Les transports en commun d'Ile-de-France

Publié le








LES TRANSPORTS

EN COMMUN

D'ILE-DE-FRANCE


______




SUR LA LIGNE A DU RER :

INCIDENTS QUOTIDIENS



LE MONDE du 16 février 2009 : "Rames surchargées, retards : la RATP et la SNCF ne parviennent pas à désaturer la ligne A".


Cette ligne fête cette année ses 40 ans avec un double record : celui de la ligne la plus fréquentée au monde (287 millions de voyageurs en 2007), mais aussi celui du taux de dysfonctionnement le plus élevé de toutes les lignes de RER. Les usagers sont partagés entre colère et résignation.


Quant à la RATP, consciente de la situation, elle a lancé en avril 2008 un plan d'amélioration à court, moyen et long terme dont les effets tardent néanmoins à se faire sentir. Le Syndicat des Transports d'Ile de France (Stif), l'autorité organisatrice des transports en Île-de-France, ne cesse, pour sa part de « monter au créneau ». Le plan de modernisation des transports devrait coûter au total 18 milliards d'euros.


La RATP, principal exploitant de la ligne, dit gérer la situation comme elle le peut. « Depuis dix ans, nous assistons à une croissance permanente de la demande », reconnaît le Directeur Général adjoint en charge des transports, Monsieur Ramette. Toutefois, la RATP compte beaucoup sur de nouveaux matériels pour améliorer les choses, en accroissant le nombre de rames à deux niveaux, dont le nombre de voyageurs transportés sera supérieur de 30%. Toutefois, il y a une grande probabilité pour que la RATP soit rattrapée par le trafic en 2020 ou 2025 !!!...


L'ADIHBH-V confirme cette analyse compte tenu de l'urbanisation pharaonique de Noisy-le-Grand pour atteindre 100 000 habitants et des futurs projets de développement sur le Secteur 4 de Marne la Vallée, à Val d'Europe et Disney.


Selon Monsieur Ramette, seul le prolongement d'Eole (ligne 14 du métro) et la réalisation de Métrophérique-Arc Express, rocade qui relierait les banlieues Est et Ouest sans passer par Paris, seraient susceptible de désaturer durablement la ligne A du RER.


Justement parlons-en !!!...



UNE « LIGNE EXPRESS »

AUTOUR DE PARIS

 


Le projet de ligne de transport rapide Arc Express, sur la base d'un métro automatique, qui doit relier plusieurs villes de banlieue entre elles, est lancé. Le Stif a débloqué le 12 décembre 2007 un premier budget de 4 millions d'euros pour les études préalables. Une somme qui sera financée à 70% par la Région et à 30% par l'Etat.


Ces études apporteront l'éclairage spécifique de deux analyses territoriales plus restreintes, sur le fuseau Sud-Est, entre le RER B à Arcueil ou à Cachan et le RER A à Val de Fontenay, et le fuseau Nord-Ouest entre la Défense (92) et la Plaine-Saint-Denis (93). Après quoi, elles permettront d'organiser un débat public sous l'égide de la Commission Nationale du Débat Public au 2ème semestre 2009.


Le Projet Arc Express, auquel la RATP est étroitement associée, permettra de réaliser une boucle complète autour de Paris, à une distance de 6 à 8 km de la capitale. Il permettra de désengorger les routes de la proche couronne, où plus de 70% des déplacements sont effectués en voiture. L'objectif visé est que 20% des usagers d'Arc Express soient de nouveaux utilisateurs des transports en commun.


Cette nouvelle infrastructure permettra autour de certaines des stations de constituer ou renforcer des pôles urbains. Elle représente  ainsi un levier de développement important pour les territoires divers qui polariseront une bonne part de la croissance urbaine des 20 prochaines années.


Enfin,  évaluées dans leur ensemble à 25 millions d'euros, les études devraient durer jusqu'en 2013, date à laquelle le premier coup de pioche est envisagé. Le tout pour une mise en service de la ligne aux alentours de 2020.


(NDLR : Lors du colloque international Orbival, nous avons appris qu'à Madrid, l'Espagne avait réalisé le « Métrosur », en 6 ans. Chez nous, 6 années c'est la durée les études. Un Journaliste s'est même emporté : "et si la démocratie participative avait ses limites ?"...)

 



« ORBIVAL »,

UN METRO POUR LA BANLIEUE

 


 

Un très grand nombre d'acteurs concernés par le projet Orbival étaient présents au premier colloque international sur les métros de banlieue, organisée par l'Association 'Orbival', les 28 et 29 novembre 2008, au pavillon Baltard de Nogent sur Marne. Le vrai journal de Noisy-le-Grand  était au rendez vous.


Orbival est une composante du projet Arc Express. Ce sera un métro  qui traversera le Val de Marne d'Est en Ouest, le reliant ainsi à la Seine-Saint-Denis et aux Hauts-de-Seine. La ligne longue d'un peu plus de 20 km, dont le trajet reste à définir précisément, desservirait treize villes : Arcueil, Cachan, Villejuif, Vitry, Alfortville, Maisons-Alfort, Créteil, Saint-Maur, Joinville, Champigny, Nogent, Le Perreux et Fontenay-sous-Bois. Au total cette zone regroupe 650 000 habitants.


Orbival, sera un métro automatique, qui roulera à une vitesse commerciale de 40 km/h. Ainsi, il pourra rallier Cachan depuis Fontenay-sous-Bois en une demi-heure, Villejuif depuis Créteil ou Maisons-Alfort depuis Nogent-sur-Marne en un quart d'heure.


Hormis cette déserte de proximité, Orbival connectera le Val-de-Marne au territoire régional. En correspondance avec les 5 lignes de RER (A,B,C,D et E), 3 lignes de métro (7,8 et 1) et le tramway T1, il ouvrira de nouvelles perspectives pour les Franciliens en termes d'emploi.


 

Table ronde

 

- Question : Le vrai journal de Noisy le Grand : Vous parlez de réserves foncières, de ville durable et de ville dense. Tous ces éléments renvoient à la question de l'expropriation. Qu'entendez-vous exactement par réserve foncière : s'agit-il de terrains mutables, de terrains libérés par l'Etat, ou d'une urbanisation qui, comme à Noisy le Grand (93), est décidée par un Maire qui rase de la carte 70 pavillons, pour construire 1500 logements collectifs sur 9,3 ha ?

 Par ailleurs, le Schéma Directeur d'Ile de France (SDRIF), mentionne une densification de la ville dans un rayon de 1km, autour des pôles de Transport en Commun. Sachant que le projet Orbival prévoit 20 stations réparties sur 20 Km de long: envisagez-vous d'exproprier 20 Km² ?


- Réponse : Monsieur Laurent GARNIER, Président de l'Etablissement Foncier d'Ile de France et Maire du Kremlin Bicêtre (94) : L'Etablissement Public Foncier intervient à la demande des communes. Nous ne reprenons pas les terrains publics détenus par l'Etat. Nous portons les projets sur une durée de 5 à 6 ans, en contrepartie d'engagements sur la diversité des fonctions, et la qualité urbaine. A ce jour, nous intervenons sur un potentiel de 20 000 logements supplémentaires, pour environ 850 000 m² de surface, après deux années d'exercices.


Lorsque nous agissons en matière de réserve ou de maîtrise foncière, à la demande des communes, il y a des mutations. Nous profitons de  mutations spontanées, ou nous entrons en contact avec les propriétaires. Nous intervenons dans tous les types de communes, pour des zones de renouvellement urbain, qui comprennent des friches, des terrains vacants, où des surfaces agricoles susceptibles d'être repositionnées. Notre critère de choix est l'intérêt du projet.


Dans ma commune, du Kremlin Bicêtre (94), nous sommes en train de conclure une ZAC, sans aucune expropriation. Réserve foncière n'implique pas expropriation.

 

(NDLR : Ouf !...merci Monsieur GARNIER, pouvez-vous transmettre l'information à Monsieur le Maire de Noisy-le-Grand. Nous pensons qu'il est aussi Vice Président de l'Etablissement Foncier d'Ile-de-France.)

 

 

Documentation : http://www.orbival.fr/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=18&Itemid=44



LES TRANSPORTS EN SOLO

DU SECRETAIRE D'ETAT,

CHRISTIAN BLANC

 


 

Mais voilà, dans la vie rien n'est jamais simple. LIBERATION du 09 février 2009 nous apprend que le plan de transport du Secrétaire d'Etat pour la Banlieue, Christian Blanc, ne tiendrait pas compte des projets existants.


De fait, dit-on, ni la région le plus gros financeur des transports, ni la ville de Paris le plus gros contributeur au Stif, n'ont été saisis par Christian Blanc pour élaborer son projet, qui ne correspondrait à pratiquement aucun des projets destinés à remettre à niveau le réseau ultra-fatigué d'Ile-de-France. Une sérieuse pagaille en perspective !!!... Il n'intégrerait ni la rocade de métro automatique Arc Express, imaginée à l'origine par la RATP, et dont les études sont en cours au Stif, cofinancées par l'Etat, ni les projets de rocade ferrée de moyenne couronne, pensée par la SNCF, et dont deux tangentielles Nord et Ouest sont déjà lancées. Par ailleurs, le plan efface la liaison Charles-de-Gaulle Express en cours de négociation entre l'Etat et le Groupe Vinci. De même que le prolongement de la ligne Eole vers la Défense, dont le schéma de principe a été arrêté.


Bref, le sujet est houleux car Jean Louis Borloo, Ministre de tutelle de Christian Blanc, discuterait de son côté avec le Président de la Région Ile-de-France, et Christian Blanc, lui, ferait du cabotage politique dans son coin, dit-on ! Cela poserait quelques problèmes au gouvernement ? Mais ce plan devrait être arbitré prochainement.


Les opérateurs de transports sont-ils affectés de voir tous leurs projets remis en cause ? Pas plus que cela, politesse oblige, beaucoup de gens pensent que Christian Blanc travaille pour le Grand Avenir.


Dans cette attente, Mesdames et Messieurs les usagers des Transports en Commun, veuillez patienter, dans 25 ans tout ira beaucoup mieux. Comme me disait un touriste de Disney, voisin d'infortune  un jour de surcharge dans le RER A, dans mon pays, même dans les boites de sardines nous mettons de l'huile.



______


Contribution bibliographie :


-          LE MONDE : du 16 février 2009, François Bostnavaron,

-          Contacts presse : Préfecture de Région et Conseil Régional d'Ile de France,

-          Colloque international Orbival, Nogent sur Marne les 28 et 29 novembre 2008 : http://www.orbival.fr

-          LIBERATION : du 09 février 2009, Sibylle Vincendon,

-          Le POINT.fr, le 28 / 01 / 2009.

Commenter cet article

ADIHBH-V 26/04/2009 10:57

Le Journal du Dimanche du 26 avril, Bertrand Gréco : ‘….deux plans de transports se font concurrence actuellement, celui de JP Huchon, Président du Conseil Régional, et celui de Christian Blanc, secrétaire d’Etat chargé du Développement de la Région Capitale. Les priorités de la Région : désengorger la ligne 13 du métro et le RER A, et lancer Arc Express, ce projet de rocade ferroviaire en banlieue de 60 km.
De son côté, Christian Blanc a concocté un projet de développement fondé sur des pôles économiques (Saclay, La Défense, Orly, Roissy, Le Bourget, Saint Denis et Champs sur Marne). Ces agglomérats seraient reliés entre eux par un réseau de transport en commun de 130 Km en forme de « grand huit », et ainsi connectés, via les Gares TGV et Aéroports aux grandes métropoles Françaises et Européennes. Ce « métro du XXI siècle », souterrain, automatique, en service 24 / 24h, serait réalisé en 10 à 12 ans et coûterait près de 20 milliards d’euros, grâce à un partenariat public-privé.
 
Nicolas Sarkozy aurait validé ce plan, et devrait même présenter mercredi 29 avril 2009 un tracé précis, un financement détaillé et annoncer un lancement immédiat……

ADIHBH-V 09/04/2009 18:38

Communiqué de Presse :
 
Alstom fournira à la RATP 60 rames à 2 niveaux pour la ligne A du RER.
 
La RATP annonce sa décision de commander 60 rames à deux niveaux au groupement Alstom-Bombardier . Alstom exécutera 70% de la commande. Le montant total de ce contrat s’élève à 917 millions d’euros dont environ 640 millions pour Alstom.
La livraison de la première rame est prévue pour la fin 2010 et la mise en exploitation commerciale courant 2011.
 
Communiqué intégral sur : http://referentiel.nouvelobs.com/file/667880.pdf
 

ADIHBH-V 31/03/2009 07:15

Il VA Y AVOIR DU RIFIFI !
Jean Paul Huchon lance son plan, pour les transports d’Ile de France,
sans l’Etat
___
 
Selon l’AFP du 30/03/2009 le Président PS du Conseil Régional d’Ile de France a annoncé au cours d’une conférence de presse son intention de lancer son plan de mobilisation de 18 milliards d’euros pour les transports en IdF, avec les Conseils Généraux de la Région, ‘sans l’Etat’. Une décision prise avec les Présidents de Conseils Généraux qui signifie concrètement que la Région va lancer son projet ‘sans les recettes fiscales nouvelles’ de 4,5 milliards d’Euros que JP Huchon avait réclamé à l’Etat en juin dernier pour l’aider à financer son plan.
 
M Huchon avait demandé une hausse du versement transport payé par les entreprises, un abondement du fonds d’aménagement de la Région IdF et une taxation des plus values immobilières. Cette décision n’a pas été simple à prendre. Mais nous avons mis toutes nos responsabilités. On arrête de louer au jeu de cache-cache. On y va. On lance Arc Express (projet de rocade ferroviaire en banlieue). On met fin au scandale de la ligne 13, on lance des projets attendus avec impatience par les usagers Franciliens. Ainsi, le premier tronçon d’Arc Express pourrait être mis en place entre 2014 et 2017 a-t-il affirmé !
 
Egratignant au passage le projet qualifié de « pharaonique » de métro enterré (130 Km, 15 à 20 milliards d’Euros, 12 ans de réalisation) de Christian Blanc, secrétaire d’Etat à la Région Capitale, JP Huchon a mis en avant tous les chantiers en cours, dont cinq nouvelles lignes de tramway d’ici quatre ans, les améliorations du matériel roulant (nouvelles rames à deux étages du RER A à la mi-2010, nouveaux trains  Franciliens avant fin 2009) et souligné que si l’Etat n’accompagne pas le projet, la région sera obligée d’allonger le phasage des opérations, qui devaient s’étaler jusqu’en 2020, de quatre à cinq ans.
____
 
Il s’agite…il s’agite Jean Paul, il met la pression sur Nicolas, mais comme il n’y aura pas assez de financement pout tout le monde, à un certain moment, il va bien falloir se mettre autour d’une table et arbitrer.

ADIHBH-V 29/03/2009 12:17

 
BRAS DE FER SUR LES TRANSPORTS D’ILE DE FRANCE
Le Journal du Dimanche : 29 mars 2009
 
Jean Paul Huchon présentera lundi 30 mars, son projet  « mobilisation des transports » pour l’Ile de France. Il veut ainsi prendre de vitesse Nicolas Sarkozy qui lui, a prévu de dévoiler le plan concocté par Christian Blanc, Secrétaire d’Etat chargé du développement de la Région Capitale, le 29 avril prochain.
Espérons que dans cette Cacophonie, l’utilisateur Francilien y retrouvera son compte utilement !!!...
 

ADIHBH-V 27/03/2009 09:22

LE FIGARO du 26 mars 2009 : Cyrille Lachèvre-Sophie de Ravinel.
Le « Vrai Journal de Noisy le Grand » l’avait annoncé dans son billet du 28 février 2009, sur les Transports en Commun en Ile de France, le risque de « couac » n’était pas à négliger . Le secret a été bien gardé. Les projets d’infrastructure du Secrétaire d’Etat Christian Blanc ont été remis à l’Elysée et seront annoncés par Nicolas Sarkozy le 29 avril prochain. Selon Le FIGARO, le projet porterait sur la construction d’un « grand huit » en Ile de France (Roissy, Marne la Vallée et le Centre de Paris d’un côté. Orly, Saclay, La Défense et Roissy de l’autre).La ligne 14 du métro étant un lien commun entre ces deux boucles.
 
Ce projet vient s’ajouter à une liste déjà importante pour l’Ile de France, avec la SNCF (ARC EXPRESS, ou TANGENTIELLES) et la RATP (METROPHERIQUE). Il est maintenant peu envisageable que ce projet soit maintenu aux côtés de celui de Christian Blanc. Il n’y aura pas assez d’argent pour tout financer explique un proche du dossier. Le projet METROPHERIQUE et les morceaux ARC EXPRESS devraient passer à la trappe ?
 
Pour l’ADIHBH-V qui a participé aux Conférences Internationales de Nogent sur Marne, en novembre, 2008, et qui a pu constater le sérieux engagement et le travail des élus du Val de Marne et de la Région sur ces sujets, nous pensons que cette Annonce Présidentielle va faire des heureux. En fait, tous ces sujets sont étudiés à l’Elysée !!!.......

M P- Saint Maurs 11/03/2009 08:41

Une  étude pour amener le RER Eole à la Défense :
La région à voté le 27 mars dernier un budget de 1,5 million d’euros pour des études, d’un montant total de 3 millions d’euros, sur le prolongement du RER E jusqu’à la Défense, qui prévoit de se développer d’ici à 2015.
Eole, qui dessert pour l’instant l’Est de l’Ile de France, s’arrête à la Gare Haussmann-Saint-Lazare. Le projet porterait sur la création d’un tunnel jusqu’à la Défense, et d’un raccordement du RER E aux réseaux ferrés de l’Ouest de l’Ile de France. Le projet servirait aussi à désaturer le RER A.
 
Cette «étude doit préparer un débat public qui se tiendra au second semestre 2009. Outre la faisabilité du projet, elle regardera aussi les possibilités de financement. Le chantier est estimé à environ 1,4 milliard d’euros. L’Etablissement Public de la Défense a signifié qu’ « il voulait trouver des financements extraordinaires pour ce projet, comme la participation des entreprises du quartier ».

ADIHBH-V 10/03/2009 10:32

Et pan sur le bec de l'ADIHBH-V, les internautes retraités de la RATP ne plaisantent  pas avec l'information. L'un d'eux de Saint Maurs apporte la précision suivante puisqu'il semblerait que nous manquons de précision, ce qui est tout à fait possible? Soit:La ligne 14 est gérée par la RATP, elle relie le 13eme arrondissement à la Gare Saint Lazare,La ligne E du RER appartient à la SNCF, part de Saint Lazare, passe à Val de Fontenay, via Villiers sur Marne Noisy le Grand et Tournan en Brie.Merci bien, il fallait le dire !

isa 06/03/2009 09:40

Dans les cours de récréation, petite, j'entendais:" c'est celui qui dit, qui est!"...Il parait que les colères et les insultes seraient des aveux de faiblesse quand il n'y a pas d'argument solide à opposer dans la discussion...Bravo pour tous les efforts d'information du "vrai journal de Noisy" et la qualité de vos articles et enquêtes 

Alain Cassé-Président de l'ADIHBH-V 05/03/2009 21:50

Ouf !!..il est bon de constater que l’ADIHBH-V ne raconte pas que des débilité (*), au vu du message que nous venons de recevoir sur la messagerie du site http://www.noisy-les-bas-heurts.com, Je cite :
 
 
« Je suis étudiant en Master d’Urbanisme à Champs sur Marne (77), et je réalise un mémoire sur le projet Arc Express. Je viens de lire l’article consacré aux transports d’Ile de France publié dans votre blog, et j’aimerai avoir un contact avec la personne ayant écrit cet article pour une éventuelle rencontre et discuter de ce projet ».
 
(*) Allusion à ce que nous venons t’entendre ce soir, lors de la première Réunion Publique sur la mise en place des Conseils de Quartiers. Paroles prononcées par un Elu de premier rang, à l’encontre du Président de l’ADIHBH-V, qui intervenait lors de la discussion.

ADIHBH-V 03/03/2009 19:24

Le MONDE du 04 février 2008, Jean Paul HUCHON : Quels sont les projets qui vont toucher particulièrement le Département 93 ?
 
R : Les projets sont multiples. Pour le métro, il y a les prolongements des lignes 7 au Bourget, ligne 11, ligne 12, la « désaturation » de la ligne 13 au travers du prolongement de la ligne 14 (jusqu’à la station, Mairie de Saint Ouen) et le projet Arc Express. Pour le ferré, il y a la rocade de moyenne couronne au travers de la tangentielle Nord et les schémas directeurs des lignes B et D du RER. Enfin, pour les tramways, nous investissons pour le débranchement du T4 à Clichy-Montfermeil et le prolongement du T1 à Val de Fontenay.