Aménagement de Maille-horizon-nord: Les prévisions en images

Publié le par ADIHBHV

 

  L’AMENAGEMENT DE MAILLE HORIZON-NORD, EN IMAGES !

______

 

 

Maille Horizon Nord - Photo 1

 

Rappelons que l’ensemble du périmètre concerné intéresse :

 

            - la limite communale de Bry-sur-Marne, à l’Ouest,

            - la rue Pierre Brossolette, au Nord,

            - la route de Neuilly, à l’Est,

            - le boulevard du Mont d’Est , au Sud.

 

Il nous semble évident que ce périmètre  fera l’objet d’une seule et même ZAC, dont le lancement juridico-opérationnel fut acté lors du Conseil Municipal du 05 juillet 2012. Toutefois, la commune a décidé de phaser la concertation, en fonction de l’avancement des travaux, et ne présente aujourd’hui qu’une première étape (Maille Horizon Nord) relative à l’aménagement des espaces publics, tels que le bouclage de l’avenue Montaigne et le Parc qui doit assurer la mise en relation  du Lycée et du  Collège International. Cette stratégie délibérée de « saucissonnage » de la concertation ne permet pas aujourd’hui aux Noiséens d’avoir une vision globale d’aménagement de ce Grand Projet Ouest, alors que les études des Cabinets  DEVILLERS-HYL et ICADE, mandatés par la ville,  sont vraisemblablement déjà dans les cartons.

 

A ce jour, cette stratégie du « diviser pour mieux régner », sans une étude globale d’urbanisation et de définition opérationnelle du secteur, sans Etude d’Impact et sans Etude Environnementale, ne nous semble pas la plus opportune en terme de cohérence et de solidité juridique.

 

Nous y sommes, et les premières actions d’aménagement seront :

 

1-  Le lancement d’opérations dans le cadre du PLU (sans ZAC) :

 

- Une première opération immobilière I3F de l’avenue Montaigne - (62 logts),

- Des opérations immobilières sur des Ilots de la rue des Aulnettes, maitrisés par la Ville, la SPL SOCAREN et l’EPF-IdF,

- Une opération mixte, à dominante d’habitats en accession à la propriété (20.000 m² de SHON - 300 logts), rue des Bas-Heurts, sur le secteur de Maille Horizon, limitrophe du Clos aux Biches,

- La réalisation d’un Parc Public sur le Coteau,

- Une opération tertiaire de Bureaux, s’ouvrant sur le boulevard du Mont d’Est.

 

2-  Le lancement d’une grande ZAC sans DUP, avec Enquête Publique en juin - juillet 2013.

 

Le Conseil Municipal du 05 Juillet 2012 a voté le lancement de la concertation et a désigné la SPL SOCAREN comme aménageur.

 

3- L’engagement ultérieur d’une procédure de DUP, pour expulser les récalcitrants qui seraient encore sur le secteur, afin de maîtriser les dernières emprises foncières. Comme l‘a encore rappelé Michel Pajon en réunion publique, le 25 février, tout est limpide : «  j’ai la légitimité électorale, puisque j’ai été élu sur ce programme urbain des Bas-Heurts» (ndlr : En fait, légitimité toute relative, avec seulement 17% des inscrits sur les Bas-Heurts, mais heureusement pour lui, 70% dans les quartiers populaires. Il n’est jamais trop tard pour le rappeler, même si cela indispose  !!!...).

 

La commune lance sa communication !

 

Maille-Horizon-Nord--Photo-2.jpg

 

 

Exposé de Monsieur Pierre Guilbaut, Directeur de l’Urbanisme :

Illustration : Aménagement de Maille Horizon-Nord-Planches :1-9

 

Audio Icon

 

 

Exposé de Madame Pascale Hennetel, Cabinet HYL- Urbaniste Mandataire :

Illustration : Aménagement de Maille Horizon-Nord-Planches :10-21 (même lien que ci-dessus)

 

Audio Icon 

Questions – Réponses :

 

- Et pan, quoique hors sujet, dés le début, un résident du Théâtre pose en hors d’œuvre la question qui fâche : « une rumeur circule avec insistance, sur la démolition du Palacio d’Abraxas, quel est son devenir ? » Le Maire confirme qu’il existe bien un scénario de démolition des 600 logements de l’œuvre de Ricardo BOFILL(1), avec reconstruction sur place. Toutefois, c’est une opération extrêmement couteuse de l’ordre de 40 millions d’€, et il n’est pas certain d’être capable de la mener à bien. Pour se justifier, comme chaque à chaque occasion, il expose les problèmes d’insécurités de cette résidence. (ndlr : Ces propos ne sont pas confirmés par une Etude de Sécurité Publique, relative à la délinquance générale sur le secteur Nord-Ouest de Noisy-le-Grand, réalisée au titre du Permis de Construire du Collège International, en 2012).

 

D’autres questions suivent sur :

 

- Les difficultés de circulation sur le secteur : Pierre Guilbaud indique qu’une étude a été réalisée par un cabinet spécialisé (comptages, simulations,…). Les résultats seront mentionnés dans l’Etude d’Impact. Néanmoins, nous savons qu’une étude de circulation sur la ville vient d’être attribuée dernièrement à un Cabinet de Maisons-Alfort. Là aussi, on « saucissonne » ! Pour quel objectif, pour quelle efficacité ? Existe-t-il un Plan de Déplacement Urbain validé à Noisy-le-Grand (PDU) ?

 

- La requalification de la RN 370 (route de Neuilly) en Transport en Commun en Site Propre (TCSP) : c‘est du domaine du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, qui n’est pas en capacité financière aujourd’hui de porter un tel projet (ndlr : Une vue de l’esprit, mis à part quelques petites choses pour la sécurité, il est  vraisemblable que rien n’est prévu à court terme, hormis dans la communication chimérique des élus de Noisy-le-Grand. En l’absence d’études antérieures, les TCSP sont des processus très long à mettre en place. Bien souvent, c’est d’ailleurs la Région et le STIF qui financent). Toutefois, Serge Epinard signale qu’un radar pédagogique sera installé dans le sens Neuilly – Noisy ; parole du Commissaire de Police.

 

-L’avenue Montaigne : D’un seul tronçon, débouchera boulevard du Mont d’Est sur un carrefour à feux. Ce boulevard sera lui-même requalifié lors l’arrivée du Trans-Val-de-Marne (TVM), sur Noisy-le-Grand.

 

-La sécurisation du Parc : Ici on ne plaisante plus. Ce Lycée doit accueillir des enfants de diplomates et de gens importants. Donc, nous mettrons les moyens pour contrôler les accès annonce le Maire. Le Parc sera fermé, dont acte. Heureusement, car l’Etude de Sécurité Publique énoncée précédemment mentionne au chapitre ‘délinquance’ : « La situation du Collège International, à proximité immédiate du Parc, entraîne des risques qu’il convient de souligner. Cet espace vert, est un vaste endroit sans surveillance, sans flux de véhicules, ce qui peut créer un lieu prisé par des personnes mal intentionnées (bagarres, trafic et consommation de stupéfiants,….

Non loin du Collège, se trouve une ZUS de plusieurs milliers d’habitants, qui généreraient une certaine délinquance sur la ville (2) ? » (ndlr : Le Palacio d’Abraxas n’est pas cité).

 

- Les nuisances du chantier du Collège International : De gros camions de terrassement circulent et stationnent à proximité du Collège François Mitterrand, au moment où les élèves entrent au Collège. Michel Pajon indique qu’EIFFAGE CONSTRUCTION doit respecter un Cahier des Charges, et plus particulièrement les horaires d’intervention sur le chantier. Dès le mardi 26 février, le Maire devrait adresser un courrier de rappel au constructeur.

 

De nombreuses autres questions ont été abordées lors de cette réunion publique. L’écoute attentive des enregistrements ci-après, permettra de les découvrir. 

 

Audio Icon

Audio partie 1

 

Audio Icon

 Audio partie 2 

 

Audio Icon   Audio partie 3


Audio Icon

Audio partie 4

  

  

A suivre,  des réunions d’informations thématiques les :

 

·      Mardi 26 mars 2013, à 18h30 :

 

- Les équipements et le développement économique,

 

·      Jeudi 28 mars 2013, à 18h30 :

- La qualité de la vie et le développement durable,

 

·      Mercredi 03 avril 2013, à 18h30 :

 

- Le logement et les formes urbaines,

 

·      Lundi 08 avril 2013, à 18h30 :

- L’espace public, la circulation, les déplacements doux, le stationnement.

 

20 participants  par thème, 2 sujets maximum par personne, vous devez vous inscrire à la Direction de l’Urbanisme très rapidement.

 

Le 22 avril 2013, se déroulera la réunion de synthèse des ateliers thématiques.

 

_________

 

 

(1) -   Article du Parisien, le 04 mars 2013, Marie Pierre BOLOGNA. Cliquer sur : http://www.leparisien.fr/noisy-le-grand-93160/le-palacio-d-abraxas-sera-t-il-demoli-04-03-2013-2614905.php  

(2) - Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand, a pris volontairement quelques précautions rédactionnelles, afin de ne pas stigmatiser les habitants d’un quartier populaire de Noisy-le-Grand.

 

 

 

Publié dans noisy-les-bas-heurts

Commenter cet article

ADIHBH-V 02/04/2013 08:33


Yves LIONS, Architecte Urbaniste : « L’espace public est l’outil principal de l’urbanisme ». Le projet doit être partagé avec la population. Car aménager l’espace public
signifie s’interroger sur les usages, dont les modes de déplacement. La conflictualité entre usagers existera toujours, mais il faut éviter l’ascendant d’un mode de transport sur l’autre. Un
équilibre subtil est à trouver, et il émane en général de la concertation.

surzur56 27/03/2013 11:38


C'est qui la capitale de l'Est Parisien?

ADIHBH-V 17/03/2013 20:42


VAL-de-FONTENAY surclasse NOISY-le-GRAND. Avec un Parc de près de 450 000 m² de bureaux, Val-de-Fontenay dispose d’une
visibilité forte à l’échelle de l’Est Francilien. Situé à une vingtaine de minutes de Paris et proche des deux aéroports Parisiens d’Orly et de Roissy-Charles de Gaulle, le pôle dispose d’une
desserte en transport en commun remarquable : le RER A et E, le réseau autoroutier A86, A4 , A3 et plusieurs projets à venir : Tramway T1 de Noisy-le-Sec, ligne 1 du Métro, Grand Paris
Express.


Le quartier de Val-de-Fontenay s’agrandit encore avec l’implantation d’un grand « Campus tertiaire » et l’arrivée de
5 000 salariés. Pour 2015, la Société Générale a confié à l’Agence Architecture Anna Demians, la construction d’un nouveau Campus de 90 000 m² de bureaux et de Services associés à
Val-de-Fontenay.

Forges d'AURIN 15/03/2013 09:26


Etienne DOUSSAIN a bien raison : « Vaste rigolade que cette légitimité électorale ». Soyons précis, Michel Pajon est élu  le 16 mars 2008 avec 22,98% des électeurs inscrits.


 


Sur le quartier pavillonnaire de La Varenne, dont les Bas-Heurts, quatre bureaux :


 


         -Bureau n°9 : 13,84% des
inscrits,


         -Bureau n°10 : 13,27% des
inscrits,


         -Bureau n°21 : 17,73% des
inscrits,


         -Bureau n°29 : 14,93% des
inscrits


         -Globalement sue La
Varenne ; 14,72% des inscrits.


 


Voilà exactement le reflet de la légitimité électorale de Michel Pajon sur La Varenne, dont les Bas-Heurts, qu’il veut
éradiquer.


 


Les Noiséens silencieux ne doivent plus se taire en réunion publique. Refusons de voir la démocratie se laisser
subvertir par une minorité politique protégée, qui pourrait s’apparenter à une « dictature élective » ?


 


L’Edile doit se heurter au bon sens des citoyens. Le Maire doit se cogner à l’incohérence de cette pensée dominante du
slogan de la légitimité électorale, qui veut imposer ses exigences urbanistiques pharaoniques, en dépit de son petit nombre d’électeurs sur le quartier des Bas-Heurts.

Alain Cassé 11/03/2013 20:08


Des fils de diplomates et des gens importants, habitants des Bas-Heurts rebondissons sur les propos du Maire. Comme
le dit si bien Dominique, pourquoi demain, des « gens importants » devraient-ils être plus protégés que nous, simples habitants « NORMAUX » du quartier.


 


Oui, il faut se poser la question car, toujours selon la fameuse « analyse des faits constitutifs de la délinquance de proximité sur les secteurs Nord-Ouest de
Noisy-le-Grand » que nous trouvons dans l’Etude de Sécurité Publique du  PC
du Collège International, nous lisons : les cambriolages
représentent la catégorie la plus représentée et connaissent une augmentation continue sur les trois dernières années. En 2009, 17 cambriolages sont recensée sur le secteur, 27 en 2010 et enfin
30 en 2011.


 


Alors oui, Monsieur le Maire, ça c’est du concret et les habitants « NORMAUX », dans  l’attente  des fils de diplomates, en ont ras le bol !!!...


 

Forges d'AURIN 11/03/2013 16:23


Pour être complet, Michel Pajon a deux « échardes dans les
pieds ». C’est d’une part le Palacio d’Abraxas et d’autre part Noisy Résidence. Nous ne reviendrons pas sur le Palacio qui a fait la une du Parisien. Mais parlons plutôt de Noisy
Résidence.


 


Rappelons-nous que le Maire a été débouté de son procès contre Noisy Résidence il y a quelques mois; en première instance et en
appel. Et ça l’homme n’aime pas !!! mais pas du tout du tout….


 


Mais la vengeance est un plat qui se mange froid et le Cabinet DEVILLER apporte la solution sur commande. Consulter la planche
11/21, vous y découvrirez la « traversée de la dalle », « la Place le Lac », la « Rue de Commerce » et la
« Place en Balcon ». Une espèce de coulée verte qui partirait du Pavé Neuf, pour arriver au Lycée International.


 


Evidement, pour assouvir cette ambition rue du Commerce, il faut exploser Noisy Résidence, logique et astucieux,
non.


 


 


 

Dominique De Coster 11/03/2013 14:45


Des fils de diplomates et des gens importants ??? 


C'est quoi des gens importants ? Ceux qui gagnent beaucoup d'argent ???


Ces propos tenus par un maire socialiste me choquent!


Pourquoi des  "gens importants" devraient-ils être plus protégés que les autres citoyens ??? 


Etant foncièrement de gauche, pour la démocratie, la liberté, l'égalité, la fraternité et la diversité, je ne pense pas qu'il y ait sur notre planète, des gens plus importants que d'autres ! Dans
une société, chacun apporte sa pierre et doit être respecté ! 

Etienne Doussain 11/03/2013 14:32


Vaste rigolade que cette histoire répétée à l'envi, de légitimité électorale ! Avec 50% d'abstention au 1er puis quasiment au 2eme tour des municipales de 2008, Michel Pajon n'est seulement
assuré d'avoir convaincu 1 électeur sur 4... L'opposition n'est certes pas mieux lotie dans cette affaire mais la réalité est la. La légitimité de la majorité n'est que le fruit d'un mode de
calcul institutionnel qui donne une prime majoritaire à la première liste sans rapport avec la réalité du corps électoral. Ainsi dans notre bonne ville, il serait bien de se rappeler que
l'opposition, gauche et droites confondues représentait de l'ordre de 60% des suffrages exprimés...


Légitimité électorale, vous avez dit légitimité électorale, comme c'est bizarre !


Pour le coup, les projets de Michel Pajon doivent être sérieusement revus en tenant des avis contrastés de la population...


Bien à vous.


Etienne Doussain