Retour sur le 1er tour des élections municipales à Noisy le Grand

Publié le par ADIHBH-V

__________________________________________________________________

RÉSULTATS


DU PREMIER TOUR


 DES ÉLECTIONS MUNICIPALES


DE NOISY-LE-GRAND


15 MARS 2020
______

En cette période de crise sanitaire, permettez nous de revenir sur les résultats du 1er tour des élections municipales qui a eu lieu le dimanche 15 mars 2020.

Vous pouvez consulter le détail des résultats de Noisy-le-Grand dans les tableaux ci-dessous. Le deuxième tour sera peut-être reporté au dimanche 21 juin 2020 ? L’avenir le dira.


En attendant, que chacun prenne soin de soi et de sa famille en évitant tout comportement à risque. Nous continuerons fidèlement, pour notre part, à vous tenir informés.

 

Les résultats globaux
Cliquer ici :

Les résultats par bureau de vote
Cliquer ici :

Le procès-verbal des résultats
Cliquer ici :

______

Folâtrons sur le candidat Michel PAJON
« Fin du Clip »

Notre homme a tenu Noisy-le-Grand avec poigne durant 20 ans (1995-2015) mais a très mal digéré sa dernière défaite de septembre 2015 pour 33 voix d’écart, au profit de la liste de droite conduite par Brigitte MARSIGNY.
Néanmoins, à 70 ans, Michel PAJON, aujourd’hui isolé politiquement, souhaitait briguer un nouveau mandat par vengeance, en mars 2020.
Amateur de boxe, son ring à lui c’est la politique. Alors, ayant le sentiment qu’en 2015 on lui a volé la victoire, Michel PAJON renfile les gants et tente de riposter lors des  élections municipales de mars 2020, sachant qu’il va retrouver sur sa route Emmanuel CONSTANT (PS), son protégé devenu son pire ennemi juré, avec qui il a coupé les ponts depuis la campagne de 2015. Et puis évidemment Brigitte MARSIGNY qui administre la Commune !


Malheureusement pour lui, voilà, qu’au soir du dimanche 15 mars, Michel PAJON ramasse encore un uppercut et se retrouve dans les cordes, KO.
Avec 7,7% des suffrages, il quitte le ring et ne sera pas présent au 2ème tour. L’ADIHBH-V l’avait informé précisément d’une telle mésaventure lors de la campagne électorale.
Depuis 2015, Michel PAJON subit une succession de knockout qui le conduit régulièrement à perdre ses combats.


Pour mémoire, après avoir rappelé son échec des élections municipales de 2015 qu’il qualifie d’injustice, n’oublions pas que cet ancien Maire est gestionnaire d’un parc immobilier significatif, ce qui lui a d’ailleurs valu au cours de la signature d’un Permis de Construire modificatif d’un programme immobilier sur la ville dans lequel il avait acquis plusieurs logements, d’être reconnu coupable de « Prise illégale d’Intérêts » et condamné à 40.000 € d’amende. Il est pour le moment en appel. Tel que nous connaissons Michel PAJON, cette affaire se terminera en Cassation.


Il est évident que son dernier combat s’annonçait périlleux. Il a voulu boxer, il a perdu le match. Si Noisy-le-Grand était toute sa vie, après toute une série de knockout, tout champion remiserait ses gants pour protéger sa santé ! Aussi, son fidèle entourage qu’il a embarqué dans cette triste mésaventure devrait lui conseiller d’envisager une sage reconversion au soleil…


Ce n’est pas l’ADIHBH-V qui va pleurer.

____

 


Retrouvez-nous sur Facebook

 

Commenter cet article

Forgeron 19/03/2020 10:00

Est-on certain que dans cette histoire d’acquisition de logements par Michel PAJON, sur le quartier de La Varenne, il fut le seul ?

Alain Cassé_Président de l'ADIHBH-V 22/03/2020 06:58

Bien évidemment qu'il ne fut pas le seul

Paul 18/03/2020 20:07

Je comprends que vous ayez une certaine animosité envers notre ancien maire, mais de là à lui consacrer un billet alors que justement, il n'est plus rien, je trouve cela dommage.
Il faut passer à autre chose ;-)

Alain Cassé_Président de l'ADIHBH-V 22/03/2020 06:55

Monsieur,
Je pense que le premier qui devrait se rendre compte qu'il n'est plus rien, est Michel PAJON lui même. Ceci dit, l'histoire ne passe jamais à autre chose. L'histoire c'est la mémoire des événements, heureusement quelle est vivante. Ceci dit, les Bas-Heurts n'oublierons jamais.
Bien à vous

Frédéric 18/03/2020 13:07

Bien écrit. Sage réflexion.
Bon courage à vous en cette période de confinement