Grand Paris : le débat public

Publié le

 

GRAND PARIS :

L’HEURE DU DEBAT PUBLIC !

 

 

GP - Photo 1[1]

 

 

  

 

Plusieurs millions de Français sont invités à participer du 30 septembre 2010 au 31 janvier 2011, aux débats publics sur deux projets de transport concurrents en Ile-de-France, le métro automatique du Grand Paris et Arc Express. Deux débats publics pour un seul réseau de transport, les Franciliens vont-ils s'y retrouver ?

  

 

Quatre millions de dépliants "mode d'emploi" envoyés aux foyers franciliens et proches de l'Ile-de-France pour les convier à participer au débat public, 5 000 affiches placardées dans les transports publics, des centaines de documents de synthèse imprimés et distribués aux acteurs économiques et décideurs locaux.

 

La Commission Nationale du Débat Public (CNDP) a sorti la grosse artillerie pour lancer ce double débat sur deux projets énormes de transport autour de la capitale :

  • le métro automatique du Grand Paris, surnommé  "grand Huit" ou "double boucle" ; métro automatique de 155 km autour de Paris, porté par le gouvernement et adopté par le Parlement le 26 mai 2010 [1]. La station de Noisy-Champs est impliquée.
  • la rocade ferroviaire Arc Express défendu becs et ongles par l’association ORBIVAL et la Région Ile de France [2].

C’est Michel Mercier, Ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement qui a pris soin d’insister sur la convergence des projets. Pourtant, leurs philosophies semblent très différentes.

  

  

Un débat amputé !


Sauvé in-extremis, Arc Express fait donc lui aussi l'objet d'un débat public.
Et après ?  Lequel des deux réseaux sera effectivement sur les rails au mieux, en 2017 ? C'est au public de s'exprimer, n'a cessé de marteler Philippe Deslandes, président de la CNDP, lors de la présentation à la presse des deux commissions. Toutefois, il a admis que "le débat ‘était amputé’, du fait que le métro du Grand Paris était gravé dans le marbre de la loi votée le 26 mai 2010. Donc, il survivra au débat public, quels que soient les desiderata exprimés par les Franciliens. L'Ile-de-France n'a pas les moyens de se payer deux super métros. Celui du Grand Paris, étant déjà voté, ces débats ressemblent donc un peu à de la poudre aux yeux. Cela nous rappelle les réunions de concertation de la commune de Noisy-le-Grand !

 

 

ORBIVAL réclame deux branches à l’Est

 

GP-Photo 2[1]

 

 

Les élus de l’association ORBIVAL, une émanation du conseil général du Val de Marne, militent pour une ligne traversant le département d’Est en Ouest.

Une double boucle dans l’Est Parisien, c’est la grande revendication que les élus ont décidé de défendre, lors de leur conseil d’administration du 16 septembre 2010. Puisqu’un tracé à l’Est en direction de Chelles (77) semble acté, ORBIVAL milite pour la création d’une double boucle (en rouge sur la photo). C’est-à-dire la création d’une ligne qui partirait de Champigny-sur-Marne au Sud pour remonter vers la Seine-Saint-Denis, en passant par Val-de-Fontenay. Pour ORBIVAL, il s’agit d’une évidence que Val-de-Fontenay soit desservie par le futur métro, car c’est un pôle économique majeur de l’Est Francilien.

 

Quatre stations seront totalement nouvelles. Il s’agit de Vitry-Centre, Villejuif-Gustave-Roussy, Champigny-sur-Marne-Centre et Villiers-sur-Marne. Ces gares devraient permettre une desserte locale mais aussi un aménagement économique par la société du Grand Paris, dans un périmètre de 400 m autour de la gare. Attention aux préemptions !!!...

 


Réunions publiques communes aux deux projets concurrents


La parole est aux usagers, une cinquantaine de réunions sont prévues entre le 30 septembre 2010 et le 31 janvier 2011 pour le "Grand Huit" porté par l'Etat, et une vingtaine pour le projet "Arc Express" ; rocade de métro en proche banlieue porté par la Région et le Syndicat des Transports d'IdF (STIF) ; six réunions seront communes.

 

Nous trouvons entres autres : Chelles le 25/10/2010, Noisy-le-Grand le 04/11/2010, Champigny-sur-Marne le 10/11/2010, Champs-sur-Marne le 03/12/2010, Villiers-sur-Marne le 14/12/2010, ……….tout cela à 20h.

  

 

Synthèse des débats en mars 2011


La CNDP rédigera deux synthèses avant fin mars 2011. Fin mai 2011, avis de la société du Grand Paris. Juin 2011, établissement du tracé définitif. 2012, enquête publique. Mais il faudra attendre 2017/2018  avant de voir circuler des  trains sur le premier tronçon. 2023, mise en service complète.

 

____

 

 

 

[1]- La "double boucle" ou « Grand Huit » est une liaison rapide entre "huit pôles majeurs de développement" (Roissy, Le Bourget, Plaine-Saint-Denis, La Défense, Est Parisien, Est de la Seine-Saint-Denis, Saclay, Sud de Paris à Evry) devant permettre de créer 1,2 million d'emplois à l’horizon 2035. Coût: 22,7 milliards d'euros, incluant une "quarantaine de gares" dont Noisy-Champs, éloignées de 4 km (2 à 2,5 km dans le Nord-Ouest et le Sud-Est). Vitesse moyenne: 65 km/h.

 

[2]- Arc Express est une rocade de 60 km de long centrée sur le cœur d'agglomération, permettant une desserte fine des populations, avec une "cinquantaine de stations" espacées de 1 à 1,5 km, et un bon maillage avec le réseau actuel. Avec comme objectif de "favoriser les liaisons de banlieue à banlieue et d'améliorer la qualité de desserte en transports collectifs", il prévoit deux arcs "prioritaires" Sud et Nord coûtant 4,8 à 5,4 milliards, selon le tracé. Vitesse moyenne: 40 km/h.

 

Contribution bibliographique ;

-       www.mobilicites.com

-       www.orbival.fr

-       www.leparisien.fr, du 17 septembre 2010, sous la plume de Laure Parny

 

 

 





Commenter cet article

ADIHBH-V 07/10/2010 21:06



Depuis le 30 août, Thierry QUEFFELEC, jusqu’alors conseiller pour la sécurité civile au cabinet de Brice HORTEFEUX au Ministère de
l’Intérieur, a succédé à Philippe PIRAUX, comme Sous-préfet du Raincy.


L’ADIHBH-V espère avoir avec ce nouveau Sous-préfet, les mêmes relations cordiales que nous avions avec Monsieur
PIRAUX.



Taillandier 05/10/2010 10:18



Bientôt nous allons tout savoir sur le Bois-Saint-Martin !!!


Toujours dans le JDD du dimanche 3 octobre : ….La chaufferie collective du Cluster
Descartes pourrait être alimentée par le bois issu de l’entretien des massifs forestiers des
alentours,…..


Lorsque nous vous disions que l’acquisition du Bois-Saint-Martin par la ville de Noisy-le-Grand, avait aussi pour but d’alimenter
la future chaufferie au bois du Centre Aquatique.


Allez courage, il faut dire la vérité Monsieur le Maire, puisque le Directeur d’Epamarne indique que « les espaces naturels
sont l’un des atouts de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée ».


Mais aussi, avec le bois prélevé, dit-il, on construira de grandes galeries dotées d’un toit incliné à 30° plein Sud pour relier
les bâtiments publics et la gare de Noisy-Champs !!!


 



ADIHBH-V 03/10/2010 19:09



Sur le même sujet, voir aussi l’excellent article « Grand Paris et Noisy-le-Grand,
la consultation est ouverte », sur le site http://www.echosdenoisy.blogspot.com


 



ADIHBH-V 03/10/2010 18:30



Marne-la-Vallée en 2030. Lu dans le JDD de ce jour-Hervé Guénot.


 


Le « cluster » Descartes, situé sur Noisy-le-Grand et Champs-sur-Marne, soit un territoire de 1500 ha,……………..sera
organisé sur deux axes.


 


Sur un axe Nord/Sud, un tramway reliera les deux branches du RER E jusqu’à la gare des Yvris. La gare de Noisy-Champs deviendra
une gare multimodale, concentrant tramway, RER E et future station de métro du Grand Paris.


 


Sur l’axe Est/Ouest, qui est celui de l’autoroute A4, un bus régulier circulera.