Quelle valorisation pour les bords de Marne ?

Publié le

 

LA VALORISATION DES

BORDS DE MARNE EN

IMAGES

_____

 

 

Lors de cette première réunion publique du lundi 18 février 2013 présidée par Monsieur Michel Pajon, dans un premier temps Monsieur Pierre GUILBAUD, Directeur de l’Urbanisme et de l’Aménagement, a présenté le Schéma Directeur pour la Valorisation des Bords de Marne Cliquer sur : Valorisation des Bords de Marne - planches :1-13, soit :

 

Amenagement-des-Bords-de-Marnes---Photo-1.jpg

 

Les objectifs généraux :

 

- Constituer un « parc plage » le long de la Marne en s’appuyant sur la rivière comme fil conducteur et en reliant les différents espaces naturels et construits.

 

- Préserver et mettre en valeur la qualité de l’environnement, propre aux berges de Noisy-le-Grand dans une optique de maintien de la biodiversité et de renforcement du corridor écologique.

 

- Elaborer une stratégie cohérente d’aménagement en intégrant les projets communaux ou développés par d’autres instances (Etat, Conseils régionaux et départementaux, communes limitrophes…).

 

- Favoriser la redécouverte de la Marne en développant les modes doux de déplacement, y compris la rivière elle-même.

 

- Engager un processus de requalification urbaine en intégrant la gestion des risques d’inondation dans les projets d’aménagement et de construction.

 

- Retisser des liens entre la Marne et les autres secteurs de la Ville.

 

 

Les objectifs thématiques :

 

- La trame paysagère :

 

Sur la totalité du linéaire des berges le Schéma directeur présente les moyens de développer un «parcours paysage » mettant en scène les différentes ambiances paysagères caractéristiques des espaces traversés.

 

- Les continuités urbaines et les usages :

 

Pour chaque secteur de projet, les orientations du schéma directeur permettent de restaurer la diversité des usages et garantir les liens Ville- Rivière.

 

-  L’environnement et le corridor écologique :

 

En fonction du contexte du patrimoine arboré à conserver et de la largeur de berge disponible, le Schéma directeur propose un programme d’aménagement renforçant les continuités écologiques grâce notamment au « re-profilage » de la berge.

 

Amenagement-des-Bords-de-Marne---Photo-2.jpg

 

 

Dans un deuxième temps, Madame Florence MERCIER, Paysagiste Mandataire, a présenté les deux premiers secteurs de l’aménagement des Berges de la Marne

 Cliquer sur : Valorisation des bords de Marne - planches :14-29  (même document que ci-dessus) , à savoir : Rives Charmantes-Pergola et l’usine du SIAAP.

 

 

 

Exposé de Florence MERCIER   Audio Icon 

 

 

La concertation:

 

Les modalités d'organisation de la concertation sont définies dans la délibération du Conseil Municipal du 25 novembre 2010, approuvant le Schéma Directeur, soit :

 

- La mise à disposition en mairie, à la Direction de l’Urbanisme et de l’Aménagement, pendant toute la durée de la concertation, d’un recueil pour les avis, suggestions et remarques sur les différentes phases de ce Schéma Directeur,

 

- La tenue de réunions publiques au fur et à mesure de la mise en œuvre des phases d’aménagement,

 

- La publication d’articles dans « Noisy magazine » sensibilisant les habitants aux enjeux et aux objectifs définis par le Schéma Directeur et sur les phases successives d’aménagement prévues.

______

 

Remarque : Comme suite à une question de l’ADIHBH-V, relative aux « nuisances » de l’usine du SIAAP, sur le programme immobilier de 152 logements sociaux des Epinettes, la réponse de Michel PAJON ne fut pas jugée crédible. En conséquence, Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand enquête sur cette observation mentionnée sur le Permis de Construire. Les conclusions feront vraisemblablement l’objet de notre prochain billet, la semaine prochaine.

 

 

 

Publié dans Lettre de l'ADIHBH-V

Commenter cet article

ADIHBH-V 07/04/2013 17:30


Lors du Conseil Municipal du 28 mars 2013, la Commune de Noisy-le-Grand sollicite encore des subventions pour la mise en œuvre de
la seconde tranche du Schéma Directeur de Valorisation des Bord de Marne, portant sur la section de berge du Quai des Deux Ponts.


 


Le coût global de cette deuxième tranche est estimé à 3 949 330,34 € HT. Le Plan de Financement serait le
suivant :


 



Agence de l’Eau Seine Normandie…………. …:418 001,52 €,


La Région – Politique de l’eau…………………. :418 001,52 €


La Région – Circulation douces………………...:125 712,37 €


La Région – GP3………………………………. ..:1 000 000,00 €


La Ville de Noisy-le-Grand……………………… :1 987 614,93 €



 


Très franchement, en cette période de crise économique majeure, nous pouvons légitimement nous demander si la reconquête des Bord
de Marne, constitue un enjeu majeur pour Noisy-le-Grand.


 


Alors que toutes les Collectivités Territoriales doivent faire des économies, Noisy-le-Grand sollicite des subventions pour le
« retour de la baignade dans la Marne ».


 


Mais qui finance les
subventions, si ce n’est l’impôt des contribuables. Alors, impôts, plus impôts, plus impôts, ras le bol. Arrêtons l’Egocentrisme, et revenons sur terre

JC 27/02/2013 15:39


Pas de chance, nous apprenons que le projet de « Vaporetto » Parisien VOGUEO fait naufrage.  Touché, coulé, finalement VOGUEO tombe à l’eau. Début 2012, le coût avait été estimé à 25 Millions d’€. Aujourd’hui, il est évalué à 74 Millions  d’€.


C’est surement les mêmes qui avaient évalué le GRAND PARIS EXPRESS, et la Super Mairie de la commune de Noisy-le-Grand, bravo, des experts de
l’ENA…..


Cette Navette fluviale devait compter une trentaine d’escales disséminées entre Suresnes à l’Ouest et Maisons-Alfort à l’Est, sur la Seine.
Trois lignes devaient ainsi voir le jour avant fin 2013.


Connaissant notre bon Maire, même s’il ne l’avait pas encore avoué, vraisemblablement qu’un jour il y aurait eu un Terminal sur le Port de
Plaisance de Noisy-le-Grand, puisque la Marne est navigable, et que l’accessibilité de la darse à été modifiée pour permettre l’accès des gros bateaux de voyageurs et de touristes.


C’était encore un leurre, décidément, après le Grand Paris Express, ça fait beaucoup

Issard 27/02/2013 13:34


A-t-on vraiment besoin d’un Port de Plaisance à Noisy-le-Grand, avec une darse de 300 x 45 m. C’est de l’Egocentrisme
pur et dur. Nous élus sont des rêveurs….


Alors que l’on nous annonce une réduction de la dotation de l’Etat aux Collectivités Locales. Que l’on nous promet de
nouvelles Charges pour financer la réforme des rythmes scolaires, ne serait-il pas raisonnable de limiter les dépenses  strictement nécessaires, comme
par exemple la réfection des rues, des trottoirs et des éclairages publics.


Arrêtons de gaspiller l’argent public avec des dépenses inutiles !!!


 

surzur56 27/02/2013 09:36


Cette estimation de 30 M€ a bien été annoncée lors de la première réunion. Mais j'avais compris que tous les
aménagements seront finis fin 2014!,  sauf pour la marina+bowling qui est considéré comme un autre projet.


Lundi  soir  (25/02/2013) lors d'une autre réunion dite de "concertation" pour l'aménagement
de Maille Horizon sauf son environnement qui était pour M. le maire du "Hors sujet" ce projet d’aménagement des bord de marne se fera en plusieurs étape et si j’ai bien compris que
c’était a cause d'acquisition de terrain, mais lesquelles?, à moins que la commune n’a plus les moyens financiers de traiter un projet de 30M€ ?  


Est-ce que je me trompe ?


 

corinne 27/02/2013 08:35


bonjour


Plusieurs niveaux de lecture pour ce type de document.


La mienne=opération de green washing.En gommant toutes les zones en vert on découvre les opérations immobilières et autre aménagements qui sont le vrai objectif.La pression foncière en petite
couronne incite les élus à artificialiser des zones inondables,cela se multiplie sur tout le linéaire de berges en ile de france.


La multiplication des usages ou surfréquentation humaine, le pietinement ne favorisent pas la biodiversité mais conduisent à sa perte.


Un corridor écologique ? Pour favoriser le déplacement de quelles espèces ?


l'emprise des voies de circulation est constante 3m+2m50+2m=7m50 la variable d'ajustement est la ripiisylve ou la biodiversité s'exprimera ou pas selon la place que lui laisseront les aires de
jeux,les pontons,les rampes de mise à l'eau,la plage ,le belvédère .


Ne dites pas à un écologue que c'est un projet pour favoriser la biodiversité il éclaterait de rire.


Et surtout comme le souligne le commentaire précedent,dépense injustifiée en temps de crise ou le commun des mortels se préocupe plus de payer ses factures et autres impots et taxes ,que de
savoir si il va metttre son bateau à l'eau sur les bords de la marne ou bien préférer un déjeuner sur le restaurant péniche,ou bien les deux?


 

ADIHBH-V 26/02/2013 20:49


Le coût global de l’aménagement des Berges de la Marne sur 4 ou 5 ans représentera 30 Millions d’€. La première et seconde tranche
immédiate seront de 7,5 Millions d’€.