Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les dérapages de Michel Pajon

Publié le par adihbhv

 

 

Michel Pajon envoie encore un courrier d'intimidation à un membre de l'ADIHBH-V, en l'occurence son Président :

Notre Blog serait indirectement responsable de l'incendie de son véhicule !!!



Voici le contenu de la lettre :





A l'accusation déplacée d' "incitation à la violence" de Michel Pajon, nous répondons tranquillement que oui, nos propos sur  notre Blog sont une incitation, mais une incitation :
  - à la civilité
  - à l'exemplarité
  - à la citoyenneté
  - au bon sens politique
  - à la prise de parole participative

En transgressant délibérément les règles élémentaires de civilité, le Député-Maire Michel Pajon réfléchit-il une seconde à l'exemplarité qu'il donne à la jeunesse de Noisy-le-Grand ? Et puisqu'il fait allusion aux photos de son véhicule garé sur les passages piétons
(http://www.noisy-les-bas-heurts.com/article-4101360.html), que serait-il advenu si un enfant  avait été victime d'un accident de la circulation ?

Nous sommes en tous cas ravis que les coordonnées de ce Blog soient communiquées au Procureur de la République qui, nous l'espérons en fera bon usage.

Michel Pajon perd encore un procès !!!

Publié le par adihbhv


Marcel Babinot et la société Ticene ont gagné leur procès en référé contre la Ville de Noisy-le-Grand.
Actuellement gérant du Hangar-Danse, Marcel Babinot avait obtenu un permis de construire dans la zone artisanale de La Varenne pour y installer ses activités et celles de sa femme. Mais le 2 août 2006, Michel Pajon a préempté le terrain sans motif valable, ce qui a justifié une action en justice.


Lors du Conseil Municipal du 12 octobre, Madame De Coster, conseillère municipale, avait relevé ce paradoxe : "N'avez-vous pas délivré un permis de construire sur ce terrain préempté ?". Monsieur Pajon ne s'en souvenait pas... ou ne voulait pas s'en souvenir : "On vous écrira" répondit-il à l'élue qui aurait préféré une réponse publique.


Voici les conclusions du référé :

Article 1 :
L'exécution de la décision en date du 2 août 2006 du maire de la commune de Noisy-le-Grand, portant exercice du droit de préemption urbain sur un terrain de 1100 m² AB 912 situé rue des Artisans à Noisy-le-Grand est suspendue.

Article 2 :
La commune de Noisy-le-Grand versera conjointement à Monsieur Marcel Babinot et à la société Ticene la somme de 1000 euros au titre de l'article L761-1 du code de justice administrative.


Encore du temps de perdu et de l'argent des contribuables gaspillé !!!

<< < 1 2