Les bas-Heurts sortent de terre

Publié le par ADIHBH-V

LES BAS-HEURTS

SORTENT DE TERRE

Les bas-Heurts sortent de terre

 

Après de nombreuses années de combat contre l’ancienne équipe municipale de Michel PAJON et d’abandon, le quartier des Bas-Heurts est de nouveau considéré par la nouvelle Gouvernance de Noisy-le-Grand.

 

Dès 2015, et grâce à la mobilisation de l’ADIHBH-V, de nombreux Noiséens et Bryards, Brigitte MARSIGNY a immédiatement engagé une concertation avec les habitants du quartier pour rendre l’urbanisation plus humaine en diminuant de 50% la densification, et en a amélioré l’environnement. Ainsi, la hauteur des futurs bâtiments fut abaissée, tout en développant des « Zones de courtoisies » afin de garantir une parfaite harmonie avec les pavillons existants du quartier de La Varenne à Noisy-le-Grand et de La Garenne à Bry-sur-Marne.

 

En 2019, deux Concours de Groupements (Promoteurs-Architectes-Paysagistes), avec chaque fois la présence du Président de l’ADIHBH-V dans les Jurys, ont été réalisés sur les lots M1 et M4. Voir localisation sur la photo 1. Aussi, une étape importante de l’opération d’aménagement des Bas-Heurts a été franchie, avec la désignation de deux Groupements dans le cadre d’une consultation lancée au printemps dernier.

 

Le lot M1, situé dans la continuité de l’opération Maille-Horizon-Nord, a été attribué au groupement Atland/AHA/Kurz. Il comprend 110 logements en accession libre, en petits collectifs de quatre étages plus combles, et 260 m² d’espaces pour des activités commerciales.

 

Les bas-Heurts sortent de terre
Les bas-Heurts sortent de terre

Le lot M4, situé autour du Passage des Aulnettes, se compose de 36 logements, associant de petits immeubles d’un étage plus combles, et des maisons de ville. Il a été confié au groupement Brémond/NEM/Sensomoto.

Les bas-Heurts sortent de terre
Les bas-Heurts sortent de terre

Les cahiers des charges de la consultation ont été élaborés en étroite concertation avec les habitants du quartier, conviés en 2017 et 2018 à plusieurs Réunions publiques et Ateliers urbains. L’opération comprendra, au plus, 900 logements, construits autour d’un espace public central, la « Promenade des jardins ». Une trame verte créée dans le prolongement du parc de Bougainville, en direction des bords de Marne, dont les travaux devraient débuter au deuxième semestre 2020. Les premiers chantiers de construction de logements sont prévus en 2021, pour une livraison à partir de 2023.

____

Contribution bibliographie : NOISY mag, février 2020.

Commenter cet article

valou 12/02/2020 16:15

Enfin, le bel aboutissement d'un combat tout d'abord et d'une concertation réussie. Pour le 1er coup de pelle on espère bien la présence de l'association.

Forge d'AURIN 13/02/2020 09:29

Plus que cela, un monument à l'effigie de l'ADIHBH-V

jean francois loi 10/02/2020 07:50

Bonjour, on est heureux que ça bouge, et en plus dans le bon sens, mais on ne peut s’empêcher de penser, aussi, aux 10 ans de chantier qu'on a devant nous avant d'arriver au résultat espéré. Il nous faudra a tous du courage et de la patience pour supporter les constructions derrière nos murs de clôtures...Question coulée verte entre Bas Heurts et Perdrigé ; elle sera engagée et achevée en même temps que le lot M1??

Alain Cassé 10/02/2020 08:40

Oui, il me semble que c'est la réponse de Brigitte MARSIGNY en réunion publique, vendredi
dernier