Sécurisation routière sur les Bas-Heurts

Publié le par ADIHBH-V

SÉCURISATION


DE LA RUE DANIEL PERDRIGÉ


SUR LES BAS HEURTS !
______

 

Sécurisation routière sur les Bas-Heurts

Le 29 décembre 2009, un adolescent de quatorze ans a été renversé  par une ambulance privée route de Neuilly-sur-Marne (RN 370), il est décédé le samedi 2 janvier 2010.
Y a-t-il une plus grande injustice ; une souffrance plus insupportable que le décès d’un jeune adolescent ?
 
Après avoir détaillé les dangers du carrefour René Navier/Paul Lafargue/RN 370, Professeurs, Parents d'élèves et Elèves du Collège François MITTERRAND ont partagé la douleur de la famille et ont souhaité que le Maire de Noisy le Grand et le Conseil Général de Seine-Saint-Denis, Présidé par Claude BARTOLONE (PS) fasse tout pour qu'un tel drame ne se renouvelle pas.

À cette occasion, Michel PAJON, Maire de Noisy-le-Grand, fut averti que la sécurité aux abords du Groupe scolaire François MITTERRAND  posait également un autre problème.

 

Témoignage d’un Bryard, Monsieur FM, rue Jean François de Troy,…
du 13 janvier 2010.

 


« Mon fils emprunte quotidiennement la rue Daniel Perdrigé par laquelle passe une partie des élèves du Collège François MITTERRAND et des étudiants du Lycée Evariste Galois.
Cette voie est à l'abandon depuis des années ; une ligne blanche indique une piste cyclable.
Qu'en est-il des piétons qui l'empruntent, virtuellement protégés mais, en fait, malmenés par des voitures chevauchant à toute allure la limite interdite pour éviter les véhicules en stationnement ?
Ce leurre ne peut évidemment pas rivaliser avec la protection qu'offre un trottoir, particulièrement l'hiver au petit matin quand on n’y voit rien, et que les chaussées sont glissantes.
 
Pourriez-vous intervenir Monsieur le Maire et donner un calendrier des travaux nécessaires pour la survie d'une génération qui peine à se construire…… »

 

Depuis 2009, le Conseil général de Seine-Saint-Denis a chichement posé un radar pédagogique à la sortie du Pont de Neuilly, en direction de Noisy-le-Grand, pour limiter la vitesse.

Tout dernièrement, lors d’une réunion publique sur l’Eco Quartier des Bords de Marnes, Emmanuel CONSTANT, notre opportuniste Conseiller départemental reniflant une éventuelle nouvelle élection à Noisy-le-Grand a solennellement annoncé avoir décroché des subventions pour aménager la route de Neuilly.

Six ans après l’accident, Bravo pour la réactivité et l’efficacité du politique !

Mais toujours rien sur la sécurisation de la rue Daniel Perdrigé…..

Enfin, le 30 juin 2016, sous la gouvernance de Brigitte MARSIGNY, les habitants du quartier ont pu constater une avancée dans ces travaux de sécurisation de cette rue, comme l’atteste la photo ci-dessus.

Toutefois si l’on nous parlait de l’édification d’un vrai trottoir, il n’en est toujours rien à ce jour, et nous le regrettons !

Toute notre gratitude à Madame Joëlle HELENON, Adjointe au Maire chargée du quartier Ouest, à Monsieur Antoine PIROLLI,Conseiller municipal délégué à la voirie et aux Services Techniques de la ville de Noisy-le-Grand qui nous ont enfin entendu après des années de gesticulations stériles.

______


Retrouvez notre page Facebook: https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/

 

 

Publié dans Lettre de l'ADIHBH-V

Commenter cet article

D'un Bryard 30/07/2016 18:33

Sécurité des piétons…sans oublier les voitures. Envisager de déplacer d’environ 1 mètre 50, la position de la bande blanche du STOP au carrefour AULNETTES/PERDRIGE, pour les voitures venant du collège international (ou d’ ailleurs), en l’alignant sur la ligne matérialisant un trottoir piéton, du côté droit de la rue Daniel Perdrigé. Ce déplacement de 1, 5 mètres permettrait de mieux voir les automobiles prioritaires venant de Noisy, sans prendre le risque de collision…..

BEBER93 20/07/2016 17:10

ALEA JACTA EST.... il n'y aura pas de nouvelles élections.

Maleval Francis 19/07/2016 11:59

Harris 14 ans, renversé par une ambulance, Route de Neuilly le 29/12/09, est décédé à l'aube de l'année 2010, malgré les efforts des médecins.Neveu d'un ancien ministre de Centrafrique, il avait beaucoup d'atouts en main : l’entrain, la gaîté, une flopée de copains.

- Mes hommages à sa famille et à ses amis que mon fils connaissait un peu, car il était dans la même classe qu’Harris au Collège Mitterrand alors nommé Collège n°5, face au Lycée Évariste Galois.

Merci à l'ADIHBH-V de rappeler cet événement qui n’a, malgré les promesses de l’État, donné lieu qu’à une pitoyable attention, voire quasiment absente malgré les alertes qui se sont manifestées depuis au moins 1994, puisqu’un habitant de la rue de la Vérité y a perdu sa fille âgée de 12 ans renversée par un motard, et qu’un jeune apprenti charcutier de 15 ans, circulant à mobylette, y a perdu la vie.

Malgré tous les commentaires, démarches, courriers des citadins, je reste abasourdi par l’incroyable passivité des élus qui a suivi leur compassion affichée et leurs nobles promesses ! Au fond du fond, je n’ai pas trouvé grand-chose, peut-être rien, signe d’une société qui va bien mal.
Voilà ce témoignage ou plutôt ce résumé :

http://indifference.c.la

Merci aussi à la nouvelle Mairie, qui semble avoir une réelle éthique et qui donne de l’espoir à ce quartier des Bas-Heurts de Noisy et à ses proches habitants de Bry-sur-Marne.

Chabanou 18/07/2016 17:48

Ca bouge à Noisy le Grand... De l'action concrète et visible sur le quartier des Bas Heurts. Ca mérite de le signaler. Merci