Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le projet de RER V (Vélo) avance

Publié le par Adihbh-v

LE PROJET RER V

DE LA RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

ACCÉLÉRÉ !
______

 

Face à la saturation des routes, des transports en commun, le vélo est une solution. À une condition : le rendre accessible à toutes et tous en offrant aux Franciliens des aménagements cyclables de qualité et continus.

Les 650 km du RER V pourraient commencer à devenir une réalité dès la fin 2021. Le cahier des charges de ce vaste réseau de pistes et d’aménagements cyclables a été validé fin mars par les associations et les collectivités locales.

Pour rappel, le projet a germé en mars 2019, à l’initiative du collectif Vélo Ile-de-France qui regroupe une trentaine d’associations cyclistes de la région. Objectif : relier les nombreux bouts de pistes existantes pour en faire un réseau praticable et sécurisé de bout en bout. Présenté officiellement en janvier 2020, le plan de 9 lignes longeant les RER A, B, C, D, E, les deux voies le long de la Seine et de la Marne (S et M) et deux circulaires (PC et GC) a été d’emblée accueilli avec intérêt par les collectivités locales, co-financeurs stratégiques, alors que l’un des grands enjeux de la métropole parisienne est de réduire l’automobile pour diminuer la pollution. De quoi y contribuer en complément des transports en commun.

Depuis, la crise sanitaire et les incitations à éviter de s’agglutiner dans les bus et métros sans pour autant se jeter sur sa voiture individuelle, a accéléré le processus, avec notamment l’étape des "coronapistes", massivement peintes sur les grands axes départementaux au printemps 2020. Même si depuis, plusieurs pistes ont été progressivement abandonnées.

Ce 24 mars 2021, l’accord sur le cahier des charges du RER V a constitué une étape décisive. Pour Louis BELENFANT, directeur du collectif Vélo Ile-de-France, « c’est un engagement inédit ».

Ce jour-là, 95 responsables étaient réunis par visio-conférence pour valider ce cahier des charges dans le cadre du comité que ce dernier présidait aux côtés de Stéphane BEAUDET, vice-président chargé de la stratégie institutionnelle, des transports et des mobilités durables de la région Île-de-France. « Il faut surtout souligner l’ambition partagée de l’ensemble des collectivités, petites communes comme grandes agglomérations.

Toutes ont validé le cahier des charges », commente Louis BELENFANT.


1.    Ligne A1 (Paris - La Défense - Cergy-Pontoise)
2.    Ligne A2 (Paris - Marne-la-Vallée – via Noisy-le-Grand)
3.    Ligne B3 (Paris - Massy - Saclay - Plaisir)
4.    Ligne D1 (Paris - Saint-Denis - Le Mesnil-Aubry)
5.    Ligne D2 (Paris - Choisy-le-Roi - Corbeil-Essonnes)


Ce cahier des charges décrit les besoins auxquels devront répondre les aménageurs en termes de création de tracés directs, de sécurité, de choix des revêtements ou encore de signalisation. « Il permettra de garantir l’homogénéité et la qualité des aménagements pour les principaux tracés, et offrira à terme un haut niveau de services aux usagers », précise pour sa part la région Île-de-France……..


Lire la suite de cet article sur :

https://94citoyens.com/2021/velo-en-ile-de-france-le-projet-de-rer-v-accelere.01-04-2021.html

Contribution bibliographique :

-    https://94citoyens.com
-    https://rerv.fr

____

 


Retrouvez-nous sur Facebook

<< < 1 2