Quel avenir pour le Fort de Villiers ?

Publié le


QUEL AVENIR
POUR LE FORT DE VILLIERS
DE NOISY LE GRAND ?

 

 

Le Fort de Villiers, construit de 1878 à 1880 est situé sur la commune de Noisy-le-Grand sur environ 4 ha. Nos amis de l'Association de Sauvegarde du Fort de Villiers (ASFV) s'attachent aujourd'hui à œuvrer à l'émergence d'un projet de développement local et durable pour ce patrimoine historique oublié de la Commune de Noisy-le-Grand (93). C'est la raison pour laquelle l'ASFV était l'invitée de l'ADIHBH-V lors de sa cinquième Fête des Cerises, samedi dernier.


Aujourd'hui, son Président Patrick Cotte nous fait l'honneur de publier son Editorial du mois de mai, sur le site du Vrai Journal de Noisy-le-Grand

____


EDITORIAL de l
'ASFV,

Mai 2009


La rencontre avec plusieurs interlocuteurs de Noisy-le-Grand et de villes avoisinantes peuvent aujourd'hui nous permettre de vous avertir sur l'avenir du Fort de Villiers.

Rappelons au passage, que nous avons remis un document à différentes institutions pour le classement de ce Fort, ainsi qu'au Conseil Général de Seine-Saint-Denis, à différents élus de Noisy-le-Grand et à d'autres personnalités de la Région Ile-de-France.  

 


LE FORT DE VILLIERS DEVIENDRA-T-IL UNE CARTE POSTALE ?

 


Bien que nos statuts soient très clairs, précisons qu'il n'est pas question d'en faire un sanctuaire, encore moins un Fort virtuel. Si le Maire de Noisy-le-Grand a la plus importante collection de cartes postales anciennes de la ville, nous ne souhaitons pas que ce soit que ce qu'il reste du Fort de Villiers.

Nous avons rencontré les Maires-Adjoints de Noisy-le-Grand :

-Pour la Déléguée à la Culture, Conseillère Régionale d'Ile-de-France, le Fort de Villiers se situe dans le quartier de la Butte Verte ! (après lecture de notre mémoire !!!),

-Pour le Délégué à l'Éducation, à la Jeunesse et au Lycée International, chargé d'une délégation spéciale à la mise en place de l'Agenda 21, et Conseiller Général de Seine-Saint-Denis, l'intérêt du Fort de Villiers ne réside que dans ses 4 hectares  et le potentiel qu'ils représentent en immeubles d'habitations et divers commerces.

Un seul livre sur l'Histoire de Noisy-le-Grand (Adrien Mentienne) est paru en 2005, (réimpression de l'ouvrage paru en 1919). D'autres communes en sont à leur troisième édition, mettant ainsi à jour par leurs dernières découvertes l'histoire de leur ville. Mais le Fort de Villiers n'est toujours pas répertorié par l'Office du Tourisme !!! Cependant, il fait partie des Forts Séré de Rivières de la deuxième ceinture de l'Est Parisien, soit parmi eux Vaujours, Chelles, Noisy-le-Grand, Champigny, Sucy en Brie, Villeneuve Saint-Georges.

  • Pour le Fort de Vaujours la situation est délicate car c'est le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) qui l'a occupé avec toutes les conséquences de contamination que cela comporte.
  • Le Fort de Chelles est en grande partie détruit car construit sur un terrain instable, aux carrières souterraines. C'est aujourd'hui un parc urbain.
  • Le Fort de Noisy-le-Grand est intégral dans son architecture mais à l'abandon.
  • Le Fort de Champigny a subi beaucoup de transformations, deux de ses caponnières sont détruites (caponnières simple et de gorge), la Mairie actuelle le rénove.
  • Le Fort de Sucy, grâce à l'activité formidable de l'association « A la découverte du Fort de Sucy » et de la Municipalité, retrouve depuis plus de dix ans un attrait certain et reconnu par le public. La caserne n'existe plus et la poudrière s'effondre.
  • Le Fort de Villeneuve Saint-Georges n'est pas accessible et a aussi subi bien des transformations. C'est aujourd'hui un centre d'entrainement important pour les Pompiers de Paris.

Vous comprendrez sans difficulté l'importance du Fort de Villiers, le seul de l'Est Parisien à être complet, sans modification, et de son ouverture au public. Restauré, sécurisé, et réemployé, son histoire militaire et civile resurgit au travers de nos recherches.



IL PORTE LE NOM DE VILLIERS !


Revenons en arrière, en 1874 lorsque l'Etat décide de le construire. Il est situé sur des terrains qui font partie de la commune de Villiers-sur-Marne et Noisy-le-Grand. L'armée rachète des chemins, des parcelles. La chefferie de sa construction dépend de Champigny, son commandement militaire dépend de Villiers-sur-Marne. Une voie ferrée est construite venant de Villiers-sur-Marne à son emplacement pour le transport des matériaux. Son pont levis Pilter sera construit en 1882.

La restructuration de la Seine-et-Oise (1964) en plusieurs départements amène le Fort de Villiers à se retrouver sur la commune de  Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis.



CE QUE NOUS SOUHAITONS POUR LE FORT DE VILLIERS !


Soyons clairs et précis, nous ne sommes pas propriétaires du Fort de Villiers. Notre action (encore une fois comme le spécifient nos statuts) est de révéler son histoire aux Noiséens et aux communes avoisinantes, car tout son passé militaire et civil est intimement lié à ces villes. Nous ne pouvons avoir qu'une action d'information et soumettre au travers de nos contacts, sites internet, et peut-être aux élus de notre ville s'ils y mettent de la bonne volonté, les projets réalisés dans d'autres forts Séré de Rivières, intégrés au milieu urbain. Plusieurs actions ont été menées par l'ASFV dans ce sens, en contactant les Universitaires, les Historiens, les Monuments de France, le Patrimoine.

Nous ne voulons pas voir la destruction d'un Fort de cette qualité. A quelques kilomètres d'Euro Disney, la ville de Noisy-le-Grand, qui s'agrandit, propose un parc hôtelier de qualité, mais que vont voir les touristes ? Une église, une croix, un nymphée ?... Si l'architecture moderne de certains quartiers attire des architectes du monde entier, il serait aussi remarquable qu'une ville qui souhaite être le pendant de la Défense puisse mettre son passé en valeur en faisant redécouvrir un patrimoine architectural conservé au travers du temps.

Si, la destruction de ce lieu unique dans l'Est Parisien aboutit à ne conserver par exemple qu'une partie du porche de son entrée pour tout souvenir du Fort de Villiers, et, ce, au bénéfice de logements, commerces ou d'autres projets destructeurs, cela n'est pas concevable. Il est bon de rappeler que cet espace est déjà entouré de stades et de nombreuses habitations.

Nous souhaitons rester des acteurs de promotion du Fort de Villiers, en contribuant à l'action de réflexion de la ville de Noisy-le-Grand pour le devenir du Fort.

Imaginons un peu dans quelques années, des reconstitutions historiques comme dans le château de Champs-sur-Marne, des tournages cinématographiques, des espaces théâtre de verdure, des salles de réunions, des conférences, des musées, des concerts, des espaces d'expositions. Et pourquoi nos jeunes ne participeraient pas à sa rénovation par des actions de camps de jeunes ou des rénovations par les CFA (Centre de Formation des Apprentis) du bâtiment et Ouvriers de France ?

Ce n'est pas un rêve ni une utopie, mais une volonté affirmée pour que tous les habitants de l'Est Parisien se souviennent qu'ils ont participé à la mémoire et la conservation de ce qui avait fait l'avenir pour que soit notre présent.

L'Association de Sauvegarde du Fort de Villiers, richesse patrimoniale de Noisy-le-Grand (93), œuvre pour le soustraire de l'anonymat et pour sa réhabilitation. Merci de la soutenir dans son action en postant quelques mots sur http://www.asfv.eu

 

Patrick Cotte.

Président de l'Association de Sauvegarde du Fort de Villiers.



Commenter cet article

Gendron Thierry 23/04/2015 02:17

Il est important de garder ce site historique et de ne surtout pas le raser. J'y ai beaucoup joué quand j'étais enfant, j'y suis allé pour constituer un exposé sur la ville de Villiers sur Marne quand j'étais au collège. C'était un point incontournable, au même titre que le cadastre, le musée du belvédère, la bibliothèque municipale etc... Il serait sage de le restaurer afin de transmettre aux générations futures, une définition de l'histoire, celle qu'ont vécue leurs ancêtres et qu'ils connaissent si peu ou pas du tout. Voilà pourquoi les monuments doivent rester autres que virtuels.

Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand 16/12/2011 20:13


Patrick Cotte, Président de l’Association du Fort de Villiers (ASFV) répond à Anne.


 


Toutes les informations sont sur notre site : www.asfv.eu, tant en ce qui concerne l'histoire du Fort : sa construction, son passé militaire, sociale, associative, ainsi que sur son devenir avec
le résultat du PLU 2011.



Toutes nos actions les plus importantes sont mises en ligne. Nous continuons nos interventions auprès de la DRAC, des ABF, du CG93, de la Fondation du Patrimoine, Environnement93 et l’ANCA de
Neuilly-Plaisance.



Nos contacts sont renforcés auprès des institutions nationales, l'approche de la commémoration de 14/18 nous amène à participer avec d'autres associations, à la mise en valeur de notre patrimoine
fortifié. Cela prend du temps, beaucoup d'énergie, mais nos amis, adhérents sont très motivés. La ville de Noisy le Grand reste toujours très silencieuse, comme si il y avait quelque chose à
cacher.



Pour le vote du PLU à Noisy le Grand et le devenir du Fort de Villiers, nos articles mis en ligne sur notre site donnent bien le ton. Je dirai même le PLU ou l'art de la dissimulation. Les mots
sont forts, mais combien réalistes. En effet nous sommes dans l'attente d'une Enquête Publique qui révèlera les réelles intentions de nos élus sur ce lieu.



Bien entendu un projet communal existe vraisemblablement pour le Fort de Villiers. Il est à l'étude, mais nous n'en aurons connaissance que 3 jours avant un futur Conseil Municipal, et lors de
l’Enquête Publique. Rappelons-nous qu'aucune concertation avec les acteurs qui s'intéressent au fort de Villiers, dont  la ville est propriétaire, donc des Noiséens, n'a eu lieu.


 


Nous avons l'habitude dans cette ville de ce genre de comportement qui date d'un autre siècle. Nous restons vigilants.




Anne 14/12/2011 09:31


Bonjour,


Pardonnez le sujet remonte a près de deux ans mais qu'en est-il aujourd(hui de ce fort ?


Je vous remercie.

Yveline Méline 13/11/2009 14:43


Le président de l'Association de Sauvegarde du fort de Villiers (http://www.asfv.eu)  fait un travail remarquable pour sauver ce lieu de mémoire, patrimoine
oublié de la ville de Noisy-le-Grand.

La conférence de Sucy-en-Brie a réuni ce samedi 7 novembre de nombreux élus d'Ile de France soucieux de valoriser ce patrimoine puisque 18 forts ont été construits après 1874 pour défendre la
capitale tout autour de Paris. Il s'agit d'une première phase de réflexion commune, suivie dans un proche avenir par d'autres.

Un magnifique exemple de réhabilitation a été mené par exemple par la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (Batterie de Bouviers, Guyancourt). http://www.saint-quentin-en-yvelines.fr/loisirs/salles-de-spectacles-festivals/la-batterie/

Pour en savoir plus sur les travaux menés par les associations et les élus : http://conferencefortsiledefrance.blogspot.com



Scapal 12/11/2009 23:19


Si je ne me trompe pas, ce fort abritait des associations qui ont été "priées" de déménager pour cause de sécurité du pont d'accès.
Pont qui aurait pu être restauré sans problème et permettre une occupation et maintenir un certain degré de préservation. Question de volonté et de choix financier.

L'article laisse entendre qu'il n'est pas envisagé de le détruire( ouf!), mais n'est ce pas un risque que de laisser "pourrir" une situation et de se retrouver face à un choix plus coûteux (au sens
financier ou historique du terme): soit restaurer une situation plus que dégradée, avec un surcoût financier évident, soit la disparition d'un élément du patrimoine national ?

De plus, qu'est il advenu des associations présentes sur le site?
Elles participaient au lien social.


ADIHBH-V 09/11/2009 13:26



Fort de Villiers-Noisy le Grand. Une conférence sur la valorisation économique de ce patrimoine historique se déroulait à Sucy en Bry (94), le samedi
7 novembre dernier. Plus de 60 personnalités du monde Associatif et des élus concernés par les Forts étaient présents. Nos amis de l’Association de Sauvegarde du Fort de Villiers (ASFV) étaient
sur le terrain, et ont eu le plaisir d’apercevoir Sylvie DUFFRENE, Adjointe au Maire chargée de la Culture, à Noisy le Grand. Pour Michel Pajon, ….. ?


(voir le Parisien, du 7 /11/2009, sous les plumes d’Anne Laure Abraham et Mehdi
Pfeiffer.)



francois 22/06/2009 21:37

Merci à l'asfv pour ces informations, et merci à l'adihbhv pour cette ouverture !

isabelle 22/06/2009 19:16

Bonsoir Moi j'habite juste à côté du Fort et c'est fort agréable d'avoir   devant sa fenêtre des arbres et d'entendre les oiseaux (qui parfois ont bien des difficultés à couvrir le bruit de l'autoroute). Je suis pour la sauvegarde de ce fort. C'est une niche écologique.Il y a des hirondelles qui nichent, il y a de petites chauve - souris. Il y a de nombreux passereaux, et comme je suis à l'observatoire des jardins du muséum d'histoire naturelle, je peux vous dire que grâce au fort, je peux observer une diversité d' insectes (Bourdons et papillons). Je sais que notre Maire préfere construire des niches et faire des friches   que de préserver un patrimoine historique et environemmental. On voit comme il se bat pour l'ouverture du bois Saint Martin. Il profite de l'engourdissement citoyen des Noiséens Je tire mon chapeau à toutes les associations de défense. Il faut vraiment avoir du cran.