Michel Pajon falsifie encore une fois la vérité sur les Bas-Heurts

Publié le par ADIHBH-V

MICHEL PAJON


FALSIFIE ENCORE UNE FOIS


LA VÉRITÉ SUR LES BAS-HEURTS !
______

Michel Pajon falsifie encore une fois la vérité sur les Bas-Heurts

La lecture attentive du NOISY MAG n° 231 de février 2017 est captée par la prose de Michel PAJON dans la rubrique « Opinion ». Ce dernier fustige le PLU 2017 de la nouvelle majorité en revendiquant 85% des initiatives.

Ce n’est pas notre propos et nous n’avons pas effectué une comparaison exhaustive des projets. Par contre nous avons bien noté que les projets utopiques du Port de plaisance et du Palais des congrès sont passés à la trappe.

Toutefois, l’ex Maire est en plein déni lorsqu’il annonce dans ce NOISY MAG que le quartier des Bas-Heurts sera demain aménagé avec les grandes lignes de ses propositions. Objection votre honneur, le quartier des Bas-Heurts sera aménagé sur les bases d’un nouveau projet urbain élaboré par un collectif de jeunes Architectes-Urbanistes (aujourd’hui le Cabinet ASPHALT) et l’ADIHBH-V au premier semestre 2015. En fait, nous garderons tout simplement le périmètre et la coulée verte.

Pour mémoire, rappelons que le funeste projet de Michel PAJON provoquait un véritable « urbicide » sur ce secteur en pratiquant une violente « tabula rasa » en anéantissent le quartier des Bas-Heurts, et en reconstruisant 1800 logements collectifs pour le plus grand bonheur de la promotion immobilière.

Aujourd’hui, le quartier est apaisé. Les objectifs d’aménagement de l’ADIHBH-V sont en parfaite synergie avec la Commune dans le cadre d’une co-élaboration. C'est-à-dire limiter l’aménagement sur les seuls terrains appartenant à la Ville et faisant suite à des acquisitions souhaitées par les propriétaires. Il s’agit également de développer un quartier résidentiel de 800/900 logements qui tient compte des zones pavillonnaires environnantes (La Garenne à Bry-sur-Marne et La Varenne sur Noisy-le-Grand), en créant une zone de courtoisie, et des habitations préservées sur le secteur. La concertation qui s’est déroulée ses dernières semaines avec les habitants permettra de construire un projet intelligent et raisonnable pour ce quartier.

Le Cabinet d’Architecte Christian DEVILLERS, maintenant déconnecté de l’ex Maire Michel PAJON pourra faire valoir son expertise urbanistique, en totale harmonie avec sa conception de l’Architecture énoncée  dans la revue URBANISME n° 372 de mai-juin 2010, à savoir : « Une "ville" qui se construit en effaçant les traces de ce qui la précède (fussent-elles fragiles comme un chemin rural) a déjà perdu la moitié de ce qu’est une ville (elle n’a pas d’histoire, pas d’épaisseur, de complexité). Une ville qui ne peut pas se renouveler par partie (sans perdre l’ensemble) est déjà une ville morte ».

Enfin, pour en revenir aux falsifications, ce n’est certainement pas en caricaturant dans NOISY MAG son projet urbain avorté sur le quartier des Bas-Heurts, que Michel PAJON pourra se préparer à un meilleur avenir.


______


Retrouvez notre page Facebook:


https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/

 

Publié dans Lettre de l'ADIHBH-V

Commenter cet article

secotine 03/03/2017 11:03

pour répondre je dirai seulement que pour avoir subi l acharnement sur les bas heurts,
nous vivons une période de sèrenité , le blog a toujours pour mission de bien informer les noiséens.
et je pense que dans tous les billets de l'ADIHBH - nous sommes tres objectifs
ceci dit je souhaite à tout le monde une bonne journée
...

Tubalcain 23/02/2017 22:38

Votre blog avait jadis un réel intérêt. Il avait vocation à informer.

Aujourd'hui, il s'agit d'un site partisan.

Soyez plus objectif que diable!

Tapis dans l'ombre, vous insufflez le mal dans le coeur des hommes.

Michel PAJON a fait beaucoup pour cette ville, que vous le vouliez ou non.

La critique est aisée, mais l’art est difficile...

J'ai dit :.

Alain Cassé-Président de l'ADIHBH-V 24/02/2017 11:57

Nous laissons le jugement sur le bilan de Michel PAJON aux Noiséens. Notre billet porte uniquement sur ses dernières déclarations dans Noisy mag sur l'aménagement des Bas-Heurts, qui sont mensongères.
Libre à vous de penser que le mensonge est une valeur, ce n'est pas notre cas!
Ceci dit, l'ADIHBH-V ne s'est pas contenté de critiquer Michel PAJON, l'ADIHBH-V a réalisé deux "projets alternatifs" citoyen sur le quartier des BAS-HEURTS, financés sur ses deniers et non sur de l'argent public. Michel PAJON n'a jamais daigné y consacrer la moindre considération.
Enfin, il m'a trainé en Correctionnelle devant la 17e Chambre de la Presse du TGI de Paris pour une supposée "diffamation" sur un procès qui aura duré 7 ans, avant qu'il ne perde définitivement la bataille ( 3 Cours d'Appels, 2 Cassations et une QPC devant le Conseil constitutionnel).
Que vous faut-il encore , que je lui accorde des circonstances atténuantes?

beber93 21/02/2017 13:45

Passons notre chemin.....

Taillandier 18/02/2017 18:19

C'est plus fort que lui, il ne peut s'empêcher de raconter des sottises