Les retombées financières des Travaux du Grand Paris sur l'économie locale

Publié le par ADIHBH-V

LA LIGNE 15 SUD

DYNAMISE L’ÉCONOMIE

AU PROFIT

DU PLUS GRAND NOMBRE.
______

Les retombées financières des Travaux du Grand Paris sur l'économie locale

Le Grand Paris Express est devenu un levier majeur du développement économique de la région Capitale. Un an à peine après le lancement du premier chantier, la gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart, les retombées du projet sur l’emploi et l’activité économique des entreprises se font déjà ressentir à tous les échelons.
Les chiffres sont éloquents. L’investissement global de la ligne 15 Sud est estimé à environ 6 milliards d’euros, dont 3,7 milliards pour les seuls travaux de génie civil. Équivalent à 1% du PIB annuel de la région Île-de-France, cet investissement se traduira en nouvelles commandes aux entreprises franciliennes.
De nouvelles usines voient déjà le jour en Île-de-France pour répondre aux nécessités du chantier de la ligne 15 Sud. Le groupement Alliance, responsable du génie civil entre Noisy - Champs et Brie - Villiers - Champigny crée ainsi une usine à Limoges-Fourche (77) pour construire les voussoirs (petits éléments préfabriqués en béton armé constituant le tunnel). À terme, cette usine, qui servira aussi à fabriquer les voussoirs du prolongement de la ligne 11, pourrait employer une trentaine d’ouvriers.
La ligne 15 Sud devient le moteur de cette nouvelle dynamique économique. Les deux derniers des huit lots de génie civil ont été signés le 3 juillet 2017, si bien que tous les marchés sont désormais alloués, pour un montant total estimé de 3,7 milliards d’euros.


Parmi les fournisseurs de la Société du Grand Paris, 72% de PME.

Pour que le projet profite au plus grand nombre, la Société du Grand Paris a mis en place des critères dans ses marchés. Ainsi, une part d’au moins 20 % du montant des travaux du Grand Paris Express doit être exécutée par des PME, en co-traitance ou en sous-traitance. Entre 2013 et 2017, la Société du Grand Paris a payé 1,79 milliard d’euros. 12 % de ces paiements ont été effectués auprès de PME et 20 % auprès d’ETI, soit 32 % au total. Cela représente 570 millions d’euros. En nombre d’entreprises, la proportion est bien plus élevée puisque 72 % des fournisseurs de la Société du Grand Paris sont des PME. Cela représente 963 fournisseurs sur 1 036 au total. Enfin, 61% de ces PME/ETI ont leur siège en Île-de-France. Selon les premières données de l’Observatoire des PME, les objectifs quantitatifs fixés aux maîtres d’œuvre en matière d’accès des PME aux chantiers et d’insertion sont respectés, au-delà des exigences.


Le chantier en génie civil de la ligne 15 Sud se concrétise par 1,1 million d'heure en insertion.

L’insertion des personnes éloignées de l'emploi constitue l'autre priorité de la Société du Grand Paris. C'est la raison pour laquelle elle a également introduit dans ses marchés une clause spécifique : 5 % du volume d’heures effectuées sur les chantiers sont réservés à l’insertion (jeunes et chômeurs de longue durée, etc.). Les marchés de génie civil attribués pour la réalisation de la ligne 15 Sud représentent au total 1,1 million d’heures en insertion, soit 600 équivalents temps plein annuels. Lorsque les travaux de génie civil tourneront à plein régime, courant 2018, plus de 5 000 salariés seront employés au même moment pour la construction de la ligne 15 Sud en incluant les fournisseurs. Formidable opportunité pour les entreprises du secteur de la construction et leurs salariés, le Grand Paris Express est aussi un vecteur de retour vers l’emploi des catégories les plus en difficulté.
Au 30 juin 2017, toutes les sociétés ayant commencé les travaux respectent voire dépassent l’engagement de 5 % des heures travaillées dédiées à l’insertion. 32 contrats de travail sont signés pour les cinq premiers des huit lots de génie civil de la ligne 15 Sud. Parmi ces 32 contrats d’insertion, un tiers concerne des jeunes, un autre tiers des bénéficiaires du RSA et le dernier les chômeurs de longue durée.


_____


Contribution bibliographique :
News Express – n°51 Juillet 2017 – Société du Grand Paris.

 

Publié dans Grand Paris

Commenter cet article

referencement tunisie 17/08/2017 08:59

Toujours intéressant vos articles. Bravo continuez