Quel avenir pour les espaces d'Abraxas ?

Publié le par ADIHBHV

LES ESPACES D’ABRAXAS


À L’HONNEUR.
______

 

« Comme quoi, avec des élus respectueux

tout vient à point à qui sait attendre,

et tout finira par se savoir »

Photo Aline MORCILLO

Photo Aline MORCILLO

Ricardo BOFILL est de retour à Noisy-le-Grand

En bon Catalan, Ricardo Bofill est installé à Barcelone.
C’est donc dans la deuxième ville d’Espagne que Brigitte Marsigny, Maire de Noisy-le-Grand, s’est rendue, en compagnie de Michel Barbieri, Maire Adjoint délégué à l’Urbanisme, pour convaincre l’Architecte de 76 ans de revenir dans la ville qui porte son empreinte.


Un espace à aménager

C’est le Palacio qui a incité la Ville à renouer le contact avec celui qui fait autorité dans le monde de l’Architecture.

C’est la démolition programmée de l’Ecole attenante du Clos-des-Aulnes, vieillissante, mais compensée par le Groupe scolaire en  construction de Maille-Horizon-Nord, qui libère un espace à aménager.


Pour conserver l’homogénéité architecturale, le plus simple était donc de faire appel au même Architecte, et de consulter les noiséens.

Lors de la venue de Ricardo Bofill le 17 mai, une réunion publique sera organisée afin d’imaginer, avec les noiséens, à quoi pourrait servir cet espace. Une belle occasion aussi de rencontrer le grand Architecte et ses collègues et de participer à la réflexion sur le développement de ce projet urbain !

 

Quel avenir pour les espaces d'Abraxas ?

C’est la démonstration d’une  politique alternative et efficace sur la ville, non teintée de sectarisme, tournée à ce jour vers le respect de ses habitants. Enfin….

Nos amis de l’ADHIPA sont dans la lumière !

À cette occasion, nous nous permettons de reproduire ci-dessous le billet de cette association: ou clicquez sur le lien suivant (http://noisy-palacio-abraxas.blogspot.fr/2016/05/tout-vient-point-qui-sait-attendre-meme.html)

 

« Quel habitant des Espaces d'Abraxas aurait cru, il y a un an encore, qu'une telle affiche n'était pas un photomontage !!! Non, non, vous ne rêvez pas, c'est bien le logo de la Ville de Noisy le Grand qui est associé à une vue du Théâtre, de l'Arc et du Palacio !
Et ce n'est pas non plus le fruit de votre imagination, c'est bien Monsieur Ricardo BOFILL lui même qui est associé, quelques 33 ans après, à venir échanger avec les habitants, et plus largement les noiséens, sur le futur du quartier du Mont d'Est.
 
"33" nous direz-vous... non, n'y voyez pas la moindre allusion à un quelconque changement politique intervenu à Noisy Le Grand qui fait que cette affiche est aujourd'hui possible et bien réelle, d'autres s'en chargent déjà sur les réseaux sociaux depuis que l'évènement est rendu public, et cela ne nous intéresse vraiment pas...
 
Non, nous n'oublions pas les vingt dernières années passées où les habitants ont été méprisés et où le site était qualifié de "verrue" par certains qui rêvaient de voir les Espaces d'Abraxas disparaître du paysage noiséen.
Simplement, nous préférons regarder devant nous et saisir l'opportunité qui nous est enfin offerte de pouvoir travailler à un projet qui inclus plutôt qu'à un passé qui nous excluait systématiquement, sans le moindre échange possible.
 
Nous ignorons encore où cette réflexion nous conduira, nous ne serons peut être pas forcément d'accord sur tout, mais nous nous y associons avec joie et nous vous encourageons à en faire de même, pour ne pas laisser d'autres décider à votre place.
 
Notre petite association, l'ADIHPA, a eu la surprise et le privilège de pouvoir échanger directement avec Monsieur Ricardo Bofill au sujet de sa venue et c'est avec beaucoup de plaisir que nous poursuivrons la discussion mardi »


______

Retrouvez notre page Facebook: https://www.facebook.com/Le-Vrai-Journal-de-Noisy-le-Grand-732266683571568/

Publié dans Lettre de l'ADIHBH-V

Commenter cet article

Le Vrzai Journal de Noisy-le-Grand 16/05/2016 17:25

Le 12e procès de Christophe GREBERT, blogueur et élu Modem de Puteaux (92) n’aura pas lieu, la Maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud (LR) se désiste 2 semaines avant le procès devant la 17e Chambre correctionnelle de Paris. Cliquer sur : www.monputeaux.com

Dans le Parisien des Hauts-de-Seine, Joëlle Ceccaldi-Raynaud annonce le retrait de sa plainte contre mon tweet. CG évoquais un article du Canard Enchaîné sur son compte caché au Luxembourg. Le procès prévu le 27 mai devant la 17e chambre du tribunal de Paris n'aura donc pas lieu. C'est une victoire contre un abus de pouvoir ! Pour autant, CG ne se fait pas d'illusion sur les motivations de la Maire LR de Puteaux.

Forge d'Aurin 16/05/2016 11:42

Une bonne politique c'est simple, voici un exemple en ne prenant pas les citoyens pour des stupides