Blanchisserie GCS-BEF de Bry-sur-Marne : le permis de construire

Publié le par ADIHBH-V

LE PERMIS DE CONSTRUIRE

DE LA BLANCHISSERIE GCS-BEF

DE BRY-SUR-MARNE

A FINALEMENT ÉTÉ DÉLIVRÉ

 

Blanchisserie GCS-BEF de Bry-sur-Marne : le permis de construire

La relocalisation de la Blanchisserie GCS-BEF qui se trouve actuellement sur le site de Ville EVRARD à Neuilly-sur-Marne a été votée à l’unanimité des 14 hôpitaux adhérents, et est soutenue par tous les employés dans l’attente d’une amélioration significative de leurs conditions de travail. Employés qui résident pour 50% à Noisy-le-Grand.

Dans ce cadre, GCS-BEF avait déposé une demande de Permis de construire le 13 décembre 2018 à Bry-sur-Marne, afin d’adapter les anciens locaux EIFFAGE du 110 av Georges Clemenceau.

Le 03 Juin 2019, le Maire de Bry-sur-Marne a prononcé un arrêté défavorable au PC : 094015 18 00056 relatif à la restructuration du bâtiment aux motifs, entre autres :

  • Du stationnement sécurisé des 2 roues,
  • De l’aire de stationnement,
  • Des nuisances et risques pour le voisinage.

Le 28 juin 2019, GCS-BEF a soumis une révision de la demande de ce Permis de construire qui précise :

  • GSCBEF produira 16 tonnes de linge blanchi par jour en non 20 tonnes,
  • L’activité de production sera réalisée 5 jours sur 7 du lundi au vendredi de 7h00 à 18h00,
  • L’activité de transport se réalisera 5 jours sur 7, du lundi au vendredi, entre 6h30 et 20h00. Elle sera effectuée par 2 rotations par 6 véhicules, l’une le matin et l’autre l’aprèsmidi; 4 camions de 15,5 t et 2 camionnettes de 3,5 t. Une organisation particulière sera adoptée pour que ces rotations de camions ne soient pas concomitantes avec les horaires des groupes scolaires avoisinants.

Par ailleurs, GCS-BEF a commandé une enquête de trafic au Cabinet spécialisé CD-VIA qui révèle une augmentation de trafic cumulée, dans les deux sens de circulation sur l’axe au droit de la future Blanchisserie, de 0,97%. (A cela, l’ADIHBH-V objecte qu’il s’agit d’une moyenne cumulée sur la journée. L’étude nous montre que c’est différent aux heures de pointes 8h et 17h.

 

L’installation de la Blanchisserie GCS-BEF a fait l’objet de mesures de bruits réalisées par le bureau de contrôle DEKRA du 18 et 19 octobre 2018. Le 21 juin 2019, la mission du Cabinet spécialisé AGNA a consisté à dimensionner les traitements acoustiques nécessaires au respect des normes acoustiques en vigueur. AGNA conclus que, sans la mise en œuvre de traitement acoustiques, le bruit induit par les équipements techniques : Groupe froid, chaudière et compresseurs génère des nuisances sonores au niveau des habitations les plus proches du projet. En conséquence, AGNA préconise des traitements acoustiques du type écrans et pièges à sons qui devront être mis en œuvre pour rendre la situation conforme.

Ceci étant, considérant que les pièces produites par GCS-BEF ont permis un réexamen du dossier de Permis de construire n° PC 094015 18 00056 initialement refusé le 03 juin 2019, le Permis de construire a pu être délivré le 30 septembre 2019 sous réserve que le pétitionnaire respecte toutes les prescriptions émises.

Arrêté de PC délivré par le Maire de Bry-sur-Marne le 30/09/2019

Finalement, comme suite à la réunion publique de la Blanchisserie GCS-BEF du 22 mai 2019 initiée par l’ADIHBH-V lors de la « consultation du public » par la Préfecture du Val-de-Marne, nous constatons que GCS-BEF entend et souhaite répondre aux interrogations légitimes de l’ADIHBH-V, des riverains et d’une Association de parents d’Elèves du quartier de Noisy-le-Grand.

Toutefois encore à ce jour….

Quid, de l’implantation d’un feu tricolore placé à la sortie du parking de la Blanchisserie pour sécuriser l’arrivée des camions sur l’avenue Georges Clémenceau, en relation avec le feu tricolore du carrefour Clémenceau-Aulnettes !!!...Aussi, suite à nos observations auprès du Maire de Bry-sur-Marne, il serait hautement souhaitable que le Directeur de la Voirie prenne rapidement en considération la suggestion de l’ADIHBH-V. Suggestion qui entre aussi  dans le champ d’action de l’élu du quartier de La Garenne Délégué à la Voirie de Bry-sur-Marne, mais qui ne répond jamais à nos sollicitations. Nous en reparlerons…….

Quid d’un autre sujet qui fâche, l’Evaluation environnementale dont il apparaît fondé de considérer que sa mise en œuvre doit être réalisée à la demande du Préfet du Val-de-Marne, compte tenu de la présence de la Blanchisserie ELIS déjà dans le secteur (Art : R.122-5 du Code de l’Environnement). Depuis des mois et des mois nous faisons le siège de la DRIEE du Val-de-Marne, mais tout le monde roupille…

Le PARISIEN en parle sous la plume de Marion KREMP

Blanchisserie GCS-BEF de Bry-sur-Marne : le permis de construire

Mais aussi ENTRETIEN TEXTILE sous la plume de

Laurence ALEMANNI

Blanchisserie GCS-BEF de Bry-sur-Marne : le permis de construire

Commenter cet article

Alain Cassé_Président de l'ADIHBH-V 04/12/2019 20:18

Demain, jeudi 05 décembre, l'ADIHBH-V a RdV avec le Directeur des Services techniques de la Blanchisserie GCS-BEF à Neuilly-sur-Marne, pour faire une explication de texte du Permis de construire délivré par le Maire de Bry-sur-Marne.

valou 03/12/2019 14:45

Quid de l'implication de la ville de Noisy le Grand sur ce dossier ?

roca 01/12/2019 15:57

Encore des camions en plus qui passeront devant l'école... Il est sidérant de constater que le trafic actuel plus que préoccupant de poids lourds devant le groupe scolaire La Varenne, laisse totalement indifférent nos élus... Des camions, qu'ils soient gros ou petits, il y en a déjà beaucoup trop devant notre école: inutile d'en rajouter sciemment...La Mairie de Bry sur Marne, qui accorde ce permis de construire, semble avoir la mémoire courte quant à certain accident mortel à certaine époque dans sa commune, d'une écolière devant son école...où un un camion était justement impliqué...! Mais, évidemment, le groupe scolaire La Varenne est à Noisy...

valou 03/12/2019 14:44

Justement je pose la question qu'a fait la ville de Noisy le Grand sur ce dossier ?

Alain Cassé_Président de l'ADIHBH-V 02/12/2019 08:53

Cette question des Poids lourds fut abordée lors de l'Assemblée générale de l'ADIHBH-V le samedi 23 novembre, par un de ses membres. Des le 25 nous adressions un courrier à Madame le Maire de Noisy-le-Grand pour demander la mise en place d'une interdiction aux plus de 3,5 tonnes.