Conseil consultatif du quartier Ouest : réunion du 7 novembre

Publié le


CONSEIL CONSULTATIF DU QUARTIER OUEST

Réunion plénière
du 07 novembre


 

PHOTO ARCADES-AUTOROUTE-1

 

Cette troisième réunion plénière s’est déroulée à l’Ecole Jules Vernes, dans le Quartier du Pavé Neuf, à 19h.

Après validation du compte rendu de la réunion du 03 novembre (voir le compte rendu du CCQO), nous avons eu deux exposés, à savoir:

1-     La présentation de Madame Régina BERRE-VIAN, du Département Développement et Action Territoriale de la RATP, sur la réhabilitation de la Gare Routière de Noisy-Mont-d’Est,

2-     La présentation de Monsieur Hicham YAZAMI, Directeur du Développement Urbain et de l’Habitat, sur la politique que la ville mène en Direction de la Jeunesse.

en présence de Madame Margueritte CORNEC et de Monsieur Emanuel CONSTANT, Adjoints au Maire.

Globalement, même si la présentation de la deuxième partie fut beaucoup trop longue, ces exposés ont été très intéressants. Si nous avions des documents numérisés, le « Pôle Multimodal » mériterait une présentation beaucoup plus large sur le blog de l’ADIHBH-V, puisqu’il s’agit d’un investissement de 31 M€ (Région, Etat, RATP) En ce qui concerne le deuxième exposé, nous avons pu appréhender tous les efforts réalisés par la ville en direction de la jeunesse du Pavé Neuf en particulier (40% de la population a moins de 25 ans) et de Noisy le Grand en général, sans toutefois arriver à une parfaite mixité sociale des activités.

3-     Le troisième point de cette réunion portait sur la présentation des projets des  Commissions Consultatives  Civisme / Animation / Travaux et sur les choix à retenir dans le cadre du budget 2009.

Ainsi, quatre réunions préparatoires des commissions avaient été organisées précédemment. Les 04 et 10 novembre pour la Commission Civisme /Animation et les 09 novembre et 01 décembre pour la commission Travaux. Afin de bien constater la problématique des secteurs du Quartier Ouest, une visite pédestre du CCQO fût organisée le 26 octobre dernier.

Les membres des Commissions ont avancé l’idée d’une campagne de civisme dans les cités. La pose de boîtes à idées auprès des jeunes et une campagne d’affichage dans les quartiers devraient soutenir cette initiative. En ce qui concerne les travaux, tous les membres ont pu constater divers problèmes d’aménagement: espaces de jeux publics au Palacio ; muret et escalier au Pavé Neuf, et de sécurité publique : dégradation de la voirie, absence de signalisation au sol pour traverser la chaussée, éclairage, absence de trottoirs aux abords du 5ieme collège, décharges sauvages, manque d’entretien des friches municipales, etc….



COMMENTAIRE
 

Cette réunion débutait à 19h15 avec 10 participants / 20 membres de la Commission Plénière; 12 participants à 20h, pour finalement se terminer à 8 personnes à 22 h. L’assistance était composée de 3 personnes, dont Le Vrai Journal de Noisy le Grand. C’est une augmentation de 33% par rapport au 03 novembre où nous étions 2/15 000 habitants, dont un représentant du Préfet de Seine Saint Denis. C’est manifestement un échec de la représentativité populaire. Comment pourrait-il en être autrement, ces réunions sont confidentielles et ne sont pas annoncées !

En fait, cette réunion fut bien trop longue. Le troisième point sur le choix des projets fut bâclé en 8 minutes par Madame DIALLO, alors que c’est l’essence même des Conseils Consultatifs de Quartier. Cela ne semble pas valorisant et respectueux des différents membres des Commissions Thématiques qui ont travaillé préalablement. Aussi aujourd’hui, à notre grand regret car, ce n’est pas dans nos habitudes, nous sommes dans l’impossibilité d’énoncer clairement les quelques projets budgétisés pour 2010. S’agira-t-il de la requalification d’un escalier et la démolition d’un muret au Pavé Neuf, d’espaces de jeux au Palacio? Nous ne pouvons malheureusement pas nous prononcer.

Suite à l’exposé de la RATP, Le Vrai Journal de Noisy le Grand souhaitait poser une question à l’orateur. Toutefois, la Présidente n’ayant pas donné la parole au public, nous n’avons pu nous exprimer car à 22h, la RATP n’était plus présente. Nous pourrions considérer que c’est un manque de considération vis à vis de l’auditoire ?

Enfin, les comptes rendus des réunions intermédiaires sont inexistants, et celui de la réunion plénière du 03 novembre est exagérément édulcoré et sans saveur. La ligne rédactionnelle semble téléguidée, rien n’est acté.

En ce qui concerne les travaux d’aménagement, afin de bien préciser les besoins, certains membres ont réalisé en Commission et adressé ultérieurement à Mesdames MAZUIR et DIALLO, des planches photographiques, comme ce fut le cas par les membres résidents aux Bas Heurts (voir annexes 1, 2, 3 et 4).

Toutefois, de source sure, Madame MAZUIR ne cesse systématiquement en réunion de réorienter ces aménagements vers les Services Techniques de la Ville, précisant qu’ils ne sont pas du ressort du Conseil Consultatif de Quartier, mais plutôt des permanences mensuelles de l’Adjointe au Maire.

Devant cet état de fait, Madame Diallo ne comprend pas les manquements constatés sur le Quartier des Bas Heurts, et met en cause la "bonne volonté" des Services Techniques de la Ville. En réponse, Madame MAZUIR diffuse une information très charmante, et délicieuse du type: « Ah non, il n'y a pas de mauvaise volonté des Services Techniques de la Ville, c'est une décision politique!!" »

Stupeur générale parmi les membres de la Commission Travaux du 09 novembre dernier. Y aurait-il des habitants de seconde zone à Noisy le Grand? C’était un véritable coup de massue qui leur tombait dessus car, lors de la séance inaugurale du 22 mars 2008, nous pensions avoir entendu dans la déclaration de Michel Pajon : «  …Je serai, au cours du mandat qui commence, comme je le suis depuis 13 ans, le maire de tous les Noiséens, à l’écoute de leur diversité et attentif à leur unité. Parce que tous les Noiséens sont égaux dans le respect qu’ils m’inspirent, je serai comme par le passé, au service de tous nos concitoyens quels que soient leur âge, leur condition, leur quartier et leurs origines. Je serai surtout au service de Noisy-le-Grand ». Aujourd’hui, il semblerait que les actes ne soient pas en adéquation avec le discours ?

Pour des Concitoyens qui payent des impôts locaux depuis des dizaines d’années, serait-il maintenant indécent de se plaindre devant le Conseil Consultatif de son Quartier?

Où sont nos illusions de Démocratie Participative du 27 novembre 2008?  Pourtant, nous avions été prévenus, mais il est encore aujourd’hui trop tôt pour parler d’un rendez-vous manqué. Alors, comme l’espoir fait vivre, soyons toujours et encore une force de proposition, en espérant un jour pouvoir vérifier l’exactitude de nos pronostics.


____

 

Commenter cet article

ADIHBH-V 08/03/2010 14:31


Consulter le Compte Rendu de la réunion plénière du CCQ OUEST, du 07/12/2009. Prochaine
réunion le jeudi 11 mars, à 19h, Ecole Jules Vernes, Pavé Neuf.


ADIHBH-V 20/12/2009 21:08



Notions d’Instruction Civique :


 


En tant que représentant de l’Etat, le Maire remplit trois fonctions, sous l’autorité du Préfet :


 


·  Des fonctions administratives : la publication
des lois et règlements, l’établissement des listes électorales et l’organisation des élections, la mise en œuvre des opérations de recensement démographique et militaire, la légalisation des
signatures,


·  Des fonctions d’officier d’état civil : il
célèbre les mariages, enregistre les naissances et les décès survenus dans sa commune, et veille à la tenue des registres d’état civil,


·  Des fonctions d’officier de police judiciaire :
il est notamment chargé à ce titre de constater les infractions à la loi pénale, d’informer le Procureur de la République des crimes, délits et contraventions dont il a eu connaissance,
d’enquêter sur les crimes ou délits flagrants


.En tant que
représentant de la commune, il est chargé de préparer et d’exécuter les décisions du conseil municipal et notamment : préparer et exécuter le budget, ordonnancer les dépenses, représenter la
commune en justice, diriger les travaux communaux, souscrire les marchés et passer les contrats au nom de la commune…



Il exerce des compétences déléguées par le conseil municipal et doit lui rendre compte, en retour, des


décisions prises dans ce cadre.


 
Les délégations portent sur divers domaines : la réalisation des emprunts destinés au financement des investissements, les actions en justice et la défense des intérêts de la ville dans les
actions intentées contre elle, la fixation de certains tarifs comme les droits de voirie et de stationnement, la passation de marchés de travaux, de fournitures et de services d’un montant
inférieur à 230 000 € H.T, l’exercice du droit de préemption urbain ….



Il est titulaire de pouvoirs propres.



En matière de police administrative, il est chargé d’assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique. Il prend des décisions dans ce domaine sous la forme d’arrêté municipal
temporaire ou permanent (Ex. : arrêté réglementant l’arrêt et le stationnement de véhicules dans une rue).



Le maire est aussi le chef de l’administration communale : il nomme à tous les emplois communaux et arrête toutes décisions individuelles concernant les agents. Il dispose d’un pouvoir
d’organisation des services.


_______



Jean-remy 20/12/2009 17:06



Hélas, il n'y a pas que ce quartier ou la sécurité laisse à désirer.
Si je ne me trompe pas, ce n'est pas spécialement en tant que maire que sa responsabilité peut être engagée c'est aussi en son nom propre. De plus les assurances qu’il a souscrit ne risque
pas de fonctionner car il a été au préalablement informé de la situation.



Alain Cassé-Président de l'ADIHBH-V 19/12/2009 18:28



 


Le Maire a le pouvoir de Police sur le territoire de sa Commune. Les finalités de la Police Administrative sont d’assurer l’ordre public,
c'est-à-dire la sécurité, la tranquillité et la salubrité publique.


 


A ce titre, il doit veiller à la sécurité des personnes sur les voies qui traversent la commune. Ainsi, il a pour obligation d’assurer « la sûreté et la commodité du passage dans les rues » (Art : L.2212-2 du Code Général des
Collectivités Territoriales, CGCT)).


 


De plus, les dépenses d’entretien des voies Communales font partie des dépenses obligatoires mises à la charge des Communes (Art : L. 141-8
du Code de la voirie routière et Art.2321-2-20 du CGCT).


 


Les membres du Conseil Consultatif du Quartier Ouest ont constaté, lors d’une visite officielle dument programmée, le 26 octobre dernier, des
manquements entre autres sur la rue Daniel Perdrigé et la rue des Aulnettes : Manque de trottoirs, pas de sureté et de commodité pour traverser les rues, pas de signalisation au sol,
revêtement altéré, manque d’éclairage public, etc…


 


Ces manquements qui durent depuis des années, ont été actés sur des planches photographiques et transmises aux Services Techniques de la Ville
par Madame DIALLO, Adjointe au Maire, Déléguée au CCQ OUEST.


 


Si très prochainement, des actions correctives ne sont pas constatées sur ce secteur des Bas Heurts, il ne sera pas contestable que le Maire de
la Commune de Noisy le Grand aura manqué à ses obligations.


 


Ainsi, si par malheur (ce que personne ne souhaite), compte tenu de la proximité des nombreux élèves du  5ieme Collège, un très grave accident venait à survenir, dans le cadre de l’exercice de ces compétences de Police, la responsabilité du Maire pourrait être
recherchée.


 


Enfin, il peut être demandé au Préfet de se substituer au Maire, c'est-à-dire de prendre les mesures adéquates en lieu et place de l’autorité
qui avait l’obligation d’agir.



Forge d'AURIN 19/12/2009 07:51



Cachez-moi ce peuple des Bas Heurts. Il est embarrassant, encombrant et imprévisible. On ne sait pas toujours quoi en faire, il a
parfois des foucades, des mouvements d’humeurs. Il est incontrôlé et incontrôlable et en plus il a même de bonnes idées. Il fait de la Politique Citoyenne dans les Conseils Consultatifs de
Quartiers, il veut faire avancer les idées.


 


Alors là, il est irrévérencieux, il en oublie les règles élémentaires de bienséance qui sont en vigueur dans mon métier. En mars
2008, au second tour des municipales, il a rué dans les brancards mais ce fameux Quartier OUEST m’a porté au Pouvoir avec 23% des inscrits. Alors, que demande ce peuple….


 


Non, ce peuple des Bas Heurts de Noisy le Grand, il fait « tâche », il fait comme si rien n’était. Il ose encore
aujourd’hui émettre des opinions qui font désordre et qui ne sont pas validées par les élites, c'est-à-dire par moi.


 


Mais comment lui faire comprendre qu’un vote qui s’est déroulé démocratiquement ne compte pas pour du beurre ?



Forge d'AURIN 18/12/2009 20:51



 


Il est évident qu’une campagne de Civisme est une bonne idée, mais elle doit largement dépasser le Quartier OUEST. Ce sujet doit
fédérer les cinq CC de Quartiers et appréhender tout Noisy le Grand. La commune doit aussi participer financièrement à la campagne d’affichage et faire travailler son Service de
communication.



Etienne Doussain 18/12/2009 14:47


Clair, net et ... précis. Et que vivent les conseils de quartiers de Noisy le Grand !