La parole aux Noiséens

Publié le



VOUS ETES NOMBREUX
A NOUS ECRIRE...






Vous êtes nombreux à nous écrire, par courrier ou sur ce blog, pour crier votre indignation face à telle ou telle décision municipale. Récemment, c'est le stationnement payant qui semble ne pas plaire à tout le monde. Aussi, faute de ne pas être entendu par la municipalité, nous vous proposons de vous donner la parole et de débattre sur le sujet :


LE STATIONNEMENT PAYANT A NOISY-LE-GRAND, UNE MESURE NECESSAIRE ?

(Cliquer sur "ajouter un commentaire")

Nous avions publié un commentaire signé Jean-Remy le 24/02 qui rapportait un entretien (dans le cadre d'une permanence à la Mairie) entre lui-même et Sébastien Bousquet, maire-adjoint chargé des quartiers. Monsieur Bousquet lui a demandé de faire le nécessaire pour retirer ce commentaire car il n'avait pas donné son accord pour une publication dans notre blog. Le commentaire en question est donc retiré.

Commenter cet article

Douglas 07/10/2010 23:38



Reste t-il encore des places de stationnement gratuites près des services publics ?


Avec un temps maximum d'occupation, bien entendu (environ 1H, car il faut compter aussi avec les files d'attente), pour éviter les voitures ventouses et un passage régulier de la police
municipale.


Cela permettrait concrètement d'améliorer la vie des noiséens.



dizzy 03/10/2010 21:31



Et si à Noisy aussi, on s'était trompé sur la gestion de ce problème ? (réel, c'est certain)


Mais pourquoi en faire bénéficier un opérateur privé , puisque nous sommes dotés d'une police municipale ?


voici un lien trouvé sur le net qui apporte des arguments au débat.


http://www.on-a-le-droit-de-voir-rouge.org/article-amusant-non-58056411.html


En faisant abstraction des idées politiques de chacun, la question mérite, à mon avis, elle aussi, d'être reconsidérée et soumise à une réelle confrontation des options de gestion de ce problème.
Tenant compte des différents retours d'expérience et en se méfiant (voire plus) du lobbying.


Le citoyen "vache à lait" aimerait bien que son quotidien soit aussi pris en compte !



Murielle Venin 21/05/2009 19:24

Bonjour, La lecture de votre blog que j'ai trouvé au cours d'une recherche Google sur le stationnement payant me fait réagir. Décidément dans toutes les communes on rencontre les mêmes abus... Ici à Conflans nous nous sommes constitués en collectif et nous essayons de faire abroger les arrêtés de stationnement et la DSP qui a été attribuée à une société privée, qui se prend son gros bénéfice au passage.Voici l'adresse de notre blog. L'idée serait de fédérer toutes les associations qui se battent contre le stationnement payant. Nous sommes en relation avec plusieurs d'entres elles, Chartres d'ailleurs a fait annuler sa DSP il y a peu.Merci de votre attention et à bientôt j'espèrehttp://ccspc.blog4ever.com/blog/index-254674.html

francis 15/05/2009 19:12

L’école et la mairie en guerre sur le stationnement, icihttp://www.leparisien.fr/noisy-le-grand-93160/l-ecole-et-la-mairie-en-guerre-sur-le-stationnement-07-04-2009-469778.php

Dizzy 10/05/2009 23:28

Bonjour, ou bonsoir selon l'heure à laquelle vous lirez ce commentaires.D'accord avec les deux commentaires précédents pour sanctionner au niveau municipal ou national les promesses non tenues.Sans pour autant se tromper d'élection.Il y aura assez de listes alternatives proches des opinions de chacun pour envoyer un message de défiance aux listes "principales" qui se paient notre tête.L'important est de voter, ce qui évitera à "certains" de se prévaloir d'un score (légal, compte tenu des suffrages exprimés) mais qui ne reflète pas forcément la réalité "quantitative" du terrain.Une des limites de nos démocraties se situe aussi là.

Jean-Rémy 08/05/2009 07:01

Forges d'Aurin à raison. Par contre les politiques devraient se poser la question pourquoi il y a autant de citoyens qui boudent les urnes. Et ceux qui boudent sont majoritaires, mais cela ne fait pas avancer....Dans moins d'un mois nous retournons aux urnes, pour un autre sujet. Cela n'empêche pas de suivre le score du parti qu'il représente. Comme il risque d'avoir un vote sanction, pourquoi ne pas l'appliquer à la commune en priorité et suivre les résultats. De toute façon il y aura des listes avec un "programme similaire......Alors, on peut espérer que si sur Noisy le parti qu'il représente ne fait pas un score correct, que l'on perçoit un changement de politique et que les élus tiennent compte de l'opinion des Noiséens  et que le dialogue se rétablisse.
 

Forges d'AURIN 07/05/2009 10:57

Monsieur Philippe MORIN, je comprends très bien votre complet désarroi devant le stationnement payant de votre quartier. Les Noiséens se sont largement exprimés sur ce problème.Sur ce sujet, comme sur d'autres, le position est claire. A un certain moment il faut prendre son courage politique à deux mains et s'exprimer clairement lors des Elections Municipales. Comme moi, vous connaissez les résultats de Noisy: Michel Pajon réellu avec 24% des inscrits (soit moins d'un Electeur sur quatre), et 50% d'abstention. Ceci étant, regarder ou se trouve l'Electorat de l'Edile ?Tout est dit !!!...Si les Noiséens prèférent aller à la pêche le jour du scrutin ??? Après, nous pouvons toujours gesticuler, mais la démocratie a parlé et il est trop tard.

MORIN PHILIPPE 05/05/2009 17:49

Bonjour,J'ai le grand "privilège" d'habiter dans le quartier du Mont d'Est dans un immeuble appelé "LE THEATRE". Nous avons eu la surprise d'être les premiers à voir arriver les parcmètres. Après appel à la mairie en expliquant qu'il n'y avait pas de bureau de ce coté et que nous demandions au moins d'avoir un tarif résidant il nous a été répondu que nous étions dans une zone de bureau et que nous n'avions pas à stationner et qu'il fallait privilégier les transports en commun ou le vélo. Les nécessités du travail faisant que nous avons besoin de 2 véhicules (sans compter les enfants) et un seul parking souterrain. Je ne conteste pas la nécessité du stationnement payant mais adapté aux résidants de NOISY LE GRAND, sachant que sur PARIS c'est ce qui se pratique.Le deuxième avantage c'est les tarifs 1.5 €/H devant chez nous et 1 €/H dans le cente ville avec certaines zones "résidents". Le 3ème avantage c'est les PV systématiques alors que dans la "VOIE DE LA COURTINE", voie séparant le "PALACIO" du parking du centre Commercial des voitures et bien souvent des épaves sont stationnés alors que des panneaux mentionent "STATIONNEMENT INTERDIT SOUS PEINE D'ENLEVEMENT", et que dire de l'accès à l'"ECOLE DU CLOS DES AULNES" qui se transforme en parking sauvage.Serions en "ZONE DE NON DROIT DE PV" pour que nos chères contractuelles n'osent s'aventurer dans ces lieux si dangereux??Merci de me donner votre sentiment et merci à M.PAJON de sa démarche égalitaire sur la commune.  

scapal 18/03/2009 08:58

D'accord avec "Un déçu" !Personnellement, je trouve le principe de zone bleue  (et/ou blanche comme à Bry sur Marne) plus juste.Cela ne pénalise pas le commerce (au contraire).Cela permet l'accès à la culture (médiathèque) gratuitement (pensez aux jeunes mamans qui veulent lire des contes à leurs enfants ou assister à des animations qui y sont organisées).Cela créerait des emplois (pour éviter les excès et dépassements d'horaire).Il faut effectivement installer un système pour les résidents.Cela n'empêche pas de prendre son vélo pour faire ses courses en centre ville (c'est bon pour le coeur), mais tout le monde n'a pas (plus) 20 ans (sans parler des handicapés) et l'hiver revient tous les ans (pluie, vent)!Je ne vois pas, de plus, l'intérêt de donner de l'argent à une société privée, soit disant pour le bien de tous.Cela nous prive surtout de la liberté de bien vivre à Noisy le Grand et d'y prendre le temps !vite ! vite!  l'horodateur tourne ! On se prendra bientôt pour le lapin dans "Alice au pays des merveilles" !Et on trouve l'époque stressante. Je me demande bien pourquoi....

un déçu 07/03/2009 08:59

Afin de maintenir l'activité commerciale du Champy à obtenu 1H gratuite, Ont devraient obtenir la même chose dans le centre ville si le souhait du maire "c'est de renforcer l’attractivité du centre-ville en facilitant l’accès aux commerces" Pourquoi il ne l'applique pas de manière égal?De Mémoire Chelles avait installé des parcmètres dans les années 70 et de suite payant. Maintenant ils ont une gratuité sur la première partie du stationnement et les jours de marché il y à plus de tolérance, Pour ce changement de méthode de coût de stationnement, il doit y avoir une bonne raison ! (Je ne vais pas faire une disserte sur l'économie)Pour information je ne suis pas un commerçant mais j'allais avant dans le centre ville faire quelques emplettes, mais ajouter des euros  en plus à mes achats cela n’est pas possible.
 Un déçu

Alain Cassé - Président de l'ADIHBH-V 07/03/2009 07:57

Merci à Lauriane pour sa réponse rapide à Edouard. Le dialogue prend forme sur ce blog, « une internaute répond à un internaute », c’est très encourageant et l’ADIHBH-V ne demande qu’à développer ce nouveau moyen de communication.
Tout n’est pas négatif à Noisy le Grand, parlons aussi des choses qui marchent !

Laurianne 06/03/2009 23:54

Oui, la municipalité va généraliser le stationnement résident.J'ai écris une lettre de plainte à la municipalité suite au premier PV que j'ai eu hier, en bas de chez moi, et voici la réponse :Noisy-le-Grand, le 5 mars 2009Madame, Monsieur,Depuis l’extension de la zone payante dans le centre-ville de Noisy-le-Grand au débutdu mois de février, vous avez été nombreux à me faire part de votre mécontentement et devotre incompréhension concernant les modalités d’application du tarif préférentiel pour lesrésidents.J’ai pris connaissance, avec la plus grande attention, de l’ensemble des courriers quim’ont été adressés et de l’ensemble des demandes dont plusieurs Noiséens ont fait part àMonsieur Sébastien BOUSQUET, Adjoint au Maire délégué au quartier du Centre.Au regard de la nature et de la légitimité des critiques qui ont été formulées, j’aidemandé aux Services Techniques de la Ville de revoir le dispositif de stationnement payantrécemment mis en place et d’y apporter plusieurs modifications afin de mieux prendre encompte vos besoins et vos attentes.Il a notamment été décidé que tous les habitants de la zone payante du centrevilleauront droit à une carte de résident leur permettant de stationner dans certainesrues à un tarif préférentiel de 1 euro par jour, du lundi au vendredi, le stationnementrestant gratuit le week-end dans ces rues.Tous les habitants du centre-ville pourront stationner à tarif préférentiel dans toutesles rues payantes du centre-ville, à l'exception de l'hyper-centre. Cette zone, très proche descommerces, restera dédiée au stationnement des visiteurs de courte durée afin d’éviter queces rues ne soient saturées en permanence. Le stationnement payant a en effet pourprincipal objectif de renforcer l’attractivité du centre-ville en facilitant l’accès aux commerceset aux services.Ces nouvelles dispositions, qui tiennent compte de vos remarques, devront êtreadoptées en Conseil Municipal le 26 mars prochain avant de pouvoir entrer en vigueur. Ellesseront appliquées dans les jours qui suivront ce vote. Un courrier d’information vous seraadressé pour vous apporter toutes les précisions utiles.Restant à votre écoute, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance demes salutations distinguées.Michel PAJONMaire de Noisy-le-GrandDéputé de Seine-Saint-Denis

edouard 06/03/2009 10:59

J'ai failli être verbalisé hier alors que je sortais mes courses de la voiture et que je n'avais pas mis un ticket pour les 5 minutes nécessaires à la manoeuvre...Heureusement je suis arrivé à temps !Mais les policiers qui allaient me verbaliser m'ont appris que le Maire allait changé le système du stationnement payant et donner le tarif résidentiel à tous les habitants du centre-ville. Si j'ai bien compris on paiera un euro par jour et l'on pourra se garer dans toutes les rues payantes à part quelques rues proches des commerces.A priori ce sera fait avant la fin du mois. Est-ce que vous avez des infos là dessus ??? 

Françoise Thuin 05/03/2009 15:35

Je profite de votre blog, visiblement très lu, pour demander à notre municipalité de nous indiquer de quelle maladie étaient atteints les marronniers de l'avenue du Général de Gaulle?  Car s'il s'agit simplement de la cameraria ohridella ou teigne minière du marronnier, il ne paraissait pas impératif de les abattre, puisque seules les feuilles seraient attaquées par ce papillon.
A part le jaunissement et la chute prématurés des feuilles , aucun dommage important n'aurait été constaté à ce jour. L'ombre que ces arbres procuraient à certains riverains ne me semble pas une raison suffisante. Le résultat esthétique est pour l'instant vraiment pas brillant, mais là encore tous les goûts sont dans la nature. C'était certainement la plus belle avenue de Noisy et les pavillons qui se dissimulaient derrière ces arbres paraissaient majestueux. Ce n'est plus vraiment le cas (à part deux ou trois).
Espérons que, pour notre culture générale, Noisy magazine nous fournira le détail de cette maladie qui a amené la municipalité à raser ces arbres du paysage.  
Au fait, Les VERTS auraient-ils donné un avis favorable ?
 

ccpounder 05/03/2009 13:30

De mieux en mieux ! Un médecin m'informe qu'il a été verbalisé alors qu'il était en visite médicale chez un patient ne pouvant se déplacer, cela malgré le caducée dûment collé sur son pare-brise. L'agent, qui venait de lui infliger la contravention, lui a dit d'aller voir le maire s'il contestait !Après la boulangère du centre "ville" (si on peut appeler ainsi cette minuscule partie évoquant la rue Pierre Brossolette) et la coiffeuse, ce seront les médecins qui refuseront de se rendre au chevet des malades pour les mêmes raisons.Je me répète : les conseils de quartier ne sont que l'application de la loi sur la démocratie par le maire. Je fais le pari que ces conseils seront désertés par les personnes qui pourraient suggérer d'autres pistes que celles imposées : la crainte de se voir poursuivi ou hué par une assemblée hostile décourage les bonnes volontés. N'est-il pas dit qu'" Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois" ?

ADIHBH-V 05/03/2009 00:43




Le Parisien du 26 janvier 2009, par Gireg AUBERT.
… « Côté commerçant, les avis sont partagés. C’était le prix à payer pour la rénovation du centre –ville , juge un boulanger de la rue Pierre Brossolette. La contrepartie, c’est qu’il y a plus de clients »
 
ADIHBH-V : Soit, mais supposons un stationnement de quelques minutes pour acheter une baguette de pain ; coût du stationnement : 0,20 €, coût de la baguette traditionnelle : 0,90 €. Total : 1,10€. Soit une augmentation du pain de 22,22%. Ainsi augmente le coût de la vie !! Rien à voir avec le prix du blé. Là, le « blé », il est pour VINCI.
Maintenant, il serait intéressant de savoir si les clients qui se garent plus facilement pour acheter du pain chez ce Boulanger, payent vraiment le stationnement  pour quelques minutes ???. Ca c’est une vraie question.
 
Le Parisien…. « Mais pour une Coiffeuse de la rue Aristide Briand, sa clientèle a fui depuis que les places sont payantes. Elle préfère aller aux Arcades, où elle peut faire ses courses et se faire couper les cheveux sans ce soucier du Parking ».
 
ADIHBH-V : C’est ce que Monsieur le Maire appelle redynamiser le Centre Ville. Bonne chance Monsieur !!!!...


Guy LECLANCHER 03/03/2009 17:09

LE Bryard de service vous confirme que nous devons parler de la même chose à une différence près que le Parking du RER n'avait pas été payant, je ne me suviens pas de la raison. Par contre, le stationnement existait jusqu'aux abords de celui-çi.Je confirme que les élections municipales de 1989 ont été perdues par l'équipe en place, et surtout par son Maire, puisque la plupart des élus de la nouvelle municipalité et son futur Maire faisaient partie du précédent conseil.

Guy LELANCHER 02/03/2009 17:20

Retour d'expérience du stationnement dans les communes voisines:A Neuilly-Plaisance, il y a des zones bleues traditionnelles;Dans les quartiers pavillonnaires ayant une zone bleue, cette zone est divisée en 2 secteurs où les résidents du secteur peuvent stationner gratuitement.Le stationnement est payant pour ces résidents dans l'autre secteur et pour tout le monde dans certains secteurs de commerce.Les résidents de zone pavillionnaire ont une carte délivrée par les services municipaux, de couleur différentiée, sur présentation d'une preuve de leur domiciliation et de leur(s) carte(s) grise(s).Sur la carte à placer sur le pare-brise figure le n° d'immatriculation de la voiture et son type. A Villiers sur Marne, le stationnement est pour les quartiers fréquentés en zone bleue traditionnelle.  Sous le marché au centre il y a un parking souterrain gratuit de durée limitée , en principe à 4 H , tous les jours ... Jamais plein, mais  de par la conception d' accès très difficile .A Bry sur Marne, il y a 21 ans l'équipe municipale de l'époque a institué un stationnement payant, géré par un concessionnaire. Pour être "rentable" le concessionnaire a étendu la zone payante. Aux élections de 1989, une équipe municipale, dissidente de la précédente, a proposé de supprimer la zone payante pour la remplacer par une zone bleue, contrôlée par une police municipale ... Elle a  été élue. Elle a mis en application une zone bleue actuelle qui a été complétée, il y a quelques années par une zone blanche où le stationnement  est gratuit en  matinée de 9 H à 14 H et en après midi de 12 H à 19 H.La carte de stationnement en zone blanche est délivrée, à  tous les demandeurs, auprès de la police municipale et à disposer, en évidence lors d'un stationnement dans les dites-zones blanches.Le défaut d'affichage est verbalisable, comme pour les zones bleues par la Police municpale.Il y a un an, cela aurait pu donner des idées aux Noiséens... Et sur l'exemple de Bry, il n'y a pas à changer de couleur politique.Il suffit d'une dissidence d' une partie de l' équipe en place, lucide et pas inféodée à son Maire.             Le Bryard de service.

ADIHBH-V 03/03/2009 10:32


Merci Monsieur LECLANCHER de Bry sur Marne, vos informations sont instructives et démontrent qu'il existe des solutions alternatives.
De mémoire, il me semble que sous l'ancienne municipalité de Bry sur Marne, le parking du RER et ses abords  étaient devevus payant. Et encore de mémoire ça lui aurait peut être bien
coûté les élections municipales à ce brave Monsieur ? A confirmer par un Bryard. Toutefois il nous manque toujours Neuilly sur Marne, Champs sur Marne et Gournay. Qui si colle ? Merci
d’avance


Jacques 01/03/2009 19:24

Il est normal que le parking Vinci soit déserté car personne n'aime se garer en sous-sol, surtout pour faire ses courses. Si la finalité des parcmètres était de rentabiliser le parking Vinci, ce serait affligeant. Pour ma part, je fais maintenant mes courses à Bry, où l'on peut se garer sans stress avec un disque. Le centre-ville est d'ailleurs plus fourni en commerçants !

ADIHBH-V 01/03/2009 19:10

Madame Marylise MARTINS, Présidente du MoDem 93 et Conseillère Municipale de Noisy le Grand apporte sa contribution au débat sur le stationnement payant. Avec son autorisation, nous reproduisons la communication suivante :
 
« Je perçois un fort mécontentement de la part des riverains concernant le stationnement résidentiel payant. Sachez qu’historiquement, l’initiative d’un stationnement payant en Centre ville avait été réclamée haut et fort par les Commerçants, afin d’éviter les voitures ventouses.
 
J’ai été maintes fois sollicitée pour que j’inscrive dans mon programme électoral le stationnement payant. Ce que j’ai toujours refusé. Car je préférai un stationnement Zone Bleue, gratuit et contrôlé. Par ailleurs, le Groupe MoDem est intervenu fréquemment en Conseil Municipal, pour demander la gratuité d’une demi-heure de stationnement en Centre ville, comme cela se fait déjà dans plusieurs .villes
 
Aujourd’hui, avec le stationnement payant en Centre ville, les voitures ventouses des villes avoisinantes, usagés du RER ont envahi les rues périphériques autour de la zone payante. La majorité de ces véhicules sont immatriculés 94 et 77.
Pour résoudre ce problème et également pour rentabiliser le parking VINCI, la majorité municipale a décidé d’étendre le stationnement payant, comme vous le savez. Nous constatons aujourd’hui de larges possibilités de stationnement dans ces rues.
 
Pour ne pas pénaliser financièrement les Noiséens, il aurait été préférable d’adopter un stationnement règlementé et contrôlé en Zone Bleue. Certes, cela avait un coût, celui du renforcement de la Police Municipale, mais sans recettes pour la ville.
 
Une pétition est en cours actuellement, elle concerne les habitants de l’allée des Petits Jardins qui ne bénéficient même pas du tarif résidentiel (1 euro / jour) ».
 

Robert 28/02/2009 21:02

Pas sûr que les socialistes noiséens soient très convaincus !!!

Laurianne 28/02/2009 20:33

M. Michel Pajon, a trouvé la solution pour que sa ville fasse face à la crise : faire payer les plus pauvres.En effet, les services techniques nous apprennent que la carte résident pour les nouveaux stationnements payants, sont réservés aux secteurs pavillonnaires.Car pour Monsieur Pajon les habitants d'immeubles HLM et autres doivent payer 10 euros la journée comme s'ils étaient des étrangers à la ville et ceux qui ont la chance d'avoir un pavillon, (de plus, près du centre), eux ne payeraient que 1 euro la journée grâce à leur carte de résident.(Ce qui reste le double qu'à Paris)Le pire, je crois, c'est que M. Pajon dans son blog justifie cette décision par l'idée qu'il se fait de la justice sociale, je cite : "Si le stationnement payant n’était pas mis en place, les coûts importants de création et d’entretien du stationnement et des parcs publics, seraient uniquement répercuté sur les impôts. Or l’idée que nous nous faisons de la justice sociale c’est aussi ne pas faire payer à tous les besoins de quelques uns. En effet, l’usager des transports en commun supporte une petite partie de ces coûts en payant son titre de transport (même si les collectivités financent en grande partie les frais de ces transports). Il faut qu’il en soit de même pour les transports individuels." (extrait du blog du Noiséen Socialiste, un hymne à la politique de la mairie : http://le-noiseen-socialiste.over-blog.net/categorie-1126572.html )Je pense que M. le Maire met en action la phrase célèbre de Coluche : "Supprimez la voiture aux ouvriers, vous roulerez!"Pour ma part, j'ai vraiment l'impression de me faire racketter, en toute légalité.

ccpounder 27/02/2009 13:42

c'est que ma souris ne voulait plus travailler après 22h37... voici donc la suite :- équilibrer le nombre de places de stationnement selon la densité des quartiers en tenant compte de du nombre de véhicules par foyer (2 sont souvent la norme pour cause, d’horaires flexibles, de nuit, éloignement du lieu de travail, …).  Un salarié travaillant la nuit est doublement pénalisé: un bus toutes les heures après 22 h, plus de transports en commun après 1h du matin ; les experts (ou élus) en question ne se sont jamais posé la question de savoir comment font les serveurs de restaurant pour rentrer chez eux quand eux-mêmes ont passé une bonne et soirée à refaire le monde… ? ni comment ils font pour payer leur stationnement quand leur salaire à eux vaut un dixième du leur ?
- définir prioritairement les implantations de parking dans toute la ville : il semble que ce point est hors préoccupation municipale depuis très longtemps…
- paramétrer les bornes de stationnement et des parkings payants pour que la première demi-heure soit gratuite pour permettre aux parents de déposer ou reprendre leurs enfants et aux commerces de vivre de leur activité.
 
Conceptualiser une "ville durable" implique d'agir dans une perspective de long terme, sans brutalité et dans la concertation. La prise en compte de l'effet de serre dans la politique de déplacements urbains est une occasion de communiquer avant la mise en place de mesures adéquates, qui impactent inévitablement le stationnement et la circulation. Un exemple : la ville de Freiburg-im-Breisgau (Allemagne) a créé de nombreux parkings pour laisser son centre ville aux piétons, aux lignes de tramway et aux vélos. Point barre. Pour y aller très régulièrement depuis une quinzaine d’années, c’est un bonheur que d’y faire du shopping (en plus on trouve des vêtements grande taille, magnifiques et à un prix raisonnable… ;-).
 
Il y a un monde entre réduire les gaz à effet de serre et réduire par la force l’usage de la voiture. Pire encore, que les élus locaux zélés, qui n’ont que trop tendance à s’auto satisfaire, appliquent sans discernement ces mesures. Les experts dont on sait qu’ils n’ont pas toujours raison, se trompent en réduisant la part de rêve et d’évasion intrinsèque à l’individu et les édiles.  La recherche pour des véhicules propres est la seule réponse pour continuer à se faire plaisir tout en respectant l’environnement et soutenir la consommation dont notre pays a besoin.
 
En attendant, les contributions postées ci-dessus aboutissent, sauf erreur de ma part, à un sentiment également partagé sur la nécessité ou pas de rendre le stationnement payant et à s’interroger encore une fois sur la brutalité des faits et l’absence totale de communication préalable…

Forges d'Aurin 27/02/2009 08:33

CC POUNDER est de retour. Tout de suite ce n'est plus un commentaire, c'est une thése du Troisième Cycle. Ceci dit, c'est très argumenté et nous en redemandons.Toutefois il semblerait que la rédaction fut interrompue ???

ccpounder 26/02/2009 22:37














Ma contribution n’est hélas pas un retour d’expérience dans les villes limitrophes mais une modeste réflexion sur la politique du stationnement en général. Il est certain que l’opposition aurait appliqué le stationnement payant au moins dans le centre. Je m’explique :
 
Le plan de déplacements urbains (PDU) instauré par  la loi sur l’air en 1996 oblige les agglomérations de plus de 100 000 habitants à le mettre en place pour "Assurer un équilibre durable entre les besoins en matière de mobilité et de facilité d’accès, d’une part, et la protection de l’environnement et de la santé, d’autre part.». A l’appui des directives européennes dont les objectifs sont notamment de réduire les gaz à effet de serre et  de réduire notamment la circulation automobile, les rapports successifs du groupe d’experts sur le changement climatique (MIES) ont généré des dispositions réglementaires qui s’appliquent concrètement aujourd’hui dans la ville. Sauf que Noisy-le-Grand en est à 62 000 habitants au dernier recensement, ce qui lui assurait une marge pour adapter progressivement le PDU et communiquer largement au travers de ses supports d’information (site internet d’une part, bulletin municipal, etc.)
 
Un PDU prévoit l’étude d’un plan d’ensemble pour le vélo, afin d’aménager des itinéraires continus, d’améliorer le stationnement. Il doit également renforcer la sécurité des piétons, à faciliter la mobilité des personnes à mobilité réduite ou malvoyantes, etc. (d’où l’engouement pour les liaisons « douces »). Dans certains quartiers (ex. l’avenue Emile Cossonneau, quartier Côteaux  et Champy) il est dangereux de s’aventurer à pied, encore moins avec une poussette ou une canne, et ne parlons même pas du vélo !. Dans ces conditions, les enfants n’apprennent pas à être autonomes pour aller à l’école seuls, la crainte, justifiée, des parents est probablement moins due à l’hypothèse d’une mauvaise rencontre que celle d’être renversé par un camion, une voiture, voire une moto. Le stationnement à cet endroit est un véritable problème. Les habitants ne peuvent recevoir de visiteurs, les parents qui déposent leurs enfants chez une nourrice n’ont d’autre choix que de gêner la circulation ou de stationner sur les trottoirs.  Aucun parking n’existe dans ce quartier.
 
Ces nouvelles dispositions s’imposant aux communes, la question de l’implantation des commerces et des services de proximité se trouve posée. Mais avant que les grandes surfaces ne réagissent pour réinvestir les quartiers, il faudra encore souffrir l’application aveugle d’une politique de stationnement sans prise en compte de la vie des résidents…
 
La destination des places de stationnement recouvre outre les places de stationnement résidentiel :
- des aires de livraisons en fonction de l’activité commerciale et artisanale,
- des places permettant les déménagements sans blocage de la circulation,
- des places GIG-GIC
- des places pour les deux roues motorisés et les vélos
- des zones de stationnement pour les camions ou autocars
 
Le profil des usagers outre les résidents:
-- des salariés (attention au cas particuliers des travailleurs en restauration, professions médicales de nuit, travailleurs sociaux, … dont les horaires sont particulièrement flexibles)
- des entrepreneurs
- des commerçants
- des visiteurs
 
Avant de mettre en place le stationnement payant, le sujet aurait pu être traité en conseil de quartier ! Même s’il ne fait pas de doute que la méthode aura un effet sur les voitures ventouses, le dialogue avec les habitants a été totalement occulté ! Ces réunions auraient pu avoir pour effet de préparer à la réflexion pour
- définir des zones de stationnement résidentiel pour permettre une attribution équitables des places
- équilibre

ADIHBH-V 26/02/2009 13:56

Il nous semblerait interessant d'avoir un retour d'expérience sur les stationnements des villes de Bry sur Marne, Neuilly sur Marne, Neuilly Plaisance, Villiers sur Marne, Gournay et Champs sur Marne. Qui peut apporter sa contribution ?Merci d'avanceCordialement

v-elle 26/02/2009 11:59

En tant qu'abonnée au cinéma le bijou, je ne verrai pas d'inconvénients à ce qu'une soirée rétrospective Louis de Funés soit organisée pour que nous allions voir le Gendarme de St Tropez et autres films, ou alors une rétrospective Fernandel, Don Camillo... celà fait du bien de rire non ? en ces temps de morosité.En ce qui concerne les parcmètres beaucoup de choses ont déjà été dites et il est vrai que le système de zone bleue me semble plus adapté.Puisque le sujet a également dévié sur les arbres abattus, il faut être honnêtes et dire que cette avenue était bien sombre, les trottoirs peu praticables. Sans nul doute un diagnostic a été fait avant de procéder aux travaux d'abattage et il semblerait que de nouvelles essences seront bientôt plantées.  Attendons de voir dès que le printemps sera revenu.J'en profite pour vous demander s'il y a à Noisy le Grand quelque chose de prévu sur un système ressemblant au Vélib à Paris ?

Franck 25/02/2009 21:30

Bonjour à tous,En premier lieu, je souhaiterais remercier l'ADIHBH-V. Vous nous offrez là un des rares lieux d'expression dédié à notre ville.Le stationnement devient payant à Noisy ?Parait il, pour empecher les voitures ventouses ...Les zones bleues telles qu'on les voit à Bry Sur Marne n'auraient pas permis d'aboutir au même resultat (pour un coup moindre ...) ? - un commentaire plus haut nous dit que non ... Mais voila, Noisy, c'est 100 km de voiries, c'est à dire à une ville ETENDUE, Noisy, c'est une ville dont une grande partie de la population travail à Paris ...Nous propose t on des parking à pris réduit pour laisser nos voitures au RER ?La fréquence des bus va augmenter, pour que les noiséens n'ai pas à faire ces 100 km de voiries à pied ?Pour ma part, je n'en ai pas entendu parler (remarquez que ces stationnement payants non plus n'ont pas fait la une du noisy mag ...).Non, on va faire payer, pour le service, on verra cela plus tard ...Et bien, je suis ravis, en ces temps ou le pouvoir d'achat est un mot que beaucoup comprenne, cette mise en place de stationnement payant va me permettre de depenser 200 euros mensuel, quel joie !Ou bien non, j'irais à pied au RER, voila, je me leverais non plus à 6 H00 du matin, mais à 5 H00 et le tour est joué.Merci !

BELLA 25/02/2009 17:29

Bonjour,Je lis depuis peu de temps votre blog. C'est très intéressant. J'ai vu également que les arbres avaient été coupés avenue du Gal de Gaulle. Je ne peux me prononcer sur leur état. Toutefois je voulais attirer votre attention sur un gros arbre qui est à l'angle de l'avenue du Gal de Gaulle (face au petit restaurant dont je ne connais pas le nom et au magasin de fleurs) dont de grosses branches dépassent sur la rue et dont certaines sont dangereusement cassées. Lors du dernier gros coup de vent des branches jonchaient le sol sur la route. Cet arbre est dans une propriété privée, mais est t'il possible d'envisager de le faire élaguer partiellement ?J'en profite même si le sujet n'est pas à celà pour vous indiquer qu'à l'entrée de NOisy en bas rue Pierre Brossolette, consécutivement à un chantier de terrassement, l'avenue est particulièrement sale. Quels services faut t'il contacter ? Dans la mesure ou semble t'il des élus suivent ce blog peuvent t'ils s'en occuper.Pour en revenir à nos moutons ou parcmètres, je voulais savoir si les sommes générées par ces appareils devaient servir à payer telle ou telle redevance ou taxe ?Merci

Le Vrai Journal de Noisy-le-Grand 25/02/2009 17:53


Effectivement, Bella, nous savons que les élus de la majorité suivent ce blog et y participent parfois sous divers pseudos. Mais pour la plupart, ils n'en ont
officiellement à peine connaissance. Nous doutons donc que vous ayez la réponse à vos questions sur ce blog et nous vous invitons à les poser directement à la mairie (01 45 92 75 75). Merci de nous
tenir au courant...


SIDONIE 25/02/2009 16:52

Oh, dès que le sujet devient "sensible" votre blog devient libre expression tous courants d'opinions confondus c'est très bien ! Preuve que l'on pourrait probablement discuter sereinement d'un bon nombre de sujets.En ce qui concerne les parcmètres, effectivement cette 2ème vague d'installation d'appareils m'a un peu effrayé.J'ai pris l'habitude avec réticence parfois, certes, de payer lorsque je me rends à la banque ou à la mairie par exemple. Je ne suis pas sure que le stationnement payant dans certaines rues était vraiment nécessaire.Je pense notamment à ceux qui n'ont pas de place de parking et qui possèdent néanmoins un véhicule et qui se rendent en transports en commun sur leur lieu de travail. J'espère qu'il sera fait preuve néanmoins d'une certaine clémence....En tout cas j'ai souvent remarqué que c'était le cas par exemple devant la piscine, en m'y garant vers 18 H30 pour y accompagner mon fils, je fais régulièrement un petit tour des véhicules et dans la mesure où je vois qu'il n'y a pas de tickets sur la quasi totalité des pare-brises, je me plais à croire qu'il est vérifié régulièrement que ce ne sont pas des véhicules garés à la journée.En ce qui concerne la zone bleue, beaucoup de villes qui utilisent ce système sont très strictes et la police municipale fait donc le tour des zones bleues pour vérifier. On connait la règle on l'applique. APrès si le PV tombe et que l'on a dépassé son stationnement depuis bien longtemps on sait à quoi on s'expose.J'espère toutefois qu'on ne risque pas de voir apparaitre du stationnement sauvage ici ou là sur les trottoirs qui gênent la circulation des autobus, des piétons et qui abime également les revêtements.Bien cordialement