Bois Saint-Martin : le rapport complet du commissaire enquêteur

Publié le


RAPPORT COMPLET
DE L'ENQUÊTE PUBLIQUE SUR LE BOIS SAINT-MARTIN




Dans notre article précédent, un lien vous amenait vers les conclusions motivées du Commissaire Enquêteur (ici encore pour rappel). Nous vous proposons aussi le rapport complet de cette Enquête Publique.



(Cliquer sur l'image)


                  

                            Rapport                                       Conclusions motivées






Publié dans noisy-les-bas-heurts

Commenter cet article

isabelle 19/11/2009 18:33


Oh ! quelle belle de M.Pajon dans nos boite aux lettre pour dénoncer les 800 personnes contre le projet d'acquisition de bois par la mairie. 
Oui, Mosieur, nous sommes contre l'acquisition du Bois et l'abus de la notion d'utilité publique.
Quand au 3000 signatures Pour Monsieur Pajon, elles sont toutes de Noiséens ?????


Jean-remy 19/11/2009 06:34



Je viens de voir sur le site de la mairie qu'une pétition est en ligne contre
l'Urbanisation du bois saint Martin !
L'enquête publique ne parlait pas d'urbanisation. Je ne comprends cette manœuvre. Effectivement tout le monde est contre cette urbanisation et pas que le bois Saint Martin. J'aurais
tendance à la signer. 


Je vois 2 possibilités :
- Le maire à très peu de signature : Je continue à m’acharner sur l’Urbanisation sur Noisy Le grand, Youpi


- Le maire à beaucoup de signature : Je fais ce que j’ai envie au bois saint
Martin.
 Il va falloir être vigilant, voir faire une pétition en ajoutant avec le reste de la commune



Forges d'AURIN 03/11/2009 23:24



Le Bois St Martin. Le Parisien du 03 novembre, JD : « Le
Maire critique le Commissaire Enquêteur ».


Arrêter de pleurnicher Monsieur le Maire, avec-vous c’est toujours la même
chansonnette, chaque fois que vous ramassez une veste, lors d’une Enquête Publique, vous criez aux loups, c’est toujours la faute des Commissaires Enquêteurs. (voir le Commentaire de l’ADIHBH-V
du 27/10/2009). Vous n’endossez jamais la responsabilité de Chef.


Loin d’accréditer tous les propos de Monsieur Yves EGAL dans ses
conclusions, que dire de vos arguments dans le dossier d’Enquête Publique, ou vous dites que le Bois Saint Martin est mal entretenu par son propriétaire, alors que c’est entièrement faux, et le Commissaire là fort bien démontré.


 


C’est une erreur de jugement,
ou c’est une contre vérité malencontreuse pour enlever la décision? Nous attendons vos
explications.


 


Non, Monsieur le Maire, vous n’avez pas l’esprit d’un sportif, vous avez
joué et vous avez perdu, point barre. On ne peut pas toujours gagner dans la vie, même politique.



Véronique 30/10/2009 23:23


Beaucoup d'émotion en revoyant les images de ce square


Jean-remy 29/10/2009 19:37



Le béton c'est plus joli!
Oui mes enfants ont aussi perdu un souvenir d’enfance de Noisy le grand. Ces photos doivent pouvoir se vendre à l'association du vieux Noisy, car elle sont passées à la postérité. Ou peut-être
que l’on pourra les mettre dans le futur musée a coté des fer à repasser........



Edouard 29/10/2009 16:26


Et encore pan sur le bec !Il était peut être malade le square du Colonel Rémy, en plein centre ville. Vous connaissez le proverbe, "lorsque tu veux tuer ton chien, tu dis qu'il a la
rage".


Jacques 29/10/2009 15:25


A propos de savoir s'il manque ou non des espaces verts ou non en Ile-de-France, il faut différencier deux choses :

1 - Les espaces pour la balade en famille le week-end : Dans ce cas  on prend la voiture et la région ne manque pas de bois et forêts. Concernant Noisy-le-Grand, la
Seine-et-Marne est toute proche.

2 - Les espaces verts de proximité : Il s'agit là d'espaces en ville pour s'y détendre quelques instants ou y faire jouer les enfants après le goûter.
Dans ce cas il y a un réel problème puisque la population augmente et ces espaces diminuent.
A Noisy-le-Grand, pour mémoire, le square du Colonel Rémy situé en plein centre-ville  a été détruit pour laisser place à un programme immobilier. Ci-après des photos de ce square prises en
2004 :


 
 



30/10/2009 15:14


nb : les photos sont issues du site http://www.noisylegrand-expropries.com/


Forge d'AURIN 28/10/2009 18:23



Moi je trouve que les Commissaires Enquêteurs, dans leur rapport,  énoncent quelques vérités, trop
souvent passées sous silence, à savoir:


 


1-      Enquête Publique sur la première révision du PLU ; octobre 2008 :


Considérant que la réalisation de ce projet suppose une main-mise foncière (en vue de destruction) sur deux franges de la zone bâties de
pavillons qui, loin d’être délabrés, sont en excellent état (voire très récent pour certains) et particulièrement bien entretenus, le long des rues de Reims, Jules Ferry et de Malnoue, et que la
politique volontariste d’acquisitions foncières menée depuis des années sur le site ‘comme sur d’autres secteurs pavillonnaires de Noisy), le Grand poussée jusqu’à l’expropriation, est une atteinte à la propriété individuelle privée (les résidents étant finalement spoliés matériellement et
moralement).


 


2-      Enquête Publique sur le Bois Saint Martin ; octobre 2008 :


Les riverains, en protégeant leur tranquillité, ne sont pas plus égoïstes que les autres citoyens. Chacun cherche logiquement à protéger son patrimoine, surtout lorsque celui-ci est directement le fruit de son
travail. Les militants politiques ou associatifs, en défendant leur centre d'intérêt (et parfois leur moyen d'ascension sociale) défendent aussi leur intérêt, qui est alors gratifié par la
reconnaissance sociale plutôt que par l'argent. Tout le monde défend toujours un intérêt pour ce que cela va lui rapporter en satisfaction. Et comme disait Adam Smith, c'est cette défense
"égoïste" des intérêts privés qui va assurer l'intérêt général dans une sorte de débat sans fin.


 


Ceci pose encore une fois le problème des préemptions abusives sur Noisy le Grand, ou, actuellement la Commune massacre les prix d’achat, en
dehors de toute considération de marché, alors que l’on voudrait bien faire porter le ‘chapeau’ à France Domaine.


Un jour viendra, ou il faudra bien publier sur ce sujet !...


 



ADIHBH-V 27/10/2009 18:21



Si vous suivez un peu les
affaires de Noisy le Grand, vous constaterez que Michel Pajon stigmatise systématiquement les Commissaires Enquêteurs, chaque fois que ces derniers émettent des avis qui
fâchent.


Exemples :


 


1- La ZAC du Clos aux Biches : communiqué de Michel Pajon du 11/09/2007


MP déplore également les raisonnements approximatifs développés par la Commission d’Enquête qui l’ont
conduite à commettre, dans son analyse, un certain nombre d’erreurs d’appréciation.


 


-2- Deuxième modification du PLU : 30 octobre 2008


-                      L’argumentation retenue par le Commissaire Enquêteur ne se justifie pas en
droit. Celui-ci reconnaît explicitement qu’il fonde sa position sur des raisons de pure opportunité………… Il est proposé de ne pas prendre en compte cette réserve émise par le Commissaire
Enquêteur.


 


3- Bois Saint Martin : Communiqué de Michel Pajon du 23/10/2009


MP,….Je me refuse à croire que M EGAL réunisse toutes ces qualités    (probité, objectivité, neutralité politique,) et qu’il ait respecté
à la lettre, le Code d’éthique et la déontologie de la Compagnie Nationale des Commissaires Enquêteurs.


 


Ca fait froid dans le dos, chaque fois que Michel Pajon essuie un revers, c’est un complot
politique. Décidemment, Il ne lui viendra jamais à l’idée de reconnaître ses erreurs, et d’adopter un processus
concerté et apaisé. Non, vous n’êtes pas avec moi, donc vous êtes contre moi. C’est de l’autoflagélation.


           


 



Jean-remy 27/10/2009 14:15



Oui Monsieur Alain Cassé comptez sur nous.



Je confirme je me suis déplacé moi-même à l'URBANISME LE JEUDI 22
octobre, vers17 heures demandé les résultats de l’enquête. Réponse : on a rien Reçu ! 3heures plus tard le maire annonce le résultat ! Et le lendemain il en a fait l’analyse………sur
un document de plus de 70 pages !heureusement qu’il y a votre blog et d’autre qui permet d’avoir des renseignements.


 


Monsieur le maire, l’idylle, comme on veut, oublie aussi de dire que
si le commissaire enquêteur n’a pas pris autant de considération à la pétition des amis du bois Saint Martin, il devait y avoir de bonnes raisons.


J’en voie au moins 3 : la première Pétition sur du papier Glacé
(très écologie), association qui a de bon moyens financier, la deuxième peu de Noiséens, et alentour on signé cette pétition, la Troisième est qu’une pétition est arrivé le jour de l’ouverture de
l’enquête et par courrier à la mairie. Cette association avait quelques RER d’avance et comment les gens ont pu se faire une idée d’après un document inaccessible (alors c’est normale que d’autre
se renseigne pour ne pas se laissez dépasser). Par contre il a tenu compte des avis des gens qui ont pris le temps de regarder le document et écrire, soit par courrier, soit sur le registre et
cela étaient beaucoup plus nombreux à ce prononcer « NON ».et que les quelques OUI sont principalement des conseillés municipaux !


 


Effectivement, Monsieur Pajon, Renseigné vous auprès de la
Compagnie nationale des
Commissaires Enquêteur. Noisy le Grand détient peut être un record de réponse négative à
vos projets. Vous allez faire rentrer la ville, de même catégorie, dans le livre des records. Je reconnais que c’est un moment HISTORIQUE pour NOISY
LE GRAND!


 


De toute façon vous ne tenez jamais compte des pétitions
(exemple : vous oubliez de citer la pétition contre le projet d’aménagement du clos d’Ambert) Plus de 700 signatures, alors pourquoi vous êtes si regardant pour celle de vos
amis ?


 


Moi, personnellement je ne crois pas à une urbanisation autour d’une
gare. Une distance de 300 mètres est bien trop prés et le chemin de fer est une nuisance, allons voir tout simplement à Emerainville. Donc au mieux on pourra y voir des bureaux, locaux
industrielles, mais ce n’est pas la zone choisi actuellement, et qui veut s’installer à Noisy.


De toute façon, vous vous êtes mis à dos trop de Noiséens, et si vous
avez le courage, allons aux Urnes, mais vous connaissez déjà le résultat au vu de votre dernière élection, et le pourcentage de l’an dernier.


Au lieu d’interrompre un conseil municipal pour annoncé l’abandon de
Jean Sarkozy, laissez l’opposition s’exprimer sur les problèmes de Noisy.    


 


 



THUIN Françoise 27/10/2009 11:34



Je viens de prendre connaissance du rapport du commissaire enquêteur et j'avoue que, même si je suis quelque peu contente que l'utilité publique ne soit pas prouvée
(commençons par entretenir le bois des Yvris, la Butte verte, le bois du Fort de Villiers), je reste malgré tout dubitative quant à certains écrits du Commissaire Enquêteur. Je pense sincèrement
que Monsieur Pajon devrait s'entourer des vraies associations d'environnement AGREEES du département (l'ANCA par exemple ou Environnement 93) afin de bien calculer les risques de tels projets sur
la biodiversité et définir ce qu'il convient de faire ou de ne pas faire. On connaît les dégâts irréversibles que l'homme cause chaque jour, un parcours accro branche n'est pas le bien-venu dans
cet espace. Enfin, partant de là je ne puis comprendre que le commissaire enquêteur "propose" une urbanisation partielle du Bois Saint Martin. On croit rêver !
Monsieur Pajon crie aux loups aujourd’hui (communiqué de presse) et quelque part je le comprends, mais je n’oublie pas non plus qu’à une certaine époque c’était le lycée international qui était
prévu sur quelques hectares du bois.


C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles, l’association que je représentais avait demandé, avec le soutien
d’associations agréées, à Monsieur le Préfet par l'intermédiaire de la DIREN, de conforter la protection de ce bois par un arrêté de biotope. Par ailleurs, nous attendons toujours le
classement en Natura 2000 demandé, il me semble, par la mairie. Où en est-on? J’espère simplement que le
PLU, le SDRIF et aujourd’hui Le Grand Paris, n’auront pas raison de ce bois et de sa biodiversité, ce serait une nouvelle catastrophe écologique.  


 



ADIHBH-V 27/10/2009 11:11



Michel Pajon communique sur le Bois Saint Martin , le 23 octobre:


Cliquer sur : Communiqué de Presse sur le Bois St
Martin



Jean-remy 26/10/2009 21:34




Bravo Forges d'Aurin pour votre commentaire, parfait.
J'ajouterais que beaucoup de Noiséens ne baisserons pas les bras devant ces actions. A chaque action qu'il fait, comme ce commentaire dans le Parisien, il y aura de plus en plus de Noiséens
qui seront déçu de sa politique d'urbanisation, voir sa politique tout court.




Monsieur Pajon, je vous rappel que très peu de gens on voté votre programme à peine 40% des exprimés !!!!! et 20% des inscrits. Et vu les dernières
élections cela c’est empiré. Je ne ferais pas autant de bruit, geste, quand le peuple parle et s’exprime.



En traversant votre rivière (votre référence), regardez pour une fois derrière vous, ils sont de moins en moins nombreux à vous suivre. En faisant signer une pétition récemment je n'ai rencontré aucun Noiséen qui était pour vos actions d'Urbanisations.
Creusez encore le fossé, mais attention à l’éboulement car à Noisy le terrain est rebelle.


 



Forges d'AURIN 26/10/2009 15:02



Le PARISIEN de ce jour : « Nous ne baisserons pas
les bras » ; annonce Michel Pajon, Député Maire de Noisy le Grand. Je regrette ces conclusions dit-il, mais elles n’entament ni foi dans le projet ni ma détermination à le
faire aboutir. C'est-à-dire qu’après deux échecs, là ou le commun des démocrates, aurait bien compris que son
projet est utopique, lui, il prend la pioche et il poursuit la fosse.


Il voudrait bien nous resservir la soupe une troisième fois, avec des arguments encore plus préfabriqués (lire le raport.du CE)


Vraiment, ils sont nuls ces Noiséens, ils ne comprennent rien. Le Commissaire Enquêteur, bof, ce n’est pas mieux……Seul, moi, Michel Pajon, Grand
Urbaniste devant l’éternel ai raison, c’était DANS MON PROGRAMME ELECTORAL DE 2007 !...( il a même dit lors du dernier CM du jeudi 22/10 qu’il en
avait archivé une centaine d’exemplaires) et si certains Noiséens veulent réviser, ils pourrait vous en fournir un.


Mais vraiment, passer outre (merci pour le respect de la Concertation) et demander l’avis au Préfet afin que ce dernier se prononce sur la DUP,
moi je ne sens pas bien le coup. Déjà il ne s’agit pas du Préfet, mais des Préfets (celui du 93 et celui du 94), ça complique sérieusement les règles du jeu !!!


Franchement, Monsieur Pajon, je ne veux pas jouer l’oiseau de mauvaise augure, mais je crois que cette fois-ci c’est bien perdu, définitivement
défavorable, et toutes vos gesticulations ni changeront rien.


Le peuple de l’Est Parisien a parlé, seriez-vous capable pour une fois de le
respecter ?