Michel Pajon, un comique ?

Publié le par adihbhv

Qui a pu douter du sens de l'humour de notre maire ???

Vous allez pouvoir l'apprécier en lisant ce courrier posté à une conseillère municipale qui a eu l'indélicatesse de perdre sa clé de boîte à lettres dans le local de la mairie.
Pour profiter pleinement de l'argumentation de monsieur le maire en personne, rappelons-nous qu'il a détruit pour rien les 6 maisons autour de sa mairie, qu'il détruit une a une la petite vingtaine de maisons qu'il a acquise sur les bas-heurts (partiellement seulement pour un effet "39-45"), ceci également pour rien car à ce jour le projet n'a pas été validé par le préfet. Des millions d'euros ont donc été dépensés pour rien,
avec nos impôts bien sûr !

Bon rire... voici le contenu de la lettre :


    Noisy-le Grand, le 14 septembre 2006


"Madame,

J'ai été récemment informé que la perte, par vous-même, de la clé de votre casier de Conseillère Municipale, situé à l'Hôtel de Ville, avait entraîné un changement de serrure réalisé par les services municipaux.

Je souhaite, par la présente, attirer votre attention sur le caractère particulièrement regrettable de ces faits qui entraînent, pour la Ville et donc pour nos concitoyens, des frais -directs ou indirects- qui, bien que mineurs, n'en sont pas moins négligeables.

J'attire en outre votre attention sur l'exemplarité à laquelle me semblent devoir s'astreindre, en matière de dépense des deniers publics, les élus.

Vous remerciant de votre attention, je vous prie de croire, Madame, à l'assurance de mes salutations distinguées."


    Michel PAJON
    Maire de Noisy-le-Grand
    Député de Seine-Saint-Denis

 

Publié dans humour...

Commenter cet article

Max 20/11/2008 22:57

J'invite les internautes à fouiller dans les archives de ce blog, il y a du léger et du lourd!...

Révolution à Noisy 14/03/2008 23:04

Trop drôle ! En plus, c'est vraiment du premier degré

GAROFA 20/10/2006 15:31

Bonjour,
 

J’habite à Noisy-le-Grand depuis quelques semaines. Je découvre la vie de la Cité. J’ai déjà aperçu Monsieur le Maire à l’occasion d’une réunion organisée par l’Association des Collectivités Territoriales de l’Est Parisien (ACTEP) sur le thème de la Loi Montchamp, puisque je travaille à Bry-sur-Marne.
 

Sans prendre encore parti pour la municipalité ou l’opposition, je trouve ce courrier ridicule, tant sur son fond que sur sa forme.
 

En cliquant sur le lien proposé, on trouvera une serrure de casier avec deux clefs à un coût inférieur à celui d’un timbre poste !
 

http://www.manutan.fr/Equipement-general-et-espaces-collectifs/mobilier-et-equipements-collectifs/vestiaires-monobloc-multicases/serrure-a-2-cles_2092M52.html  
 

Entre censure et mesquinerie, la vie politique de Noisy-le-Grand promet quelques rictus à venir.
 

Jean-Christophe 30/09/2006 21:28

"J'attire en outre votre attention sur l'exemplarité à laquelle me semblent devoir s'astreindre, en matière de dépense des deniers publics, les élus."Parlons en justement de cette exemplarité. Combien M Pajon et ses complices ont ils dépensés pour le moment dans l'opération "main basse sur les Bas Heurts" qui nous le rappellons ne figurait pas dans leur programme éléctoral. Trahir les électeurs, c'est exemplaire, engager au nom de la collectivité des frais pour une opération dont l'utilité publique reste à démontrer, c'est également exemplaire. Si comme nous l'espérons , l'enquête publique est négative, souhaitons que ceux qui ont engagé ces frais imprudemment , indemnisent sur leurs bien propres la collectivité et les noiséens lésés. Ce ne serait que justice et ce serait exemplaire.

Jean-Christophe 27/09/2006 23:00

On aimerait bien qu\\\'il soit un comique, hélas  la situation pour nous est dramatique et il va encore falloir le supporter jusqu\\\'à la fin de son mandat à moins qu\\\'il ne glisse sur une peau de banane. La démagogie consiste à prôner le contraire de ce que l\\\'on applique.Il serait intéressant par exemple de connaître le montant des sommes engagées depuis quelques années pour améliorer l\\\'environnement et la voierie rue Houette et alentours et de les comparer à celles dépensées pour l\\\'entretien du quartier des Bas-Heurts, rue Perdrigé par exemple. De même, il est facile de traiter le petit propriétaire d\\\'un pavillon aux Bas-Heurts de privilégié lorsque l\\\'on est soi même directement ou par le biais d\\\'une SCI par exemple, à la tête d\\\'un patrimoine foncier qui suffirait au bonheur de quelques familles mal logées.Bien entendu ces remarques ne visent que ceux qui s\\\'y reconnaitront.

Vincent 26/09/2006 19:30

Là, on a toucher le summum.
Combien on couté le papier, les frais de poste et le temps passer par un député maire pour cette lettre ?
Bien plus que le prix de ce changement de serrure.
Ridicule ...

DaniÚle 23/09/2006 22:48

Je ne voudrais pas faire de psychologie primaire mais remarquons tout de même que le mot "attention" est cité 3 fois en quelques lignes, ce qui trahit manifestement un esprit menaçant et agressif ! Tous mes encouragements pour la suite.

Eugéne- La Varenne 23/09/2006 12:15

Pauvre Mimi, heureusement que le ridicule ne tue pas, si non il y a bien longtemps qu'il aurait débarassé le plancher.

Ludo 23/09/2006 10:04

Culotté le gars !!!!!!!

Marc 23/09/2006 00:34

Trop fort, notre maire ! Et quel est le prix du gros caillou devant Michel Simon ? Il paraît que cela a couté une fortune !