Grand Paris : le conflit !

Publié le


GRAND PARIS,

LE CONFLIT ETAT-REGION

 

 



               Atelier Christian de Portzamparc                                         Atelier Castro-Denissof-Casi   

 

 


                                                     Atelier Jean Nouvel                                                         Atelier Castro-Denissof-Casi      

 

 

Les choses évoluent très vite, tout semble voler en éclats. Au cours de l’été 2009 a été élaboré un projet de Loi « Grand Paris » dont Ile-de-France Environnement (IDFE) a analysé la seconde version datée du 27 août. Sa position a été publiée dans son numéro 118 d’octobre 2009. (Cliquer sur Grand Paris, SDRIF et STIF)

En fait, ce projet de Loi marque clairement la volonté de l’Etat de reprendre en main l’aménagement de l’Ile de France en utilisant des procédures d’exception et d’imposer par décrets en Conseil d’Etat les modifications à apporter au Schéma Directeur Régional d’Ile-de-France (SDRIF). Puis nous apprenions le 22 septembre que le gouvernement, par amendement au projet de Loi relatif à l’organisation et à la régulation des transports ferroviaires, déshabillait le Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF). Ses actifs seraient transmis à la RATP qui, de simple opérateur, deviendrait maître d’ouvrage.
Aussi, nous enregistrons de nombreuses réactions indignées, de la part du Conseil Régional, de la ville de Paris et des collectivités territoriales à travers le Syndicat Paris-Métropole. Celui-ci demandant un projet co-piloté avec les élus, ouvert à la participation des citoyens, donnant priorité à l’accès aux territoires délaissés et concrétisant sans délai les projets prêts à être engagés.

Dans ce contexte, IDFE propose de revenir à un processus concerté et apaisé.


[*] Contribution bibliographique : Revue Liaison d’Ile-de-France Environnement, n° 118, octobre 2009




La Région Île-de-France propose une version itinérante de l’exposition « Le Grand Paris  de l’agglomération parisienne ». Elle comporte des films sur les travaux des dix Cabinets d’Architectes et d’Urbanismes sélectionnés pour la consultation internationale d’Architecture sur le thème du Grand Paris.

 

Cette exposition itinérante sera visible à Champs-sur-Marne, du 20 au 26 novembre 2009 à :

l’Ecole des Ponts et Chaussées

6-8, avenue Blaise Pascal

Cité Descartes

Plus d’information : http://www.iledefrance.fr 





Publié dans noisy-les-bas-heurts

Commenter cet article

ADIHBH-V 07/12/2009 17:33


GRAND PARIS : Veuillez trouver en lien le Projet de Loi relatif au Grand Paris, adopté en première lecture à l’Assemblée
Nationale le 1er /12/2009. Ce projet est encore susceptible de modifications lorsqu’il va passer au Sénat. Cliquer sur Projet de Loi du Grand Paris.


ccpounder 04/12/2009 14:20



Et via le portail participatif  mongrandparis.fr il est possible de déposer sa contribution pour
le grand Paris.
Il n'est quand même pas dit que celles-ci seront analysées puis restituées mais bon, ç'est une démarche de participation démocratique.
S'il y avait une telle possibilité sur le site de... enfin, faut pas rêver.



ADIHBH-V 03/12/2009 06:16



Grand Paris : Le mardi 01 décembre 2009, le projet du secrétaire d’Etat au Développement de la Région capitale a été adopté
par 299 voix contre 216.


L’ambiance est terne autour de ce projet de Loi qui devrait arriver en janvier au Sénat. Le rôle fort joué par l’Etat dans la
valorisation des zones proches des gares de la future grande boucle de métro inquiète les élus et ne suscite pas l’enthousiasme des foules. Une inquiétude à cinq mois des Elections
Régionales.


 


Aujourd’hui, jeudi 03 décembre de 17h à 21h, se déroulent les Rencontres Territoriales
du Grand Paris qui se tiendront au Grand Amphithéâtre de l’ESSIEE, Cité Descartes, Champs sur Marne (77), en présence de :


 


-Daniel Canepa, Préfet de la Région Ile-de-France, Préfet de
Paris


-Michel Camux, Préfet du
Val-de-Marne                 


-Michel Guillot, Préfet de Seine-et-Marne


-Pascal Berteaud, Directeur
général des Etablissements publics d’aménagement de Marne-la-Vallée
-Christian Blanc, Secrétaire d’Etat chargé du
développement de la Région capitale


  ____



Le Vrai Journal de Noisy le Grand 25/11/2009 15:29



Le MONITEUR.fr, Jean-Philippe Defawe, 24/11/2009- Le Grand Paris fait son entrée à l’assemblée. Le projet de Loi sur le Grand Paris vient de franchir une étape décisive avec l’examen d’un premier texte
visant, selon le Gouvernement, à bâtir les fondations d’un nouveau réseau de transport automatique en Ile de France, reliant des pôles d’activité économiques.


Le texte donne de très grands pouvoirs à l’Etat, qui pourra bénéficier d’un « droit
de préemption principal » dans certaines zones afin d’aménager les quartiers autour des nouvelles gares.



dizzy 08/11/2009 22:37


Je sens dans le dernier commentaire de ccpounder comme une pointe de déception par rapport à un possible positionnement citoyen et la réalité du terrain. Peut être que je me trompe...

Cependant, je pense que, sur un ville, c'est plus la personnalité de la tête de liste que l'étiquette politique seule qui importe. Quelle qu'elle soit.

Sur le terrain, cela se traduit donc, parfois ,  par certaines distorsions difficilement compréhensible pour le citoyen entre le vécu et les discours affichés. C'est la vie!

À chaque citoyen d'être vigilant et de faire circuler les informations afin que l'on ne se fasse pas enfermer dans une fausse apparence de démocratie !

 


Alain Cassé 08/11/2009 10:37



Pourquoi pas un Blog Philosophique, mais pour moi, en provenance de la Métallurgie, ça risque d'être un peu duraille !



ccpounder 08/11/2009 10:12


Merci M. Doussain de rappeler les côtés "sombres" notamment d'Aristote. Je ne faisais ici que poser le rappel à l'origine du débat politique afin d'illustrer mon attachement à la confrontation des
idées car c'est bien à partir des idées que le monde avance.

Maintenant, et là je vous rejoins entièrement, nous, les citoyens franciliens noiséens, devons nous insérer dans le débat et les réalisations finales qui en résulterons.

Mais pour que les choses avancent, il vaut mieux qu'elles soient ordonnées et que nos élus (puisque nous les avons comme représentants de nos voix n'est-ce pas), aillent en discuter. Là encore,
joueront-ils la carte politique ou la carte de l'intérêt de leurs administrés ? Cela suppose souvent du courage, de la ténacité et un soutien quasi affectif des administrés pour soutenir ses idées
même dans son propre camp...


Etienne Doussain 08/11/2009 00:19


Voila un blog "citoyen" qui prend de la hauteur ! Convoquer Socrate et Aristote pour un débat sur le "Grand Paris", bravo et pourquoi pas ... sauf que la démocratie athénienne avait, sauf
erreur de ma part, un grand défaut parmi ses mérites : celui de laisser droit aux débats, oui, mais aux bien nés. Les ilotes ou autres esclaves (le petit peuple d'aujourd'hui ?) n'avaient pas le
droit d'en être. C'est peut-être quelque chose de cet ordre qui se joue pour le dit "Grand Paris". Sous prétexte de penser notre avenir et celui de nos petits enfants, certains semblent se croire
plus autorisés que d'autres, la petaille en l'occurrence !
Ne laissons pas faire en notre nom sans dire ce que nous pensons et voulons dans l'intérêt du bien commun... 



ccpounder 05/11/2009 22:06



La politique est née le jour où les hommes ont compris qu'il fallait s'associer pour réfléchir à la manière d'éviter les
souffrances de la faim, du froid, etc. Maintenant, ils sont trop riches (enfin ça dépend où) pour se consacrer aux problèmes basiques de la condition humaine. On a les politiques que l'on
mérite...


 


Désormais la porte est ouverte à tous les excès journalistiques qui confondent volontairement la confrontation nécessaire des idées et le scoop qui fait vendre... Le
résultat étant bien sûr l'émotion créée, une nouvelle économie, au même titre que l'économie de la peur (voir grippe H1N1)





Oui la politique est nécessaire et utile à tous, et son rôle est d'emmener le citoyen vers un monde meilleur. Personnellement, je ne voudrais pas vivre ce qu'ont
vécu nos parents avec les deux dernières guerres mondiales !!





En 470 av. J.C. (avant on s'en remettait aux augures) Socrate définissait le savoir gouverner : il suppose deux choses : donner l'exemple concernant l'observation
des lois de la Cité, sous peine d'avoir de mauvais citoyens à diriger, et au-delà, posséder la science du gouvernement. Rarement innée, cette vertu s'apprend ; ainsi, la Politique apparaît comme
un véritable métier qui, comme toute formation, s'acquiert par la pratique de certains exercices. Selon lui, la plupart des gouvernants sont davantage occupés à leur accession rapide aux
fonctions, et négligent la formation nécessaire.


 


Par opposition à Socrate, qui part du monde des idées pour en déduire des applications concrètes, Aristote (380 av. J.C.)  s'appuie sur l'observation du réel
pour en déduire des principes théoriques. Pour Aristote, l'homme est fait pour vivre en communauté politique. Pour lui, la cité est voulue par la nature et est donc inhérente à tout groupe
humain.


 


Alors que la discussion commence, dans le respect des idées.... !


 






Alain Cassé-Noisy le Grand 05/11/2009 15:33



Nous apprenons par LE FIFARO, que Patrick Devedjian vient de créer une Association d’élus Franciliens de la majorité
gouvernementale ; « Ile-de- France Métropole ». Pour Jean Paul Huchon, Président sortant
du Conseil régional, il s’agit simplement d’une pitoyable manœuvre politique destinée à torpiller « Paris
Métropole », constitué par une centaine d’élus de gauche (et quelque uns de droite).


 


Pour moi, cela est inacceptable que des arrières pensées de ‘droite’ ou de ‘gauche transforment ces instances de dialogues en
« Arme de Guerre », à l’horizon des Elections Régionales de mars 2010.Chacun veut faire entendre sa voix, mais en l’absence de
l’autre.


Ces politiques n’ont aucun sens du compromis et du rassemblement, c’est lamentable, voilà comment on écœure les citoyens de la
politique, nul de nul….



Le Vrai Journal de Noisy 05/11/2009 10:08



CCPOUNDER le dit dans son commentaire : « Allons à la rencontre des Architectes et Urbanistes du Grand Paris ».


De novembre 2009 à janvier 2010 à Paris, la Cité de l’Architecture et du Patrimoine invite le public à rencontrer les dix équipes
pluridisciplinaires de la consultation internationale sur l’avenir de la Métropole Parisienne ;


 


Ces rencontres  de deux heures (15h-17h) sont destinées à approfondir la lecture de
leurs différents scénarios d’avenir, exposés jusqu’au 22 novembre 2009 à la Cité de l’Architecture.


Calendrier :


 



Mercredi 4 novembre 2009 : Studio09, Bernardo Secchi Paola Vigano,


Lundi 16 novembre : Atelier Castro-Denissof- Casi,


Mercredi 25 novembre : Ateliers Jean Nouvel, JM Duthilleul, M Cantal-Dupart,


Jeudi 26 novembre : MVRDV,


Lundi 30 novembre : Groupe Descartes,


Mardi 1er décembre : Antoine Grumbach & Associés,


Jeudi 3 décembre : Lin, Finn Geipel , Giulia Andi,


Lundi 7 décembre : Atelier Christian de Portzamparc,


Jeudi 10 décembre : AUC,


Janvier 2010 : Roger Stirk Harbour and Partners,



 


Informations pratiques :


 


Auditorium de la Cité de l’Architecture & du Patrimoine :


Palais de Chaillot :


7 av Albert de Mum-Paris 16e


 


Réservation obligatoire :


 


Par courriel à : com@citechaillot.fr


www.citechaillot.fr


www.legrandparis.culture.douv.fr


Téléphone : 01 58 51 52 84


_____



ccpounder 04/11/2009 20:43


Conflit... conflit.... rééquilibrage plutôt des idées ? Ah, les journalistes savent que ce langage trouve un écho sûr avec des mots comme ceux-là ! et ça marche !

Il se trouve que les architectes du Grand Paris ont très "faim" de projets - la crise amoindrit les commandes - et que la région, qui est comme chacun sait pas vraiment du même bord que le
gouvernement, leur est plutôt ... favorable.
Chacun se fera une idée de leur projet au vu de leur maquette mais le mieux est encore d'aller les écouter nous en parler à la Cité de l'architecture et du patrimoine durant ces mois de novembre et
décembre.

Il se trouve aussi que j'étais justement aujourd'hui à l'atelier Castro-Denissof (ambiance sympa, jeune, décontractée) et en attendant mon rendez-vous, je suis tombée sur une copie d'article du
Monde du 12 septembre dernier dans lequel le maître donnaît un ITV : il y soulignait que son atelier était assez grand pour accueillir des egos d'architectes, fussent-ils surdimensionnés, afin de
concevoir à plusieurs un atelier international du Grand Paris. Les quartiers des villes nouvelles telles qu'ils ont été pensés par les architectes-urbanistes sont aujourd'hui des lieux sans âme, où
les jardins sont pensés seulement pour l'art et les lieux de vie réduits au strict minimum. On les aurait donc laissés jouer tout seuls. Ce n'est plus possible aujourd'hui.

La question urbaine mérite que chacun se penche sur elle et que la voix d'une nouvelle association comme Paris Métropole rejoigne celle du Grand Paris...