Démission de deux conseillers municipaux à Noisy le Grand

Publié le par ADIHBH-V

_____________________________________________________________________

DEUX CONSEILLERS MUNICIPAUX

 DE NOISY-LE-GRAND

 QUITTENT LE NAVIRE
______

Démission de deux conseillers municipaux à Noisy le GrandDémission de deux conseillers municipaux à Noisy le Grand

               Vincent MONNIER                                                     Patrice HARDEL

Lors du Conseil municipal du jeudi 16 mai 2019, Vincent MONNIER, Maire adjoint (MoDem) au commerce et Patrice HARDEL (*), Conseiller municipal délégué aux projets urbains, ont annoncé leur démission. Ils ont prévenu Brigitte Marsigny, Maire (LR), seulement quelques heures avant la séance.
Dans leurs motivations, Vincent MONNIER déclare en séance: « Cette décision est un crève-cœur mais elle s’impose à nous. En urbanisme, toute erreur se paie durant des décennies et nous ne sommes plus en phase avec les projets de construction intensifs décidés par Madame le Maire ».


À l’ADIHBH-V, il ne nous appartient pas de porter un jugement ou de tirer une quelconque conclusion sur ces événements que nous regrettons, d’autant plus que Vincent MONNIER est un ami et membre actif de notre Association depuis 2004. Nous constaterons qu’il  a tout simplement pris l’initiative parfaitement assumée de mettre sa parole en accord avec sa conscience d’homme politique responsable. Pour s’en persuader, il suffit de relire le commentaire du 12 février 2007 de Vincent MONNIER, alors Étudiant (22 ans), lors de l’Enquête publique sur le premier PLU de Noisy-le-Grand, à savoir : « Monsieur le commissaire enquêteur, je souhaite vous présenter en quelques lignes les raisons de mon opposition au nouveau plan local d’Urbanisme (PLU) dans sa version actuelle. Ce PLU du « Tout béton », comporte à mes yeux de nombreuses et dangereuses incohérences »


Pour autant, ses collègues Conseillers municipaux et Noiséens en général discuteront vraisemblablement de la méthode et du phasage des événements…..
Alors, comment ne pas souligner que c’est encore après une question essentielle d’urbanisme et de cadre de vie des Noiséens  que la majorité municipale semble se déchirer. La campagne municipale de 2014 et bien avant, celles de Michel PAJON portaient déjà sur l’urbanisme. Aujourd’hui, ce n’est plus un secret,  la prochaine campagne électorale de 2020 portera encore sur l’urbanisme.


À lui, à eux maintenant d’assumer, puisqu’ils déclarent ne pas rejoindre l’opposition tout en initiant une autre opposition. Il est évident qu’ils seront maintenant évincés systématiquement de toutes décisions ; nous espérons qu’il n’y aura pas de coups tordus. Toutefois, nous ne pouvons ignorer que la politique est souvent cruelle et toujours violente. Nous n’en voulons pour preuve que la déclaration assassine d’Eric ALLEMON, premier adjoint (UDI) qui, en service commandé, a tenté une bien lamentable riposte au nom de la majorité municipale.
Pour autant, nos deux insoumis mettront-ils en œuvre une tactique manœuvrière pour  les prochaines échéances électorale de 2020 à Noisy-le-Grand ? L’avenir nous le dira prochainement !

Quoi qu’il en soit, l’opposition municipale boit déjà du petit lait.

Patrice ANATO (député LREM) hume le bon coup et se dit, hum……, pas mal ce Vincent MONNIER pour le prochain scrutin municipal de 2020, il faut que j’en parle à Manu !

 Emmanuel CONSTANT, en fin stratège, observe et consulte depuis plusieurs mois.

Michel PAJON prépare la poudre avec des dossiers qui lui arrivent par des GPH (Gentils Pajonistes Historiques) sur son bureau. Soit disant qu’il aurait fait le choix du combat avec de l’artillerie lourde. Lorsqu’il va allumer la mèche, ce sera des obus de 900 kg, comme à Verdun, qui vont s’abattre sur la casemate municipale de Brigitte MARSIGNY, tous aux abris !  Il a une revanche à prendre Michel P. Mais voilà, dans la précipitation il ne faut pas se faire exploser le projectile à la figure ou louper sa cible, comme ce fut le cas lors du procès en diffamation de 2007, contre le Président de l’ADIHBH-V.

Pour RN, tout le monde n’a pas le charisme d’un Jordan BARDELLA.

Noisy solidaire, une vraie gauche qui ira aux élections avec ses armes républicaines, dans le respect des adversaires, comme toujours.

Alors, que dire du duo LR+UDI ? Comment les Noiséens pourront-ils oublier que trois Adjoints au Maire et un Conseiller municipal délégué ont été sanctionnés ou démissionnaires en trois ans de mandat ? Cela fait désordre et c’est pour nous préoccupant !!!...


Affaire à suivre, nous entrons peut être en campagne électorale !


Déclaration de Vincent MONNIER – MoDem


Cliquer ici :
 


 

Déclaration d’Eric Allemon – UDI


Cliquer ici :
 

 

 

Commentaire de Vincent MONNIER du 12 février 2007,
sur le PLU de Noisy-le-Grand.


Cliquer: ici

 

Le PARISIEN en parle le 16 mai 2019 sous la plume de Sébastien THOMAS


____________

(*) – Patrice HARDEL, Ingénieur diplômé de l'Ecole Polytechnique, de l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile et Ingénieur en Chef des Ponts et Chaussées. Entre 2003 et 2011 Directeur de l’aéroport Paris-Orly, puis Directeur de l’aéroport Paris-CDG. Conjointement, membre du Comité Exécutif d’Aéroports de Paris. Patrice HARDEL est Chevalier de la Légion d'Honneur et Officier de l'Ordre National du Mérite. Comment peut-on se passer d’une telle pointure et expérience professionnelle pour faire avancer les projets urbains de Noisy-le-Grand?

Commenter cet article

Pierre B 27/06/2019 14:20

Vous avez du courage messieurs, bravo !
Sur le secteur de la rive charmante, nous nous préparons à des années de travaux avec 3 projets de construction lancés en même temps ! La circulation déjà difficile ici va devenir un cauchemar

Françoise 01/06/2019 15:56

Il est clair que la différence entre les promesses de campagne de Mme Marsigny la réalisation est incroyable !

Je n'arrive toujours pas à comprendre l'intérêt du projet de centaine de logements (500 logements?) pour agrandir le Palacio à proximité des Bas Heurts ?!? N'y a t'il pas assez de béton sur Maille Horizon et les bas heurts

BEBER93 31/05/2019 20:45

Monsieur,

Votre article est un peu complaisant. Nous jugerons sur pièce

Quant à votre jugement sur la tirade de Mr Allemon elle n a d assassine qu une réponse un peu épidermique à la soudaineté de la démission.

n ayons pas la mémoire courte un round de trop et c est le KO assuré.

VALOU 31/05/2019 14:15

Méthode pas forcèment la plus appropriée, on verra peut être que l'avenir lui donnera raison. Mais le bilan de Mme Le Maire est tout de même défendable sur certains aspects.

Quant à l'"attaque" verbale de Mr. Allemon, bienvenu dans la politique..... C'était certes assez "violent" mais une réponse un peu épidermique à la soudaineté de la démission.

Enfin concernant le pedigree professionnel, éloquent, bravo, mais nous souhaitons juger sur pièce dans l'action à venir.

Evitons de grâce un nouveau round......

jean francois loi 31/05/2019 09:31

Monnier Ami de l'association...!!!??? Je pense que le bilan de Marsigny était (sera) largement défendable, surtout en rapport des précédentes équipes. En se conduisant de la sorte il ouvre en effet la porte à ceux qu'on espérait ne plus revoir, en tout cas pour un certain temps. Enfin l'important pour Monnier... c'est lui...