Censure municipale

Publié le par adihbhv

 

Jean-Marc Morere, élu municipal d'opposition vient une nouvelle fois de se faire supprimer sa tribune dans le journal municipal de ce mois de septembre 2006 au motif … "tribune gravement mensongère et, qui plus est, diffamatoire"…

Nous réafirmons le caractère apolitique de notre association mais considérant les manquements graves à la démocratie dans notre ville, nous publions ci-dessous le contenu de cette tribune censurée comme nous le faisons pour toutes les sensibilités politiques (voir article "pourquoi ce blog").

Sans doute que notre maire n'a pas supporté l'appel à la mobilisation pour l'enquête publique sur les Bas-Heurts !



Noisy Demain
 
"La trêve estivale aurait pu nous laisser espérer un répit dans la démolition de nos quartiers par le Maire.
Premier visé : les Bas Heurts où, pour intimider et effrayer  les habitants qui résistent courageusement au projet ( 1800 logements sur 8 hectares : même ratio que la Butte Verte où l’on peut apprécier la taille des petits collectifs !)  de densification calamiteuse de M. Pajon,  ce dernier détruit partiellement les maisons sans se soucier ni de l’hygiène ni des risques pour les enfants et les riverains.
J’ai d’ailleurs personnellement alerté Monsieur le Sous-préfet qui m’a informé être très attentif à cette situation et avoir saisi le Maire de Noisy le Grand.
 
A l’heure où tous les urbanistes et sociologues ont pris conscience que la densification de l’espace urbain était une des causes premières des problèmes des banlieues, à Noisy, il en va tout autrement et l’on pourrait penser que ce sont les références des cours du soir des années 70 de certains  économistes locaux qui édictent la politique menée…
 
Le moindre espace vert de notre ville est traqué  pour y édifier de nouvelles constructions dont la hauteur ne cesse d’augmenter Conseil Municipal après Conseil Municipal …
 
Nous ne voulons pas d’une ville de 100 000 habitants même si le Maire n’en n’annonce que 80 000 dans son PLU pour ne pas effrayer l’électeur !
 
Mais les Noiséens se souviendront qu’en 2001 M.Pajon ne parlait pas non plus de toutes ces personnes âgées du centre ville qu’il allait mettre à la rue, pas plus que des 1800 logements pour la Varenne ! 
 
Nous voulons que la priorité soit la préservation du cadre de vies des Noiséens pas celui des agents immobiliers !
 
Alors venez nombreux vous exprimer lors de l’enquête publique aux Bas heurts.
 
Bonne rentrée à Tous"
 
Jean Marc Morere
Président des Elus UMP
 
 

 
(Précision de l'ADIHB-H-V : Il est à noter que le PLU ne prévoit officiellement "que" 75 000 habitants sur Noisy et 1500 habitants sur 9,3 ha à la Varenne, ce qui est de toutes façons très considérable ).

Publié dans noisy-les-bas-heurts

Commenter cet article

éric 09/09/2006 16:18

Le même sort sera t il réservé aux pavillons des richardets et des Yvris ?
Est ce la lutte du pot de terrre contre le pot de fer ?

adihbhv 18/09/2006 22:29

Tous les quartiers proches d'un RER sont à risques. C'est la circulation de l'information qui pourra nous faire gagner, aors diffusons !...

Alain 08/09/2006 23:38

Que sont devenues les valeurs de gauche à Noisy ???

adihbhv 18/09/2006 22:31

De nombreux adhérents de notre associations sont de gauche et ont parfois voté Pajon.Quelle déception à Noisy !