avec le monde socio-économique avec le pôle compétitivité ADVANCITY « Ville et mobilité durable » et deux Instituts Carnot : VITRES (Consortium pour l’innovation  dans  La Ville, les Infrastructures de Transports, les Réseaux, l’Environnement et les Services ) et le CSTB

La Cité Descartes est un lieu unique permettant  l’innovation en matière de Ville et systèmes urbains, d’infrastructures de transport, de réseaux , d’informatique et des systèmes intelligents dans la ville et des services

 

La cité Descartes  un partenaire privilégié de l’ensemble des acteurs du secteur du bâtiment et du génie civil, de l’aménagement territorial et urbain et des services fondamentaux associés (déplacements des personnes et du fret, distribution de l’énergie et des fluides, réseau de télécommunication, traitement de l’information et systèmes complexes intelligents),

La Cité Descartes offre des capacités d’innovation dans les champs :

-  de la conception et de la réalisation de l’habitat,

- des infrastructures (infrastructures de transport, infrastructures urbaines, réseaux d’alimentation en énergie et en fluides),

- de l’innovation des technologies pour la Ville Intelligente (réseaux informatiques, traitement de l’information, signalisation, connaissance des paramètres d’un système urbain complexe),

-  de l’économie d’énergie,

- de la maîtrise de l’environnement (qualité de l’eau, qualité de l’air, pollution, traitement des déchets, etc),

- des services associés à ces infrastructures (planification, formation de compétences, exploitation et maintenance dans le contexte du développement durable).

 

Cite Descartes-Batiment - Energie Positive

 «  En 2012, un bâtiment à Energie Positive »
 

La Cité Descartes offre un cœur de compétences techniques en  génie civil, génie urbain,  infrastructures de services  incluant des compétences en géophysiques et géotechniques, en  ingénierie de construction des bâtiments et de travaux publics,  en matière énergétique et en matière de protection des nuisances chimiques, biologiques, thermiques et acoustiques dont l’origine est attribuable aux infrastructures ou à leur usage, en particulier dans les transports, au contrôle et à  la prévision de la qualité de l’air, sur la prévention, l’information et la maîtrise des suites d’accidents naturels ou d’origine anthropique.

La Cité Descartes offre un cœur de compétences en matière d’urbanisme et de réseaux incluant des compétences sur la ville, les formes urbaines et la gestion de l’espace, sur l’aménagement de l’espace urbain et non urbain, sur le tracé des grandes infrastructures, sur les transports, leur fluidité et leur accessibilité, sur les questions d’économie et de gestion et de sociologie pour la mobilité et les transports, sur l’élaboration de modèles de politiques publiques permettant de vivre en harmonie dans les systèmes urbains complexes,  la prévision des conséquences des décisions publiques et privées sur la vie des concitoyens.

La Cité Descartes offre un cœur de compétences en matière de modélisation, de simulation et de contrôle, incluant les dynamiques urbaines, l’effet des infrastructures de transports et les conséquences induites par les capteurs de diverses natures, en matière de développement des systèmes intelligents pour la ville, la « réalité virtuelle » et ses applications pour l’habitat, le « génie des territoires et leur durabilité » , en matière de matériaux, notamment sur leurs propriétés mécaniques et physiques, ainsi que sur les précurseurs, les étapes et procédés d’élaboration, de contrôle ou de fin de vie de ces matériaux, en matière de communications et télécommunications à haut débit au rythme d’évolution des TIC, en matière d’inter communicabilité avec des compétences en matière d’image et multimédias, en matière d’économie.

Forces de recherche localisée sur la Cité Descartes est menée dans des laboratoires d’excellences évaluées sur le plan national et reconnue et s’inscrivent dans trois des départements de recherche du  PRES Université Paris-Est

 

 

Département de recherche

sur la Cité Descartes 

 

 
 

 Chercheurs


 

Doctorants

 
 

Ingénieurs et Techniciens 

 
 

Total des forces de recherche 

Ville, transport et territoires

168

144

27

339

Sciences, Ingénieries et Environnement

145

201

110

456

 Mathématiques et STIC

154

157

58

369

Totaux

467

502

195

1164

 

Pour accéder à plus de détail sur l’Université Paris-Est, cliquer sur : Laboratoires de recherches.

 

Contribution bibliographique : EPAMARNE / EPAFRANCE : Noisiel -  77426 Marnes-la-Vallée.       Avec tous nos remerciements.

 

Le Grand Paris passe par la cité Descartes

Publié le

 

 

 

LE GRAND PARIS PASSE
PAR LA CITE DESCARTES,
A CHAMPS-SUR-MARNE

 



DSC01982
 
    DSC01978 DSC01983
 




Le Secrétaire d’Etat Christian Blanc, chargé du développement de la Région Capitale faisait halte le jeudi 3 décembre 2009, à la Cité Descartes, sur le campus de Champs-sur-Marne (77), dans les locaux de l’Ecole Supérieure d’Ingénieur en Electronique et Electrotechnique (ESIEE). C’était la deuxième des sept rencontres territoriales organisées jusqu’au 10 décembre dernier en Ile-de-France.

 

Organisée conjointement par les Préfectures du Val de Marne et de Seine et Marne, cette deuxième rencontre réunissait spécialistes, entrepreneurs et élus pour débattre sur les thèmes de la ville durable et de la croissance verte. Il y avait notamment l’Architecte Yves Lion (Fondateur de l’Ecole d’Architecture de Marne la Vallée), Bernard Guirkinger (Directeur Général de Suez Environnement), Yves Lichtemberger (Président de l’Université Paris-Est, Marne la Vallée), Alain Bourdin (Directeur de l’Institut Français d’Urbanisme) et les Députés Chantal Brunel, Gilles Carrez et Yves Albarello (rapporteur du projet de Loi sur le Grand Paris).

 

D’entrée de jeu, Christian Blanc ouvre le débat en expliquant que « Paris Ile-de-France » veut se placer dans le concert de ces « villes-monde ». Aujourd’hui, avec des atouts  sous exploités et méconnus : « Qui savait qu’il y avait ici, à Marne-la-Vallée, le plus grand potentiel de recherche en développement durable ? A Paris, on ne le savait pas ! constate-t-il ». Et puisque, à la Cité Descartes, ce vivier existe, c’est sur lui que s’appuiera en partie l’indispensable rééquilibrage à l’Est de la Capitale.

 

Toutefois, pour que le Grand Paris devienne réalité, il doit se doter d’un réseau de transport performant et cohérent puisque le RER A ne fonctionne correctement. Et ce n’est pas en multipliant par cinq ou par six la capacité de la ligne du RER A, que l’on règlera le problème. Selon le Secrétaire d’Etat, son futur métro à grande vitesse qui est prévu en 2028 au plus tard, devrait être la clef de voûte du succès. Un arrêt est prévu à Champs-sur-Marne et la Cité Descartes devrait occuper une situation stratégique.

 

Cependant, comme le soulignait Gilles Carrez (Auteur du rapport sur le financement des transports du Grand Paris), un mieux dans les déplacements à long terme peut être, mais il serait souhaitable ne pas attendre 18 ans et le « Métroférique » du Grand Paris pour régler les problèmes des Citoyens, au quotidien ? Ici, Le Vrai Journal de Noisy le Grand qui était présent à l’ESIEE , observe que le Maire du Perreux-sur-Marne faisait vraisemblablement allusion à la réalisation complémentaire du projet ORBIVAL, en Val de Marne, qui prend du retard !

 

Par ailleurs, si ce projet s’articule autour de la trilogie : transport, Interconnexion et territoire de projets, la salle faisait remarquer que si en effet la Cité Descartes était un pôle de recherche de pointure mondiale avec 1200 chercheurs spécialistes, le campus de Champs-sur-Marne manquait de vie pour les étudiants (cinémas, restaurants, …).

 

Christian Blanc a souhaité conclure en disant que tous les avis sont bons à prendre : « le temps où l’Etat devait décider de tout est terminé ».

 

Ah bon ? Relisons le projet de loi !!!.... Le débat continue sur le site internet www.mongrandparis.fr, où les citoyens peuvent s’exprimer et donner leur avis.

____

 

Contribution bibliographique :

            -La Marne, du mercredi 09 décembre 2009, DM et OB,

            -Le Parisien, du 04 décembre 2009, G.Co.

 

2010

Publié le

  
LE VRAI JOURNAL
DE NOISY-LE-GRAND SOUHAITE
A SES LECTEURS
UNE TRES BONNE ANNEE 2010

bonne année 
 

C'est Noël !!!

Publié le

houx

Le Vrai Journal
de Noisy-le-Grand
vous souhaite
un très joyeux Noël !

NOEL-20GIF-20sapin-209