Censure dans le Noisy-Magazine

Publié le

censure-4_1_.jpg
Au début de la mandature, il était convenu que les trois groupes constituant la majorité municipale écriraient à tour de rôle une tribune dans le Noisy-Magazine. Depuis qu'Etienne Doussain ose contester les projets de Michel Pajon, ses tribunes lui sont interdites.
Voici donc la tribune des élus communistes que vous ne pourrez pas lire dans le Noisy-Magazine...


Les « mouches à m… *» sont-elles satisfaites ?

Après une interruption de deux mois pour cause de pause estivale, les mouches, elles aussi, se détendent, l’actualité noiséenne commande de survoler brièvement les sujets du moment, de survoler, cela s’entend, avec l’acuité de la vision à facettes, et non pas à œillères, bien connue de la mouche.
Et, qu’avons-nous appris cet été à Noisy le Grand, à défaut de pêcher à la mouche dans le vivier des tristes informations nationales, celles qui concernent la Gauche, notamment ? Que le conseil municipal, à la limite du quorum, soit de la présence physique des conseillers, c’est le moins que l’on puisse dire, avait délibéré, parmi d’autres, sur un sujet d’importance, le Plan Local d’Urbanisme et que, compte tenu des abstentions, celui-ci avait été adopté sans états d’âme par une vraie minorité, physique s’entend, d’élus. 
C’est aussi ça la démocratie locale … Mais il est vrai aussi, comme le dit le bon sens populaire, que pendant les vacances, c’est toujours plus facile à faire passer ! Eh oui, l’augmentation des tarifs de la Ratp, par exemple, c’est souvent au 1er août… Rien à voir avec l’absence de nombreux utilisateurs à ce moment là ! Qui a dit que les vacances étaient propices aux mauvais coups ?
Enfin, cessons de persifler, pour une fois, le mois d’août a eu aussi son lot de bonnes nouvelles. N’a-t-on pas appris en début de ce mois, s’agissant du quartier des Bas Heurts, que la commission d’enquête, forte de ses trois commissaires, avait rendu deux avis défavorables unanimes, l’un sur la Déclaration d’Utilité Publique du projet d’aménagement dit de la ZAC du Clos aux Biches, l’autre sur la mise en conformité du POS !
Il y a des jours où il est difficile de bouder son plaisir. Les mouches du coche ont donc eu raison, les faits étant têtus, de s’obstiner à dire leur désaccords avec la conception de cet aménagement urbain, aménagement, faut-il le rappeler, dont l’utilité de principe ne fait de doute pour personne, sous réserve de précautions, de consultations, d’élaborations communes et de réflexions partagées dans un véritable souci d’intérêt général que les habitants de ce quartier n’ont jamais contesté. Pas plus que nous, d’ailleurs dès le début !
Pourquoi avoir voulu faire croire qu’il en était autrement ?
Pourquoi avoir refuser un enrichissement du projet initial, y compris, par sa réduction ou par un redéploiement de son emprise potentielle en tenant compte de Mailles Horizon alors que la ville, au moins son maire, réclame que Noisy le Grand sorte d’Epamarne et retrouve la maîtrise totale de son territoire ?
Pourquoi avoir voulu opposer des habitants de Noisy entre eux au prétexte d’un soi disant refus de logement sociaux, ce qui n’a jamais été le cas ?
Pourquoi, encore, le logement social serait-il automatiquement synonyme de densification urbaine ?
Alors, des « mouches à m…. » totalement satisfaites ? Non, car, si la déclaration récente de Monsieur le Maire laisse entendre le gel du souhait municipal, il n’est pas encore acquis que la refonte d’un tel projet d’aménagement sera le fait d’une véritable construction participative, d’autant plus que l’adoption du PLU ouvre la porte à des interprétations préoccupantes comme celles de la hauteur des immeubles, par exemple.
 
Quoiqu’il en soit, comme élus et citoyens, nous sommes disponibles et … constructifs !
 
Pour les Elus Communistes, le 12 septembre 2007
 
Etienne DOUSSAIN
 
NDLR * (spécialité noiséenne) : deux élus communistes ont été gratifiés aimablement, il y a quelques mois, du terme « mouche à m… » par le 1er magistrat de la ville.


A voir également l'artice "délicatesse et censure"
 
 

Publié dans Conseil municipal

Commenter cet article

valerie 22/10/2007 12:20

En réalité citoyenneté devrait rimer avec civisme et civilité. Dommage de se priver d'une aussi jolie plume dans Noisy Mag !

Jérôme 07/10/2007 22:09

Concernant les Bas-Heurts, à quand un article dans le Noisy-Magazine expliquant que votre projet a été rejeté, Monsieur Pajon ??? La censure de l'information est-elle digne d'un élu ?