La lettre du Préfet (février / mars 2008)

Publié le




 

REVUE DE PRESSE

____

LA LETTRE DU PREFET EN SEINE SAINT DENIS

Numéro 31 - Février / Mars 2008

____


Faisons le point sur la production de logement sociaux en Seine Saint Denis

 

Cette lettre émanant des Services de la Préfecture de Seine Saint Denis mentionne, dans son numéro 31 :


« Au total, l'Etat devait en 2007 financer 2540 logements sociaux en Seine Saint Denis. Avec 2750 logements sociaux effectivement financés en 2007, l'objectif a été atteint et dépassé.

A cette fin, la Direction Départementale de l'Equipement a attribué 26 millions d'euros de subventions aux bailleurs sociaux qui se sont engagés à réaliser ces logements. Environ 80% de ces logements correspondent à des programmes neufs, le reste consistant en des opérations d'acquisition et d'amélioration de logements existants.

Environ la moitié des logements financés relève d'opérations adaptées à des populations spécifiques : personnes âgées dépendantes, travailleurs migrants, étudiants. Par ailleurs, les logements d'intégration représentent environ 30% des logements financés.

330 des 2750 logements financés prendront place dans les communes ne disposant pas de 20% de logements sociaux, participant ainsi à leur obligation de rattrapage prévue par la loi Solidarité et Renouvellement Urbain.

Les chiffres de 2007 s'ajoutent aux bilans déjà positifs des années précédentes. Sur la période 2005 - 2007, l'Etat a financé 6999 logements sociaux en Seine Saint Denis, total correspondant à plus de 110% des objectifs fixés par le Plan de Cohésion Sociale et par la loi instituant le droit au logement opposable pour le département ».


Vraisemblablement que des « esprits chagrins » ergoterons encore, que ce n'est toujours pas suffisant, peut être ! Mais nous ne pouvons pas passer notre temps, sans être cynique, à rabâcher sans cesse que l'Etat ne tient pas ses engagements en Seine Saint Denis.

 

 

  Retour à la page d'accueil : http://noisy-les-bas-heurts.com


Commenter cet article

Claudine R. 20/04/2008 15:16

Il y a aussi sur notre ville des dizaines d'appartements vides et murés car considérés comme insalubres. Il serait temps de procéder à la réabilitation de ces appartements car continuer à construire du neuf c'est utiliser du foncier, pas forcément disponible, comme sur votre secteur, et là ce n'est pas un bon calcul... A moins que l'on commence à murer pour détruire plus facilement le reste. Les sociétés HLM devraient laisser ces appartements à des associations de RMistes ou SDF, qui pourraient, avec des aides, réabiliter ces logements pour les occupper ensuite à titre gracieux ou presque.